Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

dépassement vitesse lumière quantique



  1. #1
    ilelogique

    dépassement vitesse lumière quantique


    ------

    Bonjour,
    on dit qu'il est impossible de dépasser la vitesse de la lumière, cependant je ne comprends pas une chose : lorsqu'il y a "réduction du paquet d'onde", lorsque deux particules sont lancées dans deux directions, qu'on repère l'une et que l'autre apparaît, le fait de l'apparition de cette corrélation n'est-elle pas comme une information circulant instantanément ? Cela ne va-t-il pas plus vite que la lumière ?
    en espérant avoir été clair...
    Merci.

    -----
    S'il n'y avait pas de vérité absolue, "toute vérité est relative" en serait une

  2. Publicité
  3. #2
    Rhodes77

    Re : dépassement vitesse lumière quantique

    Je dirais non. Il semble que vous considérez les deux photons comme indépendants, de sorte que lorsqu'on détecte la polarisation de l'un, cette "information" doit "courir" jusqu'à l'autre photon pour qu'il s'adapte. Il convient en vérité de considérer les deux photons comme un unique système, qu'on modifie "d'un bloc". On parle d'intrication quantique : l'état quantique que le soumet à la mesure n'est pas la polarisation d'un des deux photons, mais bien tout le sytème ! Ce paradoxe a valu à Einstein, Podosky et Rosen de donner lui donner son nom : le paradoxe EPR. On dit encore que "la mécanique quantique n'est pas locale", la question de la distance à parcourir en un temps infiniment court n'est donc pas possible à poser...

  4. #3
    hclatomic

    Re : dépassement vitesse lumière quantique

    Citation Envoyé par Rhodes77 Voir le message
    Je dirais non. Il semble que vous considérez les deux photons comme indépendants, de sorte que lorsqu'on détecte la polarisation de l'un, cette "information" doit "courir" jusqu'à l'autre photon pour qu'il s'adapte. Il convient en vérité de considérer les deux photons comme un unique système, qu'on modifie "d'un bloc". On parle d'intrication quantique : l'état quantique que le soumet à la mesure n'est pas la polarisation d'un des deux photons, mais bien tout le sytème ! Ce paradoxe a valu à Einstein, Podosky et Rosen de donner lui donner son nom : le paradoxe EPR. On dit encore que "la mécanique quantique n'est pas locale", la question de la distance à parcourir en un temps infiniment court n'est donc pas possible à poser...
    Ce que dit Rhodes est très juste. Je veux dire par là que c'est ce qui est considéré comme juste actuellement par la communauté scientifique.

    Donc : en prévoyant à l'avance dans votre expérience que ce "seul système" (deux particules distinctes) est cohérent (c'est à dire non mesuré), il est effectivement possible de violer les lois de la relativité. Cela revient évidemment à dire qu'entre un point un un autre d'un même système les lois de la relativité sont inopérantes.

    Pourtant si on considère qu'une galaxie est un système unique et entier alors deux de ses points devraient être reliés par cette loi violant la relativité. Effectivement c'est ce que postulent (peu ou prou) les quanticiens. Mais alors pourquoi ne le constatons nous pas ? Tout simplement parce que nous regardons la galaxie et donc tout tombe en cohérence à cause de la mesure que nous faisons (l'observation de la galaxie).

    Elle est belle l'histoire, n'est-il pas ?
    Sa morale est : si l'humanité n'avais jamais existé (aucune mesure faite) il serait possible de voyager plus vite que la lumière. Mais heureusement les "observateurs" ont été créés (par qui ?) pour éviter cette incongruité.

    Ma démonstration est un peu provocatrice mais jusqu'à présent aucun quanticien (ou si peu) ne se sont penchés sur l'antropomorphisme époustouflant de l'interprétation quantique de Copenhague (celle qui prévaut actuellement)

    Je sais que par ce message je vais me faire "traîter" mais j'en prends le risque car j'ai deux ou trois missiles à leur expédier en retour.

    Merci à toi ilelogic pour cette question très pertinente.

    Cordialement
    HCl

  5. #4
    ilelogique

    Re : dépassement vitesse lumière quantique

    Je suis bien d'accord avec ce que vous avez dit et votre réponse me permet d'avancer, merci.
    Cela dit : je ne suis pas d'accord avec le fait que la possibilité de réduire le paquet d'onde par l'observation soit "réductible" à l'homme, qui n'est selon moi qu'un mammifère parmi les autres : je ne vois pas en quoi un singe ne serait pas un observateur (même capable d'effectuer une mesure) capable de faire tomber en cohérence, ou une escargot, un hippopotame, voire un tournesol qui sait bien où est le Soleil.
    D'ailleurs (et pardonnez moi de m'éloigner du débat) si vous n'acceptez pas que le singe puisse le faire car, selon vous, il ne "mesure" pas assez : alors c'est que l'humain n'a pas toujours réduit le paquet d'ondes de l'Univers, puisqu'il était primate aussi !

    Si ça se trouve l'Univers n'est pas si vieux...
    S'il n'y avait pas de vérité absolue, "toute vérité est relative" en serait une

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Ni-Ko

    Re : dépassement vitesse lumière quantique

    Pardonnez de poster ici mon premier message, mais j'en profite pour dire que les propos de hclatomic me rappellent furieusement - sans en dire plus - l'excellent roman de Greg Egan, Isolation, que j'invite tous les amateurs de SF/HardSciences à se procurer très vite.

    Voila, je vais me présenter !

  8. #6
    hclatomic

    Re : dépassement vitesse lumière quantique

    Citation Envoyé par Ni-Ko Voir le message
    Pardonnez de poster ici mon premier message, mais j'en profite pour dire que les propos de hclatomic me rappellent furieusement - sans en dire plus - l'excellent roman de Greg Egan, Isolation, que j'invite tous les amateurs de SF/HardSciences à se procurer très vite.

    Voila, je vais me présenter !
    Vous êtes très gentil Ni-Ko.
    Vous n'aportez cependant rien au débat.
    Si vous souhaitez y intervenir tâchez d'être effectif, sinon je vous suggère d'aller faire preuve de votre intelligence sur d'autres discussions.
    Cordialement
    HCl

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 09/09/2009, 11h10
  2. [Divers] GPS MIO 330 .......depassement de vitesse..
    Par polopaca dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/11/2008, 10h59
  3. Dépassement de la célérité de la lumière
    Par ondo.h dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/08/2008, 20h57
  4. Vitesse de la lumière et incertitude quantique
    Par c_icla dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/08/2006, 08h05
  5. dépassement vitesse de la lumière
    Par marc.suisse dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 02/02/2006, 05h40