Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 41

Effet Magnus et portance



  1. #1
    FunWarrior

    Effet Magnus et portance


    ------

    Bonjour,

    Je souhaiterais vous faire part de ce que j'ai compris concernant l'effet Magnus appliqué au phénomène de portance dans le cas d'une aile d'avion afin que vous puissiez m'apporter des précisions et/ou des corrections.

    Tout d'abord, le phénomène de portance est lié à une différence de vitesses entre la partie supérieure (extrados) et inférieure (intrados) de l'aile : le fait que le flux d'air situé sur l'extrados accélère entraine, d'après le théorème de Bernouilli, une baisse de pression à ce niveau ; c'est l'inverse sur l'intrados.
    Reste maintenant à comprendre l'origine d'une telle différence... J'ai compris que cette différence était liée à la création de tourbillons. En effet, le fait qu'il existe un point de vitesse nulle sur l'extrados (Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi ce point ne se situe pas au bout de l'aile...) entraine, à l'extrémité de l'aile, la remontée vers l'extrados du flux d'air situé sur l'intrados (Je ne comprends en fait pas vraiment quel est le lien entre l'existence de ce point de vitesse nulle et la remontée du flux d'air...). Enfin, cette remontée crée un tourbillon circulaire contournant l'aile de l'intrados vers l'extrados. Ce dernier tourbillon est compensé par un tourbillon en sens inverse (circulaire de l'extrados vers l'intrados cette fois) qui est a l'origine de la différence de vitesses entre les flux d'air supérieur et inférieur, c'est à dire situés sur l'extrados et l'intrados respectivement.

    Comme vous pouvez sûrement le constater, certains phénomènes restent un peu flous. Je vous remercie par avance de m'éclairer.

    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    harmoniciste

    Re : Effet Magnus et portance

    Citation Envoyé par skywitit Voir le message

    Tout d'abord, le phénomène de portance est lié à une différence de vitesses entre la partie supérieure (extrados) et inférieure (intrados) de l'aile
    Bonjour,
    Décidément cette idée fausse a la vie dure !
    Citation Envoyé par skywitit Voir le message
    : le fait que le flux d'air situé sur l'extrados accélère entraine, d'après le théorème de Bernouilli, une baisse de pression à ce niveau ; c'est l'inverse sur l'intrados.
    Il ne faut pas inverser cause et conséquence

    Citation Envoyé par skywitit Voir le message
    J'ai compris que cette différence était liée à la création de tourbillons.
    Tu as mal compris: Ce tourbillon (de Prandtl) est du au fait que l'aile est limitée en envergure. On a toujours intérêt à limiter ce tourbillon en augmentant l'envergure ou en placant des cloisons: La portance continue à bien se porter (!!!) et la trainée (induite) diminue.

  4. #3
    Ravjulbespar

    Re : Effet Magnus et portance

    Bonjour à toutes et tous,

    Ce que j'ai compris à ce sujet pour ma part, est que la portance d'une aile était une conséquence de la conservation de la masse écrite entre le plan orthogonal au bord d'attaque de l'aile et le plan orthogonal au bord de fuite en régime permanent : tout ce qui entre sort et par conséquent, le fait que la longueur développée de l'extrados est supérieure à celle de l'intrados impose une surpression sous l'aile par rapport à la pression au dessus de l'aile, ainsi qu'une vitesse d'air plus grande sur l'extrados que sur l'intrados. C'est le Théorème de Bernoulli...
    Néanmoins j'ai l'impression que les effets sur la vitesse et la pression sont tellement liés qu'il est difficile de dire lequel est la cause et lequel est la conséquence ! Peux-tu préciser ce que tu dis à cet effet, Harmoniciste ?

    A+

    Ravjul
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence." (S. Hardin)

  5. #4
    Pera

    Re : Effet Magnus et portance

    Citation Envoyé par harmoniciste Voir le message
    Décidément cette idée fausse a la vie dure !
    Certains sont difficiles a convaincre! surtout si on ne donne pas d'expliquation (scientifique).

    il y a t-il portance dans la zone du tourbillon?

    On limite ce tourbillon en augmentant l'envergure par rapport a la hauteur de la carene ou je dis une betise?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    FunWarrior

    Re : Effet Magnus et portance

    Harmoniciste, pourrais-tu être beaucoup plus précis ? Je ne pense pas confondre causes et conséquences lorsque j'affirme que l'accélération du flux d'air sur l'extrados entraine une baisse de pression qui "aspire" l'aile vers le haut, et inversement sur l'intrados...
    De plus, pourriez-vous m'expliquer précisément comment se créent ces tourbillons et en quoi leur présence entraine la création d'une force sustentatrice ?
    Dernière modification par FunWarrior ; 10/07/2008 à 13h59.

  8. #6
    Scorp

    Re : Effet Magnus et portance

    Citation Envoyé par skywitit Voir le message
    De plus, pourriez-vous m'expliquer précisément comment se créent ces tourbillons et en quoi leur présence entraine la création d'une force sustentatrice ?
    Les tourbillons n'entrainent pas de portance (justement, sur l'aile, on cherche à avoir des écoulements laminaires, c'est à dire sans tourbillons)
    Les tourbillons dont tu parles sont sans doute les tourbillons marginaux (tourbillons de Prandtl). Ces tourbillons sont néfastent, mais on ne peut presque rien y faire. Ils se forment aux bouts des ailes, justement à cause de la différence entre les pressions à l'intrados et à l'extrados. Il faut savoir que si un fluide peut tourner, il le fera, et c'est ce qui passe en bout d'aile où l'air de l'intrados est "aspiré" vers l'extrados ce qui provoque un tourbillon.
    Je rappelle que ces tourbillons n'aident pas à la portance. D'ailleurs, on essaye de les diminuer : par exemple en utilisant des winglets où en augmentant l'allongement de l'aile.

  9. Publicité
  10. #7
    obi76
    Modérateur*

    Re : Effet Magnus et portance

    Citation Envoyé par Scorp Voir le message
    Les tourbillons n'entrainent pas de portance (justement, sur l'aile, on cherche à avoir des écoulements laminaires, c'est à dire sans tourbillons)
    Faux, on essaye au contraire de créer des micro tourbillons, les couches turbulentes sont nettement plus difficiles à décrocher que les couches laminaires.

  11. #8
    FunWarrior

    Re : Effet Magnus et portance

    Merci pour cette précision.

    J'aimerais toutefois comprendre quels sont les phénomènes à l'origine de la force sustentatrice.
    Je sais qu'une idée fausse couramment répandue est la suivante : le flux d'air passant par l'extrados a un chemin plus important à parcourir que celui passant par l'intrados donc pour que ces deux flux contournent l'aile pendant le même intervalle de temps, il faut que l'un des deux accélère...
    La création d'une force sustentatrice est-elle tout de même due à une différence de vitesse ? Sinon, à quoi est-elle due ? Si oui, quelle est l'origine de cette différence ?

    Merci

  12. #9
    Pera

    Re : Effet Magnus et portance

    le theoreme de berouilli serait donc faux?

    si la vitesse change, la pression aussi.

    c'erst cette difference de pression qui est a l'otigine de la force.

    bien a vous,

  13. #10
    Ravjulbespar

    Re : Effet Magnus et portance

    Faux, on essaye au contraire de créer des micro tourbillons, les couches turbulentes sont nettement plus difficiles à décrocher que les couches laminaires.
    Cela me paraît abrupt comme affirmation !
    Sur quoi t'appuies-tu ? J'ai toujours entendu dire que le décrochage d'un avion était du à la remontée de la partie turbulente de l'écoulement au dela d'un certain point sur l'extrados de ses ailes. Par conséquent, pour moi, seul un écoulement laminaire génère une portance, et la turbulence tend justement à détruire cette portance !

    A+

    Ravjul
    "La violence est le dernier refuge de l'incompétence." (S. Hardin)

  14. #11
    FunWarrior

    Re : Effet Magnus et portance

    Non, je n'ai absolument pas dit que le théorème de Bernouilli était faux, loin de moi cette idée... Je conçois très bien que ce soit l'accélération du flux d'air sur l'extrados qui crée une dépression, et inversement sur l'intrados.

    Toutefois, comme je l'ai déjà indiqué dans mon dernier post, c'est précisément l'origine de ces différences de vitesses que je ne m'explique pas.

    Merci de m'aider

  15. #12
    Pera

    Re : Effet Magnus et portance

    Citation Envoyé par Ravjulbespar Voir le message
    Par conséquent, pour moi, seul un écoulement laminaire génère une portance, et la turbulence tend justement à détruire cette portance !

    A+

    Ravjul
    Alors la, je suis d'accord! sinon ils feraient des ailes tordues pour avoir plus de tourbillons!

  16. Publicité
  17. #13
    obi76
    Modérateur*

    Re : Effet Magnus et portance

    Citation Envoyé par Ravjulbespar Voir le message
    Cela me paraît abrupt comme affirmation !
    Sur quoi t'appuies-tu ? J'ai toujours entendu dire que le décrochage d'un avion était du à la remontée de la partie turbulente de l'écoulement au dela d'un certain point sur l'extrados de ses ailes. Par conséquent, pour moi, seul un écoulement laminaire génère une portance, et la turbulence tend justement à détruire cette portance !

    A+

    Ravjul
    Je ne parle pas de turbulence à grande échelle (échelle du profil) mais de turbulence de micro échelle (en introduisant de la rugosité sur le bord d'attaque).
    Je n'ai pas la référence sous la main mais je l'ai vu sur des travaux de l'ONERA assez récentes.

  18. #14
    Scorp

    Re : Effet Magnus et portance

    Effectivement, tu as raison. On utilise parfois des "vortex generator" qui sont des petites lames mises sur le fuselage ou sur l'aile et qui permettent de créer une couche turbulente plus résistante au décollement.
    Il me semble que la microrugosité est utilisée pour générer des ondes qui vont interagir avec les ondes instables de la couche limite. On parle alors de controle de stabilité de la couche limite.

  19. #15
    calculair

    Re : Effet Magnus et portance

    Bonjour à tous,

    Je vous suggère d'aller faire un petit tour sur ce site
    http://81.192.152.242/~aeropostale/?p=tpe

    Il dise que les ingenieurs n'auraient pas totalement resolu le problème de la portance.

    Physiquement il y a 2 phénomènes qui sont couplés
    1 ° il y a l'effet Bernouilli qui est une consequence de la conservation de l'energie totale dans les filets d'air, la vitesse de l'air augmente, la pression alors diminue d'ou la portance

    2° l'aile devie les filets d'air, en raison de l'incidence, alors il y a une force de reaction qui participe à la sustentation de l'avion.

    Il y a des avions qui ont un profil d'aile symetrique et il volent aussi

  20. #16
    obi76
    Modérateur*

    Re : Effet Magnus et portance

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    Il y a des avions qui ont un profil d'aile symetrique et il volent aussi
    Ya pas que les ailes pour un avion, il y a aussi le fuselage. Certes quelques mirages arrivent à se maintenir en altitude sur le dos mais... à quelle vitesse ?

  21. #17
    FunWarrior

    Re : Effet Magnus et portance

    Pourriez-vous m'expliquer davantage l'origine de ces différences de vitesse à l'origine de la portance ? Il me semble qu'elles sont dues principalement à la présence de tourbillons (non néfastes ici)...

  22. #18
    FunWarrior

    Re : Effet Magnus et portance

    Citation Envoyé par skywitit Voir le message
    Tout d'abord, le phénomène de portance est lié à une différence de vitesses entre la partie supérieure (extrados) et inférieure (intrados) de l'aile : le fait que le flux d'air situé sur l'extrados accélère entraine, d'après le théorème de Bernouilli, une baisse de pression à ce niveau ; c'est l'inverse sur l'intrados.
    Reste maintenant à comprendre l'origine d'une telle différence... J'ai compris que cette différence était liée à la création de tourbillons. En effet, le fait qu'il existe un point de vitesse nulle sur l'extrados entraine, à l'extrémité de l'aile, la remontée vers l'extrados du flux d'air situé sur l'intrados. Enfin, cette remontée crée un tourbillon circulaire contournant l'aile de l'intrados vers l'extrados. Ce dernier tourbillon est compensé par un tourbillon en sens inverse (circulaire de l'extrados vers l'intrados cette fois) qui est a l'origine de la différence de vitesses entre les flux d'air supérieur et inférieur, c'est à dire situés sur l'extrados et l'intrados respectivement.
    Ceci constitue la théorie de Kutta-Jukowski expliquant la portance. Toutefois, je ne comprends pas certains phénomènes :

    - Pourquoi le point de vitesse nulle de l'extrados ne se situe pas, au départ, à l'extrémité de l'aile ?

    - Pourquoi ce point de vitesse nulle entraine la création d'un tourbillon de l'intrados vers l'extrados ?

    - La présence du tourbillon de compensation va déplacer ce point de vitesse nulle jusqu'à ce qu'il se situe à l'extrémité de l'aile. Pourquoi existe-t-il toujours une portance dans ce cas ?

    J'essaye d'être le plus clair possible, merci de m'éclairer...

  23. Publicité
  24. #19
    obi76
    Modérateur*

    Re : Effet Magnus et portance

    Matière à réfléchir : http://pboursin.club.fr/pdgaero.htm

  25. #20
    harmoniciste

    Re : Effet Magnus et portance

    Citation Envoyé par skywitit Voir le message
    Je ne pense pas confondre causes et conséquences lorsque j'affirme que l'accélération du flux d'air sur l'extrados entraine une baisse de pression qui "aspire" l'aile vers le haut, et inversement sur l'intrados...
    Bonjour,
    Je pense que c'est la dépression à l'extrados qui accélère le flux d'air (et non l'inverse), et qu'à l'intrados la surpression ralenti le flux d'air.
    D'où vient la surpression d'intrados? : de la déviation du flux d'air vers le bas au passage de l'aile auquel on a donné un certain angle d'attaque. D'où vient la dépression à l'extrados?: De la déviation forcée vers le bas du flux d'air provoquée par l'angle d'incidence de l'aile. Mais ces pressions et dépressions vont produire à leur tour des accélérations et ralentissement dans le plan horizontal: Accélérations devant la dépression d'extrados et ralentissement derrière. Ralentissement devant la surpression d'intrados et accélération derrière.

    Citation Envoyé par skywitit Voir le message
    De plus, pourriez-vous m'expliquer précisément comment se créent ces tourbillons
    Si on représente maintenant les mouvements d'air dus à ces seules pressions et dépressions (sans le flux général auquel ils se superposent) on constate une apparente circulation d'air tourbillonnant autour du profil (tourbillon de Prandtl) passant au dessus du bord d'attaque vers le bord de fuite puis remontant sous le bord de fuite vers le bord d'attaque

    Citation Envoyé par skywitit Voir le message
    et en quoi leur présence entraine la création d'une force sustentatrice ?
    On vient de voir là que cette circulation autour du profil n'est pas la cause de la portance mais seulement une conséquence des pressions/dépressions.

    Ce tourbillon de Prandtl n'a donc aucun rapport avec ceux provoqués par la viscosité de l'air et il ne faut pas les confondre.

  26. #21
    harmoniciste

    Re : Effet Magnus et portance

    Citation Envoyé par Ravjulbespar Voir le message
    par conséquent, le fait que la longueur développée de l'extrados est supérieure à celle de l'intrados impose une surpression sous l'aile par rapport à la pression au dessus de l'aile, ainsi qu'une vitesse d'air plus grande sur l'extrados que sur l'intrados. Ravjul
    Bonjour,
    La portance ne peut en aucun cas s'expliquer par les différences de longueurs entre l'extrados et l'intrados: Une aile extra-mince porte tout autant, alors que son intrados a strictement la même longueur que son extrados !

  27. #22
    FunWarrior

    Re : Effet Magnus et portance

    Selon vous, Harmoniciste, la portance est seulement causée par les pressions et dépressions dûes à l'angle d'attaque de l'aile ? Aucun tourbillon n'est donc à l'origine de la création d'une force sustentatrice ? Le tourbillon autour de l'aile ne joue donc aucun rôle dans le phénomène de sustentation ? Je ne pense pas qu'il en soit ainsi.

    Selon la théorie de Kutta-Jukowski, c'est précisément un tourbillon du bord d'attaque vers le bord de fuite sur l'extrados et du bord de fuite vers le bord d'attaque sur l'intrados qui est à l'origine d'une diminution de la vitesse de l'air sur l'intrados et d'une augmentation sur l'extrados. D'après le théorème de Bernouilli, ces accélération et décélération créent les dépression et pression à l'origine de la portance.

    En fait, ce tourbillon, superposé à l'écoulement de l'air, crée un phénomène analogue à l'effet Magnus. Dans le cas usuel (effet donné à une balle de tennis), l'écoulement rectiligne est modifié par frottement entre le fluide et l' objet. Ici, c'est le tourbillon qui le modifie.

    Mes principales questions concernaient en fait l'origine précise de ce tourbillon qui est, selon ce que j'ai compris, à l'origine de la portance, même si cela ne semble pas être votre point de vue, Harmoniciste. Grossièrement, ce tourbillon (dans le sens des aiguilles d'une montre) est engendré au décollage de l'avion par plusieurs tourbillons (A) créés au bord de fuite puis compensés par un ou plusieurs tourbillons (B) en sens inverse. J'ai maintenant deux questions :

    - Le tourbillon (A) serait dû à une différence de vitesse au bord de fuite entre les flux d'air supérieur et inférieur, une telle différence pouvant être expliquée par la présence d'un point de vitesse nulle sur l'extrados. Je ne comprends pas en quoi la présence de ce point explique la création d'un tourbillon dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

    - Le tourbillon compensateur (B) entraine un déplacement du point de vitesse nulle jusqu'à ce que celui-ci se retrouve à l'extrémité de l'aile. L'écoulement le long du bord de fuite est alors régulier. Dans ce cas, comment est assuré la portance ? Le tourbillon ainsi créé autour de l'aile est-il entretenu ? Si oui, comment ? C'est peut-être ici qu'interviennent les pression et dépression, Harmoniciste.

    Merci

  28. #23
    harmoniciste

    Re : Effet Magnus et portance

    Citation Envoyé par skywitit Voir le message
    Selon vous, Harmoniciste, la portance est seulement causée par les pressions et dépressions dûes à l'angle d'attaque de l'aile ?Aucun tourbillon n'est donc à l'origine de la création d'une force sustentatrice ? Le tourbillon autour de l'aile ne joue donc aucun rôle dans le phénomène de sustentation ?
    En effet. La preuve en est que le tourbillon d'une aile d'allongement infini est nul bien que sa portance existe.
    Citation Envoyé par skywitit Voir le message
    c'est précisément un tourbillon du bord d'attaque vers le bord de fuite sur l'extrados et du bord de fuite vers le bord d'attaque sur l'intrados qui est à l'origine d'une diminution de la vitesse de l'air sur l'intrados et d'une augmentation sur l'extrados.
    Je ne suis pas d'accord avec les mots "à l'origine" impliquant un sens de causalité. La circulation autour de l'aile est d'ailleurs purement fictive puisqu'aucune molécule d'air n'emprunte jamais ce trajet. Il ne s'agit donc bien que d'un artifice de l'esprit qui, bien que commode pour prévoir des trajectoires, ne saurait être une cause physique.
    Je dois m'absenter maintenant, et je terminerais volontier dans quelques jours.

  29. #24
    robur71

    Re : Effet Magnus et portance

    Citation Envoyé par harmoniciste Voir le message
    En effet. La preuve en est que le tourbillon d'une aile d'allongement infini est nul bien que sa portance existe.


    Le tourbillon existe sur une aile d’allongement infinie .
    Le théorème de Kutta-Joukowski ne s’inquiete pas de l’allongement de l’aile.
    Pas de tourbillon, pas de circulation et par conséquent pas de portance


    Citation Envoyé par harmoniciste Voir le message
    Je ne suis pas d'accord avec les mots "à l'origine" impliquant un sens de causalité.
    A chaque changement d’incidence , un tourbillon se forme puis se détache pour ramener le point d’arret sur le bord de fuite et emporter la variation de circulation ( sur un contour qui enveloppe l’ensemble du système tourbillonnaire généré par l’aile la circulation doit rester nulle )
    C’est le role régulateur du bord de fuite pointu

    Citation Envoyé par harmoniciste Voir le message
    La circulation autour de l'aile est d'ailleurs purement fictive puisqu'aucune molécule d'air n'emprunte jamais ce trajet. Il ne s'agit donc bien que d'un artifice de l'esprit qui, bien que commode pour prévoir des trajectoires, ne saurait être une cause physique.
    Pas du tout, les fameux tourbillons qui donnennt naissance et qui régulent la circulation sur l’aile sont parfaitement visibles en promenant une cuillère à une incidence convenable dans bol de café .
    ( Ces tourbillons restent sur place )


  30. Publicité
  31. #25
    FunWarrior

    Re : Effet Magnus et portance

    Citation Envoyé par skywitit Voir le message
    Selon la théorie de Kutta-Jukowski, c'est précisément un tourbillon du bord d'attaque vers le bord de fuite sur l'extrados et du bord de fuite vers le bord d'attaque sur l'intrados qui est à l'origine d'une diminution de la vitesse de l'air sur l'intrados et d'une augmentation sur l'extrados. D'après le théorème de Bernouilli, ces accélération et décélération créent les dépression et pression à l'origine de la portance.

    Mes principales questions concernaient en fait l'origine précise de ce tourbillon qui est à l'origine de la portance. Grossièrement, ce tourbillon (dans le sens des aiguilles d'une montre) est engendré au décollage de l'avion par plusieurs tourbillons (A) créés au bord de fuite puis compensés par un ou plusieurs tourbillons (B) en sens inverse. J'ai maintenant deux questions :

    - Le tourbillon (A) serait dû à une différence de vitesse au bord de fuite entre les flux d'air supérieur et inférieur, une telle différence pouvant être expliquée par la présence d'un point de vitesse nulle sur l'extrados et par le fait que le fluide est plus rapide à l'extrémité de l'aile. Je ne comprends pourquoi le flux est plus rapide à cet en droit et en quoi la présence de ce point de stagnation explique la création d'un tourbillon dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

    - Le tourbillon compensateur (B) entraine un déplacement du point de vitesse nulle jusqu'à ce que celui-ci se retrouve à l'extrémité de l'aile. L'écoulement le long du bord de fuite est alors régulier. Dans ce cas, comment est assuré la portance ? Le tourbillon ainsi créé autour de l'aile est-il entretenu ? Si oui, comment ?
    Pourrais-tu vérifier que ce que j'ai compris est juste et répondre à mes questions robur71 ?

    Merci

  32. #26
    pmdec

    Re : Effet Magnus et portance

    Bonjour,

    Que la portance soit due aux tourbillons ou que ceux-ci en soient une conséquence ne doit pas faire oublier Newton : quand un avion "prend de l'altitude", le centre de masse du système pseudo-isolé [Terre + atmosphère + avion] doit rester immobile (que la masse de l'avion soit "négligeable" par rapport au reste ne change rien). Il n'est donc pas possible "d'expliquer" la portance par des phénomènes "locaux" (= dont on pourrait limiter la portée à un volume autour de l'avion).

    ++
    PM

  33. #27
    FunWarrior

    Re : Effet Magnus et portance

    J'ai trouvé des réponses à mes questions ici : http://www.cmplaisance.asso.fr/portance.htm

    Merci à tous

  34. #28
    harmoniciste

    Re : Effet Magnus et portance

    Citation Envoyé par robur71 Voir le message
    :
    Le tourbillon existe sur une aile d’allongement infinie .
    Le théorème de Kutta-Joukowski ne s’inquiete pas de l’allongement de l’aile.
    :
    Bonjour Robur 71
    Je parlais du tourbillon de Prandtl dont l'intensité est proportionnelle au Cz et inversement proportionnel à l'allongement.
    Citation Envoyé par robur71 Voir le message
    : les fameux tourbillons qui donnent naissance et qui régulent la circulation sur l’aile sont parfaitement visibles en promenant une cuillère à une incidence convenable dans bol de café .:
    Certes, mais un anémomêtre placé sous une aile enregistre bien une circulation d'air en provenance du bord d'attaque et non du bord de fuite, ce qui me fait dire que les molécules ne tournent pas autour du profil selon un tourbillon, bien qu'on puisse parfaitement observer des vortex d'axe longitudinaux aux bouts des ailes.
    Par ailleurs si la viscosité est la cause de la portance, je ne m'explique pas comment en minimisant l'influence relative de cette viscosité (accroissement des dimensions de l'aile ou de la vitesse) le coef de portance maxi s'accroît.

  35. #29
    robur71

    Re : Effet Magnus et portance

    Bonjour harmoniciste,
    Citation Envoyé par harmoniciste Voir le message
    Je parlais du tourbillon de Prandtl dont l'intensité est proportionnelle au Cz et inversement proportionnel à l'allongement.
    Moi aussi, ce tourbillon existe aussi sur une aile d’allongement infini et a une valeur constante le long de l’envergure.
    Citation Envoyé par harmoniciste Voir le message
    ..., mais un anémomêtre placé sous une aile enregistre bien une circulation d'air en provenance du bord d'attaque et non du bord de fuite, ce qui me fait dire que les molécules ne tournent pas autour du profil selon un tourbillon, bien qu'on puisse parfaitement observer des vortex d'axe longitudinaux aux bouts des ailes
    .

    La portance par unité d’envergure Fz = 0.5 .rho C. Cz .V²
    ( C est la corde du profil )

    Et selon le Théorème de Kutta Fz = rho T.V
    ( T est la circulation )

    Il est donc possible de déduire T de Cz

    La vitesse induite Vi, à une distance A du centre du tourbillon de circulation T
    Vi = T / ( 2 pi A )

    Une petite application numérique montre que Vi est petite devant V..

    Citation Envoyé par harmoniciste Voir le message
    ...Par ailleurs si la viscosité est la cause de la portance, je ne m'explique pas comment en minimisant l'influence relative de cette viscosité (accroissement des dimensions de l'aile ou de la vitesse) le coef de portance maxi s'accroît.

    La viscosité permet la formation des tourbillons qui contournent le bord de fuite pour rejoindre le pont d'arret lorsque ce dernier ne correspond pas au bord de fuite .
    Ce sont ces tourbillons qui lorsqu’ils se détachent en emportant une circulation - d T, permettent l’apparition d’une circulation + d T sur un contour enveloppant l’aile..
    c’est cette dernière circulation + d T qui génère la portance.

    Pour les faibles incidences Cz est indépendant du nombre de Reynolds
    Pour le Cz maximal, c’est une affaire de comportement de couche limite,et de position du point de décollement
    Il y a quelques données sur le sujet ici:
    http://naca.central.cranfield.ac.uk/...report-964.pdf

    Pour Skywitit :

    J’aime bien le texte que tu cites et sa version originale :

    http://www.arvelgentry.com/

    L ‘auteur y tord le cou de cette idée ( relativement répandue ) selon laquelle la portance serait due à la déflection de l’air vers le bas en aval de l’aile….


  36. #30
    pmdec

    Re : Effet Magnus et portance

    Bonjour,
    Citation Envoyé par robur71 Voir le message
    .../... Ce sont ces tourbillons qui lorsqu’ils se détachent en emportant une circulation - d T, permettent l’apparition d’une circulation + d T sur un contour enveloppant l’aile..
    c’est cette dernière circulation + d T qui génère la portance..../...
    Juste une question : que deviennent ces tourbillons une fois qu'ils se sont "détachés" ? Ont-ils une action sur l'atmosphère "loin" de l'aile ?

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. éolienne à effet magnus
    Par raziel333 dans le forum Actualités
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/01/2012, 18h20
  2. éolienne à effet magnus
    Par raziel333 dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/05/2008, 14h00
  3. Hélicoptères à effet magnus
    Par melchisedec dans le forum Physique
    Réponses: 21
    Dernier message: 05/08/2007, 13h31
  4. Effet Magnus
    Par géolier dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/05/2007, 18h25
  5. Effet Magnus ou pas ?
    Par Tom789 dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 26/04/2007, 12h03