Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Détection des électrons



  1. #1
    Anacarsis_47

    Détection des électrons


    ------

    Bonjour (bonsoir ) à tous!

    Je suis à la recherche d'une information, que je croyais au début facile à trouver mais finalement non

    De quelle façon peut-on détecter (visualiser) de façon spécifique la présence d'électrons? En LEED par exemple on utilisait dans le temps des écrans pour visualiser la diffraction des électrons. De quoi était composé l'écran? Le phosphore est un candidat je pense mais vu sa toxicité et difficulté d'utilisation cela risque d'être difficile...

    Je préfère éviter les moyens électriques car il s'agit d'un plasma. L'ajout d'électrodes modifie celui-ci et puis il est difficile de savoir si le signal vient d'un phénomène d'induction (plasma RF) ou d'un flux de charges...

    Merci d'avance pour vos réponses

    Anacarsis

    -----

  2. #2
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Détection des électrons

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Anacarsis_47 Voir le message
    Merci d'avance pour vos réponses
    T'es difficile Pas d'écran cathodique ni d'électrode, pffff.....

    Pourquoi pas une pellicule photo ? Ou un détecteur à semi-conducteur ?
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  3. #3
    mariposa

    Re : Détection des électrons

    Citation Envoyé par Anacarsis_47 Voir le message
    Bonjour (bonsoir ) à tous!

    Je suis à la recherche d'une information, que je croyais au début facile à trouver mais finalement non

    De quelle façon peut-on détecter (visualiser) de façon spécifique la présence d'électrons? En LEED par exemple on utilisait dans le temps des écrans pour visualiser la diffraction des électrons. De quoi était composé l'écran? Le phosphore est un candidat je pense mais vu sa toxicité et difficulté d'utilisation cela risque d'être difficile...

    Je préfère éviter les moyens électriques car il s'agit d'un plasma. L'ajout d'électrodes modifie celui-ci et puis il est difficile de savoir si le signal vient d'un phénomène d'induction (plasma RF) ou d'un flux de charges...

    Merci d'avance pour vos réponses

    Anacarsis
    .
    Bonjour,

    Si je comprends bien tu veux regarder la diffraction des électrons sur une surface en présence d'un plasma: Pourrais-tu décrire sommairement la configuration expérimentale car je ne vois pas comment on peut diffracter des électrons en présence d'un plasma. Quel genre de plasma? Sputtering etc???

  4. #4
    Anacarsis_47

    Re : Détection des électrons

    Citation Envoyé par mariposa Voir le message
    .
    Bonjour,

    Si je comprends bien tu veux regarder la diffraction des électrons sur une surface en présence d'un plasma: Pourrais-tu décrire sommairement la configuration expérimentale car je ne vois pas comment on peut diffracter des électrons en présence d'un plasma. Quel genre de plasma? Sputtering etc???
    je ne veux pas détecter la diffraction d'e- par le plasma car il n'y en a pas
    j'avais pris comme exemple la diffraction pour donner des idées et savoir en quoi était composé l'écran...

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Anacarsis_47

    Re : Détection des électrons

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    T'es difficile Pas d'écran cathodique ni d'électrode, pffff.....

    Pourquoi pas une pellicule photo ? Ou un détecteur à semi-conducteur ?
    je veux bien une pellicule photo mais je parviens pas à trouver la composition que celle-ci devrait avoir....

  7. #6
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Détection des électrons

    Citation Envoyé par Anacarsis_47 Voir le message
    je veux bien une pellicule photo mais je parviens pas à trouver la composition que celle-ci devrait avoir....
    Bonjour,

    Je suis pas spécialiste en pellicule photo, mais une pellicule classique ne convient pas ? En tout cas ça vaut la peine d'essayer
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  8. #7
    Anacarsis_47

    Re : Détection des électrons

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Bonjour,

    Je suis pas spécialiste en pellicule photo, mais une pellicule classique ne convient pas ? En tout cas ça vaut la peine d'essayer
    On sait les exposer et obtenir une photo avec les rayons X, mais les électrons? le papier ne les arrêtera-t'il pas? J'essayerai en tout cas

  9. #8
    LPFR

    Re : Détection des électrons

    Bonjour.
    Je crois que vous confondez les phosphors utilisées dans les écrans avec l'élément chimique phosphore. Je peux vous assurer que les phosphores des écrans ne contiennent pas du tout du phosphore. Ce sont des composés assez compliqués. Principalement des tungstates. Ils ne sont sûrement pas très bons pour la santé, mais ce ne sont pas de poisons violents. De plus, la toxicité d'un élément dépend du composé dans lequel il est. Par exemple, le phosphore est toxique sous forme de phosphore blanc, mais pas sous la forme de phosphore rouge des boites d'allumettes. Il n'est pas toxique non plus sous la forme de phosphate de calcium dans nos os.
    Revenant a l'écran fluorescent qui détecte des électrons, vous pouvez utiliser du sulfure de zinc. Ce n'est pas aussi lumineux que les phosphores commerciaux, mais il fonctionne.
    En revenant à la LEED, j'en ai fait pendant des années.
    Je crois que vous avez été dupé par les récits de revues du genre "Sciences et Sottises" (je ne parle pas de "Pour la Science") qui présentent tout comme si on pouvait faire n'importe quelle manip dans son garage.
    Vous ne pouvez définitivement pas faire du LEED dans votre garage. La première difficulté est que vous êtes oblige de travailler en ultra-vide, c'est à dire des pressions de 10^(-9) torr (mille milliards de fois plus faible que la pression atmosphérique). Même à cette pression, l'échantillon se salit en une vingtaine de minutes. Quand je dis se salit je veut dire qu'il se recouvre d'une couche de [s]me...[/s] saleté d'une épaisseur d'un ou deux couches atomiques. Cela suffit à bloquer les électrons lents et à supprimer toute diffraction. Bien sur, pour que l'échantillon (monocristallin) se salisse, il faut déjà avoir réussi à le nettoyer, c'est a dire, avoir enlevé les dizaines de couches atomiques de saleté que l'échantillon prend du seul fait de le laisse à l'air.
    Et faire de l'ultra-vide est très difficile. Tout se que l'on croyait savoir après avoir travaillé avec du vide poussé (10^(-6) torr) ne fonctionne pas. L'intuition ne marche plus. Tout dégage des quantités de gaz gigantesques qui empêchent de descendre en pression. Il faut avoir les bonnes pompes à vide (ioniques ou turbomoleculaires) et il faut étuver tout l'appareil tendant une nuit a 200-400°C (oubliez le verre normal, il faut du pyrex).
    Je ne parle pas des canons à électrons lents, qui sont différents des canons à électrons des oscilloscopes, ni de bien d'autres difficultés.
    Mon conseil: changez de revue.
    Au revoir.

  10. #9
    Anacarsis_47

    Re : Détection des électrons

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    En revenant à la LEED, j'en ai fait pendant des années.
    Je crois que vous avez été dupé par les récits de revues du genre "Sciences et Sottises" (je ne parle pas de "Pour la Science") qui présentent tout comme si on pouvait faire n'importe quelle manip dans son garage.
    Vous ne pouvez définitivement pas faire du LEED dans votre garage. La première difficulté est que vous êtes oblige de travailler en ultra-vide, c'est à dire des pressions de 10^(-9) torr (mille milliards de fois plus faible que la pression atmosphérique). Même à cette pression, l'échantillon se salit en une vingtaine de minutes. Quand je dis se salit je veut dire qu'il se recouvre d'une couche de [s]me...[/s] saleté d'une épaisseur d'un ou deux couches atomiques. Cela suffit à bloquer les électrons lents et à supprimer toute diffraction. Bien sur, pour que l'échantillon (monocristallin) se salisse, il faut déjà avoir réussi à le nettoyer, c'est a dire, avoir enlevé les dizaines de couches atomiques de saleté que l'échantillon prend du seul fait de le laisse à l'air.
    Et faire de l'ultra-vide est très difficile. Tout se que l'on croyait savoir après avoir travaillé avec du vide poussé (10^(-6) torr) ne fonctionne pas. L'intuition ne marche plus. Tout dégage des quantités de gaz gigantesques qui empêchent de descendre en pression. Il faut avoir les bonnes pompes à vide (ioniques ou turbomoleculaires) et il faut étuver tout l'appareil tendant une nuit a 200-400°C (oubliez le verre normal, il faut du pyrex).
    Je ne parle pas des canons à électrons lents, qui sont différents des canons à électrons des oscilloscopes, ni de bien d'autres difficultés.
    Mon conseil: changez de revue.
    Au revoir.
    Vous avez lu en diagonale mes messages car je n'ai parlé à aucun moment de faire du LEED dans ma cave ni de LEED tout court. Ceci dit, je travaille dans un labo de recherche et l'UHV je connais plutôt pas trop mal...

    Je me répète donc, je cherche à détecter visuellement les électrons émis par un plasma (en post décharge à pression atmosphérique, et plus tard à basse pression).

    Je confirme que le ZnS ce n'est pas top, j'avais essayé avant de venir poster ici... Merci pour l'info des tungstates, je vais voir de ce côté là.

    Bonne journée.
    Dernière modification par Anacarsis_47 ; 10/04/2008 à 15h22.

  11. #10
    LPFR

    Re : Détection des électrons

    Bonjour.
    Oui, autant pour moi. J'ai lu en diagonale.
    À l'époque, nous avions refait des écrans fluorescents. Mais nous avions fini par nous procurér les phosphores chez notre fournisseur d'équipements UHV. Qui était à l'époque la société Riber et qui fabriquait des écrans. Vous pouvez explorer cette piste ou essayer de trouver les phosphores chez un fournisseur de produits de laboratoire.
    Au revoir.

  12. #11
    Anacarsis_47

    Re : Détection des électrons

    je vais regarder du côté des fournisseurs de labo.

    Merci à tous pour les infos

Discussions similaires

  1. Actu - Des molécules ultra-froides pour mesurer la taille des électrons ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/12/2007, 15h41
  2. Des questions à propos des électrons.
    Par chrome VI dans le forum Physique
    Réponses: 12
    Dernier message: 10/04/2007, 18h39
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 24/11/2006, 22h16
  4. Genèse des Électrons et des Neutrino ?
    Par glevesque dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 17/06/2005, 18h29