Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Intéraction du neutron



  1. #1
    Texanito

    Intéraction du neutron

    Bonsoir,

    Quand on se cogne sur un mur, ce sont les atomes du mur et de notre peau qui entre en interaction électrique. C'est ce qui nous empêche de passer a travers le mur.

    Mais dans le cas du neutron qu'est-ce qui l'empêche de passer à travers le proton !?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    invité6543212033

    Re : Intéraction du neutron

    Salut !

    Il me semble que les neutrons isolés (qui ont une durée de vie brève), s'il sont énergétiques, genre des neutrons rapides, peuvent facilement traverser la matière, c'est d'ailleurs un problème pour les cuves des réacteurs nucléaires, ils traversent la matière et finissent par ce "cogner" à un noyau atomique se qui engendre de la radioactivité pour des matériaux standards au départ d'où les problèmes de recyclages ...

    Cordialement

  4. #3
    Big Benne

    Re : Intéraction du neutron

    D'ailleurs les neutrons se transforment parfois en protons non ? (ou l'inverse je ne sais plus)
    Je ne sais plus comment, en absorbant un positon ?

  5. #4
    Seirios

    Re : Intéraction du neutron

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Big Benne
    D'ailleurs les neutrons se transforment parfois en protons non ? (ou l'inverse je ne sais plus)
    Je ne sais plus comment, en absorbant un positon ?
    Le neutron libre a duré de vie d'approximativement quinze minutes ; on a lors
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  6. #5
    Big Benne

    Re : Intéraction du neutron

    nu e, c'est un neutrino ? (e signifie quoi ?)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Seirios

    Re : Intéraction du neutron

    nu e, c'est un neutrino ? (e signifie quoi ?)
    Le est l'antineutrino électronique. Il existe en effet trois sorte de neutrinos ; les neutrinos électronique, muonique et tauique. Dans la famille des leptons, on trouve donc trois particules (électron, muon, tau) et leur neutrino associé.
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  9. Publicité
  10. #7
    Texanito

    Re : Intéraction du neutron

    Une autre petite question : si les neutrons n'entrent en intéraction électrique avec aucune autre particule, il devraient tous se concentrer au centre du noyau non ? En fait ils devraient tous être au même endroit et on ne devrait pas pouvoir les distinguer...

  11. #8
    Seirios

    Re : Intéraction du neutron

    Une autre petite question : si les neutrons n'entrent en intéraction électrique avec aucune autre particule, il devraient tous se concentrer au centre du noyau non ? En fait ils devraient tous être au même endroit et on ne devrait pas pouvoir les distinguer...
    Pourquoi les neutrons devraient-ils se concentrer au centre du noyau ? Sinon, quoi qu'il en soit, on ne peut pas distinguer les neutrons dans le noyau, par le principe d'incertitude, puisqu'on connait assez bien sa position.
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  12. #9
    Texanito

    Re : Intéraction du neutron

    Puisque rien ne peux les arrêter, ils devrait tomber au centre du puit gravitationnel du noyau non ?

  13. #10
    Seirios

    Re : Intéraction du neutron

    Puisque rien ne peux les arrêter, ils devrait tomber au centre du puit gravitationnel du noyau non ?
    Deux choses peuvent les arrêter ; le principe d'exclusion de Pauli, qui stipule que deux particules identiques ne peuvent se trouver proche l'une de l'autre et être dans le même état quantique, et peut-être le principe d'incertitude, qui fait notemment que les électrons ne s'écrase pas sur le noyau.
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  14. #11
    Coincoin

    Re : Intéraction du neutron

    Il y a aussi les interactions forte et faible...
    Encore une victoire de Canard !

  15. #12
    Sigmar

    Re : Intéraction du neutron

    Euh à vérifier mais le principe d'incertitude n'empêche rien sinon notre mesure... Il n'empêche pas, je crois, les particules de se rencontrer.
    Pour le théorème/principe de Pauli et les forces, c'est autre chose.
    "I have to understand the world, you see." (Richard P. Feynman)

  16. Publicité
  17. #13
    Seirios

    Re : Intéraction du neutron

    Citation Envoyé par Sigmar
    Euh à vérifier mais le principe d'incertitude n'empêche rien sinon notre mesure... Il n'empêche pas, je crois, les particules de se rencontrer.
    Je dirais que si le neutron se trouve à un endroit précis (en l'occurrence au centre du noyau), alors il s'en suit une incertitude sur l'impulsion ; le neutron ne pourrait donc pas conserver sa position.
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  18. #14
    Sigmar

    Re : Intéraction du neutron

    Tout le post ci-dessous est soumis à la validation de gens plus érudits que moi-même :

    Plusieurs choses que je pense (et que peut-être tu connais et pense aussi) qui éclaireront peut-être mon propos :
    1) La position x=0 (ou le centre du noyau), en réalité, ça n'"existe" pas ; aucun corps ne peut être observé strictement en x=0 : il peut croiser cette position il peut la chevaucher, mais jamais il ne sera strictement en x=0 pendant un temps plus long qu'infinitésimal ; en effet, nos instruments de mesure ont une précision qui n'est pas infinie, les perturbations sont nombreuses, les neutrons ne sont pas ponctuels, etc.
    2) Tu dis toi-même qu'"il s'y sera trouvé", cela veut bien dire que le principe d'incertitude ne le contraint pas en position, mais contraint seulement notre mesure simultanée de sa position ET de son impulsion (avec en plus la contraite supplémentaire sur la position précise ci dessus) ;
    3) Il ne conservera pas cette position si on l'observe, tu as raison à cette nuance près. Rien ne nous dit qu'il n'y reste pas si on l'observe pas(1).

    (1)Ensuite, je pense qu'il faut introduire une autre nuance grâce à l'interprétation réaliste et l'interprétation de Copenhague pour comprendre ce que veut dire "quand on observe" et "quand on observe pas".
    Rien n'empêche à priori une particule d'être à un endroit précis avec une impulsion précise si on ne l'observe pas (mais existe t-elle alors ?).
    Notre mesure empêche une particule d'être à un endroit précis avec une impulsion précise quand on l'observe (la particule "existe", mais les informations nous échappent partiellement).

    Le principe d'incertitude, contrairement aux forces et au principe d'exclusion, n'est pas quelque chose qui contraint la particule elle-même à ne pas avoir le même état qu'une autre où à ne pas se trouver au même endroit, encore moins à un endroit précis (par exemple à x=+/- 1 nm). Celui-ci nous contraint à ne pas connaitre en même temps sa position et son impulsion.

    A contrario, l'expression du principe d'exclusion de Pauli et des forces nous disent en elles-mêmes que la particule ne peut pas avoir cette position, ne peut pas avoir cette vitesse ou impulsion. Cette fois-ci, ce n'est pas "vous ne pouvez savoir si c'est le cas" mais "vous savez que non".

    J'espère ne pas m'être planté sur tout ça.
    "I have to understand the world, you see." (Richard P. Feynman)

  19. #15
    Sigmar

    Re : Intéraction du neutron

    Tiens et au delà, le principe d'incertitude nous empêche de connaitre l'impulsion et la position d'un électron (je suppose que c'est la même chose pour le photon), mais n'empêche pas deux photons de partager le même endroit (ce sont des bosons). Je pense que ce qui les empêche les fermions de faire pareil, c'est le principe de Pauli et les forces, pas le principe d'incertitude.
    "I have to understand the world, you see." (Richard P. Feynman)

  20. #16
    humanino

    Re : Intéraction du neutron

    Bonjour,

    je n'ai pas le temps de commenter tout ce qui meriterait un commentaire ici. Mais je vais juste fournir quelques ordres de grandeurs utiles a la discussion.

    Le rayon d'un noyau de masse A est approximativement
    avec fm.
    Gardez en tete qu'une valeur exacte n'a pas de sens a cette etape : on a affaire a une distribution continue :
    Nuclear Size and Density

    On voit deja que le volume est proportionel au nombre de particules dans le noyau, qui a de bonne chance d'etre donc incompressible. Le nucleon le moins lie a une energie de liaison de l'ordre de 8 MeV et une energie cinetique de l'ordre de 40 MeV.

    Maintenant, vous pouvez deja calculer la vitesse

    et donc c'est un systeme non-relativiste.

    La longueur d'onde de de Broglie associee est
    fm
    et donc c'est un systeme quantique.

    Reference : Introduction de "Modeles Nucleaires" de Greiner et Maruhn (Springer)
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Etoile a neutron/ Interaction forte
    Par BioBen dans le forum Archives
    Réponses: 10
    Dernier message: 07/10/2007, 20h20
  2. Interaction de Keesom, interaction de London
    Par Potache dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 26/12/2006, 19h08
  3. Interaction neutrino / étoile à neutron
    Par Olorin dans le forum Archives
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/03/2006, 20h24