Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1




  1. #1
    Beydhi

    Lightbulb Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1

    Salut j'espère que vous allez bien en ce début d'année 2019.

    Je me présente, je suis un doctorant de 24 ans et pour moi la fin de l'année 2018 a été riche, j'ai commencé mon doc en septembre en biologie moléculaire et cellulaire dans une université québécoise. Dans le fond, ces trois premiers mois se sont bien passés. On a un beau labo, le directeur est super sympa. Mais ces trois premiers mois m'ont permis de me rendre compte définitivement que je ne suis pas fait pour être dans un labo, et devenir chercheur.

    Alors ça c'est quelque chose que je sais depuis la L1. Mais comme beaucoup d'entre vous, j'ai choisi biologie par défaut et j'ai fait les 3 ans de licence, les deux ans de master, car je n'avais aucune autre idée en tête, je fais partie des malchanceux qui ne savent pas ce qu'ils veulent faire de leur life, et continuent de longues études sans avoir de plan de secours, en espérant ou non que un jour un déclic arrivera.
    Eh ben moi, ce déclic je l'ai eu vers le début du printemps 2018, j'ai enfin trouvé le job que je veux faire. J'ai envie de bosser dans la criminalistique et d'intégrer un corps de police ou de gendarmerie, pour analyser les indices qui permettront de résoudre une enquête vous savez, ces gars en blouse blanche sur les scènes de crimes. Ce métier me correspond beaucoup plus, j'aime l'action et je veux travailler dans un environnement stimulant qui bouge, jouer un rôle qui a un impact actif sur notre société et dont l'utilité ne sera pas hypothétique.

    Et donc j'ai commencé mon doctorat dans l'espoir de pouvoir mettre, après 4 années (au québec ça dure plus que 3 ans): "docteur" sur mon CV. Car je me suis dis "avec ce titre je serai une vraie pépite et j'aurai toutes les chances de mon coté pour faire mon job de rêve".
    Mais le doctorat que je fais ne me prépare pas vraiment à la réalité de ce que sera le métier de Criminologiste. En bref, je bloque une protéine, j'étudie et j'observe l'effet, je met tout ça sur des graphiques etc. Non merci.
    Mais le destin a frappé fort en 2018, très fort: l'université dans laquelle je suis inscrit est la SEULE université québécoise et l'une des trois au monde qui propose un parcours de baccalauréat (équivalent licence du québec) en criminologie !! Rien que ça (les deux autres étant en suisse et en Australie).
    Voilà donc le topo, j'envisage de stopper mon doc à la fin de l'année scolaire 2019 et de faire une demande d'admission pour intégrer le baccalauréat de criminologie. Donc oui, retour en première année et refaire 3 ans d'études, mais c'est là où j'apprendrai les bases et serai vendable sur le marché du travail. Je pense que mon titre de docteur en biologie cellulaire et moléculaire ne m'apportera pas plus que ce baccalauréat qui me préparera à mon projet professionnel (il y a des cours de droit etc). Mon visa étudiant au québec se termine dans 3ans et demi donc ça tombe vraiment bien.
    Détail important :
    Ce parcours de 3 ans je ne suis pas obligé de le faire je pourrai rentrer en France après l'arrêt de mon doc et passer le concours ASPTS en France, mais je souhaite rester au canada car c'est une super expérience pour moi, et ce parcours, une opportunité.

    Mais ça va s'avérer assez acrobatique pour plusieurs raisons (c'est pourquoi je poste sur le forum):
    -Je ne suis pas sur d'être admis à ce baccalauréat de criminologie car très peu de places. Une chance sur 4. (Comment me vendre ?)
    -Je perdrai mon financement de doctorat après l'arrêt de ce dernier et devrai trouver un job, peut être prendre des risques financièrement, surtout que j'ai un gros prêt à rembourser à la banque (qui est la source de beaucoup de doute).
    -gérer administrativement le changement, avoir le bon timing pour l'annoncer au directeur etc..
    -Devoir expliquer à mon entourage qui m'a soutenu pour mon doc pourquoi je recommence à la case départ.
    -Est-ce vraiment la meilleure option, est-ce que je gâche ma seule opportunité d'avoir le titre de docteur ? Je me tourne vers les membres de ce forum pour cette question...

    Mais je souhaite le faire pour ces raisons (résumé du texte ) :
    -Surtout pas de postdoc pour moi ni de recherche, je ne suis pas fait pour ça et ça ne me passionne pas. Cela ne me rendra pas heureux.
    -Je veux bosser dans du "concret".
    -Je n'ai pas besoin du doctorat pour faire criminologiste ou bosser dans la police/gendarmerie scientifique.
    -Ce baccalauréat est professionnalisant et j'aurai de nombreuses opportunités pour bosser.
    -Je suis dans la bonne université et j'ai un visa étudiant au canada qui a la bonne durée pour réaliser ces trois ans d'étude.
    -De nombreuses autres raisons personnelles.

    Donc voilà, j'attend vos retours et vos remarques, je peux aussi aider des jeunes étudiants qui se posent des questions et qui sont en biologie car je suis bien placé je pense.

    Merci de m'avoir lu,
    Excellente journée à vous

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    aro31

    Re : Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1

    que ce parcours universitaire n'existe qu'au Canada, c'est une chose (je pense qu'il existe aussi en Suisse), mais on peut travailler dans ce domaine avec un parcours en biologie moléculaire et cellulaire. après ce n'est qu'une question d'opportunités. il faut bien choisir son labo de post doc. en France il n'y a pas que les labo estampillés Police scientifique qui contribuent à cette tache. j'ai une amie qui a fait son doctorat avec moi et qui travaille sur de nombreux crimes/viols...et qui est dans un labo estampillé INSERM!

  4. #3
    Beydhi

    Re : Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1

    Intéressant! Elle a choisi de bosser dans la criminalistique exclusivement ou bien elle fait aussi de la recherche à coté ?

    Donc ça confirme ce que je pensais , être doctorant en bio cell et moléculaire est utile et m'aurait permis de bosser dans la criminalistique... mais il n'est pas essentiel d'avoir ce titre. De plus je ne pense pas que cela me donnerai l'avantage sur quelqu'un qui a reçu une formation spécialisée criminalistique. À moins que si ?
    Est-ce que, au final, ce bac ne serait pas plus avantageux pour moi? Et puis...je ne me sens pas du tout de faire les trois ou quatre années de doctorat. Je pense que j'ai le niveau, mais par contre, je n'aime pas ça, je le vivrai mal. Je peux toujours me forcer pendant trois ou quatre longues années et serrer les dents mais tout ça pour quoi ? Alors qu'en faisant ce parcours j'aurai les cartes en mains...et des meilleures vacances.


  5. #4
    pm42

    Re : Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1

    Est ce que tu n'as pas l'impression que tu idéalises ton job "de rêve" ? Dans tous les domaines, la réalité est très différente de la représentation qui en est donnée par les médias.

  6. #5
    Beydhi

    Re : Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1

    J'en ai l'impression oui, mais je préfère garder cet état d'esprit même si c'est un peu illusoire, au moins ça me motivera.
    Car depuis la L1 je n'ai jamais idéalisé le doctorat, le post doc, ou le métier de chercheur et maintenant que je suis arrivé au doc...encore moins.
    Là c'est un autre état d'esprit j'ai réellement envie de faire ça, et j'ai quand même pas mal réfléchi, de plus je suis un habitué des prises de risques.
    Disons que ce sera ma dernière prise de risques dans le milieu académique.
    J'ai surtout envie de quitter le couloir du doc/postdoc. Faire un job concret et actif.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    agitateur

    Re : Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1

    Disons que le diplôme existe dans les endroits ou on en a besoin....
    Dans les autres pays, on fonctionne de manière différente avec d'autres diplômes, d'autres filières, d'autres choses.
    Il est illusoire de rentrer en France avec ce diplôme, et il ne sera strictement d'aucune utilité pour un quelconque concours de police ou apparenté. C'est trop général vu de chez nous.

    Il est faux de dire que la "criminologie" n'existe que dans ces 3 pays.
    Il existe en France pléthore de Certificats, Diplômes Universitaires, Master, etc...de criminologie. Simplement, ce sont des formations complémentaires à un cursus précis, et parfois / souvent plus adapté à des personnes déjà en poste ou ayant déjà eu un concours précis. En droit pénal, psycho, sciences, etc....

    Ta vision est naïve, quoi que le projet est sans doute viable si tu peux rentrer dans cette formation, ET que tu es prêt à faire 40 ans de carrière là bas.
    Il n'est pas interdit de postuler, attendre le résultat d'admission, et pendant ce temps continuer sérieusement sa thèse ni vu ni connu....

  9. #7
    Gwinver

    Re : Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1

    Bonsoir.

    Il me semble que l'acquisition d'expérience au sens large du terme, élément important, n'apparaît pas dans ces argumentations.
    Une thèse est toujours sur un sujet assez étroit. Mais, il ne faut pas s'arrêter sur cet aspect, il faut aussi considérer tout ce qui concours à ce sujet.
    C'est à dire savoir suivre un sujet, même pointu et difficile, acquérir les nouveaux savoirs nécessaires, tirer des leçons des expériences, imaginer des expériences, avoir de la méthode, présenter un sujet (communiquer), contribuer au travail d'équipe etc. ...
    Ce sont souvent ces apprentissages qui se révèleront déterminant pour la suite et en particulier s'atteler à de nouveaux sujets, voire même d'un domaine un peu différent.
    Il ne faut donc pas seulement regarder la matière seule, mais la replacer dans son contexte.
    Ceci est à bien considérer avant d'envisager un tel revirement dans ses études, surtout au début d'un thèse.

  10. Publicité
  11. #8
    aro31

    Re : Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1

    mon amie n'a pas publié depuis 25 ans donc j'en déduis qu'elle ne fait aucune recherche.
    moi non plus, je n'ai jamais eu la vocation d'être chercheur et pourtant je le suis depuis 25 ans. on peut très bien y survivre sans vocation.

    un bac canadien ce n'est qu'un diplome bac+3. dans cette filère il y a certainement de l'encadrement et donc des diplomes complémentaires que tu pourrais faire tranquillement après ton doctorat et prendre ainsi moins de risque. même si un doctorat en bio n'est jamais une grosse assurance tous risques (chomage)

  12. #9
    Beydhi

    Re : Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1

    Bonjour, merci pour vos réponses, très pertinentes!

    savoir suivre un sujet, même pointu et difficile, acquérir les nouveaux savoirs nécessaires, tirer des leçons des expériences, imaginer des expériences, avoir de la méthode, présenter un sujet (communiquer), contribuer au travail d'équipe etc. ...
    Ce sont souvent ces apprentissages qui se révèleront déterminant pour la suite et en particulier s'atteler à de nouveaux sujets, voire même d'un domaine un peu différent.
    Merci pour la réponse, la thèse serait bénéfique... mais est-ce que un an de thèse ne serait pas suffisant ? La première année regroupe tous ces aspects, sauf présenter un sujet, mais ça j'ai dans l'idée que ça ne me servirai à rien pour mon projet professionnel, et puis, je l'ai déjà beaucoup fait en master en France.

    Disons que le diplôme existe dans les endroits ou on en a besoin....
    Dans les autres pays, on fonctionne de manière différente avec d'autres diplômes, d'autres filières, d'autres choses.
    Il est illusoire de rentrer en France avec ce diplôme, et il ne sera strictement d'aucune utilité pour un quelconque concours de police ou apparenté. C'est trop général vu de chez nous.
    Il est faux de dire que la "criminologie" n'existe que dans ces 3 pays.
    Il existe en France pléthore de Certificats, Diplômes Universitaires, Master, etc...de criminologie. Simplement, ce sont des formations complémentaires à un cursus précis, et parfois / souvent plus adapté à des personnes déjà en poste ou ayant déjà eu un concours précis. En droit pénal, psycho, sciences, etc....
    Ta vision est naïve, quoi que le projet est sans doute viable si tu peux rentrer dans cette formation, ET que tu es prêt à faire 40 ans de carrière là bas.
    Il n'est pas interdit de postuler, attendre le résultat d'admission, et pendant ce temps continuer sérieusement sa thèse ni vu ni connu....
    Merci pour la réponse, donc ce diplôme n'aurai aucune valeur pertinente en France selon toi. Qu'en est-il du doctorat, vu qu'on peut bosser dans ce secteur en ayant juste un certificat/concours passé/formation complémentaire ? Pourquoi devrais-je continuer mon doctorat si il n'a plus rien à m'apporter, une fois la première année faite, pour ma vocation? Et quand tu dis "la bas" c'est à dire ? au Canada ? En France je serai pas compétitif ?

    mon amie n'a pas publié depuis 25 ans donc j'en déduis qu'elle ne fait aucune recherche.
    moi non plus, je n'ai jamais eu la vocation d'être chercheur et pourtant je le suis depuis 25 ans. on peut très bien y survivre sans vocation.
    Un bac canadien ce n'est qu'un diplome bac+3. dans cette filère il y a certainement de l'encadrement et donc des diplomes complémentaires que tu pourrais faire tranquillement après ton doctorat et prendre ainsi moins de risque. même si un doctorat en bio n'est jamais une grosse assurance tous risques (chomage)
    Merci pour les infos.

  13. #10
    albanxiii

    Re : Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1

    Citation Envoyé par Beydhi Voir le message
    Merci pour la réponse, la thèse serait bénéfique... mais est-ce que un an de thèse ne serait pas suffisant ?
    C'est bien aussi de montrer que vous savez aller au bout d'un projet. C'est assez mal vu de laisser tomber en cours de route.
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  14. #11
    pm42

    Re : Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1

    Citation Envoyé par albanxiii Voir le message
    C'est bien aussi de montrer que vous savez aller au bout d'un projet. C'est assez mal vu de laisser tomber en cours de route.
    En effet. J'avoue qu'un CV de quelqu'un qui arrête un doctorat pour reprendre en L1 dans un domaine très différent me laisserait perplexe.

  15. #12
    agitateur

    Re : Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1

    Ce diplôme n'aura aucune valeur tout court en France, donc en dessous d'une valeur pertinente. Il n'apporte pas les connaissances nécessaires à un concours en France pour la police scientifique, et sa valeur sur CV sera nulle.

    Le doctorat n'est pas indispensable en France pour la police sc. non plus, dans tous les cas il faut passer un concours.

  16. #13
    Kemiste

    Re : Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Beydhi Voir le message
    J'en ai l'impression oui, mais je préfère garder cet état d'esprit même si c'est un peu illusoire, au moins ça me motivera.
    Je ne pense pas que ce soit la bonne stratégie. De la façon dont tu en parles on a l'impression que ce métier est similaire à ce que l'on voit dans les séries américaines du style "les experts". Qu'en sera-t-il si, au final, tu te contentes juste de faire des analyses "basiques" dans un labo ? Penses-tu être épanoui ? Cela ne sera pas plus dur si tu imagines un job parfait et que tu te retrouve à faire un travail qui ne te motive pas ? Autre question à se poser, quels sont les postes à pourvoir ?

    Enfin d'éviter toute désillusion, je t'invite à faire des recherches plus approfondies sur le sujet : journée type, postes disponibles...

  17. #14
    aro31

    Re : Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1

    un bac est clairement un diplome de technicien

    dans tous les pays anglo-saxons, le doctorat est un très bon diplôme, même pour faire autre chose. le master Français ne vaut pas grand chose à coté et en plus si tu ajoutes un ou deux ans de thèse sans conclusion...
    si tu étais en fin de M2 et que tu te posais la question de faire ou non un doctorat, ce serait différent. on le sait tous, les débouchées en recherche en France et en particulier pour un biologiste sont minces. mais là tu es en train de scier la branche sur laquelle tu es assis alors qu'elle n'est pas bien grosse...
    si ce secteur d'activité t'attires, vises le haut, tout le monde n'est pas technicien....

  18. #15
    minushabens

    Re : Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1

    Citation Envoyé par Beydhi Voir le message
    Je me présente, je suis un doctorant de 24 ans et pour moi la fin de l'année 2018 a été riche, j'ai commencé mon doc en septembre en biologie moléculaire et cellulaire dans une université québécoise. Dans le fond, ces trois premiers mois se sont bien passés. On a un beau labo, le directeur est super sympa. Mais ces trois premiers mois m'ont permis de me rendre compte définitivement que je ne suis pas fait pour être dans un labo, et devenir chercheur.
    une thèse en biologie moléculaire ne mène pas forcément qu'à la recherche universitaire. Tu pourras aussi trouver un emploi dans une "biotech". Mais bien sûr ce sera en grande partie du travail de labo, donc si tu n'aimes pas ça... mais d'un autre côté si tu n'aimes pas le travail de labo tu risques d'être déçu par la police scientifique parce qu'au quotidien tu seras surtout au labo.

  19. #16
    Beydhi

    Re : Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1

    Bonjour,
    Je vous donne du nouveau.
    J'ai arrêté mon doctorat. Le directeur et moi nous sommes quittés en bons termes.

    Désormais, je souhaite me professionnaliser, j'abandonne le laboratoire et le milieu académique (Dommage me direz vous j'ai perdu 6 ans de ma vie....pas tout a fait..)
    Je suis actuellement en train de faire des petits jobs en attendant mon départ prochain au Canada (Retrouver ma copine et avoir un job stable sur place). Je peux profiter, m'amuser, je fais quelques mission d'interims par ci par là et je m'adonne à mes passions
    Ce qui s'est passé était logique pour moi, une décision réfléchie et radicale. Une décision nécessaire.

    J'en profite pour donner ma vision des choses (au feeling):
    Le monde n'a pas autant besoin de biologiste qu'on aimerait le croire. De plus, j'ai la certitude que faire de longues études complexes ne vous apportera pas le bonheur si cela ne vous passionne pas, ou si vous faites ça parce qu'on vous y a poussé, ou par peur de décevoir vos proches, votre famille.
    Je sais bien que beaucoup d'étudiants sont paumés et se disent que leur passion ne pourra pas leur donner de travail (ce que je pense aussi), c'est un réel problème de notre société.
    Vous aimez les animaux et la nature ? Eh bien faites bien attention à quel parcours vous choisissez.

    Autre chose, il est important d'ouvrir son esprit (une phrase générique j'en conviens), si ce n'est pas déjà fait et d'agir en fonction de ce que vous voulez faire, si vous ne le savez pas encore, dans ce cas je vous recommande d'étudier comme moi et votre expérience vous le dira (plus ou moins tardivement) Car je pense que le travail ne contribuera pas autant que les études à développer votre esprit (merci la bio pour l'esprit critique). Agissez en fonction du rôle que vous souhaitez avoir dans la société. Moi mes études m'ont permis de faire ce travail sur moi même pendant plusieurs années car j'ai rencontré les bonnes personnes.

    Faites ce qui est le mieux pour vous, réfléchissez beaucoup, documentez vous. Remettez en question les études n'idéalisez pas le résultat final. Ne prenez cependant pas de risques inutiles tout le monde ne peut pas se permettre comme moi d'avoir un échappatoire, un plan B radical (financièrement parlant).
    J'ai pris ma décision tardivement, mais maintenant tout stress et toute incertitude a disparu de mon esprit. (ça fait très bizarre à dire mais c'est ce que je ressens).
    Tout le monde n'est pas fait pour les études, même si vous êtes premier de la classe, il est possible que vous soyez d'avantage épanoui en faisant mécano, et en rentrant chez vous tôt le soir, sans penser à votre job ni à vos responsabilités. Gagnez suffisamment pour partir en vacances si tel est votre but dans la vie.
    Si vous souhaitez faire du brainstorming, si vous êtes un intellectuel foncez. Moi j'ai des facilités (tout juste au dessus de la moyenne) j'ai toujours fait le minimum pour mes études de bio et j'ai passé toutes les années d'une traite. Mais je ne suis pas intellectuel pour un sou, je n'aime pas réfléchir pour des choses abstraites et hypothétiques. J'adore le concret. Me servir de mes mains, et de ma créativité.

    J'ajouterai donc qu'il n'y a pas de honte à faire un BTS électricien. Bienvenue dans le monde réel.

    Que ce soit clair je ne diabolise pas les études ici, même si mon expérience n'a pas été à la hauteur de mon absence d'espérances (peut être que certains comprendront).

    Bien je ne vois pas trop quoi dire de plus, maintenant je vais faire ma vie au Canada, j'ai été tiré au sort pour un PVT, la chance me sourit malgré la prise de risques et les nombreuses difficultés (financières, familiales) auxquelles je dois faire face, mais j'avance et je continue quoi qu'il arrive. Bon courage à vous pour vos décisions, les choix que vous ferez ou non dans votre vie.





    "Le plus difficile est de se décider à agir, le reste n'est que de la tenacité" Amelia Earhart

  20. #17
    ansset

    Re : Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1

    bjr, qu'est ce qu'un PVT.
    cela a-t-il un rapport avec ton aspiration à travailler dans le domaine de la criminologie ?
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  21. #18
    ansset

    Re : Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1

    Pour le reste, ton post ressemble à une réflexion personnelle qui peut présenter une forme de contradiction.
    Car en résumant tu dis :
    - faire des études t'a enrichi intellectuellement, et donc ton "parcours" t'a apporté qcq chose.
    - il n'est pas nécessaire de faire bac+8 pour avoir une vie pleine et équilibrée ( ce qui est tout à fait correct )
    sauf que rares sont ceux qui peuvent se permettre le genre de reconversion que tu envisages.
    Et les "Tanguy" ne courent pas les rues.
    d'ailleurs, tu dis toi-même que financièrement, tu sembles avoir des soucis.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  22. #19
    pm42

    Re : Arrêter mon doctorat pour reprendre en L1

    Je suis perplexe aussi mais c'est sa vie.

    Un détail :

    Citation Envoyé par Beydhi Voir le message
    J'ajouterai donc qu'il n'y a pas de honte à faire un BTS électricien. Bienvenue dans le monde réel.
    Le monde d'un électricien n'est pas plus ou moins réel que celui d'un chercheur...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. bon livre pour reprendre les maths après 20 ans
    Par jackgre dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/07/2017, 20h11
  2. Arrêter son doctorat.
    Par ollorin dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 13/11/2016, 02h53
  3. quelles études reprendre pour l'électronique?
    Par anrthos dans le forum Électronique
    Réponses: 22
    Dernier message: 19/04/2015, 20h12
  4. arrêter son doctorat et se reconvertir?
    Par purplle dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/01/2013, 21h37
  5. besoin d'aide pour reprendre des études
    Par Roxani dans le forum Renseignements sur les concours et examens
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/04/2009, 09h22