Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Méca flu



  1. #1
    mathier

    Méca flu

    bonjour,
    j'aborde la différence entre vision lagrangienne et eulèrienne d'une particule de fluide.
    J'ai des pbs pour comprendre la description eulérienne

    Pour Lagrange: on s'intéresse à une particule de fluide dont on suit l'évolution
    analogie: sur l'autoroute on s'intéresse à une voiture , on regarde son évolution par rapport à nous qui sommes fixes.

    pour Euler : on s'intéresse à un point de l'espace où peuvent passer plusieurs particules de fluide.
    analogie: je regarde un tronçon de l'autoroute assimilé à un point M fixe par rapport à nous et les voitures = particules de fluide y passent.
    donc est ce que pour euler on s'amuse à donner au point M la vitesse de toutes les particules de fluide qui y passent ?

    ensuite on ma parle lignes de courant = lignes tangentes en tout point au vecteur vitesse mais d'une particule de fluide ? de plusieurs à ce moment là quelle est l'allure de ça ?.
    je comprends mal cette notion car j'ai l'impression que c'est pareil que la trajectoire (description lagrangienne car on est sur une particule de fluide)
    je ne réussis pas à me représenter cela clairement si qq'un pouvait me dépanner

    merci

    -----


  2. #2
    obi76

    Re : meca flu

    Citation Envoyé par mathier Voir le message
    bonjour,
    j'aborde la différence entre vision lagrangienne et eulèrienne d'une particule de fluide.
    J'ai des pbs pour comprendre la description eulérienne

    Pour Lagrange: on s'intéresse à une particule de fluide dont on suit l'évolution
    analogie: sur l'autoroute on s'intéresse à une voiture , on regarde son évolution par rapport à nous qui sommes fixes.

    pour Euler : on s'intéresse à un point de l'espace où peuvent passer plusieurs particules de fluide.
    analogie: je regarde un tronçon de l'autoroute assimilé à un point M fixe par rapport à nous et les voitures = particules de fluide y passent.
    donc est ce que pour euler on s'amuse à donner au point M la vitesse de toutes les particules de fluide qui y passent ?

    ensuite on ma parle lignes de courant = lignes tangentes en tout point au vecteur vitesse mais d'une particule de fluide ? de plusieurs à ce moment là quelle est l'allure de ça ?.
    je comprends mal cette notion car j'ai l'impression que c'est pareil que la trajectoire (description lagrangienne car on est sur une particule de fluide)
    je ne réussis pas à me représenter cela clairement si qq'un pouvait me dépanner

    merci
    Pour Euler et Lagrange on considère que le fluide reste "stationnaire" pendant un temps très court dt (qui est très inférieure aux temps caractéristiques de l'écoulement pour qu'on puisse le supposer), ce qui nous permet de dire que pendant cet intervalle de temps la vitesse que l'on attribue à ce point (M) EST la vitesse des particules qui passent dedans. au temps t+dt ce ne sera plus le même.

    En faitl, la charnière et la subtilité de" cette vision est d'utiliser un intervale de temps qui n'est pas nul, et qui n'est pas trop grand pour que l'on puisse étudier toutes les fluctuations existantes (sauf exeption genre agitation moléculaire évidement).
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  3. #3
    Scorp

    Re : meca flu

    Citation Envoyé par mathier Voir le message

    ensuite on ma parle lignes de courant = lignes tangentes en tout point au vecteur vitesse mais d'une particule de fluide ? de plusieurs à ce moment là quelle est l'allure de ça ?.
    je comprends mal cette notion car j'ai l'impression que c'est pareil que la trajectoire (description lagrangienne car on est sur une particule de fluide)
    je ne réussis pas à me représenter cela clairement si qq'un pouvait me dépanner

    merci
    Je pense que tu fais la confusion parce que tu penses à un écoulement stationnaire (c'est à dire que le champ de vitesse ne change pas au court du temps). Dans ce cas, les lignes d'emmission, les trajectoires, les lignes de courants sont équivalents.
    Pour fair la distinction, il faut que tu choisisses un champ instationnaire (mais c'est plus dur à imaginer -> un dessin peut aider par contre).

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Meca flu
    Par scarface36 dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 30/04/2008, 15h36
  2. Formule de Méca flu
    Par Koranten dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/10/2007, 18h50
  3. Probleme de méca flu
    Par ludo35 dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 19/07/2007, 20h54
  4. Méca flu résistant
    Par Bastien dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/11/2005, 10h22
  5. méca flu
    Par bendesarts dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/04/2004, 17h24