Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 73

Sujet tabous en sciences



  1. #1
    melchisedec

    Sujet tabous en sciences


    ------

    Ma question pour trouver un site "objectif" sur le paranormal en général et les OVNIS en particulier a été fermé avant même que j'ai eu le temps de remercier les rares qui ont répondu. donc merci à eux.

    Mais au vu du peu d'ouverture d'esprit que j'ai pu y constater ça m'a donné envie de poser la question "Y'a t'il des sujets tabous en sciences ?" je vois d'ici la réponse : le paranormal c'est pas de la science : mais j'aurais attendu un argument plus adulte que le coup du Saint thomas (je crois que ce que je vois) d'autant plus faux que les mêmes pourront parler d'or de "trous noirs" de "supercordes" ou autres plaisanteries qu'aucun n'a jamais vu de ses yeux.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    geolog

    Re : Sujet tabous en sciences

    Citation Envoyé par melchisedec
    j'aurais attendu un argument plus adulte que le coup du Saint thomas (je crois que ce que je vois) d'autant plus faux que les mêmes pourront parler d'or de "trous noirs" de "supercordes" ou autres plaisanteries qu'aucun n'a jamais vu de ses yeux.
    La science n'a rien à voir avec la croyance, un scientifique ne croit pas, il emet des hypothèses réfutables...Il ne faut pas croire ce que l'on voit (sinon que penses-tu des illusions d'optiques?) mais trouver un explication à un phénomène, et celà necessite une démarche objective. Les trous noirs effectivement, nous ne les voyons pas au sens visuel du terme, mais nous observons leurs conséquences (anomalies gravitationnelles par exemples) qui nous conduisent à penser qu'il s'agit bien là d'un trou noir. Ou est la plaisanterie la-dedans? C'est de la simple logique.
    "Ce qui est simple est faux, ce qui ne l'est pas est inutile."

  4. #3
    deep_turtle

    Re : Sujet tabous en sciences

    Je comprends ta frustration de voir ton fil fermé, mais il faut te mettre à la place des gens qui font tourner la boutique ici. La limite est assez fine entre les questions de bonne foi sur l'"au-delà" de la science (et j'ai l'impression que ta question était de celles-là) et celles qui lancent des provocations aux scientifiques bornés (ce qu'ils sont , la science a cela de particulier qu'elle définit ses propres frontière et arrive en général à dire ce qui ne fait pas partie de la compétence des sicentifiques), ces dernière discussion engendrent en général beaucoup de bruit et peu de musique... Du coup, sur Futura-Sciences, j'ai l'impression que la ligne de conduite est de filtrer tous ces fils.

    Perso j'approuve, je trouve que ça maintient la qualité générale du forum (va voir sur d'autres et tu verras ce que je veux dire...).

  5. #4
    Jeremy

    Re : Sujet tabous en sciences

    Ca dépend je connais de bons forums on les forumeurs peuvent poster ce qu'ils veulent (sauf du porno et du warez). Y'a juste un forum "spécial" pour ca, où les forumeurs savent à quoi s'attendre.

  6. #5
    melchisedec

    Re : Sujet tabous en sciences

    Citation Envoyé par geolog
    La science n'a rien à voir avec la croyance, un scientifique ne croit pas, il emet des hypothèses réfutables...Il ne faut pas croire ce que l'on voit (sinon que penses-tu des illusions d'optiques?) mais trouver un explication à un phénomène, et celà necessite une démarche objective. Les trous noirs effectivement, nous ne les voyons pas au sens visuel du terme, mais nous observons leurs conséquences (anomalies gravitationnelles par exemples) qui nous conduisent à penser qu'il s'agit bien là d'un trou noir. Ou est la plaisanterie la-dedans? C'est de la simple logique.
    J'ai un vieil ami qui un soir a vu au dessus de lui en pleine nuit ce qu'il n'a pu décrire autrement qu'une vaste machine triangulaire silencieuse grande comme un terrain de foot en avec des lumières régulièrement espacée autour. Il n'est ni alcoolique, ni fou ni hystérique, il ne vend aucun bouquin, il n'est pas responsable de secte, n'a fait aucune publicité et je ne ai aucune bonnes raisons de le croire moins qu'un savant qui me parle de choses qui ne tiennent pour l'instant debout qu'en équations.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Jeremy

    Re : Sujet tabous en sciences

    Bah tu as de la chance d'avoir un témoin de première main. Bien sur on te diras qu'il a peut être voulu te faire une blague, ect ...

    Bien sur tu dois le connaitre asses bien pour savoir ce qu'il en est.

    Maintenant sur un forum on a aucun raison de te croire

  9. Publicité
  10. #7
    Poxtra-102

    Re : Sujet tabous en sciences

    D'apres moi cela n'a pas un rapport direct avec la science mais avec l'ouverture d'esprit et la possibilité d'envisager que quelquechose peut exister sans qu'on le comprenne.

    D'apres moi (j'aurais du faire philo) Les personnes qui sont catégorique sur ces sujets qui restent ouverts vu qu'ils ne peuvent etre vérifier , que ce soit pour le "oui ca existe" ou pour le "non ca n'existe pas " sont les memes qui , il y a un siecle aurait dit, "l'homme ne volera jamais dans les airs!!!" Et pourtant, c'est fait.

    Voila. Cela revient au doute methodique de Descarte: remettre en question toutes les certitudes. en gros , avec un peut de modestie et sans tomber dans la croyance, (cf Marx),

    Personne ne devrait pouvoir etre catégorique. Surtout si il n'y a pas d'argumentation derriere. Maintenant , il est possible d'avoir un avis sur la question. (n'esperez meme pas avoir le mien.)

  11. #8
    Jeremy

    Re : Sujet tabous en sciences

    Si on a fini par voler c'est bien que "des illuminés" étaient persuadés que c'était possible.
    rien qu'à voir le nombre d'accidents suite à des "greffes d'ailes".

  12. #9
    geolog

    Re : Sujet tabous en sciences

    Citation Envoyé par melchisedec
    J'ai un vieil ami qui un soir a vu au dessus de lui en pleine nuit ce qu'il n'a pu décrire autrement qu'une vaste machine triangulaire silencieuse grande comme un terrain de foot en avec des lumières régulièrement espacée autour. Il n'est ni alcoolique, ni fou ni hystérique, il ne vend aucun bouquin, il n'est pas responsable de secte, n'a fait aucune publicité et je ne ai aucune bonnes raisons de le croire moins qu'un savant qui me parle de choses qui ne tiennent pour l'instant debout qu'en équations.
    Qu'est-ce que tu veux que je te dise?
    C'est bien, il a vu "une vaste machine triangulaire silencieuse grande comme un terrain de foot en avec des lumières régulièrement espacée autour" et alors? Appelle ça un OVNI si ça t'amuse, enfin bon, ça ne fait pas avancer le schmilblick!!


    ps: je sais pas ce que t'as contre les scientifiques, mais aux dernières nouvelles, la plupart considère la vie extraterrestre comme très probable, ne serait-ce que d'un point de vue statistique!
    "Ce qui est simple est faux, ce qui ne l'est pas est inutile."

  13. #10
    deep_turtle

    Re : Sujet tabous en sciences

    Citation Envoyé par Poxtra-102
    Cela revient au doute methodique de Descarte: remettre en question toutes les certitudes. en gros , avec un peut de modestie et sans tomber dans la croyance, (cf Marx),
    Il faudrait juste ne pas oublier alors que le doute cartésien auquel tu fais appel s'accompagne d'une méthode... Le doute cartésien ce n'est pas vraiment "remettre en question toutes les certitudes", c'est accepter de ne pas en avoir, et de parler du monde avec une méthode déductive.

    On ne peut pas passer son temps à remettre en cause les mêmes choses sans arrêt non plus... Les partisans du paranormal abusent souvent de leur statut de "persécutés" en se plaignant du fait que la science "officielle" ne les considère pas. Si elle ne le fait pas, c'est pour des raisons qui sont clairement identifiées et exposées, à un certain moment il faut les accepter, non ?

  14. #11
    Floris

    Re : Sujet tabous en sciences

    Tiens, se fameux doute cartésien, est t'il une bonne chose pour un scientifique ou pas d'étre animé de ce doute cartésien d'ont tu parle?
    merci

  15. #12
    deep_turtle

    Re : Sujet tabous en sciences

    Les philosophes du forum auront surement des choses plus pertinentes que moi à dire à ce sujet. Pour ce que j'en ai compris, ce qu'on appelle le doute cartésien est plus un questionnement philosophique que scientifique, le point de départ de la question "mais finalement, sur quel genre de certitude puis-je m'appuyer pour bâtir d'autres connaissances".

    Descartes, en science, c'est plutôt un nom attaché au discours de la méthode, qui contient un programme dont voici un extrait (les "premier", "deuxième", etc... se réfèrent aux principes que Descartes entends suivre) :

    Le premier était de ne recevoir jamais aucune chose pour vraie que je ne la connusse évidemment être telle; c'est-à-dire, d'éviter soigneusement la précipitation et la prévention, et de ne comprendre rien de plus en mes jugements que ce qui se présenterait si clairement et si distinctement à mon esprit, que je n'eusse aucune occasion de le mettre en doute.

    Le second, de diviser chacune des difficultés que j'examinerais, en autant de parcelles qu'il se pourrait, et qu'il serait requis pour les mieux résoudre.

    Le troisième, de conduire par ordre mes pensées, en commençant par les objets les plus simples et les plus aisés à connaître, pour monter peu à peu comme par degrés jusques à la connaissance des plus composés, et supposant même de l'ordre entre ceux qui ne se précèdent point naturellement les uns les autres.

    Et le dernier, de faire partout des dénombrements si entiers et des revues si générales, que je fusse assuré de ne rien omettre.

  16. Publicité
  17. #13
    Rincevent

    Re : Sujet tabous en sciences

    pour ceux qui ne sont pas découragés par des lectures assez longues, voici deux articles.

    Le premier traite de 3 sujets :

    - les limites de la science ;
    - la relation science/technologie ;
    - les pseudo-sciences...

    dans cette troisième partie, vous trouverez une liste des arguments utilisés par les "défenseurs" des pseudo-sciences...
    toute ressemblance avec des situations réelles ou avec des personnes existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

    http://www.cegep-rimouski.qc.ca/dep/...science_a.html

    le deuxième texte porte sur le rapport entre la science et la pseudo-science...

    http://pseudo-sciences.org/image.htm


    et en bonus, un autre article intéressant : une tentative d'étude sociologique du paranormal... (avec des études statistiques des liens entre âge, niveau d'étude, croyances religieuses, etc... et croyances au "paranormal")

    http://www.unites.uqam.ca/religiolog.../18renard.html
    Dernière modification par Rincevent ; 18/11/2004 à 00h56.
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  18. #14
    L'Hérétique

    Re : Sujet tabous en sciences

    Salut,
    Excellent article que celui du lien
    http://www.cegep-rimouski.qc.ca/dep/...science_a.html

    En effet, en quelques mots simples y sont expliquées les innerties aux changements souvent rencontrés dans ces domaines!
    Bravo!

    A+


    P.... !! y z'on tué Kelly !

  19. #15
    Rincevent

    Re : Sujet tabous en sciences

    puisque tu ne sembles avoir retenu que 4 lignes de tout le texte, je vais citer un plus long paragraphe qui répond à ce que tu dis et illustre combien ton discours entre dans le cadre des arguments classiques des défenseurs des pseudo-sciences :

    Les arguments de l'inconnu qui dérange, de l'incapacité à expliquer, de la fermeture d'esprit et du refus idéologique : L'inconnu dérange les sceptiques. Mais nous vivons avec quantité de choses que nous ne connaissons pas ! C'est même ce qui motive les chercheurs : trouver et comprendre ce que nous ne connaissons pas... encore. La science ne peut pas, actuellement, tout expliquer ? Exact. Mais elle possède les moyens de constater ou pas l'existence d'un phénomène, première étape du processus de recherche. Et, malgré ce qu'essaient de faire croire certains, on attend toujours la validation des dogmes de l'astrologie, d'une capacité de voyance ou de psychokinèse... Ne pas croire aux parasciences serait avoir l'esprit fermé ? Non. Simplement, nous n'avons pas l'esprit ouvert à toutes les affirmations. Nous laissons à l'extérieur celles qui ne sont pas testables (exemple: il y a un fantôme dans cette pièce mais il disparaît lorsque l'on veut le voir ... ). Et si nous devions invoquer quelque chose, ce serait l'esprit critique. Rappelons que lorsque l'esprit est trop ouvert, il se vide ! Si nous n'acceptons pas les affirmations des tenants du paranormal, c'est par simple positionnement idéologique.. Nous laissons ce genre de positions aux idéologues... Que l'on nous démontre la validité d'un énoncé, avec toute la rigueur que cela implique, et nous l'accepterons. Démontrez à un tenant du paranormal que ce qu'il vous avance ne tient pas, et il ne renoncera pas à croire que, quelque part ou un jour, les faits confirmeront sa pensée. De quel côté est l'idéologie ?
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  20. #16
    L'Hérétique

    Exclamation Re : Sujet tabous en sciences

    Citation Envoyé par Rincevent
    puisque tu ne sembles avoir retenu que 4 lignes de tout le texte, je vais citer un plus long paragraphe qui répond à ce que tu dis et illustre combien ton discours entre dans le cadre des arguments classiques des défenseurs des pseudo-sciences :
    Salut,
    Tu me prètes des actes et intentions qui ne sont pas miennes!!
    Je n'ai pas "retenu 4lignes" comme tu sembles l'affirmer...
    Il es reducteur de se referer uniquement aux pseudo-sciences, en science(s), si l'instrumentation qui permetrait ( conditionel) de vérifier un fait, n'existe pas encore, ou n'a pas encore été développé, est-ce une raison suffisante pour ne pas retenir ou même nier ces faits ?
    la démarche honête serait de les constater sans les expliquer. Quitte à les classer dans les choses "à vérifier" dés que la technologie le permetra.

    De plus, pour moi, il est évident qu'il existe un fossé immense entre sciences et sciences APPLIQUEES, l'exploitation de découvertes ne dépent pas seulement de leur interrêt scientifique, mais aussi de stratégies commerciales et/ou politiques.
    Sans en venir aux théories de "complot", il me semble logique que cette innertie aux changements est aussi due aux coûts engagés précédament dans d'autres technologies et qui n'ont pas encore été rentabilisés suffisament au yeux des investisseurs.
    A+

  21. #17
    Floris

    Re : Sujet tabous en sciences

    Que veux tu dire par "théorie de complot" ?

  22. #18
    Evil.Saien

    Re : Sujet tabous en sciences

    D'ailleurs, gérard majax offre 1.3 million de francs (a l'époque c'était des francs) à quiconque réalisant quelque chose d'inéxplicable... Comme éxpliqué dans le site http://www.majax.com/ après 15 ans, personne n'a remporté la cagnotte...

  23. Publicité
  24. #19
    Rincevent

    Re : Sujet tabous en sciences

    Citation Envoyé par L'Hérétique
    Tu me prètes des actes et intentions qui ne sont pas miennes!!
    mea culpa...

    Je n'ai pas "retenu 4lignes" comme tu sembles l'affirmer...
    navré, mais c'est ce que j'avais cru comprendre face à ta très courte réaction (assez ambigue car pas très développée). Mais je dois avouer que je suis devenu un peu parano face aux défenseurs des pseudo-sciences... y'en a un peu marre de se faire taxer (avec tous les autres "scientifiques", comme si c'était une population homogène) de vieux conservateur par des gens qui souvent ne connaissent la recherche que par ouï-dire ou par imagination...

    que voulais-tu dire précisément alors ?

    Il es reducteur de se referer uniquement aux pseudo-sciences, en science(s), si l'instrumentation qui permetrait ( conditionel) de vérifier un fait, n'existe pas encore, ou n'a pas encore été développé, est-ce une raison suffisante pour ne pas retenir ou même nier ces faits ? la démarche honête serait de les constater sans les expliquer. Quitte à les classer dans les choses "à vérifier" dés que la technologie le permetra.
    si un fait n'est pas "mesurable" par les instruments actuels, c'est que ces effets sont uniquement "perceptibles par l'être humain", ce qui laisse la place à pas mal d'ambiguité et de subjectivisme... pour que l'on classe des "faits" comme "à expliquer plus tard", il faut déjà qu'ils soient observables par des machines (même des caméras) dans un cadre rigoureux... je ne sais pas de quels "faits" tu parles précisément, mais reste qu'en ce qui concerne le "paranormal", il existe depuis plusieurs années des récompenses offertes par divers instituts à qui démontrera dans le cadre d'un protocole contrôlé certains des trucs classés comme "paranormaux"... l'argent attend toujours... et compte tenu de l'attitude ordinaire des gens face à l'argent, on peut se douter que ce n'est pas uniquement par timidité que personne n'est venu le réclamer...

    De plus, pour moi, il est évident qu'il existe un fossé immense entre sciences et sciences APPLIQUEES, l'exploitation de découvertes ne dépent pas seulement de leur interrêt scientifique, mais aussi de stratégies commerciales et/ou politiques. Sans en venir aux théories de "complot", il me semble logique que cette innertie aux changements est aussi due aux coûts engagés précédament dans d'autres technologies et qui n'ont pas encore été rentabilisés suffisament au yeux des investisseurs.
    je suis évidemment entièrement d'accord...

    ps: croisement avec Evil.Saien...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  25. #20
    L'Hérétique

    Re : Sujet tabous en sciences

    Salut,
    Pas de problème, Je vais développer par annalogie : par exemple en optique classique, avec lentilles prismes etc. il existe une limite physique dans le petit au delà de laquelle on ne peut aller voir ( qui je crois est encore différente de la limite théorique)( du moins, je crois le savoir ! ), est-il possible qu'une avancée technoligique permette de fabriquer des lentilles "meilleures" , et du coups, ces limites seraient repoussées ?
    Autrement-dit, certains faits, non encore observés, mais dont on connais (suppose) l'existence par leurs effets pourraient changer de classe et se retrouver dans les faits observés
    C'est, en gros, ce que je voulais dire
    Pour le reste, nous nous sommes bien compris ( à verrifier, c'est une supposition )
    Je ne peux pas faire réference au paranormal, car même si je crois qu'il y a qq chose, je n'en ai aucune preuve, et ne cherche à convaincre personne de la réalité ou de l'irréalité de certains phénomènes, ce n'est que supputation de mon ésprit dérangé ! (
    A+

  26. #21
    Evil.Saien

    Re : Sujet tabous en sciences

    Salut,
    j'ai l'impression que parfois certains confondent entre 2 domaines:
    - Ce qui n'a à ce jour pas été obérvé, à cause des différentes raisons que vous avez bien évoquées, et aussi ce qui a été obsérvé et qui reste inéxpliqué. Je suis pas sur que l'on puisse considérer ces faits obsérvés (ou non) comme des pénomènes paranormaux, ce sont juste des phénomènes physique dont nous ne connaissont pas grand chose et que nous ne pouvons éxpliquer par manque d'information et/ou de connaissances.

    - Les choses que des gens prétendent pouvoir accomplir ou avoir vu, mais qui reste des convictions. Je prendrais par exemple les personnes qui barent le feux. Vous avez deja surement tous entendu parlé de ca. Cette pratique est ancestrale, et pourtant reléve encore plus du domaine de la croyance que de la science. Pourquoi au juste ? Je connais pas mal de monde qui se sont brulé et qui affirment que c'était efficace contre la douleur. Mais voila, c'est pas très scientifique tout ca, de plus selon les praticiens les effets varieraient beaucoup d'un individu à l'autre, mais surtout leur principal argument est "si t'y crois pas, ben ca marche pas !". Selon eux, l'effet ne se produit que si on est persuadé qu'il va se produire. Ca ressemble un peu a l'effet placebo ca...
    Je m'égard.
    C'est plutot cette 2eme catégorie qui est a classée parmi les activités "paranormales", tous les phénomènes qui ressemblent un peu à des légendes urbaines, de nombreux récits rapportant des histoires étranges avec comme d'habitude (et comme de par hasard) une poignée de témoin et aucune trace matérielle. Depuis 60 ans on entend parler de roosvelt, et pourtant qu'y-a-t'il de concret ? rien...

    Je sens deja le contre argument du saint thomas qui va arriver...
    "je ne crois ce que je vois"
    Ceci n'engage que moi, mais la science n'est pas la pour croire ou pas croire. Elle constate, tente d'éxpliquer, essaye de faire coïncider des théories avec la réalité, puis on constate de nouveau si la théorie colle bien. Point final. Ou y'a de la croyance la dedans ? Dès qu'on croit, meme ce qu'on voit, on s'écarte d'un résonnement scientifique.

  27. #22
    Narduccio

    Re : Sujet tabous en sciences

    Citation Envoyé par Jeremy
    Si on a fini par voler c'est bien que "des illuminés" étaient persuadés que c'était possible.
    rien qu'à voir le nombre d'accidents suite à des "greffes d'ailes".
    apparemment, tu ne connait pas Octave Chanute. Il s'agit d'un ingénieur français qui a émigré aux USA et qui a jeté les bases théoriques de l'aviation en 1894 dans "Progress in Flying Machines". Livre de chevet de tous les pionniers à commencer par les frères Wright.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  28. #23
    Konrad

    Re : Sujet tabous en sciences

    La science ne repousse pas l'éventualité de l'existence d'extraterrestres ; je pense moi-même que sur la totalité des étoiles et planètes qui existent dans l'immensité de l'Univers, il est fort probable que la Vie se soit développé ailleurs que sur Terre ! Mais ceci relève de la croyance personnelle bien sûr, puisque je ne l'ai jamais observé...

    La science ne s'intéresse qu'aux phénomènes observables, et plus important, reproductibles. Un exemple : ce matin en ouvrant le robinet, l'eau au lieu de tomber dans l'évier est allée éclabousser le plafond. Je l'ai vu, j'en suis sûr ; je peux même dire que plusieurs personnes l'ont vu ; les théories physiques n'excluent pas totalement ce phénomène, même s'il est extrêmement peu probable. Seulement, ce n'est pas une expérience scientifique, puisqu'elle n'est pas reproductible... Il n'y a donc rien à en tirer, d'un point de vue scientifique. Après, au-delà de la science, je peux raconter cette histoire à tout le monde, certains me croiront d'autres pas, mais en aucun cas je ne suis en droit de réclamer un statut scientifique à mon observation.

    Et il en va de même pour les extraterrestres : comme je l'ai dit au début, la science n'exclut pas leur existence. Certaines observations "extraordinaires" étaient peut-être des vrais ovnis, peut-être qu'on n'en saura jamais rien... Mais dans tous les cas, on a beau scruter le ciel jour et nuit, bâtir des radiotélescopes énormes au fin fond d'une île de l'Atlantique, aucune observation claire, nette et éventuellement reproductible n'a jamais été faite... Le jour où un télescope observera un signal périodique (donc reproduit plusieurs fois), se référant éventuellement à une fréquence particulière et donc on aura identifié de façon claire qu'elle ne provient pas d'un astre connu ; le jour où plusieurs sources dans le monde auront photographié ou enregistré le signal d'un objet volant non identifié dans l'atmosphère terrestre, en ayant clairement établi qu'il ne s'agit ni d'un satellite, ni d'un avion de chasse quelconque en voie de test... alors l'hypothèse d'un signal extraterrestre pourra être sérieusement envisagée. Scientifiquement. Pas avant. Mais des photos floues ou des signaux brouillés ne peuvent servir qu'à entretenir une croyance, rien de plus.
    "Un clavier AZERTY en vaut deux."

  29. #24
    Narduccio

    Re : Sujet tabous en sciences

    Citation Envoyé par Narduccio
    apparemment, tu ne connait pas Octave Chanute. Il s'agit d'un ingénieur français qui a émigré aux USA et qui a jeté les bases théoriques de l'aviation en 1894 dans "Progress in Flying Machines". Livre de chevet de tous les pionniers à commencer par les frères Wright.
    C'est un argument souvent utilisé par les personnes qui connaissent de loin un sujet. Comme il ne connaissent pas les bases, ils pensent que c'est sorti comme ça tout d'un coup. Hors souvent, les "géniaux précurseurs" avaient des précuseurs encore plus géniaux et moins connus puisqu'ils ont éssuyés les platres en faisant les travaux de bases
    Contrairement à ce que croient beaucoups de personnes, les premiers fous volants à ce jeter dans le vide ne l'on pas fait de manière totalemment inconsciente (sauf justement quelques fous qui ont pris leurs désirs pour des réalités).

    Après, il est facile de dire:

    [QUOTESi on a fini par voler c'est bien que "des illuminés" étaient persuadés que c'était possible.
    rien qu'à voir le nombre d'accidents suite à des "greffes d'ailes".[/QUOTE]
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  30. Publicité
  31. #25
    Jeremy

    Re : Sujet tabous en sciences

    Oui Octave Chanute .. et alors ? J'ai pas compris où tu voulais en venir.

    les premiers fous volants à ce jeter dans le vide ne l'on pas fait de manière totalemment inconsciente
    J'ai pas dit qu'ils étaient inconscients, mais que la masse devaient les voir ainsi, persuadé que c'était impossible.

  32. #26
    Narduccio

    Re : Sujet tabous en sciences

    Ton intervention laissait à penser que si les géniaux inventeur avaient écoutés les vieilles barbes l'aviation n'aurait jamais été inventée. Or la réalité historique est toute autre. Mais si tu ne pensait pas ainsi, je m'excuse d'avoir mal interprêté ton intervention. Mais ce n'est pas la première fois que dans des discussions similaires l'exemple de la naissance de l'aviation est ainsi présenté. Il s'agit d'une opinion communément admise et dont se servent de nombreux pourfendeurs de la science officielle.
    Wright, mais aussi les frères Voisins , Santos-Dumont, Blériot, ect ont quitté le sol grace aux travaus scientifiques de Chanute, de Lilienthal (auteur de "Du vol des oiseaux comme base de l'aviation"), de Ferber ou d'Ader. Mais aussi des travaux de quelques ongénieurs qui travaillèrent avec des cerf-volants. Plus quelques motoristes qui imaginèrent des moteurs suffisamments légers tout en étant suffisamment puissants.
    L'aviation naissante avait une base scientifique. même si les gazettes à sensation préfèraient parler des olibrius qui avec un peu de fumisterie et beaucoup de gloriole se sont tués. Ceuxlà n'ont fait avancé ni la science, ni l'aviation.
    L'argument "heureusement que certains vont à l'encontre de la science officielle autrement xxxx n'aurait pas éxisté", est rarement recevable. Car pour ceux qui s'interresent à l'histoire et non au sensationnalisme, les bases scientifiques sont faciles à trouver.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  33. #27
    Jeremy

    Re : Sujet tabous en sciences

    Nous nous étions donc mal compris.

  34. #28
    melchisedec

    Re : Sujet tabous en sciences

    Je remercie tout le monde de la contribution très intéressante à mon sujet. Au moins j'y ai pu voir des avis un peu moins tranchés (pour ne pas dire bornés) sur l'inconnu en général et le paranormal en particulier. A titre d'exemple je m'amusais quand jétais jeune à faire des expériences de radiesthésie : retrouver par exemple une carte à jouer cachée parmi des cartes étalées face contre terre sur la table que quelqu'un m'avait mis au hasard dedans et je concentrais à partir d'un figure identique (ce qu'on appelle le témoin en radiesthésie) BOn ça ne marchait pas à tous les coups loin de là mais les résultats positifs étaient significativement plus grands que le hasard. J'avais aussi un père qui dans le cadre de son travail retrouvait des vieilles canalisations d'eau ne figurant plus sur les plans avec une baguette de coudrier et je les vu faire ça marche bien.

  35. #29
    quetzal

    Re : Sujet tabous en sciences

    le père de michel rocard qui étais un grand scientifique si je ne trompe a fait plusieurs etude assez abboutie sur la radiesthesie, mais qui je crois a son grand regret n'ont pas donné grand chose de probant.

    mais qu'en est-il de ses 150 traces radar de phénomène volant non-expliqué, et confirmé par des hommes au dessus de tout soupsons, militaire, pilote de ligne, pilote d'avion de chasse, etc... qui semble etre des preuves de quelquechose, oui mais de quoi?? legende urbainne une fois de plus??

  36. #30
    melchisedec

    Re : Sujet tabous en sciences

    Citation Envoyé par quetzal
    mais qu'en est-il de ses 150 traces radar de phénomène volant non-expliqué, et confirmé par des hommes au dessus de tout soupsons, militaire, pilote de ligne, pilote d'avion de chasse, etc... qui semble etre des preuves de quelquechose, oui mais de quoi?? legende urbainne une fois de plus??
    J'aimerais d'ailleurs que les correspondants qui en sont encore à réduire le phénomène OVNI à un phénomène purement psychosociologique (comprendre psychiatrique) me disent dans quelle case ils rangent les représentants de l'IHEDN (Institut des hautes études de défense nationale) qui avaient sorti le rapport COMETA en 1999 à l'adresse du premier ministre et du président de la république et qui est clairement favorable à la l'hypothèse extra-terrestre

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. sujet pour le tipe dualité des sciences
    Par oph dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 38
    Dernier message: 05/01/2006, 12h47
  2. sujet tipe dualites en sciences
    Par omardahhou dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/09/2005, 08h20
  3. Sujet de sciences humaines de première année de médecine
    Par Neutrino dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/02/2004, 13h00