Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

impedance



  1. #1
    Droledenom

    impedance


    ------

    Bonjours ,
    j'ai un circuit ou il y a une resistance (R=50 ohm) et un condensateur (C =2 micro farads) en série , on me demande de calculer le module et l'argument de l'impédance exprimée en complexe , sachant que la pulsation w=100 s^-1.
    le probleme , c'est que je trouve des valeurs bizarres :
    je fais
    en série -> R+1/(jcw)=Z
    module : Z=50+1/(2.10^-6*100) -> 5 000 ohm , c'est beaucoup , non ,surtout en partant de r = 50 ohms, ca nous donne pas l'ordre de grandeur des résistance des voltmetres ?
    argument : arg(R)=0 car R réel et agr(jcw = Pi/2 car imaginaire pur.
    Est ce que c'est juste ou bien je me suis planté (notamment pour le module) ?
    Et si jamais c'st juste , comment peut on avoir une si grande impedance avec une si petite resistance ?
    merci d'avance

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    kilime

    Re : impedance

    déjà pour moi :
    ZEq = [ R2 + 1/(Cw)2 ]1/2 ce qui fait bien 5000 ohms mais tu dis que w = 100 s-1 or w est en rad.s-1 donc es-tu sûr que c'est w que l'on te donne ? car si 100 est en s-1 c'est la fréquence que l'on te donne et donc w=2pi*fréquence et l à on trouverait Z=797 ohms

    et pour l'argument je trouves -1.56 (soit -pi/2)....

    Peux-tu revérifier les valeurs numériques ainsi que les unités ?
    Dernière modification par kilime ; 19/11/2005 à 19h39.

  4. #3
    Droledenom

    Re : impedance

    c'est effectivement en s^-1 , donc ca doit etre la frequence , et c'est vrai que ca donne tout de suite un resulat plus coherent.

    mais pour l'argument , comment trouvez vous -pi/2 ?
    car :"argument : arg(R)=0 car R réel et arg(jcw) = Pi/2 car imaginaire pur" ce serait faux ? l'arg de R est bien 0 , car c'est un reel positif ,et jcw imaginaire pur avec cw>0 non ? Pourquoi -Pi/2 ?

  5. #4
    kilime

    Re : impedance

    Citation Envoyé par Droledenom
    mais pour l'argument , comment trouvez vous -pi/2 ?
    car :"argument : arg(R)=0 car R réel et arg(jcw) = Pi/2 car imaginaire pur" ce serait faux ? l'arg de R est bien 0 , car c'est un reel positif ,et jcw imaginaire pur avec cw>0 non ? Pourquoi -Pi/2 ?
    pour moi , en complexe (Z*) on a :
    Z(Eq)* = R - (1/Cw)j, la partie imaginaire pure est donc négative (rappelle toi, l'impédance d'un condensateur est Z(C)*=-(1/Cw)j et le déphasage est de -pi/2)

    Donc pour moi tan (argument) = (partie imaginaire pure)/(partie réelle) = -1/(CwR) ---->d'où avec tan-1 tu trouves l'argument... tu peux aller sur le site : www.btseau.com et tu trouveras des cours en électricité qui pourront peut être t'aider ? au fait tu es dans quelle classe ? université ? lycée ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Droledenom

    Re : impedance

    c'est vrai , on ne peut pas sommer les arguments comme je l'ai fait.
    et je suis en sup.
    merci kilime , je vais aller voir

  8. #6
    Droledenom

    Re : impedance

    je vais aller voir ..le site

  9. Publicité
  10. #7
    Daniel75

    Re : impedance

    Bonsoir ,


    En maths sup !?


    Tu ne peux pas additionner les arguments parce que c'est un rapport de deux expressions complexe et non un produit !


    Pour un rapport , c'est la différence des arguments , celui du numérateur moins celui du dénominateur !

    Et tu verras que tu tombes bien sur : -pi/2

  11. #8
    Daniel75

    Re : impedance

    Bonsoir ,


    Tu tomberas sur ce résultat si ton calcul complexe est correct , ce que je doute fort !


    En effet , un argument qui vaut en valeur absolue pi/2 donne une arc tang : infinie !

  12. #9
    Daniel75

    Re : impedance

    Bonjour ,



    Pardon rectification : arg = pi/2 , donc , tan arg = l'infinie


    ce résultat fait partie d'une liste remarquable telle que :



    sin 90° = 1
    cos 90° = 0
    sin 0° = 0
    cos 0° = 1
    sin -90° = -1
    cos 180° = -1
    sin 180° = 0
    sin 45° = (21/2)/2
    cos 45° = (21/2)/2
    sin -45° = -(21/2)/2
    cos 135° = -(21/2)/2
    tan 45° = 1
    tan 135° = -1
    cotan 45° = 1


    et ainsi de suite avec les angles : 30° , 60°

  13. #10
    Droledenom

    Re : impedance

    merci Daniel 75

  14. #11
    Floris

    Re : impedance

    Que voulez vous signifier par "argument d'une impedance" ? Je n'ai jamais rencontré ce maut argument dans un thème de physique, seulement dans mes cours de français

    Bien à vous
    Flo
    Seul les imbéciles sont bourrés de certitudes !

  15. #12
    Daniel75

    Re : impedance

    Bonjour ,



    Oui , c'est clair mais dis nous plutôt quel est ton niveau en physique ce serait beaucoup plus interessant et expliquerait peut-être la raison pour laquelle tu n'as jamais entendu ce terme en physique !

    D'ailleurs ce n'est pas un terme de physique mais un terme mathématique qui désigne tout simplement un angle .

    Et en physique l'argument d'une impédance représente tout simplement l'angle formé entre la partie imaginaire et celui de la partie réelle de l'impédance complexe constituée par la résistance , R , et le condensateur , C ! ( voir expression de l'impédance )


    D'autre part , dans mes cours de Français , je n'ai jamais vu écris le mot : " maut " !

    Peut-être es-tu en mesure de m'expliquer la raison ?
    Dernière modification par Daniel75 ; 23/11/2005 à 09h33.

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. Impédance d'entrée, impédance de sortie ?
    Par NjP85 dans le forum Électronique
    Réponses: 13
    Dernier message: 09/12/2014, 10h54
  2. Impédance
    Par Odysseus dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 01/03/2007, 19h02
  3. Impedance
    Par jozog47 dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 21/01/2007, 22h41
  4. Impédance
    Par zomorio dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/06/2006, 08h33
  5. Réponses: 9
    Dernier message: 11/05/2006, 15h29