Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 33

Mouvement perpétuel à base d'aimants



  1. #1
    zézé

    Mouvement perpétuel à base d'aimants


    ------

    Bonjour,

    J'ai trouvé un cas de mouvement perpétuel à base d'aimants que je ne suis pas arrivé à démystifier, voilà ce dont il s'agit :

    Imaginons un entonnoir constitué de matière magnétique (ferrite par exemple) dont l'ouverture centrale est cependant assez large pour permettre de faire passer librement une tige garnie de boules de pétanque. A l'extérieur de l'entonnoir cette tige se ferme en un tore. Vous commencez à voir où je veux en venir : si on avait pouvoir de masquer préalablement la force magnétique de l'entonnoir, dès qu'on la représente les boules de pétanque les plus proches de l'entonnoir sont attirées dans ce trou noir magnétique, puis ensuite franchissent sans plus d'accélération que celle déjà acquise la partie cylindrique de l'entonnoir puis ressortent . A ce moment les boules précédentes ont déjà maintenu le mouvement par attraction avec la partie étranglée de l'entonnoir et finalement la roue tourne etc.

    On peut me faire plusieurs objections :

    1°) Chaque boule pourra-elle ressortir de l'entonnoir attirée en arrière par l'entonnoir ?

    Il ne faut pas oublier que sur la tige torique, les boules de pétanque sont toutes solidaires les unes des autres, alors si effectivement une boule ressortant va être brutalement freinée (tirée en arrière), elle est précédée par plusieurs autres boules qui elles ont furieusement envie de contrecarrer ce freinage.

    2°) dans la partie en étranglement de l'entonnoir la variation de distance de la matière magnétique fournit une variation de champ magnétique donc des courants de foucault de freinage sur toutes les boules y rentrant

    Si on fait l'expérience avec une seule boule on peut s'apercevoir facilement que le champ d'attraction a l'initiative, on peut tout simplement affirmer sans trop se tromper que si la vitesse acquise devient trop grande, elle finit par se stabiliser à cause de l'importance concomittante des courants induits de freinage, mais ces derniers n'empechent pas le mouvement pour autant, sinon les roues de Barlow ne fonctionneraient pas.

    3°) c'est pas vraiment un mouvement perpétuel dans la mesure où on prélève de l'énergie magnétique à l'entonnoir.

    Sauf que d'après mes manuels un aimant et par extension un champ magnétique ne travaillent pas ?!

    Je soumets ce problème à votre sagacité, bon courage.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    deep_turtle

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    L'objection principale, pour moi, est celle que tu proposes en 1/. La boule une fois sortie sera freinée. Certes elle sera entrainée par celles qui sont atirée, mais il y a aussi antant de boules qui sont sorties et sont freinées que de boules qui veulent entrer ! Si tu mets ton collier de boules de pétanques sans mouvement initial, il ne va tout simplement jamais démarrer. Et si tu le lances, il ne va pas accélérer.

  4. #3
    zézé

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Citation Envoyé par deep_turtle
    L'objection principale, pour moi, est celle que tu proposes en 1/. La boule une fois sortie sera freinée. Certes elle sera entrainée par celles qui sont atirée, mais il y a aussi antant de boules qui sont sorties et sont freinées que de boules qui veulent entrer ! Si tu mets ton collier de boules de pétanques sans mouvement initial, il ne va tout simplement jamais démarrer. Et si tu le lances, il ne va pas accélérer.
    Oui mais précisemment la caractéristique d'un entonnoir est d'avoir une configuration largement asymétrique, il y a donc potentiellement plusieurs boules dans l'étranglement pour une seule boule qui sort, de plus rien n'empêche de couvrir l'embout cylindrique d'une armature en fer pour canaliser les lignes de champ parasites de la sortie.

    Ensuite sur le plan théorique est-il fou de penser qu'une matière magnétique puisse céder tout ou partie de son énergie sous une autre forme ?

  5. #4
    zézé

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    alors personne au bout du fil pour continuer ?

  6. #5
    deep_turtle

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Ton argument d'asymétrie ne résoud rien. Certes avec un entonnoir la zone où le champ magnétique est présent sera plus grande, mais le champ y sera aussi plus faible ! Au total, les boules des deux côtés du dispositif subiront les mêmes forces.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Damon

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Salut,

    Il faut croire que l'infaisabilité du mouvement perpétuel ayant été démontrée, discuter dans le vide sur une nième version, tout aussi invalide que les précédentes, n'intéresse pas les physicens qui préfèrent consacrer leut temps à des choses plus utiles.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  9. Publicité
  10. #7
    deep_turtle

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Si je peux me permettre, je ne suis pas tout à fait d'accord sur le principe, même si tu as raison, d'après les lois générales de la physique le mouvement perpétuel est impossible.

    Mais quand quelqu'un arrive avec une proposition concrète d'un tel mouvement, c'est qu'il y a une subtilité quelque part, quelque chose qu'il/elle/on n'a pas compris, et le démontage des arguments de type "mouvement perpétuel" permet en général de comprendre des choses.

    De plus, les personnes qui proposent de tels arguments ne sont en général pas convaincues par un argument du type "pas besoin de se creuser la tête, de toutes façons les premiers principes interdisent ce que vous proposez".

    Pour finir sur un exemple concret, le problème de l'auto-accélération d'un électron dans le champ qu'il crée a longtemps posé un gros problème aux physiciens. Alors qu'on aurait pu évacuer le problème en disant que de toutes façons c'est impossible, les réflexions sur le sujet ont permis une meilleure compréhension de l'électrodynamique...

  11. #8
    mach3

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    hello,

    moi je vois surtout les frottements du tore sur son support... a chaque fois c'est ca qui fout tout en l'air dans le mouvement perpetuel.

    a moins qu'il ne soit en levitation magnétique, mais alors il faut bien refroidir et tes boules de petanques sont en niobium lol

    au mieu, avec un dispositif idéal tu aura une rotation constante mais pas d'acceleration.

  12. #9
    Damon

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Salut,

    Je me contentais d'émettre un avis sur la raison possible du faible succès de ce sujet, pas de critiquer le sujet (et son démontage) en lui même.
    Toutefois l'on peut déjà parler des problèmes invoqués.
    si on avait pouvoir de masquer préalablement la force magnétique de l'entonnoir
    Comment et surtout comment sans utiliser d'énergie ?
    Si tu mets ton collier de boules de pétanques sans mouvement initial, il ne va tout simplement jamais démarrer. Et si tu le lances, il ne va pas accélérer
    Quid de tous les frottements impliqués dans ces mouvements ? Je dirais même que au contraire que le mouvement ne peux que ralentir à cause de ceux-ci.

    D.
    Un EeePc ça change la vie !

  13. #10
    deep_turtle

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Je me contentais d'émettre un avis sur la raison possible du faible succès de ce sujet, pas de critiquer le sujet (et son démontage) en lui même.
    Oui, désolé, j'ai tendance à oublier que le gros logo "modérateur" ne signifie pas forcément que tu viens pour modérer...

    Citation Envoyé par Damon
    Citation Envoyé par deep_turtle
    Si tu mets ton collier de boules de pétanques sans mouvement initial, il ne va tout simplement jamais démarrer. Et si tu le lances, il ne va pas accélérer
    Quid de tous les frottements impliqués dans ces mouvements ? Je dirais même que au contraire que le mouvement ne peux que ralentir à cause de ceux-ci.
    Oui bien sûr. J'envisageais le meilleur des cas, et dèjà en négligeant les frottement ça ne marche pas. Si en plus en les prend en compte, ça marche encore moins.

  14. #11
    zézé

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Citation Envoyé par Damon
    Salut,

    Il faut croire que l'infaisabilité du mouvement perpétuel ayant été démontrée, discuter dans le vide sur une nième version, tout aussi invalide que les précédentes, n'intéresse pas les physicens qui préfèrent consacrer leut temps à des choses plus utiles.

    Damon
    La force actuel des tenants de l'énergie libre est de dire que ce ne sont pas stricto sensu des mouvements perpétuels dans la mesure où ils exploitent la fameuse "énergie du vide", mais après tout est-ce aussi absurde ?

    Un champ magnétique c'est en quelque sorte une "géométrisation du vide" peut être que l'utilisation adéquate d'un champ rendu habilement asymétrique peut faire naître des ANIisotropies de densités de l'énergie du vide qui sont à l'origine ne l'oublions pas d'une force qui existe bel et bien : la force de Casimir.

  15. #12
    zézé

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Citation Envoyé par Damon
    Salut,

    Il faut croire que l'infaisabilité du mouvement perpétuel ayant été démontrée, discuter dans le vide sur une nième version, tout aussi invalide que les précédentes, n'intéresse pas les physicens qui préfèrent consacrer leut temps à des choses plus utiles.

    Damon
    Tout bien réfléchi sur le site de Naudin www.jlnlabs.org, il y a un montage qui s'appelle le SMOT (je ne me rappelle plus de la signification de l'acronyme) qui consiste en un rail guidant des billes en fer et entouré de la même manière d'aimants en configuration d'entonnoir. Eh bien expérience faite avec la collaboration d'un physicien du nom de Patrick Cornille, il y a bel et bien un gain d'énergie acquise par les billes (environ 13%) , c'est à dire que les billes abandonnées sans vitesse initiale dans le dispositif en ressortent avec une vitesse non nulle, vous devriez leur dire que ce sont des tricheurs qu'on rigole un peu.

  16. Publicité
  17. #13
    deep_turtle

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Un champ magnétique c'est en quelque sorte une "géométrisation du vide" peut être que l'utilisation adéquate d'un champ rendu habilement asymétrique peut faire naître des ANIisotropies de densités de l'énergie du vide qui sont à l'origine ne l'oublions pas d'une force qui existe bel et bien : la force de Casimir.
    C'est dommage que tu te grilles comme ça en lançant des mots compliqués dans des phrases fausses, car la question de départ était intéressante.

    Je vais donc plutôt me concentrer sur cette question :
    Tout bien réfléchi sur le site de Naudin www.jlnlabs.org, il y a un montage qui s'appelle le SMOT
    Et alors ? Certes il arrive à faire bouger des billes avec des aimants, mais ça un enfant de 5 ans peut le faire si on lui fournit les billes et l'aimant. Personne n'a dit qu'on ne pouvait pas faire ganger de l'énergie à un système avec des aimants !! Mais ca n'a rien d'un mouvement perpétuel, il ne récupère pas de l'énergie en faisant revenir le système dans son état initial !!

    Clarifions un peu de quoi on parle, peut-être. Le mouvement perpétuel, c'est un mouvement qui se répèterait indéfiniment. Ca n'est pas très choquant au premier abord en fait, et on peut penser à des systèmes physiques très simples qui semblent le réaliser. Par exemple, une lune en orbite autour d'une planète isolée. En fait il se trouve que ça ne marche pas car par exemple le système perd de l'énergie sous forme d'ondes gravitationnelles. Autre exemple, un pendule qui oscille...

    Il y a des gens encore plus ambitieux qui parlent du mouvement perpétuel comme d'un mouvement qui puise de l'énergie à l'infini, en revenant indéfiniment à son état initial. Ces mouvements violent les lois de la physique et toutes les tentatives pour les réaliser ont échoué (et il y en a eu des tartines, tu imagines bien que c'est tentant)...

    Le mouvement que tu proposes, bien sûr ne réalise pas la seconde définition, et pas la première non plus.

    Le mouvement proposé sur le lien que tu indiques est un mouvement de type oscillatoire pendant lequel le système gagne de l'énergie cinétique au début puis en perd, ça oscille, rien de mystérieux ni de révolutionnaire là-dedans ! Forcément, sur le lien on te montre l'évolution de l'énergie cinétique au début, quand le système commence à en gagner. C'est ici que c'est un peu de la triche...
    Dernière modification par deep_turtle ; 23/07/2004 à 15h31.

  18. #14
    Don Quiche

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    deep_turtle, je n pense pas que cela satisfera zézé qui, lui non plus, ne semble pas convaincu qu'un mouvement perpétuel puisse exister (et qui s'embrouille un peu par la suite ).

    La question est : qu'est-ce qui cloche dans ce système ?
    Pour moi la réponse doit évidemment venir de l'assertion contenue à la fin du post de zézé :

    3°) c'est pas vraiment un mouvement perpétuel dans la mesure où on prélève de l'énergie magnétique à l'entonnoir.

    Sauf que d'après mes manuels un aimant et par extension un champ magnétique ne travaillent pas ?!
    L'énergie provient nécessairement des aimants, il n'y a pas d'autre possibilité. Donc, l'énergie interne U des aimants permanents (paramagnétiques) doit diminuer.

    A priori, on peut penser que c'est le terme énergétique Ujj de l'énergie interne, dû au couplage des moments magnétiques atomiques, qui est affecté. Mais dans ce cas, si Ujj diminue, alors l'alignement parallèle des domaines magnétiques de l'aimant est renforcé. Donc, le moment magnétique de l'iamant grandit et le système, loin de s'arrêter, se trouverait renforcé.

    Donc, à moins que je n'aie commis une erreur, la perte de l'énergie interne doit se produire ailleurs, et sans doute la matériau subit-il une altération. Mais par quel moyen ? Les champs magnétiques induits dans les sphères par l'aimant peuvent-il, d'une manière ou d'une autre, dégrader l'aimant ?

    En somme la question est : comment se manifeste la perte d'énergie interne dans le matériau, et par quel moyen s'opère t-elle ?

  19. #15
    Don Quiche

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Ou alors je m'égare et peut-être l'énergie cinétique des sphères vient-elle de l'aimantation des sphères elles-même.

    Dans ce cas, on n'a toujours pas un mouvement perpétuel (reste touours la croissance de l'entropie et ses dommages sur la cohésion de l'aimant permanent), mais assez quasi-perpétuel pour être industriellement intérressant.

  20. #16
    deep_turtle

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    edit : le message #15 n'était pas encore arrivé quand j'ai envoyé la réponse...

    Je suis d'accord avec toi Don Quiche ( le pseudo m'a bien fait rire), l'assertion que la force magnétique ne travaille pas fait référence à la force de Lorentz en v vect B qui effectivement ne travaille pas mais ce n'est pas elle qui est à l'oeuvre ici.

    Maintenant, je ne suis pas sûr qu'il faille se pencher sur ce qui se passe dans le matériau pour vraiment démonter le paradoxe (j'ai expliqué plus haut pourquoi je ne pense pas qu'il y a un paradoxe en fait, mais c'est surement un peu embrouillé...). Je dis ça parce qu'on pourrait aussi bien remplacer les aimants par des charges électriques disons positives, les boules de pétanques par des charges négatives et roulez jeunesse, on refait le même raisonnement... Et du coup, on se rend alors compte que le petit dispositif proposé au début du fil peut tout au plus entretenir le mouvement, que le dispositif indiqué dans le lien ne peut pas fournir de l'énergie, et tout ça sans invoquer un changement microscopique dans les systèmes utilisés.

    3°) c'est pas vraiment un mouvement perpétuel dans la mesure où on prélève de l'énergie magnétique à l'entonnoir.
    Je ne pense pas qu'on prélève de l'énergie ou que ce soit. C'est de l'énergie potentielle qui se transforme en énergie cinétique, comme dans le pendule oscillant, le pendule ne prélève pas de l'énergie à la Terre !

  21. #17
    Don Quiche

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Effectivement, je pense que c'est ma deuxième hyothèse (post #15) qui est juste et on n'a bien qu'un transfert [énergie couplage des moments orbitaux] <-> [énergie cinétique]. Dès lors, on se retrouve avec un système oscillant auto-entretenu.

    Pour peu qu'on élimine tous les problèmes qui n'ont pas cours dans une expérience de pensée (frottements, ...), le système devient à mon avis quasi-perpétuel et je crois bien (non non, je n'en démords pas ) qu'il faut en arriver à l'accroissement de l'entropie et la dégradation du matériau paramagnétique pour voir le moment magnétique de ce dernier réduit et le système finalement stoppé après un long temps.

    Maintenant, dans des conditions réelles, il va être difficile d'éliminer les frottements, l'intervention du champ mag terrestre (quoique c'et peut-être négligeable), et autres facteurs...


    EDIT : Dans le genre, ton pseudo n'est pas mal non plus.
    Dernière modification par Don Quiche ; 23/07/2004 à 18h50.

  22. #18
    Don Quiche

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Non, j'ai dû dire une bourde.

  23. Publicité
  24. #19
    Don Quiche

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Bon, considérons un système à une boule.
    La boule est un ferromagnétique dur. Soit Ms l'aimantation à saturation (le maximum) et Mr l'aimantation résiduelle. Plus l'aimantation est forte, plus l'énergie interne d'aimantation Um est faible.
    Soient Um(s), Um(r), Um(0) les énergies internes d'aimantation respectivement à saturation, résiduelle, initiale.
    Evidemment : Um(0) > Um(r) > Um(s).
    Je maintiens que l'énergie cinétique d'une sphère provient d'une baisse de Um. Il y a donc échange entre Ec er Um.

    1 * On lui confère une vitesse initiale. Um = Um0, Ec = Ec0

    2 * Passage dans l'entonnoir, le ferromagnétique atteint l'aimantation à saturation.
    Um = Ums, Ecs = Ec0 + (Um0 - Ums)

    3 * Sortie de l'entonnoir, le ferromagnétique n'est plus soumis à un champ extérieur (on suppose que l'on peut le masquer sans apport d'énergie) et il atteint son aimantation résiduelle ce qui se traduit par une baisse de l'énergie cinétique (due à un freinage de Foucault ?)
    Um = Umr, Ecr = Ec0 + (Um0 - Umr)

    A la sortie de l'entonnnoir, la sphère a toujours une énergie cinétique supérieure à son énergie cinétique initiale. Elle va poursuivre son chemin (on suppose l'absence de frottements) et revenir au départ où Ec réatteindra Ecs puis redescendra à Ecr.

    Jusqu'à présent, cela correspond bien à un système oscillant auto-entretenu. Toutefois, il n'est pas possible d'en extraire de l'énergie. En effet, si on prélève de l'énergie cinétique, celle-ci ne sera pas regagnée lors du passage dans l'aimant (on ne peut gagner qu'une énergie Umr - Ums). Si on tente de prélever de l'énergie d'aimantation, en augmentant l'aimantation de la sphère, on diminue l'impact du passage dans l'entonnoir.

    S'il y a plusieurs boules, le cas n'est pas très différent mais on peut grandement atténuer l'oscillation voire la supprimer. En revanche, l'énergie cinétique de chaque boule est diminuée car celles qui sont à saturation partagent l'énergie cinétique acquise avec leurs voisines.

    Bien sûr, tout cela est valable sans frottements et dans l'hypothèse où il est possible de masquer le champ magnétique sans dépenser d'énergie. Ca n'est pas gagné.
    Même dans ce cas, il restera l'usure de l'aimant permanent et l'affaiblissement de son moment magnétique du fait de l'inévitable accroisement d'entropie.

  25. #20
    mach3

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    hello,

    juste une petite critique : tu as deja vu un aimant s'user??

  26. #21
    zézé

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    La réponse de DON QUICHE est de loin la plus complète, merci de cette contribution. Mon petit problème n'est donc pas si anodin que ça je vois. MAis je rassure tout le monde je ne crois pas à ce mouvement perpétuel pas plus qu'aux autres, mais je trouve que l'étude des prétendus mouvements perpétuels est de loin la plus passionnante car elle oblige parfois à aller très loin dans la physique.

    Je reste toutefois sur ma faim sur la question de l'énergie du vide : est-il si idiot de penser qu'on peut tirer de l'énergie du vide à partir de certains dispositifs électromagnétiques ou magnétiques tout court ?

  27. #22
    Don Quiche

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Citation Envoyé par mach3
    hello,

    juste une petite critique : tu as deja vu un aimant s'user??
    Figure-toi que, oui, un paramagnétique ça "s'use" (on perd le moment magnétique). Lentement, mais sûrement.
    La critique n'est donc pas pertinente.

  28. #23
    Don Quiche

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Citation Envoyé par zézé
    Je reste toutefois sur ma faim sur la question de l'énergie du vide : est-il si idiot de penser qu'on peut tirer de l'énergie du vide à partir de certains dispositifs électromagnétiques ou magnétiques tout court ?
    Content que tu aies apprécié ma contribution, j'espère qu'elle est juste Si ce n'est pas le cas, j'espère que d'autres me signaleront mon erreur.

    Pour ce qui est de l'énergie du vide, tu es loin d'être le seul à te poser cette question. Y a un chercheur ricain un peu marginal qui tente actuellement de l'extraire en faisant des bubulles dans un liquide. Toujours avec des bubulles, y en a qui prétendent faire de la fusion nucléaire lors d'expériences de sonoluminescence. Ouais, de la fusion froide sur un coin de table.
    Bon s'ils ont raison j'aurais l'air idiot, mais toujours moins que les gouvernements des pays candidat à ITER.

    Disons qu'actuellement ça reste de la SF. En fait, ça le sera jusqu'à ce qu'un type un peu cinglé trouve la solution, s'il y en a une. Mais il n'y a pas, je crois, de pistes intérressantes à l'heure actuelle.

  29. #24
    Don Quiche

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Citation Envoyé par zézé
    (...) je trouve que l'étude des prétendus mouvements perpétuels est de loin la plus passionnante car elle oblige parfois à aller très loin dans la physique.
    ?
    En tout cas cette expérience, si elle m'a donné du fil à retordre, m'a bien amusé. Merci de l'avoir posée.

  30. Publicité
  31. #25
    abdellatif cherrati

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    inutile de vous le dire mais l on doit toujours le rappeler, le mouvement permanent est theoriquement concevable sur le plan principe , cependant les moyens disponibles pour sa mise en evidence n en permettent la realisation,il est evident que l on ne puisse pas créer d energie mais on peut arriver a en modifier l ordonnancement vectoriel ; Bonne continuation

  32. #26
    klvn

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Bonjour je sais pas si j'aurais une réponse mais voilà :
    Le système étudier ressemble au principe du smot (voir site de j.naudin(dont je ne ferais aucun commentaires(ni sur le site & ni sur l'auteur)...) auquel je réfléchis actuellement.

    Imaginons :
    - notre entonnoir magnétique utilisé comme rampe ascendante, servant
    à élever une bille ferromagnétique à une certaine hauteur (hauteur limitée par la taille de l'entonnoir).
    -Un guide en sortie de celui-ci permettant de ramener la bille au point de départ
    -Enfin un système permettant de récupérer l'énergie cinétique de la bille en bas du guide et permettant de l'utiliser pour extraire celle ci en haut de l'entonnoir.


    à une hauteur particulière (hp) l'énergie potentiel de gravité de la bille sera plus élevée que l'énergie necessaire à son extraction au sommet de l'entonnoir.

    -donc on lache la bille en haut du guide qui descend jusqu'a l'altitude 0 du système,
    - là on récupère et on stoque l'energie cinétique
    - la bille se retrouve dans l'entonnoir et remonte à l'altitude hp du système
    - l'énergie stoqué est alors utilisé pour liberer la bille en haut de l'entonnoir

    et c'est reparti pour un tour

    Voilà pour le raisonnement, ce qui m'inquiète c que le système me semble surunitaire à une certaine hauteur !!

  33. #27
    pmdec

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Bonsoir,
    Citation Envoyé par klvn Voir le message
    Bonjour je sais pas si j'aurais une réponse .../... et c'est reparti pour un tour .../...
    Oui, une réponse : j'espère que ce fil ne sera pas fermé comme les autres du même acabit car ils sont une source d'hilarité ... perpétuelle. Continuez, svp !!!

  34. #28
    Pio2001

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Citation Envoyé par zézé Voir le message
    Oui mais précisemment la caractéristique d'un entonnoir est d'avoir une configuration largement asymétrique, il y a donc potentiellement plusieurs boules dans l'étranglement pour une seule boule qui sort, de plus rien n'empêche de couvrir l'embout cylindrique d'une armature en fer pour canaliser les lignes de champ parasites de la sortie.
    Le champ de forces le long du cycle peut être asymétrique par rapport à l'extrémité de l'entonnoir, mais le potentiel dont il dérive est cyclique, puisqu'on tourne en rond, ce qui implique qu'attraction et répulsion se compensent exactement.

    La force de rappel ressentie par la boule à la sortie de l'entonnoir sera donc d'autant plus forte que l'entonnoir est long et que les boules à l'intérieur sont attirées. La somme de toutes les forces d'attraction est égale à la force de rappel en arrière.

    Citation Envoyé par zézé Voir le message
    de plus rien n'empêche de couvrir l'embout cylindrique d'une armature en fer pour canaliser les lignes de champ parasites de la sortie.
    Cela ne fait qu'augmenter l'asymétrie, donc la force de rappel.

    La force n'est pas proportionnelle au champ magnétique, mais à sa variation.

    Donc plus les lignes de champ sont évacuées brutalement, plus la force de rappel est importante.

    Citation Envoyé par zézé Voir le message
    La force actuel des tenants de l'énergie libre est de dire que ce ne sont pas stricto sensu des mouvements perpétuels dans la mesure où ils exploitent la fameuse "énergie du vide", mais après tout est-ce aussi absurde ?
    L'énergie libre n'existe pas. Ce n'est donc ni l'énergie du vide, ni une autre.

    Citation Envoyé par zézé Voir le message
    d'une force qui existe bel et bien : la force de Casimir.
    Oui, mais c'est une force qui dérive d'une énergie potentielle fixe, comme la force du poids.
    On peut en extraire une partie, et puis terminé.

    Exactement comme on peut laisser tomber un objet sur le sol. Une fois par terre, terminé, plus d'énergie à récupérer.

    Au passage, on peut récupérer bien davantage d'énergie d'une plaque métallique en la laissant tomber de la hauteur d'une table qu'en la soumettant complètement à l'effet Casimir. Les deux opérations n'étant réalisables qu'une fois chacune (à moins de restituer l'énergie produite pour revenir à l'état initial, plus les frottements).

    Citation Envoyé par klvn Voir le message
    à une hauteur particulière (hp) l'énergie potentiel de gravité de la bille sera plus élevée que l'énergie necessaire à son extraction au sommet de l'entonnoir.
    Erreur, car l'énergie d'extraction est égale à l'énergie de liaison avec l'entonnoir, or cette énergie doit être supérieure ou égale à l'énergie potentielle de pesanteur afin de pouvoir élever la bille jusqu'en haut !
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  35. #29
    humanino

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Bonsoir,

    j'ai trouve une solution au mouvement perpetuel avec un aimant permanent. Dans un elan d'immense bonte, j'ai decide de partager mon eclair de genie avec vous gratuitement.

    Il vous faut disposer de
    • un aimant permanent, de preference rectangulaire. Il est essentiel qu'il ne soit pas en "fer a cheval". Les poles nord et sud ne doivent pas etre visible simultanement par un observateur, a moins de disposer d'un miroir (nous negligeons les effets types "Casimir", mais cela ne change rien au principe rassurez-vous)
    • un "true believer", un fan du mouvement perpetuel qui y croit vraiment.
    Le protocole est simple
    • dans l'instruction precedente, remplacez toutes les occurences de "nord" par "sud", et vice-versa
    • placez le tout negligemment devant la porte du domicile du "true believer"
    L'effet devrait etre assez rapide a se mettre en place, des que le true believer a trouve le dispositif.

    Difficultees potentielles
    • la strategie ne fonctionne que si le "true believer" sait lire
    • en pratique, le "true believer" finit par mourir de faim. Cette difficulte est facilement contournee si l'on sait disposer d'un nouveau sujet frequemment. FS peut aider dans ce but
    • Bon allez, c'est pas moi qui l'ai inventee cette histoire

    Tout ca pour dire
    • Comme l'a dit deep_turtle, les problemes de mouvement perpetuel sont le plus souvent interessant, meme pour ceux qui n'y croient pas
    • meme si l'on connait deja la conclusion, l'important c'est pas le but, c'est le chemin accomplit

    en esperant ne pas trop me faire remonter les bretelles par les moderateurs
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  36. #30
    f6bes

    Re : mouvement perpétuel à base d'aimants

    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    Bonsoir,
    j'ai trouve une solution au mouvement perpetuel avec un aimant permanent.
    Bsr humanito,
    Ben moi aussi !! t'es donc un peu à la bourre !
    Et en plus ça marche !
    http://forums.futura-sciences.com/thread137276.html
    Bonne nuit

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. mouvement perpétuel?!
    Par wolfЭn dans le forum Actualités
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/01/2007, 19h43
  2. mouvement perpétuel
    Par chercheur fou dans le forum Physique
    Réponses: 61
    Dernier message: 12/11/2006, 20h24
  3. mouvement perpétuel
    Par M-ius dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/09/2006, 14h41
  4. Mouvement perpétuel
    Par Riboulot dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 37
    Dernier message: 18/06/2006, 21h46