La lumière et le temps
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

La lumière et le temps



  1. #1
    invite0a28afec

    La lumière et le temps


    ------

    Bonsoir

    Si j'ai bien compris, plus la vitesse d'un corps se rapproche de celle de la lumière, plus le temps ralenti par rapport à lui. Donc 1 seconde pour lui peut être 300000 ans pour des corps ayant une vitesse très faible (comme nous). Mais admettons qu'il atteignent la vitesse de la lumière, le temps disparaît-il pour lui? Ou que devient-il?

    Si la réponse est positive, cela voudrait dire que la lumière évolue hors du temps? Ou pour elle, le temps n'existe-pas?
    Dans ce cas si on créait un vaisseau qui va à la vitesse de la lumière, les passagers pourraient atteindre une galaxie instantanément?

    Merci

    -----

  2. #2
    Gwyddon

    Re : La lumière et le temps

    Mais admettons qu'il atteignent la vitesse de la lumière
    On ne peut pas l'admettre car c'est une situation physique impossible. Donc tout le reste de ton questionnement n'a plus lieu d'être

    Fais une recherche sur le forum, on en a discuté une trouzaine de fois.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  3. #3
    f6bes

    Re : La lumière et le temps

    Citation Envoyé par Hooloovoo Voir le message
    ..
    Dans ce cas si on créait un vaisseau qui va à la vitesse de la lumière, les passagers pourraient atteindre une galaxie instantanément?

    Merci
    Bjr,
    Comment peux tu parler de VITESSE de la lumiére si TU conçois que celle çi n'en a PAS (tout en INSTANTANE) !!

    Mais comme celle çi a tout de meme une VITESSE, il lui faut
    un certain temps pour parcourir les distances.
    Cordialement

  4. #4
    invite0a28afec

    Re : La lumière et le temps

    Remplaçons le vaisseau par le photon.
    Le temps que prends la lumière d'une galaxie pour arriver jusqu'à nous est de 300000 ans pour notre référentiel. Mais pour le référentiel "photon", quel temps perçoit-il?

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    f6bes

    Re : La lumière et le temps

    Bjrholo.........
    Le TEMPS que va mettre la "lumiére" d'une galaxie à nous parvenir dépend de SA DISTANCE vis à vis de nous.
    Ce temps n'est pas FIGE à 300000 ans !!
    300 000 c'est la VITESSE de la LUMIERE en km/S !!
    D'autre part "lumiere" et "photon" c'est kif kif pareil !!
    Les deux (le meme en fait) mettrons le meme temps.
    Cordialeemnt

  7. #6
    Gwyddon

    Re : La lumière et le temps

    Citation Envoyé par Hooloovoo Voir le message
    Remplaçons le vaisseau par le photon.
    Le temps que prends la lumière d'une galaxie pour arriver jusqu'à nous est de 300000 ans pour notre référentiel. Mais pour le référentiel "photon", quel temps perçoit-il?
    Il n'y a pas de référentiel "photon", ça n'a pas de sens d'en parler
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  8. #7
    invitedbbf840a

    Re : La lumière et le temps

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Hooloovoo Voir le message
    Mais pour le référentiel "photon", quel temps perçoit-il?
    Pour le photon je dirais que le temps ne s'écoule pas, en tout cas pas de la manière dont nous on l'entend.
    Des expériences tel que celle "du choix retardé" montre qu'un photon peut prendre en compte une situation qui se situe dans le futur (pour nous) pour se comporter soit comme une onde, soit comme une particule.

    Nico

  9. #8
    Gwyddon

    Re : La lumière et le temps

    Citation Envoyé par nico_t Voir le message
    Pour le photon je dirais que le temps ne s'écoule pas, en tout cas pas de la manière dont nous on l'entend.
    Encore une fois ça n'a aucun sens de se placer dans le référentiel du photon !

    Des expériences tel que celle "du choix retardé" montre qu'un photon peut prendre en compte une situation qui se situe dans le futur (pour nous) pour se comporter soit comme une onde, soit comme une particule.

    Nico
    Des réfs s'il te plaît ? Parce que pris comme ça, j'aurais tendance à dire que ta phrase c'est du grand n'importe quoi.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  10. #9
    invite0a28afec

    Re : La lumière et le temps

    J'ai oublié de préciser que c'était juste un exemple les 300000 ans. désolé

  11. #10
    invite0a28afec

    Re : La lumière et le temps

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Il n'y a pas de référentiel "photon", ça n'a pas de sens d'en parler
    Pourquoi ça n'a pas de sens?

    Merci

  12. #11
    Coincoin

    Re : La lumière et le temps

    Parce que ça mène à des zéros et des infinis partout.
    Tu peux le faire, mais pour faire de la physique ensuite, tu vas tomber sur des formes indéterminés ()
    Encore une victoire de Canard !

  13. #12
    invité576543
    Invité

    Re : La lumière et le temps

    Citation Envoyé par Hooloovoo Voir le message
    Pourquoi ça n'a pas de sens?

    Merci
    Bonjour,

    Un référentiel, c'est une manière de se repérer dans l'espace-temps, d'associer à chaque événement des coordonnées. En physique on impose quelques contraintes (entre autres que ces coordonnées soient continues, et que l'environnement proche de tout événement ait bien la topologie de R4 que l'on peut dériver des coordonnées).

    Le référentiel d'un objet est un référentiel tel que l'objet est "immobile" dans ce référentiel, c'est à dire a des coordonnées spatiales invariantes.

    Et bien, il n'existe pas de référentiels (de systèmes de coordonnées) satisfaisant les contrainte exigées par la physique et dans lesquels un photon serait immobile.

    Cela existe par contre pour tout objet de masse non nulle, le centre de masse étant alors ce qu'on cherche à rendre immobile.

    Cordialement,

  14. #13
    invitedbbf840a

    Re : La lumière et le temps

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message

    Des réfs s'il te plaît ? Parce que pris comme ça, j'aurais tendance à dire que ta phrase c'est du grand n'importe quoi.
    Je conviens que mon language n'est pas très scientifique...
    Expérience proposée par john Wheller en 1980 puis par Marlan scully (experience de la gomme quantique à choix retardée) sous un protocole plus complexe. Ces expériences semblent montrer une "rétroaction implicite dans le temps". C'est à dire en quelque sorte une modification du passé par des processus de mesures. Une mesure fait s'effondrer la fonction d'onde du photon au départ de l'expérience meme si la mesure est faite loin en aval.

  15. #14
    invité576543
    Invité

    Re : La lumière et le temps

    Citation Envoyé par nico_t Voir le message
    Je conviens que mon language n'est pas très scientifique...
    Expérience proposée par john Wheller en 1980 puis par Marlan scully (experience de la gomme quantique à choix retardée) sous un protocole plus complexe. Ces expériences semblent montrer une "rétroaction implicite dans le temps". C'est à dire en quelque sorte une modification du passé par des processus de mesures. Une mesure fait s'effondrer la fonction d'onde du photon au départ de l'expérience meme si la mesure est faite loin en aval.
    Bonjour,

    Tu ne décris pas l'expérience, mais une interprétation de l'expérience. Une interprétation "à la Everett" donnerait une description différente, il me semble.

    Cordialement,

  16. #15
    invitedbbf840a

    Re : La lumière et le temps

    Citation Envoyé par mmy Voir le message
    Bonjour,

    Tu ne décris pas l'expérience, mais une interprétation de l'expérience. Une interprétation "à la Everett" donnerait une description différente, il me semble.

    Cordialement,
    Salut !

    Effectivement il y a plusieurs interpretations. Mais sans faire d'interpretation, l'experience montre que l'effondrement/non effondrement de la fonction d'onde s'effectue avant que la mesure soit effectuée/non effectuée.
    D'où le non de l'experience du choix retardé

  17. #16
    invité576543
    Invité

    Re : La lumière et le temps

    Citation Envoyé par nico_t Voir le message
    Mais sans faire d'interpretation, l'experience montre que l'effondrement/non effondrement de la fonction d'onde s'effectue avant que la mesure soit effectuée/non effectuée.
    D'où le non de l'experience du choix retardé
    Mais même la notion d'effondrement est une interprétation. Si je comprend bien, cette expérience, pas plus que le montage classique EPR, ne permet de passer de l'information. La notion de causalité "classique" ne s'applique pas nécessairement, et une interprétation de ce type pourra très bien se révéler inadéquate.

    Cordialement,

  18. #17
    invitedbbf840a

    Re : La lumière et le temps

    Citation Envoyé par mmy Voir le message
    Si je comprend bien, cette expérience, pas plus que le montage classique EPR, ne permet de passer de l'information. La notion de causalité "classique" ne s'applique pas nécessairement, et une interprétation de ce type pourra très bien se révéler inadéquate.

    Cordialement,
    Oui on ne peut passer d'information. Ainsi il n'est pas possible de se servir de l'exp du choix retardé pour "lire dans le futur".
    Mais cette expérience ou celle EPR montre que la causalité classique dans le temps et dans l'espace n'est pas respectée.

  19. #18
    Gwyddon

    Re : La lumière et le temps

    Citation Envoyé par nico_t Voir le message
    Oui on ne peut passer d'information. Ainsi il n'est pas possible de se servir de l'exp du choix retardé pour "lire dans le futur".
    Mais cette expérience ou celle EPR montre que la causalité classique dans le temps et dans l'espace n'est pas respectée.
    Ceci est ton interprétation. Une interprétation plus communément admise est que c'est la localité classique qui n'est pas respectée.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  20. #19
    invite90445145

    Re : La lumière et le temps

    Citation Envoyé par Hooloovoo Voir le message
    Pourquoi ça n'a pas de sens?

    Merci
    Un référentiel est un système de référence comprenant des règles et des horloges permettant de faire des mesures. A la vitesse de la lumière, les régles auraient une longueur nulle, ce qui empècherait de les utiliser pour faire des mesures, (comment mesurer un mètre si ta règle fait précisement zero centimètre?) et le temps serait tellement dilaté, qu'il faudrait un temps infini pour que les horloges du référentiel indiquent une seconde (comment faire pour mesurer une heure s'il te faut un temps infini pour mesurer une seconde?). A partir du moment ou tu ne peux plus faire de mesures, tu ne peux plus faire de physique et la notion de référentiel du photon n'a pas de sens physique..

  21. #20
    invite68e54eb7

    Re : La lumière et le temps

    Salut!!

    on peut très bien faire des expériences de pensée non??

    bon alors si tu fait comme einstein, tu imagine chevaucher un photon : tu voyage à c. ton temps s'écoule de façon infini! : 1sec = l'infini pour celui qui est au repos!

    voilà!

  22. #21
    khalid

    Re : La lumière et le temps

    Citation Envoyé par Caïus Voir le message
    Un référentiel est un système de référence comprenant des règles et des horloges permettant de faire des mesures. A la vitesse de la lumière, les régles auraient une longueur nulle, ce qui empècherait de les utiliser pour faire des mesures, (comment mesurer un mètre si ta règle fait précisement zero centimètre?) et le temps serait tellement dilaté, qu'il faudrait un temps infini pour que les horloges du référentiel indiquent une seconde (comment faire pour mesurer une heure s'il te faut un temps infini pour mesurer une seconde?). A partir du moment ou tu ne peux plus faire de mesures, tu ne peux plus faire de physique et la notion de référentiel du photon n'a pas de sens physique..
    salut


    je te felecite pour la clarete avec laquelle tu vois les choses non plus comme ceux qui se cachent deriere les mots scientifiques et n'arrivent qu' à apprendre les formules et dire que ça n'a pas de sens physique ,les savant qu'ont arrivé a faire de telles conclusions ont bien analysé et imaginé des choses ...méme si je pense qu' une telle phrase n'aura pas d'existence
    never say never!

  23. #22
    Gwyddon

    Re : La lumière et le temps

    Citation Envoyé par Jeremie73 Voir le message
    Salut!!

    on peut très bien faire des expériences de pensée non??

    bon alors si tu fait comme einstein, tu imagine chevaucher un photon : tu voyage à c. ton temps s'écoule de façon infini! : 1sec = l'infini pour celui qui est au repos!

    voilà!

    Il serait intéressant que les utilisateurs de ce forum écoutent un peu plus les autres... Écrire par exemple 1 s = infini ça n'a aucun sens, ni physique ni mathématiques, alors avant de vouloir révolutionner la physique écoutons un peu ce que les gens qui travaillent dedans ont à y dire.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

Discussions similaires

  1. vitesse de la lumière, temps, je ne comprends pas.
    Par invite86d7c8a0 dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 27/02/2009, 12h13
  2. Relativité, lumière et temps
    Par invite1defbd6a dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/08/2006, 03h40
  3. Lumière, masse, espace-temps
    Par bardamu dans le forum Archives
    Réponses: 38
    Dernier message: 03/08/2005, 18h16
  4. Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...
    Par invite748c5881 dans le forum Archives
    Réponses: 214
    Dernier message: 22/11/2004, 19h31
  5. Vitesse de la lumière et temps
    Par invitebc6fe826 dans le forum Archives
    Réponses: 13
    Dernier message: 29/08/2004, 03h10