Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Transformation de Lorentz, dilation du temps et contraction des longueurs



  1. #1
    Seirios

    Transformation de Lorentz, dilation du temps et contraction des longueurs


    ------

    Bonjour à tous,

    J'ai lu un article sur les contractions de Lorentz, et leurs conséquences en relativité restreinte (dilation du temps et contraction des longueurs), mais il y a quelque chose qui me gêne :

    Dans le cas de deux repères galiléens, on a .

    Si on a dans un premier repère un étalon d'un mètre dont l'une des extrêmités est confondue avec l'extrêmité de ce repère, alors du point de vue de second repère, on a l'étalon qui aura une longueur de .

    Mais ce qui me pose problème, c'est que si on effectue un raisonnement analogue pour une durée, en utilisant la seconde comme unité, on aurait dans le second repère une durée de , alors que si j'applique les transformations de Lorentz, je trouve ...

    Au final quel est le bon résultat ?

    Quelqu'un pourrait-il me renseigner ?

    Merci d'avance
    Phys2

    -----
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    deep_turtle

    Re : Transformation de Lorentz, dilation du temps et contraction des longueurs

    Salut !

    Il faut que tu définisses plus précisément ce que tu appelles une durée. C'est la différence de t entre deux événements qu'il faut définir précisément, par exemple deux tics d'une horloge au repos dans l'un des référentiels. Dans ce cas, il faut faire attention au fait que cette horloge n'est pas au repos dans l'autre référentiel !
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  5. #3
    Seirios

    Re : Transformation de Lorentz, dilation du temps et contraction des longueurs

    Voilà ce que j'ai fait :

    On considère deux référentiels galiléens R et R' en mouvement relatif. Dans R', on place une horloge qui comptabilise les secondes au point d'abscisse x'=0. Au temps t'0=0, l'aiguille de l'horloge est en haut du cadran, et au temps t'1=1, l'horloge comptabilise une seconde.

    Si on effectue un changement de référentiel, on aura , puis . On a alors la durée de la seconde mesurée dans le référentiel R' qui équivaut à la durée, mesurée dans R, .

    Y a-t-il une erreur de raisonnement ?
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  6. #4
    Seirios

    Re : Transformation de Lorentz, dilation du temps et contraction des longueurs

    Et si on fait de même avec la distance :

    On considère deux référentiels galiléens R et R' en mouvement relatif. On place un mètre étalon dans le référentiel R' telle que l'une de ses extrêmités soit confondue avec le point d'abscisse x'0=0. On alors l'autre extrêmité en x'[IND]1[\IND]=1.

    En changeant de référentiel, on a . Par conséquent, le mètre étalon aura une distance, dans R, égale à .

    Est-ce bien correcte ?
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    felipe

    Re : Transformation de Lorentz, dilation du temps et contraction des longueurs

    bonjour à toi,

    Ton raisonnement n'est pas faux, mais tu as mal écrit les transformations de Lorentz. La transformation appliquée à ton deuxième événement donne, dans R : t[1]=gamma(t[1']+vx[1']/c^2) où gamma=1/sqrt(1-(v^2/c^2)), et v est la vitesse relative de R' par rapport à R. Alors :

    t[1]=gamma*t[1'], ce qui est la durée d'une seconde dans R', perçue dans R. Ce qui est important ici c'est que gamma >1.

    Voilà il me semble que c'est ça, corrigez moi si jamais.

  9. #6
    Seirios

    Re : Transformation de Lorentz, dilation du temps et contraction des longueurs

    Pourtant j'ai les transformations de Lorentz :



    Alors pourquoi je calculerais x dans le premier cas, et ensuite t' dans le second à la place de t ?
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  10. Publicité
  11. #7
    felipe

    Re : Transformation de Lorentz, dilation du temps et contraction des longueurs

    Je ne sais pas si je réponds bien à ta question mais je vais essayer. On a t' et x', coordonnées d'événements quelconques dans R'. On veut exprimer les coordonnées de ces événements dans R, on utilise donc les transformations de Lorentz :

    x=gamma(x'+vt') et t=gamma(t'+vx'/c^2).

    On applique ces transfos dans ton cas et on trouve t[1].

  12. #8
    Seirios

    Re : Transformation de Lorentz, dilation du temps et contraction des longueurs

    Finalement je crois que je vois où est mon erreur, et j'ai réussi à retrouver les résultats cherchés.

    Merci
    If your method does not solve the problem, change the problem.

Discussions similaires

  1. Contraction des longueurs & relativité restreinte
    Par benjgru dans le forum Physique
    Réponses: 12
    Dernier message: 27/11/2007, 13h27
  2. contraction des longueurs en relat générale
    Par benjgru dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/12/2006, 17h05
  3. contraction des longueurs ???
    Par paradoxdu74 dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 13/03/2006, 18h15
  4. contraction des longueurs
    Par paradoxdu74 dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/03/2006, 17h45
  5. Relativité: contraction des longueurs !?!
    Par Shamino dans le forum Physique
    Réponses: 26
    Dernier message: 26/05/2004, 19h05