Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Opérateurs de création et de destruction



  1. #1
    adil jueid

    Opérateurs de création et de destruction

    Salut,
    je voudrais bien savoir qu'elle est l'intérprétation physique des opérateurs de création et de destruction en mécanique quantique. est ce qu'on peux mesurer les valeurs propres expérimentalement de ces opérateurs.
    merci d'avance

    -----


  2. #2
    Xoxopixo

    Re : Opérateurs de création et de destruction

    Bonjour,

    l'operateur Creation et Destruction ne sont qu'un cas particulier du mode plus général. A savoir L'Oscillateur harmonique.
    Si j'ai bien compris, comme la variation du champs E et B d'un photon, c'est sinusoidal.
    C'est une fluctuation.

    Un peu de lecture.
    Je suis tombé la-dessus tout à l'heure, tres interresant.
    http://books.google.fr/books?id=iIRq...uction&f=false

    Et je m'arrete là pour l'instant sinon on va me reprocher, avec raison de parler de choses que je ne suis pas censé maitriser.

    Ma réputation est déja serieusement engagée

  3. #3
    gatsu

    Re : Opérateurs de création et de destruction

    Citation Envoyé par adil jueid Voir le message
    Salut,
    je voudrais bien savoir qu'elle est l'intérprétation physique des opérateurs de création et de destruction en mécanique quantique. est ce qu'on peux mesurer les valeurs propres expérimentalement de ces opérateurs.
    merci d'avance
    Salut,

    En mécanique quantique, les opérateurs correspondant à des observables mesurables doivent être hermitiques (un mot bien barbare pour dire que ses valeurs propres doivent nécessairement être réelles pour être mesurables). Les opérateurs anihilation et création ne sont pas hermitiques et donc ne peuvent pas correspondre à des mesures explicitement mesurables. En revanche si on applique l'opérateur de création sur l'opérateur d'anihilation (qui ne change pas fondamentalement le nombre de particules du coup) on obtient un opérateur -différent de l'identité- dont les valeurs propres correspondent au nombre de particules présent dans le système.

    La raison conceptuelle que je vois pour laquelle on obtient le nombre de particules et pas l'idendité est que si tu appliques l'opérateur destruction sur un état à N particules, alors tu as N façons façons d'enlever une particule et c'est cette multiplicité qui se retrouve lorsque tu appliques l'opérateur de création par la suite.
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Opérateurs création/ann. et hamiltonien
    Par Danathiel dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/05/2010, 16h26
  2. operateurs
    Par someone00 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/03/2008, 10h06
  3. Ma destruction
    Par ksb666 dans le forum Biologie
    Réponses: 19
    Dernier message: 06/10/2007, 02h32
  4. destruction ...
    Par nadouche dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/02/2007, 14h00
  5. Réponses: 41
    Dernier message: 20/02/2006, 16h15