Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Perte d'énergie.



  1. #1
    papy-alain

    Perte d'énergie.


    ------

    Bonjour à tous.
    Je place un petit cube métallique dans une chambre noire. Je l'éclaire fortement durant quelques minutes, puis je coupe la lumière. Quand il était éclairé, une partie de la lumière s'est réfléchie dessus, ce qui m'a permis de le voir, mais une autre partie a interagi avec la matière et a provoqué une très légère augmentation de sa température. Quand je coupe la lumière, il revient à température ambiante en émettant des photons dans le spectre de l'infra-rouge. Or, les photons captés initialement possédaient plus d'énergie, puisque leur longueur d'onde était celle de la lumière visible. Où est donc passée l'énergie manquante ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    obi76

    Re : Perte d'énergie.

    Bonjour,

    éventuellement en chaleur par conduction (avec la table sur lequel il est posé) ou par convection (avec l'air) par exemple ?

    Sinon la longueur d'onde à elle seul ne permet pas de déterminer une énergie. Peut-être avez-vous beaucoup plus de photons dans l'infra rouge émis que de photons reçu dans le visible ?
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  4. #3
    papy-alain

    Re : Perte d'énergie.

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    Bonjour,

    éventuellement en chaleur par conduction (avec la table sur lequel il est posé) ou par convection (avec l'air) par exemple ?

    Sinon la longueur d'onde à elle seul ne permet pas de déterminer une énergie. Peut-être avez-vous beaucoup plus de photons dans l'infra rouge émis que de photons reçu dans le visible ?
    Cela signifie-t-il qu'un photon peut se dédoubler pour émettre deux photons d'énergie plus basse ? L'énergie du photon dans le spectre de la lumière visible est telle qu'il n'interagit pas avec les noyaux, mais uniquement avec les électrons périphériques. Ceux-ci reviennent à leur état quantique initial en réémettant ce photon. A quel moment le photon peut il se dédoubler ?

  5. #4
    Jeanpaul

    Re : Perte d'énergie.

    Les photons ne se dédoublent pas. D'abord, ils se transforment en chaleur, qui est une agitation des électrons et des noyaux de la matière et ensuite ces électrons vont émettre des infra-rouges sur un spectre large (celui du corps noir).
    D'ailleurs les 2 processus absorption-réémission ne sont pas simultanés comme ce serait le cas en optique non-linéaire par exemple.

  6. #5
    ordage

    Re : Perte d'énergie.

    Citation Envoyé par papy-alain Voir le message
    Cela signifie-t-il qu'un photon peut se dédoubler pour émettre deux photons d'énergie plus basse ? L'énergie du photon dans le spectre de la lumière visible est telle qu'il n'interagit pas avec les noyaux, mais uniquement avec les électrons périphériques. Ceux-ci reviennent à leur état quantique initial en réémettant ce photon. A quel moment le photon peut il se dédoubler ?
    Salut

    Les photons interagissent avec la matière (absorption, ré-émission par des atomes "excités", diffusions multiples, etc..).

    C'est d'ailleurs ainsi que la quasi- majorité des photons gamma (qq Mev) émis par le processus de fusion au coeur du Soleil ont générés des tas de photons visibles (< 1 eV) après de multiples diffusions.
    On peut dire qu'en moyenne un photon gamma résultant de la fusion a généré des millions de photons dans le domaine visible.

    Cordialement

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    papy-alain

    Re : Perte d'énergie.

    Citation Envoyé par ordage Voir le message
    Salut

    Les photons interagissent avec la matière (absorption, ré-émission par des atomes "excités", diffusions multiples, etc..).

    C'est d'ailleurs ainsi que la quasi- majorité des photons gamma (qq Mev) émis par le processus de fusion au coeur du Soleil ont générés des tas de photons visibles (< 1 eV) après de multiples diffusions.
    On peut dire qu'en moyenne un photon gamma résultant de la fusion a généré des millions de photons dans le domaine visible.

    Cordialement
    Oui, mais dans le cas de mon exemple, puisqu'un photon ne peut pas se dédoubler et qu'il ressort de mon cube avec une énergie moindre, il y a bien une perte d'énergie, ce qui est impossible. Je ne vois pas, dans ce cas précis, comment expliquer ce phénomène.

  9. Publicité
  10. #7
    Deedee81

    Re : Perte d'énergie.

    Salut,

    Citation Envoyé par papy-alain Voir le message
    Oui, mais dans le cas de mon exemple, puisqu'un photon ne peut pas se dédoubler et qu'il ressort de mon cube avec une énergie moindre, il y a bien une perte d'énergie, ce qui est impossible. Je ne vois pas, dans ce cas précis, comment expliquer ce phénomène.
    Comme expliqué par Jean-Paul, les photons initiaux (une partie) sont absorbés. Ils ne sont nis réémis ni dédoublés. Ils disparaissent.

    Leur énergie est transformée, pour un solide, essentiellement sous forme de vibrations du réseau moléculaire.

    Puis ces molécules vibrantes vont réemettre sous forme de photons infrarouge. Des photons beaucoup plus nombreux que ceux initialement absorbés.

    Note qu'un photon divisé en deux, c'est rare, mais ça peut se produire. Par exemple, dans la calcite (biréfringence, le photon initial est divisé en deux photons d'énergie moitié).

    La aussi il s'agit d'une absorption - émission, mais immédiate. Je ne connais pas le détail exact de ce mécanisme.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  11. #8
    Jeanpaul

    Re : Perte d'énergie.

    J'ai peur d'une confusion possible : dans la calcite biréfringente, le photon ne change pas de fréquence ni d'énergie, il peut apparaître sous 2 polarisations avec des probabilités qui dépendent de la géométrie.
    Mais en optique non-linéaire, si on envoie un faisceau de fréquence w1, il peut en générer deux de fréquences w2 et w3 de telle manière que :
    w1 = w2 + w3
    On peut parler de dédoublement de photon quoique on utilise peu la théorie quantique pour expliquer cela.
    Ca s'appelle un oscillateur paramétrique et c'est utilisé pour créer de l'infra-rouge à partir d'un laser visible, mais le mécanisme est très différent de l'absorption-réémission dont on parle ici.

  12. #9
    Deedee81

    Re : Perte d'énergie.

    Citation Envoyé par Jeanpaul Voir le message
    J'ai peur d'une confusion possible
    En effet, je me suis mélangé les pinceaux.

    Merci de la rectification.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. calcul de perte d'energie
    Par thierry33113 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 19
    Dernier message: 08/03/2017, 08h58
  2. perte d'energie lors de la diffraction ?
    Par 0grim dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/04/2010, 18h34
  3. Perte d'energie? [optique]
    Par jpeeg dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/11/2008, 17h28
  4. Perte moyenne d'énergie
    Par ParanoYak dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/02/2007, 20h14
  5. Perte de masse et d'énergie
    Par azertylr dans le forum Physique
    Réponses: 18
    Dernier message: 20/01/2005, 18h35