Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Contraction des longueurs & relativité restreinte



  1. #1
    benjgru

    Contraction des longueurs & relativité restreinte


    ------

    bonjour , un observateur en mouvement voit "devant lui" dans le sens du mouvement les longueurs affectées d'une contraction selon les formules de la relativité restreinte;
    et s'il regarde derrière lui que voit-il??

    une contraction des longueurs également ? ou une dilatation ?? ou rien?

    perso je pencherais pour une dilatation à cause de l'effet Doppler relativiste ...?

    merci.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mamono666

    Re : contraction des longueurs & relativité restreinte

    J'aurrai tendance à dire que cela ne change rien, car le terme qui vient modifier la longueur est:



    La vitesse étant au carré, son signe ne changera pas le résultat.

    Mais si quelqu'un peut confirmer?
    Je ne suis pas sur du tout de moi.
    Out! Out! You, Demons Of Stupidity!!

  4. #3
    Deedee81

    Re : contraction des longueurs & relativité restreinte

    Citation Envoyé par mamono666 Voir le message
    Mais si quelqu'un peut confirmer?
    Je ne suis pas sur du tout de moi.
    Bonjour mamono,

    Je confirme.

    Mais attention, il s'agit bien là de mesure.

    Benjgru parle de "voir", terme ambigu, et je ne sais pas s'il emploie ce mot au pied de la lettre, c'est-à-dire de valeurs apparentes qui dépendent du temps mis par la lumière pour atteindre l'oeil de l'observateur et qui dépend, bien entendu, de la queue et de la tête du corps observé, de son sens de propagation et de la contraction des longueurs (et dans ce cas là, il faudrait faire le calcul, je ne connais pas le résultat).

    Dans le cas (plus classique) que tu cites, on tient compte justement du fait que la lumière met un certain temps pour atteindre l'observateur pour "compenser". Ou on dispose des horloges synchronisées dans tout le repère de l'observateur (horloges réglées par un signal en tenant compte de sa vitesse) et des règles étalons et on mesure "simultanément" (pour cet observateur, c'est-à-dire selon ces horloges) la position de la queue et de la tête.

    Dans ce cas, le résultat est bien celui que tu indiques et indépendant du signe de la vitesse.

  5. #4
    benjgru

    Re : contraction des longueurs & relativité restreinte

    je voulais dire observe-t-il une contraction des longueurs ou quelque chose d'autre ??

    s'il observe une contraction des longueurs , comment alors expliquer le décalage doppler vers le rouge d'une source s'éloignant de l'observateur ?
    vers l' "avant" ça marche par contre, on a dans ce cas un décalage vers le bleu en accord avec la contraction des longueurs ...(souce lumineuse se rapprochant de l'observateur )

    mais j'ai peut etre fait une erreur de raisonnement qq part...?
    par ex j'ai négligé la dilatation du temps ...

  6. #5
    Deedee81

    Re : contraction des longueurs & relativité restreinte

    Salut nejgru,

    Citation Envoyé par benjgru Voir le message
    s'il observe une contraction des longueurs , comment alors expliquer le décalage doppler vers le rouge d'une source s'éloignant de l'observateur ?
    J'en déduit que tu parlais de bien de "voir" au sens litéral. Donc de "valeurs apparentes".

    Note que l'effet Doppler ce n'est pas simplement la contraction des longueurs !!!! C'est une combinaison de la dilatation du temps et des effets apparents.

    Je ne connais pas le résultat dans le cas des longueurs.

    Quelqu'un a-t-il ça dans ses cartons ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    nitrojean

    Re : Contraction des longueurs & relativité restreinte

    Citation Envoyé par benjgru Voir le message
    bonjour , un observateur en mouvement voit "devant lui" dans le sens du mouvement les longueurs affectées d'une contraction selon les formules de la relativité restreinte;
    et s'il regarde derrière lui que voit-il??

    une contraction des longueurs également ? ou une dilatation ?? ou rien?

    perso je pencherais pour une dilatation à cause de l'effet Doppler relativiste ...?

    merci.
    Bonjour.
    La "contraction des longueurs" ne se voit pas à proprement parler (il suffit de s'imaginer comment on voit un train qui s'approche ou s'éloigne : cela ne donne rien de clairement observable). Il ne s'agit que d'une déduction, voire même, plus simplement encore, d'une (mauvaise) formulation.
    En ce qui concerne l'apparence de l'objet et, notamment, la couleur de la lumière qui en est reçue, il y a bien décalage vers le bleu ou le rouge, selon que l'on s'en approche ou que l'on s'en éloigne

  9. Publicité
  10. #7
    curieuxdenature

    Re : Contraction des longueurs & relativité restreinte

    Citation Envoyé par benjgru Voir le message
    bonjour , un observateur en mouvement voit "devant lui" dans le sens du mouvement les longueurs affectées d'une contraction selon les formules de la relativité restreinte;
    et s'il regarde derrière lui que voit-il??

    une contraction des longueurs également ? ou une dilatation ?? ou rien?

    perso je pencherais pour une dilatation à cause de l'effet Doppler relativiste ...?

    merci.
    L'effet Doppler longitudinal est corrigé par l'effet relativiste. Donc, si tu connais l'effet Doppler tu connais la réponse.

    Par contre, la relativité va plus loin que la théorie classique en ce sens qu'elle prévoit un effet relativiste transversal qui est inexplicable autrement.
    Vt = V * Racine de (1-(V2/c2))

    Il parrait que Yves et Stillwell l'on mesuré entre 1938 et 1941 en soumettant un plasma d'hydrogéne à une accélération de 30 kV et en mesurant les raies obtenues.
    L'electronique, c'est fantastique.

  11. #8
    mach3

    Re : Contraction des longueurs & relativité restreinte

    Salut,

    il est clair qu'il y a en relativité une différence entre ce que l'on "voit" et ce que l'on "mesure". Je m'étais pas mal pris la tête la-dessus concernant la dilatation du temps. En faisant des schémas, je trouvais toujours une contraction du temps pour un objet s'approchant et une dilatation pour un objet s'éloignant, ce qui ne collait pas du coup et en fait j'étais piégé par l'effet Doppler .

    Par exemple, je flotte dans l'espace avec mon horloge et un objet clignotant une fois par seconde se dirige vers moi à une vitesse quasi-luminique me croise et s'éloigne.
    Ce que je vois : un objet clignotant plus d'une fois par seconde s'approcher puis s'éloigner en clignotant moins d'une fois par seconde.
    Ce que je mesure : en calculant le retard des signaux émis (vu que l'objet clignotant était à chaque fois à certaine distance de moi) je constate que le clignotement de l'objet mouvant est plus lent que 1 fois par seconde. On a bien la dilatation du temps prévue.

    Ce que je vois c'est ce qui est sur mon cone de lumière
    Ce que je mesure c'est ce qui est dans ma tranche d'espace-temps (c'est à dire maladroitement l'ensemble des points de l'espace-temps qui sont au même temps que moi)

    Ca doit être le même problème avec la contraction des longueurs.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  12. #9
    benjgru

    Re : Contraction des longueurs & relativité restreinte

    Citation Envoyé par mach3 Voir le message
    Ce que je mesure c'est ce qui est dans ma tranche d'espace-temps (c'est à dire maladroitement l'ensemble des points de l'espace-temps qui sont au même temps que moi)

    m@ch3

    c'est à dire dans ton référentiel propre quoi non ?
    c'est là que tu auras le même temps propre si je ne m'abuse...

  13. #10
    Deedee81

    Re : Contraction des longueurs & relativité restreinte

    Citation Envoyé par benjgru Voir le message
    c'est à dire dans ton référentiel propre quoi non ?
    c'est là que tu auras le même temps propre si je ne m'abuse...
    Bonjour,

    Oui car le temps propre de de l'observateur est identique au temps coordonnée du référentiel propre (par construction).

    Donc, même temps = même temps propre.

  14. #11
    benjgru

    Re : Contraction des longueurs & relativité restreinte

    au fait l'effet doppler transverse c'est quoi ??
    la composante orthoradiale du "DeltaLambda" ?

    j'arrive pas bien à me représenter physiquement le concept...

  15. #12
    Deedee81

    Re : Contraction des longueurs & relativité restreinte

    Salut Benjgru,

    Citation Envoyé par benjgru Voir le message
    au fait l'effet doppler transverse c'est quoi ??
    la composante orthoradiale du "DeltaLambda" ?
    j'arrive pas bien à me représenter physiquement le concept...
    Soit A et B :
    A----------------------B
    Soit B en mouvement perpendiculairement à cette ligne.
    Alors un signal émit par B est reçu par A avec un décalage Doppler dit transverse.

    En physique classique, le décalage est nul, en relativité il est non nul et est bêtement dû à la dilatation du temps (celle-ci ne dépend pas de la direction de la vitesse).

  16. Publicité
  17. #13
    benjgru

    Re : Contraction des longueurs & relativité restreinte

    et si B est en mouvement circulaire uniforme de centre A y a t il un effet Doppler transverse reçu en A ?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. contraction des longueurs en relat générale
    Par benjgru dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/12/2006, 17h05
  2. contractions des longueurs (relativité restreinte)
    Par Léandre dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 07/10/2006, 17h26
  3. contraction des longueurs ???
    Par paradoxdu74 dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 13/03/2006, 18h15
  4. contraction des longueurs
    Par paradoxdu74 dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/03/2006, 17h45
  5. Relativité: contraction des longueurs !?!
    Par Shamino dans le forum Physique
    Réponses: 26
    Dernier message: 26/05/2004, 19h05