Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Travail moteur/résistant



  1. #1
    invite21348749873
    Invité

    Travail moteur/résistant

    Bonjour
    Si je monte des escaliers à une hauteur H à vitesse constante, et si ma masse est m je fournis un travail moteur mgH.
    Si je descends les escaliers à la meme vitesse je fournis le meme travail mais de signe opposé.
    Pourtant, il est plus pénible et fatiguant de monter les escaliers que de les descendre.
    Comment peut on expliquer cela?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    invite07941352

    Re : Travail moteur/résistant

    Bonjour,
    Non, en descendant, vous récupérez ( assez mal, vu la machine humaine) un travail ( le même que celui que vous avez fourni à la montée ), c'est pourquoi il est de signe opposé . Et cest pourquoi c'est moins difficile ... Et encore plus facile si vous descendez sur la rampe .
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  4. #3
    invite21348749873
    Invité

    Re : Travail moteur/résistant

    Citation Envoyé par catmandou Voir le message
    Bonjour,
    Non, en descendant, vous récupérez ( assez mal, vu la machine humaine) un travail ( le même que celui que vous avez fourni à la montée ), c'est pourquoi il est de signe opposé . Et cest pourquoi c'est moins difficile ... Et encore plus facile si vous descendez sur la rampe .
    Cependant, pour maintenir ma vitesse constante pendant la descente, ne dois je pas opposer à la pesanteur un travail résistant avec mes muscles?
    De meme que si je tire sur un ressort, je devrai fournir une force et donc un travail pour qu'il revienne à vitesse constante à sa valeur initiale.

  5. #4
    invite07941352

    Re : Travail moteur/résistant

    Re,
    C'est parce que la machine humaine est mal conçue pour récupérer l'énergie à la descente . Chose que savent faire un peu mieux les véhicules hybrides . Sinon, les freins chauffent ...
    Jusqu'à présent arrivé au sommet de votre escalier, la gravité ne s'inverse pas pour la descente ... C'est encore heureux ....
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  6. #5
    invite07941352

    Re : Travail moteur/résistant

    Re,
    C'est encore heureux , car essayez de descendre un escalier avec la gravité inversée !!!!!
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Deedee81

    Re : Travail moteur/résistant

    Salut,

    Pour le dire autrement, il suffit d'essayer avec une boule sur un plan incliné.

    Pour la faire monter, il faut la pousser. Mais en descendant elle prend de la vitesse toute seule.
    Effectivement, certains véhicules (voitures hybrides, trains) ont des systèmes de freins par récupération (dans les voitures hybrides, le l'énergie récupérée est stockée en batterie, dans les trains elle est réinjectée dans le réseau d’alimentation).

    La machine humaine n'a pas de frein par récupération : elle chauffe si elle exerce une force de résistance. en fait, même pour rester debout immobile on dépense de l'énergie. Nous sommes "optimisés" pour effectuer des tâches extrêmement versatiles et complexes mais au détriment de l'efficacité (et si on était optimisé pour les deux, il est probable que c'est au niveau biologique et génétique que ce serait trop complexe).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  9. Publicité
  10. #7
    stefjm

    Re : Travail moteur/résistant

    Citation Envoyé par Arcole Voir le message
    Cependant, pour maintenir ma vitesse constante pendant la descente, ne dois je pas opposer à la pesanteur un travail résistant avec mes muscles?
    De meme que si je tire sur un ressort, je devrai fournir une force et donc un travail pour qu'il revienne à vitesse constante à sa valeur initiale.
    Edit : croisement Deedee
    En complément:

    A la monté, l'humain consomme son sucre (graisse) pour fournir de l'énergie et gagner de l'énergie potentielle. (et maintenir la vitesse constante)
    A la descente, l'humain consomme un peu moins de sucre pour maintenir la vitesse constante. L'énergie potentielle susceptible d'être récupérée est malheureusement convertie en chaleur. (et à ma connaissance, il n'y a pas de fabrication de sucre ou de graisse!)
    Dernière modification par stefjm ; 22/04/2013 à 15h06.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  11. #8
    albanxiii

    Re : Travail moteur/résistant

    Bonjour,

    Je rajoute ma contribution... qui vaut ce qu'elle vaut....

    Si vous n'aviez pas le réflexe de rester en vie, vous ne résisteriez pas en descendant une pente, et vous accéléreriez.
    Pour lutter contre la gravité qui vous tire vers le bas de la pente, il faut dépenser de l'énergie.

    @+
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  12. #9
    invite07941352

    Re : Travail moteur/résistant

    Citation Envoyé par albanxiii Voir le message
    Bonjour,

    Je rajoute ma contribution... qui vaut ce qu'elle vaut....

    Si vous n'aviez pas le réflexe de rester en vie, vous ne résisteriez pas en descendant une pente, et vous accéléreriez.
    Pour lutter contre la gravité qui vous tire vers le bas de la pente, il faut dépenser de l'énergie.

    @+
    Oui, mais là Arcole va être tout content : vous allez dans son sens !!!!!
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Couple moteur /résistant
    Par Arcth dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/11/2012, 17h19
  2. Exercice sur le travail moteur!
    Par rlefrant dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/11/2009, 10h44
  3. Travail d'un moteur
    Par Bratschicolo dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/09/2008, 20h35
  4. Couple résistant d'hélice_couple du moteur
    Par vince666 dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 23/03/2008, 04h47
  5. travail d'un moteur
    Par landaise85 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/04/2007, 19h32