Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

contraction des longueurs en relat générale



  1. #1
    benjgru

    contraction des longueurs en relat générale


    ------

    Bonjour,

    existe-t-il une contraction des longueurs dans un champ Gravitationnel, de même qu'il existe une contraction des longueurs en relat restreinte?

    il existe une dilatation du temps dans les 2 relativités, d'où l'origine de ma question...

    D'avance merci.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Rincevent

    Re : contraction des longueurs en relat générale

    salut

    on ne parle pas à proprement parler de contraction des longueurs dans ce cas, mais effectivement, il y a un effet sur les distances de la même façon qu'il y en a un sur les durées. Le principe est que la gravitation illustre la courbure de l'espace-temps. Ca signifie donc qu'à la fois le temps et l'espace ont des propriétés qui dépendent du lieu spatio-temporel.

    Y'a toutefois une différence à souligner avec ce qui se passe en relativité restreinte : dans ce dernier cas, la contraction peut être observé en un point donné de l'espace si un objet est observé par deux observateurs en mouvement l'un par rapport à l'autre. En revanche, l'effet gravitationnel doit par définition être observé en deux points différents de l'espace (deux points où le champ gravitationnel a des valeurs différentes). Cela implique que si tu veux observer l'effet gravitationnel, tu dois utiliser 2 règles, ou bien une règle que tu déplaceras, mais sans pouvoir garantir qu'elle ne se déforme pas au cours du déplacement.

    En clair, c'est beaucoup plus subtil à mettre en évidence, et d'une certaine façon les effets gravitationnels temporels sont "plus simples" à observer car les atomes sont des horloges naturelles qui gardent les mêmes propriétés indépendamment de leurs positions. Pour résumer, la difficulté est qu'on a des horloges parfaites naturelles mais pas des règles parfaites naturelles et c'est pourquoi pour mesurer des longueurs on se ramène toujours à mesurer des durées et à utiliser l'invariance de c.
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  4. #3
    yjan

    Re : contraction des longueurs en relat générale

    Citation Envoyé par Rincevent Voir le message
    Pour résumer, la difficulté est qu'on a des horloges parfaites naturelles mais pas des règles parfaites naturelles et c'est pourquoi pour mesurer des longueurs on se ramène toujours à mesurer des durées et à utiliser l'invariance de c.
    et par exemple la longueur d'onde d'un rayonnement EM émis par un atome se désexcitant ne peut-elle pas être considérée comme un "règle" parfaite ?

  5. #4
    Rincevent

    Re : contraction des longueurs en relat générale

    Citation Envoyé par yjan Voir le message
    et par exemple la longueur d'onde d'un rayonnement EM émis par un atome se désexcitant ne peut-elle pas être considérée comme un "règle" parfaite ?
    si, d'une certaine façon (mais dans le vide seulement). Mais pour un tel système il est plus simple de mesurer la fréquence car la longueur d'onde ne peut pas être mesurée "à distance" et/ou directement.

    Mouais... je me rends compte que j'ai pas été très clair

    Disons que ce que je voulais dire c'est qu'un étalon de longueur devrait être un truc qui permet de mesurer directement un objet, or, il me semble qu'une longueur d'onde est pas le top du top car il faut toujours passer par un objet intermédiaire pour mesurer la valeur.... mouais... toujours pas clair... et pas le temps de tenter de faire plus d'explication...

    je crois que le problème principal est résumé ainsi : une durée peut se mesurer à distance, une longueur non.
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  6. #5
    yjan

    Re : contraction des longueurs en relat générale

    Citation Envoyé par Rincevent Voir le message
    je crois que le problème principal est résumé ainsi : une durée peut se mesurer à distance, une longueur non.
    à part par la mesure d'un angle c'est à dire d'un diamètre apparent !
    mais je reconnais que de là à appliquer cela à la vérification de la RG, il y a plus qu'un pas...

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Contraction des longueurs & relativité restreinte
    Par benjgru dans le forum Physique
    Réponses: 12
    Dernier message: 27/11/2007, 13h27
  2. Encore une histoire de contraction des longueurs
    Par Universus dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/05/2007, 02h13
  3. contraction des longueurs ???
    Par paradoxdu74 dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 13/03/2006, 18h15
  4. contraction des longueurs
    Par paradoxdu74 dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/03/2006, 17h45
  5. Relativité: contraction des longueurs !?!
    Par Shamino dans le forum Physique
    Réponses: 26
    Dernier message: 26/05/2004, 19h05