Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 44

Physicien théoricien



  1. #1
    kloopt

    Physicien théoricien


    ------

    Bonjour à tous,

    Je viens de valider ma premier année en maths/physique à l'université paris sud 11. J'hésite donc à poursuivre en L2 Maths ou L2 Physique...
    J'aimerai devenir physicien théoricien, l'expérience ne m'attire pas !

    Voilà ma question, peut-on devenir théoricien ( en physique ) en effectuant des études de mathématiques ?

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Physicien théoricien

    Citation Envoyé par kloopt Voir le message

    J'aimerai devenir physicien théoricien, l'expérience ne m'attire pas !
    Loin de moi de donner le moindre conseil car n'étant pas de mon domaine, mais vue de l'extérieur ce qui interpelle c'est de s’intéresser à la physique à condition que les expérimentations soient réduite au minimum. Le discours théorique porterait sur quoi ?

    Patrick

  5. #3
    kloopt

    Re : Physicien théoricien

    Je n'ai pas compris ta question... Peux tu la reformuler , merci.

  6. #4
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Physicien théoricien

    Citation Envoyé par kloopt Voir le message
    Je n'ai pas compris ta question... Peux tu la reformuler , merci.
    Ben tu t’intéresse à la physique, mais pas aux expérimentations, cela apparait vue de l'extérieur paradoxal. J'aime bien le regard d'une physicienne praticienne : la démarche expérimentale

    Le risque, me semble t-il, est la photo en introduction.

    Maintenant cela n'est que mon à-priori

    Patrick
    Dernière modification par invite6754323456711 ; 03/07/2012 à 21h42.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    kloopt

    Re : Physicien théoricien

    Ce qui m’intéresse dans la physique est le côté théorique et non l'expérience je préfère devenir mathématicien plutôt que de travailler sur des grands projets ( comme en physique des particules, aux accélérateurs par exemple ), j'ai la démarche mathématiques en physique.
    Par exemple j'aimerai travailler sur les trous noirs, sur la théorie quantique des champs, ce genre de choses extrêmement théorique.
    Donc ma question porte sur la possibilité de devenir théoricien en physique en faisant des études de maths, comme ça si je n'ai pas de poste en physique, je peux faire des maths !
    ( Car comme j'ai dit je préfère faire des maths que des expériences !

  9. #6
    doul11

    Re : Physicien théoricien

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par kloopt Voir le message
    Par exemple j'aimerai travailler sur les trous noirs, sur la théorie quantique des champs, ce genre de choses extrêmement théorique.
    Je ne sais pas se que tu veut dire par "extrêmement théorique" mais les trou noir ne sont pas théorique, déjà c'est un modèle validé expérimentalement et même si il y a des travaux purement théorique dessus on peut les considérer comme n’importe quel astre (planète, étoile) http://fr.wikipedia.org/wiki/Trou_no...es_trous_noirs

    Si tu pense que la physique se résume aux mathématique : ne fait pas de physique et fait des mathématiques Les deux domaines peuvent se recouper mais les buts ne sont pas les mêmes, si tu veut travailler dans la physique il faut avoir étudier la physique non ?

    http://www.staff.science.uu.nl/~hooft101/theorist.html
    Dernière modification par doul11 ; 03/07/2012 à 22h45.
    La logique est une méthode systématique d’arriver en confiance à la mauvaise conclusion.

  10. Publicité
  11. #7
    invite76543456789
    Invité

    Re : Physicien théoricien

    Salut!
    Pour ma part je comprends parfaitement qu'on puisse aimer la physique tout en aimant pas la physiue experimentale, c'est ce que j'appelle la physique papier crayon (par opposition a la physique blouse tube a essai ).
    Tu peux te dirigier vers la physiue mathématiques, mais meme sans ca, je te conseille le plus de mathématiques possible dans ton cursus, personnelement j'ai fait un cursus de physique avant de me tourner vers la physique mathématique et de ce que j'ai vu et de ce qu'on m'a dit, les gens quifont des maths, n'auront pas trop de probleme à s'adapter a la physique theorique (ou fondamentale), alors que l'inverse n'est pas vrai, avoir une tres bonne conaissance des maths est vraiment un avantage tres substantiel en physique theorique, et c'est finalement assez rare.
    Personellement je considère avoir fait un erreur en ne faisant une licence de physique et pas de maths.

  12. #8
    FlyingDeutschmann

    Re : Physicien théoricien

    ù100fil, de nombreux physiciens ne prennent jamais part à une expérience de leur vie après leurs études. Il faut de tout pour faire fonctionner la physique, on a certes besoin de données expérimentales, qui sont au fondement de tout, mais il faut aussi modéliser/contraindre/comprendre le comportement théorique des objets. Il y a des théoriciens qui travaillent très proche du domaine expérimental et qui ont des interactions régulières avec les expérimentateurs, alors que d'autres en sont beaucoup plus éloignés, parce qu'il travaillent sur des problèmes encore trop loin des réalisations expérimentales ou sur des parties de la théorie qui ne sont pas très en lien avec l'expérience (comme affiner la compréhension que l'on a des propriétés générales d'une théorie).

    Pour répondre à ta question, la plupart des gens qui travaillent dans les domaines que tu cites ont une formation de physique et non de mathématiques. Comme l'explique très bien la page de t'Hooft que mentionne douc11, pour comprendre finement les phénomènes, il faut à mon avis un background solide qu'il sera difficile à acquérir dans une formation en mathématiques.
    Il y a des mathématiciens qui travaillent dans la physique, ils font des choses intéressantes mais souvent un peu plus éloignées de ce qui (me) fait rêver, comme les questions de définition et d'existence dans les théories échafaudées par les physiciens, l'intégrabilité des théories et la compréhension profonde du lien entre mécanique et physique statistique. Un exemple que je peux citer est Cédric Villani, médaillé Fields 2010 pour ses travaux sur la cinétique des gaz.
    Disons qu'un profil de mathématicien sera avantageux si ce qui t'intéresse est l'étude rigoureuse de questions dans le cadre de théories existantes. Les physiciens s'embarrassent peu de ce genre de questions, même si elles sont importantes et peuvent amener de grandes avancées, et sont généralement plus ceux qui sont "à la frontière de la connaissance" (ça fait pompeux je sais), où raisonnement heuristiques et "avec les mains" ont leur place.

    Tu l'auras compris, je suis physicien, et mon point de vue est probablement quelque peu biaisé par ce fait, et j'ai conscience de t'avoir plus vendu la physique que les mathématiques. Un point de vue de mathématicien serait le bienvenu si on peut en trouver un ici. Mais en toute honnêteté, si ce sont les questions de physique qui t'intéressent, une formation de physique, quitte à l'agrémenter de quelques cours de maths en plus du cursus typique, est la plus adaptée.

  13. #9
    kloopt

    Re : Physicien théoricien

    Merci 1000 fois !

    Vos réponses m'aident beaucoup !

    Le faite est que j'adore par dessus tout la physique ( l'idée d'entendre parler de RG, TQC ... me fait frisonner ).
    Mais je trouve que le programme de physique en L2 est assez nul ... Rien n'est encore quantifié en bref selon moi le programme commence à devenir très interessant en L3. Mais comme le programme de L2 ne m’intéresse pas j'ai peur de ne pas réussir au mieux mon année.
    Alors je me pose la question suivant est-il possible de bifurquer vers la physique après le L3, le M1 ou alors obtenir un master en maths pour faire une thèse en physique théorique.
    Il est évident que je travaillerai dès l'année prochaine la physique stat, quantique, méca analytique pour combler les manques par rapport à un étudiant en licence de physique.
    Dernière modification par obi76 ; 04/07/2012 à 00h14. Motif: sms - obi76

  14. #10
    vaincent

    Re : Physicien théoricien

    Bonsoir,

    si tu aimes la physique et que tu veux devenir physicien alors il faut étudier toutes la matières composant La physique. Certaines, selon tes affinitées, sont peut-être moins ragoûtantes, mais elles participent à l'élaboration d'un "sens physique" nécessaire à tout physicien. C'est avec le recul que l'on se rend compte que ces matières, à priori déliées de ses propres intérêts, ressurgissent dans son travail quotidien de physicien. Bien sûr, tu trouveras toujours des personnes ayant fait un cursus atypique en passant des maths à la physique(ou l'inverse), mais d'après ce que j'en ai vu, ces personnes ont d'énormes capacités d'adaptation, et donc c'est tout de même déconseillé pour l'étudiant moyen(il faut être ambitieux mais réaliste!)

  15. #11
    LAZAR

    Re : Physicien théoricien

    Mais je trouve que le programme de physique en L2 est assez nul ... Rien n'est encore quantifié
    Certes c'est pas forcément passionnant, mais avant d'attaqué la RG, c'est bon de maitriser Newton !
    Et la physique est par définition une science expérimental ! si on ne faisait pas d'expérience, on n'avancerai pas beaucoup. Des modèles théoriques il s'en fait tout les jours, et presque tous contiennent des paramètres fittés de l'expérience.
    Puis bon, il faut aussi avoir un certains sens physique des choses pour savoir par soit même si les résultats des modèles que l'on pond sont censés ! C'est la l'essence même du physicien : "Est-ce que ce que je raconte à un sens physique?"

    Lazar

  16. #12
    FlyingDeutschmann

    Re : Physicien théoricien

    Rien ne sert de mettre la charrue avant les bœufs !

    La physique quantique, alors que tu n'as sûrement pas encore fait beaucoup d'algèbre linéaire, c'est un peut tôt...
    Il y a énormément de sujets passionnants dans la physique classique, et beaucoup d'entre eux sont nécessaire pour comprendre physique quantique, théorie des champs, RG et tout le toutim ! Et ce que dit vaincent est juste : outre la construction par étapes, cela donne un sens physique nécessaire à la recherche, et des idées, des façons de fonctionner qui sont nécessaires à acquérir.

    Ne te focalise pas trop sur la suite et profite du voyage, l'intérêt de la physique c'est de comprendre le monde, et toute question qui se pose sous cet angle mérite qu'on s'y attarde. Rien ne t'empêche de t'avancer, mais ne laisse pas ton idée que "ce qui est cool c'est la RG et la TQC" te faire manquer de nombreuse belles choses qu'on fait en amont !

    N'étant pas passé par le système de la fac, je ne sais pas te répondre en détail. En tout cas une chose est sûre, c'est que si tu n'as pas de master de physique, ce sera extrêmement dur d'obtenir une thèse. On peut toujours faire deux master... mais l'âge est une question importante aussi et ne pas commencer trop tard sa carrière est important pour pouvoir obtenir des postes.

    S'il n'existe pas de cursus math-physique dans ton université, les transitions après la L2 me semblent difficiles aussi. On ne peut pas attaquer un cursus de L3 ou de M1 sans avoir d'autre bagage que les cours de L1, ceux qui suivent le cursus classique ne font pas rien entre temps !

    C'est dommage que tu poses cette question si tard dans l'année, tu n'as probablement plus trop l'occasion de croiser tes responsables de formation, qui auraient été le mieux à même de t'informer des possibilités de changer de filière en cours de formation. Même si je te le déconseille (l'option "suivre des cours de maths en plus" me semble de loin plus adaptée), cela aurait au moins permis de fixer les idées.

  17. Publicité
  18. #13
    kloopt

    Re : Physicien théoricien

    Vos réponses mon sont très précieuses !

    Le truc c'est que je préféré devenir mathématicien plutôt que de travailler dans la physique expérimentale avec de grand ou petit groupe !

    ALORS QUE FAIRE ?

  19. #14
    LAZAR

    Re : Physicien théoricien

    Re-bonsoir,
    comme dit précédemment, la physique revient inévitablement se confronter à l'expérience. Si vous ne pouvez tolérer ceci, la physique n'est pas faite pour vous.
    Vous dites "physique expérimentale", mais c'est presque un pléonasme.
    En réalité je ne vous comprend pas, vous dites aimer la physique, mais vous ne l'aimez plus dès lors qu'il s'agit de faire du "concret".
    Peut être êtes vous méfiant après vos scéances de TP, pas des plus affriolantes dans la plupart des facs françaises, je vous rassure, un laboratoire de recherche c'est beaucoup plus fun !

    Vous dites également aimer la démarche mathématique en physique, sauf qu'il n'y en a pas, la mise en équation d'un problème c'est une démarche de physicien, la résolution une démarche de mathématicien (et encore), l'analyse critique de la solution une démarche de physicien.
    Or la physique ne peut se pratiquer en se contentant de l'étape deux.

    Bref, à vous de choisir, mais pour moi on ne peut se contenter d'imaginer le monde, il faut s'y confronter.


    Bonnes réflexions.

    Lazar
    Dernière modification par LAZAR ; 04/07/2012 à 02h36.

  20. #15
    RFV

    Re : Physicien théoricien

    - On a pas forcément la même vision des choses à 40 ans qu'à 20 (Les Maths risquent elles de te lasser ? la Physique risque t'elle de te séduire de + en + au fur et à mesure de ta spécialisation ?)
    - Les Maths sont un outil en physique, la réciproque n'est pas vrai.
    - Tu sembles adorer t'amuser avec les Maths, ta passion si elle reste intact, te permettra de progresser vite et bien.
    - Tu sembles considérer la Physique comme un terrain de jeu sympathique, rien de plus, il me semble risqué de t'y lancer sans réelle envie.
    - Pour faire une métaphore à la Thierry Roland, dans ton cas, les maths c'est le Ballon, la Physique le terrain, si ce qui te plait c'est de taper dans un ballon tu peux le faire partout.
    - L'orientation est trop importante pour s'en remettre à l'avis de forumeurs, pose tranquillement le positif et le négatif à plat et choisi sans précipitation (possibilité de passer d'un domaine à l'autre plus tard, ouvertures possibles dans chaque domaine, compétition / facilité à trouver du taf, etc... Mais en n°1 => passion).
    Dernière modification par RFV ; 04/07/2012 à 03h55.

  21. #16
    sailx

    Re : Physicien théoricien

    Salut,

    Et pourquoi ne pas faire un double diplôme ?
    A Orsay, si tu es motivé, je suis sur qu'ils te laisseront faire. Et ça te permettrait de choisir ce qui te plait après.
    C'est pas simple à gérer, ça demande pas mal d'effort, mais au final tu y sera gagnant.
    Car comme dit plus haut, si tu veux faire de la physique, il est important de passer par les cases pas forcément ultra sexy ( optique,mecanique ,...) ne serais-ce que pour avoir un point de vue global sur la physique.

    Discute en avec tes résponsables de formation. Tu n'es , à mon avis, pas le seul dans ce cas (ou à avoir été dans ce cas) .

  22. #17
    Nicophil

    Re : Physicien théoricien

    Citation Envoyé par kloopt Voir le message
    plutôt que de travailler dans la physique expérimentale avec de grands ou petits groupes !
    Bonjour,
    C'est le travail en groupes qui te gêne?

  23. #18
    albanxiii
    Modérateur

    Re : Physicien théoricien

    Bonjour,

    Citation Envoyé par vaincent Voir le message
    si tu aimes la physique et que tu veux devenir physicien alors il faut étudier toutes la matières composant La physique.
    A ce sujet, j'ai lu que Landau a écrit son cours de physique théorique afin que les physiciens qui se destinent à devenir théoriciens puissent connaître le minimum vital.
    koopt pourrait feuilleter quelques tomes pour se rendre compte du chemin à parcourir.

    Bonne journée.
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  24. Publicité
  25. #19
    coussin

    Re : Physicien théoricien

    Étonnant tous ces messages contre les théoriciens

  26. #20
    invite76543456789
    Invité

    Re : Physicien théoricien

    Citation Envoyé par coussin Voir le message
    Étonnant tous ces messages contre les théoriciens
    Oui d'autant plus que la grande majorité des physiciens dont on "connais le nom" n'ont jamais mis les pieds dans un labo...
    On peut se passionner pour la physique et avoir envie de comprendre theoriquement ce qu'il se passe, et laisser à d'autres le travail de verifier experimentalement la validité des theories.

  27. #21
    coussin

    Re : Physicien théoricien

    Bah oui, c'est ce que je me disais…
    Pas sûr que des gens comme Einstein ou Feynman aient passé beaucoup de temps dans une salle de manip

  28. #22
    Gwyddon

    Re : Physicien théoricien

    Bonjour,

    Je suis physicien théoricien, donc je peux tenter de donner quelques éclairages. Je vais en fait commenter quelques réponses, qui contiennent toutes un bout de réponse.

    Citation Envoyé par FlyingDeutschmann Voir le message
    ù100fil, de nombreux physiciens ne prennent jamais part à une expérience de leur vie après leurs études. Il faut de tout pour faire fonctionner la physique, on a certes besoin de données expérimentales, qui sont au fondement de tout, mais il faut aussi modéliser/contraindre/comprendre le comportement théorique des objets. Il y a des théoriciens qui travaillent très proche du domaine expérimental et qui ont des interactions régulières avec les expérimentateurs, alors que d'autres en sont beaucoup plus éloignés, parce qu'il travaillent sur des problèmes encore trop loin des réalisations expérimentales ou sur des parties de la théorie qui ne sont pas très en lien avec l'expérience (comme affiner la compréhension que l'on a des propriétés générales d'une théorie).

    Pour répondre à ta question, la plupart des gens qui travaillent dans les domaines que tu cites ont une formation de physique et non de mathématiques. Comme l'explique très bien la page de t'Hooft que mentionne douc11, pour comprendre finement les phénomènes, il faut à mon avis un background solide qu'il sera difficile à acquérir dans une formation en mathématiques.
    Il y a des mathématiciens qui travaillent dans la physique, ils font des choses intéressantes mais souvent un peu plus éloignées de ce qui (me) fait rêver, comme les questions de définition et d'existence dans les théories échafaudées par les physiciens, l'intégrabilité des théories et la compréhension profonde du lien entre mécanique et physique statistique. Un exemple que je peux citer est Cédric Villani, médaillé Fields 2010 pour ses travaux sur la cinétique des gaz.
    Disons qu'un profil de mathématicien sera avantageux si ce qui t'intéresse est l'étude rigoureuse de questions dans le cadre de théories existantes. Les physiciens s'embarrassent peu de ce genre de questions, même si elles sont importantes et peuvent amener de grandes avancées, et sont généralement plus ceux qui sont "à la frontière de la connaissance" (ça fait pompeux je sais), où raisonnement heuristiques et "avec les mains" ont leur place.

    Exactement en phase avec ce message. Un physicien théoricien est avant tout un physicien. Et pour cela, il doit comprendre que la physique est une science expérimentale, et être capable de comprendre un minimum ce qui se passe chez les expérimentateurs. Sinon :

    Citation Envoyé par MissPacMan Voir le message
    Oui d'autant plus que la grande majorité des physiciens dont on "connais le nom" n'ont jamais mis les pieds dans un labo...
    On peut se passionner pour la physique et avoir envie de comprendre theoriquement ce qu'il se passe, et laisser à d'autres le travail de verifier experimentalement la validité des theories.
    Tout à fait, mais ne faire que des maths et ne pas savoir comment fonctionne une expérience, ça ne s'appelle plus faire de la physique, même théorique, mais faire des maths et c'est autre chose... À la rigueur faire de la physique mathématique, mais ce n'est pas de la physique théorique, c'est autre chose.

    De plus il est illusoire de nos jours de penser qu'un théoricien peut ne travailler qu'avec papier et crayon. Il faut au minimum en plus de ça l'outil informatique. De même, travailler seul est excessivement rare, la recherche se nourrit de la collaboration et de la confrontation avec les autres, y compris dans les domaines théoriques.

    Enfin :

    Citation Envoyé par kloopt Voir le message
    Merci 1000 fois !
    Le faite est que j'adore par dessus tout la physique ( l'idée d'entendre parler de RG, TQC ... me fait frisonner ).
    Mais je trouve que le programme de physique en L2 est assez nul ... Rien n'est encore quantifié en bref selon moi le programme commence à devenir très interessant en L3. Mais comme le programme de L2 ne m’intéresse pas j'ai peur de ne pas réussir au mieux mon année.
    Le programme en L1 et en L2 n'est pas "nul", il est fondamental car il est à la base de tout ce qui va suivre. Si tu n'es pas capable de le comprendre à fond, de t'y investir et de t'y intéresser, tu peux oublier l'idée de devenir physicien théoricien...

    Citation Envoyé par coussin Voir le message
    Bah oui, c'est ce que je me disais…
    Pas sûr que des gens comme Einstein ou Feynman aient passé beaucoup de temps dans une salle de manip
    Au contraire, ces deux-là étaient justement très proches des expérimentateurs et discutaient sans arrêt avec eux. Ils avaient compris que la physique c'est une science expérimentale : in fine c'est l'expérience qui tranche entre les modèles, et il vaut mieux savoir comment ont été obtenu les résultats expérimentaux pour pouvoir les utiliser dans nos théories...

    Cordialement,

    G.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  29. #23
    FlyingDeutschmann

    Re : Physicien théoricien

    En effet, Lazar a certes raison de souligner le rôle extrêmement important de l'expérience en physique, on peut faire de la physique sans jamais faire une manip' et cela ne rend pas les gens qui font ce choix "moins physiciens". Dire qu'il n'y a pas de démarche mathématique en physique, c'est franchement gros. "Physique expérimentale" n'est en aucun cas un pléonasme, même si c'est une partie essentielle, au sens propre du mot, de ce domaine. Je comprends qu'il soit frustrant de voir que l'expérience est perçue comme "moins sexy" par un certain nombre de gens alors qu'elle présente tout autant d'intérêt que la théorie, mais ce n'est pas une raison pour alimenter des antagonismes qui ne peuvent que nuire à l'intérêt de la science. L'annonce du Cern de ce matin a à ce sujet bien éclairé que l'on avance mieux lorsque la collaboration théorie-expérience est exploitée de manière constructive. L'expérience sans tentative de compréhension théorique n'est que de la botanique et la théorie sans appui sur l'expérience n'est qu'un ensemble de spéculations.

    Pour répondre à ta crainte, si tu sais ce que tu veux faire, des études en physique ne te "condamnent"* en aucun cas à faire de l'expérience, et ça n'arrive pas "par accident". Si tu abordes tes études avec un but et que tes études peuvent t'y mener, ce qui est le cas pour une formation de physique avec comme but la théorie, tu n'as pas de raison d'en être dévié à tes dépens.

    Il faut effectivement peser le pour et le contre si tu aimes les mathématiques, le mieux étant selon moi de réfléchir au type de questions qui t'intéresse. As-tu plus de plaisir à comprendre le monde sensible ou le monde des mathématiques ? C'est ce type de question qui doit te motiver, le reste étant la mise en oeuvre de moyens pour y répondre. Comme le souligne Sailx, des possibilités de double cursus existent si tu ne sais pas ou ne veux pas choisir encore, mais tu devrais te dépêcher de t'en informer !





    *À l'attention de toute personne tentant de récupérer mon usage du verbe condamner : je ne l'utilise pas dans un sens négatif en soi, juste en termes des aspirations de kloot, qui sont aussi légitimes que d'autres.

  30. #24
    coussin

    Re : Physicien théoricien

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Au contraire, ces deux-là étaient justement très proches des expérimentateurs et discutaient sans arrêt avec eux. Ils avaient compris que la physique c'est une science expérimentale : in fine c'est l'expérience qui tranche entre les modèles, et il vaut mieux savoir comment ont été obtenu les résultats expérimentaux pour pouvoir les utiliser dans nos théories...
    Oui mais ils ne faisaient pas d'expérience.
    Moi aussi, je suis physicien théoricien. Je n'ai jamais mis les pieds dans une salle de manip mais l'essentielle de mon activité se fait en collaboration avec des expérimentateurs.

  31. Publicité
  32. #25
    kloopt

    Re : Physicien théoricien

    Merci beaucoup à vous tous, je vais donc faire une licence de physique et je vais passer en " candidat libre " les épreuves de maths qui m’intéressent !

    Encore merci !

  33. #26
    albanxiii
    Modérateur

    Re : Physicien théoricien

    Re,

    Citation Envoyé par coussin Voir le message
    Bah oui, c'est ce que je me disais…
    Pas sûr que des gens comme Einstein ou Feynman aient passé beaucoup de temps dans une salle de manip
    De toute façon, je ne vais pas répéter ce qu'a dit Gwyddon, mais ils ont épluché des tonnes de données expérimentales....

    Bonne soirée.
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  34. #27
    coussin

    Re : Physicien théoricien

    Bah oui. Moi, je sais lire et interpréter un spectre que me donne un expérimentateur. Par contre, je sais pas aligner un laser ou faire marcher un cryostat

  35. #28
    rps

    Re : Physicien théoricien

    En lisant tous vos posts, je me pose une vraie question et j'aimerais une réponse sincère: Dans la réalité, en quoi consiste le boulot d'un physicien moyen... Disons pour aider notre futur Einstein, hormis les grands noms de la profession, que fait à 80% un physicien théoricien de ces journées? (au niveau recherche pure, pas enseignement)

  36. #29
    Nicophil

    Re : Physicien théoricien

    Ouh là, les Inconnus n'ont pas fait une parodie il y a quelques années: "24h avec un physicien théoricien"?
    extrait:
    "_ Alors, c'est quoi la différence entre un bon et un mauvais physicien théoricien ?? "

  37. #30
    rps

    Re : Physicien théoricien

    Citation Envoyé par Nicophil Voir le message
    Ouh là, les Inconnus n'ont pas fait une parodie il y a quelques années: "24h avec un physicien théoricien"?
    extrait:
    "_ Alors, c'est quoi la différence entre un bon et un mauvais physicien théoricien ?? "
    Je ne pense pas que tu l'ais pris comme ca mais ce n'est pas du tout un jugement de valeur... Mais bon il y a Zidane et puis il y a les autres et comme il y a pas beaucoup de Zidane, c'est toujours bien de savoir en quoi ca consiste dêtre un autre

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. physicien théoricien
    Par julien_4230 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/09/2009, 15h11
  2. comment devenir physicien théoricien ?
    Par margo4291 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 16
    Dernier message: 16/06/2009, 21h14
  3. Physicien théoricien
    Par neutrino éléctronique dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 20
    Dernier message: 20/03/2007, 09h15
  4. Le cheval et le physicien théoricien
    Par Cécile dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/02/2005, 20h09