Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 40 sur 40

le kelvin



  1. #31
    Amanuensis

    Re : le kelvin

    Poutre, paille, ...

    Vous citez vous-même la définition correcte

    Plus précisément, la température thermodynamique d’un corps mesure l’énergie cinétique moyenne de translation des particules qui le constitue.
    C'est l'énergie cinétique moyenne, pas la "vitesse moyenne" (expression d'ailleurs ambiguë, la vitesse vectorielle moyenne étant nulle dans le référentiel du centre de masse). E = 1/2 kT par degré de liberté actif, la température varie comme l'énergie, c'est à dire comme le carré de la vitesse.

    -----

    Dernière modification par Amanuensis ; 12/09/2013 à 10h06.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  2. Publicité
  3. #32
    Xirdal

    Re : le kelvin

    Re.

    un dernier petit mot avant la baignade.
    Ainsi on est revenu a mon post qui a déclenché une tempête : la température absolue est lié quelque peu a une histoire de vitesse : energie cinétique moyenne. donc a la vitesse moyenne des molécules, atomes ou particules (au carré)
    j'agrée à vos remarques puisque sur le fond il n'y a aucun désaccord entre nous, ce qui semble la moindre des choses concernant le sujet traité.
    Vous ergotez avec raison sur vitesse. Mais vous rajoutez vectorielle. Alors une correction de mon propos pour être plus rigoureux: il s'agit de la norme du vecteur vitesse au carré mais vous savez comme moi que le carré d'un v négatif est positif. On somme les normes des valeurs pour faire les moyennes et non des vecteurs, dont la somme dans l'univers est nulle, malgré celà il existe, la preuve : ce fil. (pluriel les fil(le)s)

    Au revoir
    Xirdal
    Ps
    Vour remarquerez combien les équations en physique se ressemblent,
    E=1/2 k T avec k constante (de Boltzman) T en mv²
    ce qui donne curieusement
    E=1/2 mv² a 2k près
    Pour un objet au repos (donc a zéro K)
    E=mC² (Einstein)
    qui peut se ramener a l'énergie cinétique standard 1/2 mv²
    E= 1/2 mC² +1/2 m(-C)² (variante de Xirdal, C vectorielle mais je sais pas écrire les flèches au dessus de C)
    Ce qui pourrait laisser a penser qu'un objet au repos a une vitesse de C dans deux directions opposée simultanément(ou une oscillation très rapide), ce qui expliquerai son immobilité apparente (c'est une conjecture très personnelle)
    Dernière modification par Xirdal ; 12/09/2013 à 11h15.

  4. #33
    Amanuensis

    Re : le kelvin

    Vous devriez peut-être donner les valeurs correctes des correspondances entre vitesse et température, fin du message #26?
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  5. #34
    Xirdal

    Re : le kelvin

    Re

    Oui je pourrai. Mais avant d'en arriver a cette extrémité regrettable pour mon amour propre, je reviens , histoire de gagner du temps avant l'échéance fatale , sur votre exposé de la relation température Kelvin / énergie de tous les degrés de liberté dans votre post #29
    Vous me dites donc que la température est proportionnelle à l'énergie totale qu'absorbe cet objet.
    Citation Envoyé par Amanuensis
    Par exemple la définition via l'énergie cinétique totale moyenne s'applique seulement aux particules de masse non nulle
    Je note la délicate orientation vers les objets de masse nulle...mais je résiste au Trolls.
    Je suis étonné de voir ainsi disparaitre la non linéarité de ce rapport douloureusement établi par nos ancêtres pour tant et tant de matières, ainsi que les paliers de changement d'état (fusion, vaporisation)
    j'ai cru, mais j'étais jeune, à la différence entre chaleur et température, vous me dites qu'il n'en est rien. dont acte.
    J'attend confirmation avant de m'exécuter (j'ai peur de me faire du mal pour rien )

    A vous lire,
    Xirdal

  6. #35
    mariposa

    Re : le kelvin

    Citation Envoyé par Xirdal Voir le message

    contrairement a ce qui est affirmé par Mariposa #20 le point triple de l'eau ne dépend pas que de la température , il faut que la phase vapeur soit a l'équilibre, donc que la pression ne soit pas nulle.
    La norme prévoit de fixer la pression a 611 pa.
    Donc toute erreur de fixation de la pression entraine une erreur de l'échelle entière par un décalage de l'origine.
    Bonjour,

    Non il n y a aucune de ma part. Comme je l'ai expliqué il Y a une infinité de couples (P,T) qui réalise un équilibre a 2 phases. Par contre il y a un seul couple (T°,P°) qui définit un équilibre triphasique, en clair il n-y a aucun choix pour réaliser le point triple de l'eau. La pression d'équilibre, pas plus que la température ne résulte d'une norme mais est imposée par le mécanisme physique.

  7. #36
    LPFR

    Re : le kelvin

    Bonjour.
    Peut-être qu'il est utile de rappeler comment un "fait" un point triple.
    Un prend un récipient partiellement rempli avec un mélange d'eau et glace et on "fait le vide": on enlève l'air et il ne reste que la vapeur d'eau qui se dégage aussi longtemps que le récipient est sous pompage.
    À l'arrêt du pompage et à l'équilibre on a de la glace, de l'eau et de la vapeur d'eau.
    La température et la pression se demmbrouillent. Et cet équilibre ne dépend ni des quantités de glace d'eau ou du volume du récipient.
    Au revoir.

  8. Publicité
  9. #37
    Amanuensis

    Re : le kelvin

    Citation Envoyé par Xirdal Voir le message
    Vous me dites donc que la température est proportionnelle à l'énergie totale qu'absorbe cet objet.
    Non, je n'ai pas écrit cela, qui serait équivalent de dire qu'une capacité thermique (laquelle?) serait constante.

    Ce n'est pas le cas, cause le nombre de degrés de liberté actifs des molécules. Ce nombre croît en général avec la température (exemple, http://en.wikipedia.org/wiki/File:gr...cSpecHeat1.png).
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  10. #38
    Xirdal

    Re : le kelvin

    Bonjour.

    I don't Wanna fight
    Amanuensis, je lis sous votre plume hier a 10h29
    Par exemple la définition via l'énergie cinétique totale moyenne s'applique seulement aux particules de masse non nulle (trois degrés de liberté en translation), pas au champ électromagnétique (deux degrés de liberté en translation pour un photon).
    Merci au passage de restreindre notre propos a la température des objets massiques, ce qui exclu de ce fait les elfs et les fantômes.(mais pas les trolls qui sont parfois bien lourds) Mon thermomètre est insensible aux champs, le votre peut-ëtre (merci d'indiquer sa marque).
    Je crois comprendre vu le sujet traité ici que vous parlez de
    "la définition de l'échelle Kelvin des températures via l'énergie cinétique totale moyenne".

    Mais votre lien
    en.wikipedia.org/wiki/FileiatomicSpecHeat1.png
    tombe dans le vide (Wiki anglophone rejette) je subodore un morceau de lien perdu

    Au revoir
    Xirdal

  11. #39
    obi76

    Re : le kelvin

    Le bon lien : ici
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  12. #40
    Xirdal

    Re : le kelvin

    Re

    Merci obi76.

    au revoir
    Xirdal

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Zéro Kelvin.
    Par morrow dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 31/07/2013, 04h50
  2. Zéro Kelvin.
    Par morrow dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/03/2013, 07h33
  3. onde de kelvin
    Par ploucoutch dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/06/2010, 08h36
  4. Zéro Kelvin.
    Par morrow dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/04/2010, 23h32
  5. Celsius et kelvin
    Par lylynette dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 19/05/2009, 18h35