Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Question d'optique: le noir?



  1. #1
    leyo

    Smile Question d'optique: le noir?


    ------

    Coucou,

    Une petite question que je me pose. Ca semble évident pourtant

    On voit les objets et les couleurs parcequ'ils nous 'renvoient' certains rayons qu'ils recoivent. Le noir ne renvoyant aucune lumière, pourquoi le voyons nous? Comment est il composé?


    Leyo

    -----

  2. #2
    deep_turtle

    Re : Question d'optique: le noir?

    Ben justement le noir, c'est quand tu ne reçois pas de lumière... la question "pourquoi le voyons-nous" est une fausse question, justement c'est le nom qu'on donne à ce qu'on ne voit pas ! (c'est un peu comme si tu faisais un trou dans une planche de bois et que tu demandais pourquoi tu vois le trou alors que justement il n'y a plus rien à cet endroit...).

  3. #3
    Konrad

    Re : Question d'optique: le noir?

    Mmmm, la question est peut-être "comment peut-on associer quelque chose à quelque chose qui n'existe pas", càd comment peut-on interpréter le noir, alors que justement on ne capte rien ?

    Quand les cellules de l'oeil ne reçoivent aucun signal lumineux, elles ne doivent pas envoyer de signal via le nerf optique au cerveau (à vérifier car je ne suis pas optologue). En tout cas, ce signal ou absence de signal va ensuite être interprétée par le cerveau, et c'est cela qui importe ensuite dans notre perception.

    C'est comme un fil électrique dans lequel aucun courant ne passerait : on le touche, mais on ne reçoit pas de décharge ; on en conclut qu'il n'y a pas de courant, pourtant c'est bien une absence de signal qu'on a perçue... Enfin bref jme comprends
    "Un clavier AZERTY en vaut deux."

  4. #4
    Karibou Blanc

    Re : Question d'optique: le noir?

    Salut,

    C'est en comparant le noir avec la lumière qu'on peut l'identifier comme une absence de lumière. Bref, comme tu disais pour la planche trouée, c'est bien parce qu'il y a de la "planche" autour du trou qu'on peut dire qu'il y a un trou.
    Mais alors que se passe-t-il quand on ferme totalement les yeux ? On pourrait dire qu'il fait noir partout donc pas de zones lumineuses pour faire de comparaisons. La sensation de manque ou d'absence de lumière vient alors du fait qu'on a déjà vu la lumière par le passé.

    Bye.

    PS : je crois qu'on les appelle les neurologues, je ne pense pas que optologue soit usité

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    jokatriders

    Re : Question d'optique: le noir?

    Le noir n'est pas une couleur, nous sommes tous d'accord.

    Si nous voyons le noir, c'est par ce qu'effectivement nous avons la lumière autour de nous, et que le contraste d'optique présent est très important.

    Pour la composition après je ne suis pas apte de répondre.

  7. #6
    Konrad

    Re : Question d'optique: le noir?

    Mmmm, troublant comme point de vue... Comment ça se passe pour les aveugles de naissance alors ? Que "voient"-t-ils si je puis dire, puisqu'ils n'ont jamais été confrontés à la lumière ? :confused:

    Il faudrait voir avec un véritable spécialiste (un neuro-optologue ), mais je pense plutôt que l'interprétation de l'absence de lumière se fait dans le cerveau, indépendamment du fait qu'on ait déjà vu de la lumière ou pas.
    "Un clavier AZERTY en vaut deux."

  8. #7
    Karibou Blanc

    Re : Question d'optique: le noir?

    Salut,

    Ben justement, je pense qu'ils n'y voient rien. Attention, je parle juste d'images visuelles comme nous l'entendons (lol j'ai pas fait exprès...) nous autres (bien) voyants.
    Le meilleur spécialiste qui pourrait répondre à cette question serait un aveugle de naissance . Si quelqu'un pouvait poser la question à un proche.

  9. #8
    Lambda0

    Re : Question d'optique: le noir?

    Bonjour

    c'est en fait assez subtil. Le système visuel humain (oeil+cerveau) a une certaine dynamique et capacité de perception des contrastes.
    "Apparemment noir" signifie en fait "beaucoup moins lumineux que l'environnement", et en fait, les objets courants qui semblent noirs réfléchissent quelques % du flux qu'ils reçoivent. Ils faut se donner beaucoup de mal pour créer des vraies surfaces noires (dans le visible!) et c'est ce qui limite les performances de beaucoup d'instruments d'optique.
    Sinon, la thermodynamique nous dit qu'il est impossible de créer une surface rigoureusement noire, et la "composition du noir" est effectivement un problème compliqué.

  10. #9
    BioBen

    Re : Question d'optique: le noir?

    Même un trou noir n'est pas parfaitement noir à cause du rayonnement de Hawking non ?
    a+
    ben

  11. #10
    leyo

    Re : Question d'optique: le noir?

    Tout a fait d'accord avec Lambdao.
    Je pense que le noir pur n'existe pas. Voila qui résoudrait mon probleme :
    Comment une surface noire peut renvoyer des reflets,sinon ?

    a+
    Leyo

  12. #11
    Lupicin

    Re : Question d'optique: le noir?

    le noir pure n'existe pas non. Mais lorsque la sensibilité d'un système de détection oeil ou détecteur, est trop faible pour détecter un flux de photons alors la perception que nous en avons est du noir. De l'absence de lumière. Tous est une question de contexte. Maintenant si j'utilise un instrument augmentant ma perception, je peux très bien de nouveaux identifierun flux.

    Tout est lié à la perception, àl'impression à l'interprétation.

Discussions similaires

  1. petite question d'optique
    Par pandou dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/06/2007, 12h15
  2. petit pb ac une question d'optique
    Par Poline1989 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/12/2006, 16h05
  3. P'tite question d'optique
    Par Evil.Saien dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/11/2005, 15h21
  4. Question d'optique
    Par al. dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 5
    Dernier message: 09/08/2004, 23h41
  5. Cette fois-ci, c'est une question d'optique...
    Par Lio22 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/04/2004, 05h56