Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 39 sur 39

Aux bornes du rayonnement électromagnétique



  1. #31
    Karibou Blanc

    Re : Aux bornes du rayonnement électromagnétique

    Peut on mesurer un signal de grande période avec une grande antenne en un temps court ?
    Il y a deux facons d'observer une onde, soit via la longueur d'onde soit via la fréquence temporelle. C'est comme quand on est à la plage, pour ressentir une succession périodique de vagues, soit on se place à un endroit précis dans l'eau (sans bouger) et on ressent les mouvements oscillants de l'eau à cet endroit precis, au fur et à mesure que le temps passe (on mesure donc ici une fréquence temporelle en étant localisé à un endroit précis de l'espace), soit on prend pas mal de recul (genre en haut d'une tour d'observation) et on prend une photo des vagues, on mesure donc ici une période spatiale (ou une longueur d'onde) et pour cela on a besoin de voir les vagues sur une grande distance (vision globale de l'onde et non locale comme tout à l'heure), néanmoins on peut réaliser la mesure instantannément dans le temps.

    -----

    Well, life is tough and then you graduate !

  2. Publicité
  3. #32
    EspritTordu

    Re : Aux bornes du rayonnement électromagnétique

    Citation Envoyé par Karibou Blanc Voir le message
    je ne vois pas comment tu obtiens ces 10s. Si ta longueur d'onde est une année lumière, cela correspond à une période temporelle de ...une année (nu=c/lb et lb=année.c)
    J'ai du me tromper dans mon calcul nu=c/l, T=1/nu...

    Il y a deux facons d'observer une onde, soit via la longueur d'onde soit via la fréquence temporelle. C'est comme quand on est à la plage, pour ressentir une succession périodique de vagues, soit on se place à un endroit précis dans l'eau (sans bouger) et on ressent les mouvements oscillants de l'eau à cet endroit precis, au fur et à mesure que le temps passe (on mesure donc ici une fréquence temporelle en étant localisé à un endroit précis de l'espace), soit on prend pas mal de recul (genre en haut d'une tour d'observation) et on prend une photo des vagues, on mesure donc ici une période spatiale (ou une longueur d'onde) et pour cela on a besoin de voir les vagues sur une grande distance (vision globale de l'onde et non locale comme tout à l'heure), néanmoins on peut réaliser la mesure instantannément dans le temps.
    Donc dans les deux cas, c'est impossible pour mon année-lumière, soit c'est trop long en espace, soit trop long en temps...
    Mais je reviens sur mon histoire de dérivée de l'onde(ou de la vague) : si on connait la pente de la vague lorsqu'on rentre en contact, il est inutile d'attendre la fin de la vague,non?

  4. #33
    Youry

    Re : Aux bornes du rayonnement électromagnétique

    Mais je reviens sur mon histoire de dérivée de l'onde(ou de la vague) : si on connait la pente de la vague lorsqu'on rentre en contact, il est inutile d'attendre la fin de la vague,non?
    Je ne pense pas car la pente dépend aussi de l'amplitude maximal est pas que de la fréquence. Je ne pense donc pas que ça suffise.

    Il faudrait donc mesurer la pente quand l'onde passe par zéro et mesurer la valeur crète de l'amplitude et faire l'hypothèse d'un signal sinusoïdal. Et donc attendre spatialement ou temporellement au minimum, non ?

  5. #34
    mbochud

    Re : Aux bornes du rayonnement électromagnétique

    "si on connait la pente de la vague lorsqu'on rentre en contact, il est inutile d'attendre la fin de la vague,non?"

    Si l’on sait d’avance que l’onde que l’on va mesurer est parfaitement sinusoïdale , alors on a pas besoin d’attendre /4.
    L’incertitude sur la fréquence « B » fois l’incertitude sur l’instant de détection t est plus grand que 1 (Heisenberg) est vrai seulement si l’on ne sait rien du signal que l’on veut mesurer.
    Mais si on a déjà une partie de l’information à l’avance (on sait que le signal sera parfaitement sinusoïdal) , alors le produit peut être plus petit que 1.

  6. #35
    Karibou Blanc

    Re : Aux bornes du rayonnement électromagnétique

    Mais je reviens sur mon histoire de dérivée de l'onde(ou de la vague) : si on connait la pente de la vague lorsqu'on rentre en contact, il est inutile d'attendre la fin de la vague,non?
    Tu connais la valeur d'une fonction et sa dérivée en un point. Ok, question : comment sais-tu qu'il s'agit bien d'une sinusoïde ? ou pire d'un signal périodique ? Réponse : tu n'en as aucune idée.
    Well, life is tough and then you graduate !

  7. #36
    Barmecides

    Re : Aux bornes du rayonnement électromagnétique

    L'autre possibilite (si c'est possible), c'est d'observer plein d'ondes differentes (c-a-d a des phases differentes) et ensuite reconstruire le signal moyen en supposant que chaque onde a la meme forme de signal.

  8. Publicité
  9. #37
    EspritTordu

    Re : Aux bornes du rayonnement électromagnétique

    Citation Envoyé par Karibou Blanc Voir le message
    Tu connais la valeur d'une fonction et sa dérivée en un point. Ok, question : comment sais-tu qu'il s'agit bien d'une sinusoïde ? ou pire d'un signal périodique ? Réponse : tu n'en as aucune idée.
    Si on fait une décomposition de Fourier, ne se retrouve-t-on pas avec des sinusoïdes seulement?
    Multiplier les points dérivés doit permettre de réduire les possibilités?

  10. #38
    Karibou Blanc

    Re : Aux bornes du rayonnement électromagnétique

    Si on fait une décomposition de Fourier, ne se retrouve-t-on pas avec des sinusoïdes seulement?
    si, mais il te faudra en ce cas autant de mesures que de composantes (sinusoidale) de ton signal.
    Well, life is tough and then you graduate !

  11. #39
    EspritTordu

    Re : Aux bornes du rayonnement électromagnétique

    N'est-ce pas ce qui est coutûme lorsqu'on étudie un signal électromagnétique (comme lorsqu'on travail sur un son)? Notamment avec la FFT?
    Cela est-il contradictoire avec la possibilité de detecté les longues ondes EM?

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Rayonnement électromagnétique
    Par jeanmi66 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/12/2007, 12h25
  2. [Brun] tension aux bornes d'un condensateur
    Par roro1 dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/10/2007, 09h40
  3. Réponses: 23
    Dernier message: 07/03/2007, 23h18
  4. condensateur aux bornes d'une alimentation
    Par zakros dans le forum Électronique
    Réponses: 8
    Dernier message: 08/08/2006, 17h37
  5. [TIPE] Mesure de chaleur, rayonnement électromagnétique
    Par le.physicien dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/01/2005, 17h45