Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Explication du principe d'une plaque à Induction pour un dèbutant



  1. #1
    BBPoulet

    Explication du principe d'une plaque à Induction pour un dèbutant


    ------

    Bonjour tous le monde,

    Alors voila je me présente, je fais de la mécanique de précision sur machine à électron-érosion, j'ai un BAC+2 mais malheureusement pour moi la Physique-Chimie n'étais pas mon point fort durant ma scolarité (l'orthographe aussi excusé moi d'avance ).
    Mon problème actuelle n'est pas de savoir comment marche une plaque à induction (suffit de mettre une casserole ou une poile avec un cucul métallique, d’appuyer sur le bouton ON et de ne pas oublier les pâtes et c'est bon) mais plutôt ce que l'induction en soit peut procurer.

    Je m'explique :

    Quant je pose cette fameuse casserole remplis d'eau et de pâtes sur ma plaque, le phénomène d'induction électromagnétique qui ce crée, qu'es ce que je peu en tirer?
    Je cherche depuis des heures sur la toile une explication simple de la chose mais sans succès! Je me retrouve à chaque coin du net avec des formules de ouf remplis de triple intégrale et je ne sais quoi d'autre encore!

    Ma vrai question :

    Es-ce que je peu tirer d'un système à induction magnétique de l’énergie autre que thermique? (genre ma casserole sur ma plaque à induction...) Ou es-ce que je ne pourrai pas en tirer du courant? Une sorte de transfert de flux ou un truc comme ça...

    Pour être encore plus claire : (bah oui j'ai bien l'impression que c'est plutôt vaseux ma question)

    J'ai ma plaque à induction qui est branché sur mon réseau EDF, ma casserole posé sur ma plaque, est-il possible d'avoir une quelconque énergie électrique dans ma casserole?

    Oui je sais c'est étrange comme demande mais j'ai une idée farfelu derrière la tète qui ne demande qu'a germer si la réponse est positive ou a être tuer dans l’œuf si la réponse est négative.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    stiflerbassist

    Re : Explication du principe d'une plaque à Induction pour un dèbutant

    Salut,

    Je ne suis pas expert en électromagnétique, mais il me semble que quand tu appuies sur "On" comme tu dis un courant électrique passe à travers des bobines, créant ainsi un champ magnétique.

    Avec le matériau adéquat sur le "cucul" de ta casserol, le magnétique doit passer, créant une boucle magnétique si on veut. La chaleur serait ainsi dégager par effet Joule...

    Ceci n'est que supposition, donc si ya des experts (? )...

    Je connais mieux le fonctionnement des freins électromagnétique qui ressemble un peu à ce que je viens de dire, où l'arbre du véhicule est freiner par le champ électromagnétique créer par les bobines (il y aussi de grosses pertes thermique par effet Joule)...

    Voilà... a+ et tiens moi au jus si tu as l'explication exacte
    C'est au pied du mur... qu'on voit le mieux le mur !

  4. #3
    LPFR

    Re : Explication du principe d'une plaque à Induction pour un dèbutant

    Bonjour et bienvenu au forum.
    Effectivement, le parallèle avec les freins électromagnétiques est valable.
    Les deux fonctionnent avec des courants induits.
    Dans la plaque à induction il y a des bobines qui créent en champ magnétique alternatif. Quand ce champ traverse le fond de la casserole il induit une tension (loi d'induction de Faraday) et cette tension crée un courant qui dissipe de l'énergie par effet joule et chauffe le fond de la casserole.

    Vous pouvez faire un très mauvais transformateur électrique et récupérer de la tension induite sur une bobine placée au bon endroit sur la plaque. Mais ce sera de l'énergie fournie par l'EDF à travers votre compteur. Vous ferez mieux d'utiliser la prisse électrique d'à côté. Vous aurez plus de puissance à la bonne tension et ça vous coutera moins cher.
    Au revoir.

  5. #4
    jiherve

    Re : Explication du principe d'une plaque à Induction pour un dèbutant

    Bonsoir,
    une plaque à induction c'est l'usage domestique des courants de Foucault, il faut un matériau ferromagnétique pour que cela fonctionne, les pertes fer d'un transfo que l'on cherche à minimiser en utilisant des noyaux feuilletés, donc cuivre et alu à proscrire.
    Le meilleur rendement pour de la cuisson électrique.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    BBPoulet

    Re : Explication du principe d'une plaque à Induction pour un dèbutant

    Bonjour à tous,

    Pour commencer merci de vos réponses aussi rapide que qualitative!

    Donc si j'ai bien compris, en mettant mon exemple de la plaque à induction de coter et en rentrant un peut plus dans le coté scientifique de la chose, il est possible grasse à l'induction de Faraday et/ou (?) au courant de Foucault de transmettre par l’intermédiaire d'un simple contacte entre deux pièce, l'une fixe (branché au réseaux EDF par exemple) et l'autre mobile, un courant ou plutôt une tension induite...

    Mais du coup si on par d'une hypothèse comme celle si, quantitativement combien de courant et/ou de tension, et du coup de Watt, pouvons nous obtenir dans ma pièce mobile?

    Voyons le problème sous un autre angle :

    Si je veux obtenir une puissance d'environs 70kW sur ma pièce mobile, je suppose que le courant et/ou la tension nécessaire dans ma pièce fixe est tous simplement faramineux sans compter les pertes Joule et les pertes Fer? Mais mathématiquement... ça donnerai quoi?

  8. #6
    f6bes

    Re : Explication du principe d'une plaque à Induction pour un dèbutant

    Citation Envoyé par BBPoulet Voir le message
    Bonjour à tous,

    Pour commencer merci de vos réponses aussi rapide que qualitative!

    Donc si j'ai bien compris, en mettant mon exemple de la plaque à induction de coter et en rentrant un peut plus dans le coté scientifique de la chose, il est possible grasse à l'induction de Faraday et/ou (?) au courant de Foucault de transmettre par l’intermédiaire d'un simple contacte entre deux pièce, l'une fixe (branché au réseaux EDF par exemple) et l'autre mobile, un courant ou plutôt une tension induite...

    Mais du coup si on par d'une hypothèse comme celle si, quantitativement combien de courant et/ou de tension, et du coup de Watt, pouvons nous obtenir dans ma pièce mobile?
    Mais là il n'y a pas de piéçes mobiles (fours)

    Voyons le problème sous un autre angle :

    Si je veux obtenir une puissance d'environs 70kW sur ma pièce mobile, je suppose que le courant et/ou la tension nécessaire dans ma pièce fixe est tous simplement faramineux sans compter les pertes Joule et les pertes Fer? Mais mathématiquement... ça donnerai quoi?
    Bj rà toi,
    Et pourquoi veux tu que ta piéce soit...mobile ??
    Tu veux obtenir quel genre de puissance, ...des calories , ou une "puissance" qui RESTE électrique ?
    Dans ta tete tu cherches à aboutir à quoi ?
    Un simple fil recttiligne n'induiras pas grand chose sur ta piéce mobile si sa "surface de captation" est insuffisante pour le transfert d'énergie que tu proposes.
    Les fours à induction de plusieurs centaines de KWs , ça existe.
    D'autre part plus la fréquence est élevée et plus il est relativemnt facile de faire le transfert.Donc on "travaille" en HF (Haute fréquence) et non plus en 50 hertzs dans certaines applications.

    A+

  9. Publicité
  10. #7
    BBPoulet

    Re : Explication du principe d'une plaque à Induction pour un dèbutant

    Re-bonjour et encore merci de vos réponse,

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Tu veux obtenir quel genre de puissance, ...des calories , ou une "puissance" qui RESTE électrique ?

    A+
    Je recherche à obtenir des "puissance" qui reste électrique pour alimenter en énergie cette fameuse pièce mobile avec du genre recharge de batterie ou alimentation d'un moteur brushless par exemple (oula! le mot est lâché!)

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Dans ta tete tu cherches à aboutir à quoi ?

    A+
    Bon d'accord d'accord! Au risque de passer pour un fou voir pire ; un rêveur! Je vais te dire ce à quoi je pense... :

    Au mouvement par induction.

    Dans mes rêves les plus fou (que d’ailleurs je fais le plus souvent éveillé) j'imagine un transport du future sur la base d'une voiture électrique sans problème de recharge de batterie puisque alimenté par induction via le contacte à la route et donc une autonomie à la auteur de la durée de vie du moteur.
    Bon bien sur ça c'est le rêve le plus fou hein... mais je me dis qu'il y aurai sans doute d'autre application à l'induction que de faire cuir mes pâtes...

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    plus la fréquence est élevée et plus il est relativemnt facile de faire le transfert.Donc on "travaille" en HF (Haute fréquence) et non plus en 50 hertzs dans certaines applications.

    A+
    serai-ce de la que viens l'hyper magnétisme? en tous cas cella me rassure par rapport à l’hypothétique faisabilité de mon idée.

  11. #8
    LPFR

    Re : Explication du principe d'une plaque à Induction pour un dèbutant

    Bonjour.
    La fréquence utilisée pour les chargeurs de brosses à dents électriques est de 20 kHz.
    Et celle des plaques à induction est dans les mêmes eaux 20-50 kHz.

    Pensez-vous que votre idée soit tellement originale que personne ne l'ait envisagée avant vous? Je pense que des dizaines (ou des centaines) de milliers de gens ont envisagé cette solutions pendant des temps allant depuis des de mois à quelques dixièmes de seconde, suivant leurs connaissances scientifiques.

    Combien coute une plaque d'induction que peut fournir quels kW ? Imaginez combien ça couterait une qui puisse fournir 70 kW, puis combien ça couterait de recouvrir les voies carrossables de ce type de plaque à induction. Sans compter la consommation "à vide", quand il n'y a pas de voiture dessus.
    Comme vous voyez, votre idée est totalement irréaliste.

    "L'hyper-magnétisme" n'est pas un sujet de la physique. C'est un sujet de la science-fiction sans aucune relation avec la réalité.
    Au revoir.

  12. #9
    b@z66

    Re : Explication du principe d'une plaque à Induction pour un dèbutant

    Citation Envoyé par BBPoulet Voir le message
    Re-bonjour et encore merci de vos réponse,



    Je recherche à obtenir des "puissance" qui reste électrique pour alimenter en énergie cette fameuse pièce mobile avec du genre recharge de batterie ou alimentation d'un moteur brushless par exemple (oula! le mot est lâché!)
    Pour la recharge de batterie, c'est déjà inventé:
    http://www.bestofmicro.com/actualite...AirEnergy.html
    http://forums.futura-sciences.com/el...induction.html

    Bon d'accord d'accord! Au risque de passer pour un fou voir pire ; un rêveur! Je vais te dire ce à quoi je pense... :

    Au mouvement par induction.

    Dans mes rêves les plus fou (que d’ailleurs je fais le plus souvent éveillé) j'imagine un transport du future sur la base d'une voiture électrique sans problème de recharge de batterie puisque alimenté par induction via le contacte à la route et donc une autonomie à la auteur de la durée de vie du moteur.
    Dans les faits, ça existe déjà mais sans avoir besoin de l'induction: ce sont les cateners sur les trains, trams ou trolley-bus...

    Bon bien sur ça c'est le rêve le plus fou hein... mais je me dis qu'il y aurai sans doute d'autre application à l'induction que de faire cuir mes pâtes...
    Le principal intérêt de l'induction est de pouvoir finalement transmettre de l'énergie, au contraire, sans contact direct(et donc sans frottement et sans échauffement par effet joule dans le "matériau" intermédiaire). Tu peux essayer de soulever ta casserole de pâte légèrement au dessus de ta plaque à induction pendant leur cuisson, tu verras qu'elles continuent à cuire malgré tout.

    C'est donc cet intérêt de ne pas avoir besoin d'un contact "franc" qui fait tout l'intérêt de cette manière de transmettre l'énergie(notamment ces fameux chargeurs à induction...). La grosse contrepartie par contre, c'est le rendement puisque l'objet à recharger n'ayant plus besoin d'être placé de manière optimale pour être rechargé, le transfert d'énergie sera lui non plus très loin d'être optimal(et dans une période où on "commence" à s'intéresser aux économies d'énergie, c'est finalement très mal venu). Le cas des transformateurs(qui transmettent aussi l'énergie par induction) est un peu à part puisque dans leur cas on fait tout pour augmenter leur rendement, ce qui fait qu'ils sont leurs primaire et secondaire sont quasiment en contact par l'intermédiaire d'un circuit magnétique qui canalise le champ magnétique.
    Dernière modification par b@z66 ; 11/08/2011 à 11h16.
    La curiosité est un très beau défaut.

  13. #10
    BBPoulet

    Re : Explication du principe d'une plaque à Induction pour un dèbutant

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Pensez-vous que votre idée soit tellement originale que personne ne l'ait envisagée avant vous?
    Je n'ai pas cette prétention. Et j’espère bien qu'il y a eu des milliers d'autre personne qui y on pensé ce qui me ferais croire que ce n'est pas une si mauvaise idée.

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Combien coute une plaque d'induction que peut fournir quels kW ? Imaginez combien ça couterait une qui puisse fournir 70 kW, puis combien ça couterait de recouvrir les voies carrossables de ce type de plaque à induction. Sans compter la consommation "à vide", quand il n'y a pas de voiture dessus.
    Serte oui tous ceci sont des questions au quel il faudra répondre. Mais j'imagine qu'il existe une technique beaucoup plus simple que de déposer des plaque de cuisson partout sur les routes.

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Comme vous voyez, votre idée est totalement irréaliste.
    Pour l'instant je n'en suis pas à la réalisation ni même a l'étude de celle-ci, j'en suis à m'interroger sur la potentiel faisabilité du principe.

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    "L'hyper-magnétisme" n'est pas un sujet de la physique. C'est un sujet de la science-fiction sans aucune relation avec la réalité.
    Oui excusé moi je faisait référence à la sustentation magnétique. Mes lacunes en Science me font chercher mes mots.



    Citation Envoyé par b@z66 Voir le message
    Pour la recharge de batterie, c'est déjà inventé.
    Oui effectivement j'avais bien mémoire d'avoir vue passer une nouvelle de ce genre, ce qui renforce mon idée que tout est possible.

    Citation Envoyé par b@z66 Voir le message
    Dans les faits, ça existe déjà mais sans avoir besoin de l'induction: ce sont les cateners sur les trains, trams ou trolley-bus...
    Bien entendus, l'idée de base étais de mettre les voitures sur les raye mais ça coupe toute liberté de mouvement, faire un demi-tour sur des raye et relier à des cateners c'est pas si évident!

    Citation Envoyé par b@z66 Voir le message
    La grosse contrepartie par contre, c'est le rendement puisque l'objet à recharger n'ayant plus besoin d'être placé de manière optimale pour être rechargé, le transfert d'énergie sera lui non plus très loin d'être optimal(et dans une période où on "commence" à s'intéresser aux économies d'énergie, c'est finalement très mal venu). Le cas des transformateurs(qui transmettent aussi l'énergie par induction) est un peu à part puisque dans leur cas on fait tout pour augmenter leur rendement, ce qui fait qu'ils sont leurs primaire et secondaire sont quasiment en contact par l'intermédiaire d'un circuit magnétique qui canalise le champ magnétique.
    Je suis bien conscient que le rendement ne peut être optimal, je ne fais pas partie de ce qui pense pouvoir sortir plus d’énergie en sortie qu'à l'entrée, mais j'ai bien envie de croire que l'avenir nous apportera des amélioration sur beaucoup de domaine.

    Merci de m'avoir éclairé sur ce sujet, je sais maintenant que le principe est réalisable. C'est tous ce que je voulais savoir. Il me reste plus qu'a trouver des gens capable de m'aider dans la réalisation d'un teste à échelle réduite, ce qui apparemment, ne sera pas mince à faire.

  14. #11
    Floh33

    Re : Explication du principe d'une plaque à Induction pour un dèbutant

    Bonsoir,

    sans vouloir vexer personne, sur le rêve de créer un mouvement avec une induction : le moteur asynchrone à cage d'écureuil (inventé il y a quelques années quand même) fonctionne sur le même principe que la plaque à induction, c'est d'ailleurs le même schéma électrique équivalent pour les deux.

    Donc oui il est possible de restituer l'énergie sous une autre forme que des phénomènes thermique, oui ça existe... depuis longtemps... par contre bidouiller sa plaque à induction pour créer un mouvement est bien plus laborieux et inutile que de brancher un moteur asynchrone sur la prise d'à côté et de redescendre sur terre en se disant que pas mal de chose fonctionnent déjà.

    bonne soirée

Discussions similaires

  1. [Blanc] Branchement d'une plaque à induction
    Par a_hanafi dans le forum Dépannage
    Réponses: 19
    Dernier message: 14/12/2010, 18h01
  2. [Divers] raccordement d'une plaque à induction
    Par bouboule35 dans le forum Dépannage
    Réponses: 13
    Dernier message: 21/07/2010, 15h17
  3. [Blanc] Branchement d'une plaque à induction
    Par Burgman83 dans le forum Dépannage
    Réponses: 43
    Dernier message: 26/06/2010, 15h39
  4. principe plaque à induction ?
    Par babouze64 dans le forum Technologies
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/12/2008, 18h25
  5. explication pour debutant
    Par dje8269 dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/12/2008, 18h17