Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 30 sur 30

Electrocuté par un rotofil thermique



  1. #1
    turquier

    Electrocuté par un rotofil thermique


    ------

    Bonjour,
    Je voudrais bien savoir,l'erreur que j'ai pu faire,après avoir changé la bobine d'allumage de mon rotofil .
    Après le lancement du moteur,je n'ai pu détacher mes mains du tube d'aluminium, courant de haute tension me passait du bras droit,me traversait la tête puis le bras gauche.
    Le moteur a tourné à plein régime jusqu'à l'intervention de mon voisin qui a débranché la bougie :trois minutes environ pendant lesquelles j'ai cru mourir de douleur.
    La bobine remplacée possède les mêmes caractéristiques que celle d'origine:
    Soit:1sortie HT vers la bougie
    1 fil de masse relié aux toles de la carcasse de la bobine
    1 fil sortant du bobinage relié par l'intermédiaire d'un commutateur,Marche-Arrêt ,au fil de masse.
    Pourriez-vous me renseigner de ce qui est la cause de mon électrocution.
    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    invite07941352

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique

    Bonjour,
    Ce qui vous arrive n'est pas clair : vous ne pouvez pas avoir un moteur qui fonctionne correctement , donc avec la haute tension présente sur l'électrode centrale de la bougie et avoir en même temps , la haute tension présente sur la masse . C'est la première fois que je lis un tel phénomène ...
    Maintenant, il faudrait en savoir plus sur le schéma de la bobine ; à vous lire, on dirait 2 fils de mieux que la HT , d'habitude , c'est seulement un fil de mieux pour l'arrêt .
    Dernière modification par catmandou ; 29/07/2014 à 08h57.
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  4. #3
    turquier

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique

    bonjour et merci pour votre réponse,mais je n'ai peut-être pas été clair sur les fils: la bobine ne possède qu'une seule sortie du bobinage,en plus celui de la bougie;l'autre que je citai est la masse de fixation de la bobine,qui normalement relié à l'autre par l'intermédiaire de l'interrupteur, stoppe le moteur.
    Alors que s'est-il passé?
    Je cherche le cablage électrique à l'heure actuelle ,je ne l'ai pas trouvé . sans faire de publicité:le modèle est un rotofil HUSQVARNA 325R réf:de la bobine:5370423-01 MB-20 2602

  5. #4
    erff

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique

    Bonjour,

    Pour information :
    électrisation = se prendre une chataîgne
    électrocution = mort par électrisation ... donc a priori vous avez été électrisé.

    Vu le scénario, c'est une chance que vous soyez encore en vie ! Si le courant est tel que l'on atteint le seuil de "non lâché" le pronostic vital n'est en général pas très bon (en tous cas c'est le cas si on se prend du 50Hz sinusoidal). Vous devriez qd même consulter un médecin : une électrisation peut entraîner des dommages cardiaques non visibles dans l'immédiat.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    richard 31
    Modérateur

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique

    Bonjour,

    Après le lancement du moteur,je n'ai pu détacher mes mains du tube d'aluminium, courant de haute tension me passait du bras droit,me traversait la tête puis le bras gauche.
    Le moteur a tourné à plein régime jusqu'à l'intervention de mon voisin qui a débranché la bougie :trois minutes environ pendant lesquelles j'ai cru mourir de douleur.
    désolé,
    je ne crois pas a cela ,
    défier les lois de la physique de cette manière est impossible a admettre
    il est donc inutile de se prendre la tête avec un tel sujet
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  8. #6
    turquier

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique

    Bonsoir Richard 31
    Nous avons le même âge,et je ne pense pas être encore atteint de sénilité,à tenter de trop vouloir prouver,on ne prouve rien mais tout de même cet accident s'est produit il y a trois jours;et ma situation de je l'ai fait partager malheureusement à mon épouse ,à ma fille de 28ans,qui ont tenté sans y parvenir de stopper le moteur.Je criais tellement de douleur que une voisine m'ayant vu tomber en arrière avec le rotofil est allé chercher son mari ,qui alors a débranché le capuchon de la bougie me libérant ainsi de ma"torture"parce-que,s'en est vraiment une qui a duré environ 3minutes.
    Vous faut-il les noms des 4 personnes intervenant?
    Si j'ai écrit à FS,c'est dans le but de prévention pour qu'un tel accident puisse plus se produire .Ma démarche était aussi d'élucider le mauvais fonctionnement électrique.
    Je me suis peut-être trompé aussi sur le forumhysique-chimie,au lieu d'électronique!
    Je reste toutefois désabusé par votre intervention,de surcroît,d'un modérateur,orientant négativement un sujet qui au niveau SECURITE avait sa place sur FUTURA en ces termes,en vous citant:
    Je ne crois pas à cela,
    défier les lois de la physique de cette manière est impossible à admettre
    il est donc inutile de se prendre la tête avec un tel sujet.
    cordialement
    turquier

  9. Publicité
  10. #7
    PIXEL

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique

    c'est quand même curieux.....

    vu le courant débité par une bobine , le corps humain suffit à la court-circuiter , et le moteur cale.

    aventure vécue (pénible ) en bricolant un SOLEX lors de ma lointaine jeunesse

  11. #8
    LPFR

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique

    Bonjour.
    Hypothèse très hypothétique :
    C’est avec le primaire de la bobine que turquier s’est fait électriser. La tension est bien plus faible qu celle du secondaire mais elle peut bien atteindre des pics de plusieurs centaines de volts. Et avec une possibilité de courant bien supérieure au secondaire.
    Si je prends le montage des anciennes voitures : alimentation vers le primaire. Point commun entre le primaire et le secondaire vers les vis platinées. Quand les vis s’ouvrent, on a un pic de tension au secondaire de plusieurs milliers de volts plus un autre aux bornes du primaire.

    Bien sur, je ne sais pas comment le primaire s’est retrouvé branché à deux pièces métalliques isolées entre elles. Et sur lesquelles turquier à posé ses mains.
    Au revoir.

  12. #9
    turquier

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique "electrisé par...."

    Bonjour,et merci à LPFR,PIXEL,ERFF,pour s'être intelligemment intéressé à mon problême.
    J'ai enfin résolu le pourquoi: le fil de la bougie a frotté en s'entamant sur le volant ...Non élucidéourquoi le moteur ne s'est-il pas arrêté?
    Après un pareil accident,il serait je pense indispensable que des informations sur la sécurité électrique pourrait figurer sur les manuels d'utilisation et d'entretien des machines similaires.
    Cordialement

  13. #10
    f6bes

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique "electrisé par...."

    Bjr Turquier,
    "..le fil de bougie à frotté en s'entamant sur le volant..."
    Ma question:défaut de conception de la part du constructeur ( fil TROP prét du volant).
    Dans ce cas faire REMONTER l'incident ..jusqu'au contructeur (pour éventuelle modif)
    ou
    fil de bougie ayant été changé et non remplacé à l'identique (trop long par exemple) ce qui a
    occasionner le frottement ou oubli de remise en place d'une protection (pour éviter que le cable "touche").

    Peut on voir l'auteur du délit ? (photo du cable et du volant)
    Bon WE
    Dernière modification par f6bes ; 02/08/2014 à 11h33.

  14. #11
    turquier

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique

    bonjour et merci F6 bes,
    Effectivement,je ferai remonter mon accident auprès de certains constructeurs ,surtout sur des modèles dont le capuchon de la bougie n''est pas accessible.......
    Dans mon cas,je ne peux montrer l'auteur du "délit" car étant partiellement responsable,puisque j'ai moi-même changé la bobine défectueuse.
    A l'heure actuelle,malgré les avis de mes proches "de jeter cet engin" à la déchetterie; j'ai remis bien en place le fil de la nouvelle bobine avec des suppléments de maintien,isolants,et colliers.
    Tout est O.K et maintenant,seule mon épouse,ma fille, la broussaille et les orties ont peur du rotofil.
    A se contacter la prochaine fois,pour un sujet moins pénible pour l'auteur.

  15. #12
    LPFR

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique

    Bonjour.
    Pour éviter la répétition de l’accident, je rajouterais un fil électrique connectant les deux pièces métalliques sur lesquelles vous étés resté collé.
    Et même entre toutes les pièces que l’on peut toucher et qui ne sont pas reliées électriquement.
    Au revoir

  16. Publicité
  17. #13
    invite07941352

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique

    Bonjour,
    De toute façon, et je le maintiens, cette histoire n'est pas claire : quand un fil HT touche la masse , il n'y a plus de HT ... Puisque le retour se fait par la masse .
    Au contraire, c'est une panne d'allumage bien connue depuis les débuts de l'automobile qui a pu se produire sur des millions de véhicules sans qu'aucun conducteur ou dépanneur
    n'en ai ressenti le moindre effet ; Et pourtant les autos sont isolées du sol et le dépanneur a les pieds au sol , plus ou moins bien isolé ...
    Donc, une auto peut même tourner sur 3 cylindres, avoir la HT du 4 ème cylindre à la masse et vous ne ressentez tien en touchant le moteur ou le reste .
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  18. #14
    turquier

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique "electrisé par...."

    bonjour,
    Je tente l'explication suivante,compte tenu de l'usure à plus de 50% du fil ( neuf) de la bobine et de la trace de son passage sur les aimants et sur le bord du volant.
    Je penserai que les aspérités,ou la petite différence de hauteur des aimants,faisait à chaque tour une sorte de dis-rupture empêchant le moteur de s'arrêter.
    Pour ce qui est de l'isolement: je tenais le rotofil par le tube central en aluminium à pleines mains et non par les poignées,m'apprêtant à régler le ralenti.

  19. #15
    Boumako
    Invité

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique "electrisé par...."

    Bonjour

    Ce genre de mésaventures m'est souvent arrivé quand j’étais ado et que je bricolais des mob. Par temps de pluie je me prenais parfois des châtaignes, et le moteur ne s’arrêtait pas, même si il tournait moins rond. Par contre je ne suis jamais resté "collé", l'expérience était juste désagréable.

  20. #16
    invite21348749873
    Invité

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique "electrisé par...."

    Bonjour
    si vous etes resté 3 minutes "collé" au roto fil, sans dommage sérieux pour votre santé cela veut dire que vous avez été parcouru par un courant de qques mA.
    Si le fil HT de la bobine était en contact partiel avec une partie metallique P1 isolée de la masse de l'appareil et que vous aviez une main sur P1 et l'autre sur une partie P2 reliée à la masse, vous avez été parcouru par un courant.
    Admettons que le défaut d'isolement de la bobine soit de l'ordre de grandeur de l'impédance interne de la bobine , disons 500 Kohms, et la résistance de votre corps de 2 Kohms.
    La bobine délivre à vide environ 12000V .
    Si la "résistance" de la bougie est assez grande devant 1 Mohm (la résistance dans la quelle vous etes en série), on peut grossierement admettre que la tension HT reste a peu pres la même et continue suffit encore à faire tourner votre moteur.
    Pendant ce temps , vous etes parcoru par 12000/10^6 amperes soit 12mA.
    Ca peut expliquer votre accident
    Mais ce n'est qu'une hypothese.

  21. #17
    Lanceliogs

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique "electrisé par...."

    Bonjour,

    Je me demandais... Si le monsieur est resté collé, c'est que c'était du courant continu, non ? Si oui, il faut pas aller faire des analyses de sang (j'en sais trop rien, mais bon), pour voir si tu t'es pas électrolyser le fer de l'hémoglobine ou un truc dans le genre ? Si des gens pensent comme moi, et que tu n'es pas allé voir de médecin (j'imagine que si bien sur, mais on sait jamais...), va en voir un quand même, ne serait-ce que pour être tranquille.

    Bonne journée.

  22. #18
    invite07941352

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique "electrisé par...."

    Citation Envoyé par Boumako Voir le message
    Bonjour

    Ce genre de mésaventures m'est souvent arrivé quand j’étais ado et que je bricolais des mob. Par temps de pluie je me prenais parfois des châtaignes, et le moteur ne s’arrêtait pas, même si il tournait moins rond. Par contre je ne suis jamais resté "collé", l'expérience était juste désagréable.
    Oui, à condition de bidouiller sur la HT . Mais jamais sur la masse : on pouvait enfourcher et rouler en Mob sous la pluie .
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  23. Publicité
  24. #19
    invite07941352

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique "electrisé par...."

    Citation Envoyé par Arcole Voir le message
    .
    Si le fil HT de la bobine était en contact partiel avec une partie metallique P1 isolée de la masse de l'appareil ....
    Re ,
    Justement , il n'y a AUCUNE pièce métallique isolée de la masse et encore bien moins , une pièce que le fil de HT pourrait toucher .
    TOUS les volants magnétiques sont à la masse . Les fils HT sont courts ( et même trop court ) et très directs .
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  25. #20
    Boumako
    Invité

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique "electrisé par...."

    Citation Envoyé par catmandou Voir le message
    Oui, à condition de bidouiller sur la HT . Mais jamais sur la masse : on pouvait enfourcher et rouler en Mob sous la pluie .
    Non, le fil de HT était directement raccordé à la bougie sans la moindre dérivation, avec des jonctions étanches. Je pense que le problème venait de la BT.
    Par ailleurs il ne faut pas voir la masse comme un conducteur parfait, les différents assemblages du cadre, du guidon de la fourche etc ne sont pas parfaitement connectés électriquement.

  26. #21
    invite07941352

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique "electrisé par...."

    Re,
    On peut discuter à perte de vue de la continuité des masses mais toutes les autos et les motos ont le retour de TOUS les circuits , même les feux arrière qui sont loin de la batterie à la masse ,
    et cela ne fonctionne en général pas trop mal ;.... Exception évidemment , des carrosseries en plastique , certaines Lotus par exemple où le moins batterie est distribué partout .
    Maintenant , pour que le fil HT de la Mob touche le guidon , c'est vrai que c'est déjà de la bidouille sévère .
    Ht ou Bt , même combat, les retours sont font à la masse .
    Tout ce qui peut être ressenti sont des fuites de HT sur des éléments déficients en isolement (isolant du fil Ht, chapeau de distributeur, capuchon de bougie , c'est à peu près tout ) , eentre la HT et nous mêmes au sol .
    Mais jamais sur la masse , par construction même .
    Dernière modification par catmandou ; 08/08/2014 à 13h05.
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  27. #22
    Pio2001

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique "electrisé par...."

    Citation Envoyé par Lanceliogs Voir le message
    Je me demandais... Si le monsieur est resté collé, c'est que c'était du courant continu, non ?
    Bonjour,
    Sans être expert, en principe, non.

    Un courant continu, lorsqu'il s'établit, déclenche l'envoi d'un signal dans les nerfs qui contrôlent les muscles, mais au bout d'une fraction de seconde, la transmission ionique cesse, et les muscles se relâchent.
    C'est l'alternatif 50 Hz qui paralyse. Cent fois par seconde, la tension instantanée remonte et déclenche l'envoi d'un nouveaux signal dans les nerfs moteurs : les muscles sont contractés en permanence.
    Si on monte encore la fréquence, l'alternance devient trop rapide pour que les nerfs réagissent.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  28. #23
    LPFR

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique "electrisé par...."

    Citation Envoyé par Lanceliogs Voir le message
    s... Si le monsieur est resté collé, c'est que c'était du courant continu, non ? ...
    Bonjour.
    Le courant alternatif est une aussi bonne colle que le courant continu.
    Et ici c'était du courant pulsé probablement avec une polarité préférentielle.
    Au revoir.

  29. #24
    Boumako
    Invité

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique "electrisé par...."

    Citation Envoyé par catmandou Voir le message
    Re,
    On peut discuter à perte de vue de la continuité des masses mais toutes les autos et les motos ont le retour de TOUS les circuits , même les feux arrière qui sont loin de la batterie à la masse
    C'est différent, la masse d'une voiture est continu d'une extrémité à l'autre de la voiture, tandis que sur une moto les pièces mobiles ne sont pas directement reliées au cadre.
    Les retours à la masse se font toujours par le cadre qui est d'une pièce, mais essaye de brancher le retour sur le guidon ou le bras oscillant et tu verra que ça ne fonctionne pas.

    Maintenant , pour que le fil HT de la Mob touche le guidon , c'est vrai que c'est déjà de la bidouille sévère .
    J'ai justement dit que le fil de HT était parfaitement isolé du reste, merci de ne pas déformer mes propos.

  30. Publicité
  31. #25
    invite07941352

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique "electrisé par...."

    Re,
    Bon , j'arrête car il vous importe d' avoir le dernier mot , oui je sais comment sont câblés les circuits motos avec des points masses de référence ( preuve que la masse est bien continue ! par construction );
    Les guidons sont à la masse , au minimum par les roulements de colonne de direction et les retours de commodo fonctionnent, beaucoup de bras oscillants ne sont plus sur silentblocs , ça c'était au demi siècle dernier .
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  32. #26
    Boumako
    Invité

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique "electrisé par...."

    Je ne cherche pas à avoir le dernier mot, je précise simplement certains points que tu déformes ou éludes.
    Que les motos récentes soient reliées par des ponts de masses est une chose, mais ce n'est pas vraiment le sujet, ma remarque était donnée à titre d'exemple pour montrer que l'ensemble d'un appareil équipé d'une bobine HT n'a pas forcément une masse continue. Certes le courant électrique passe, mais il y a des résistances de contact.
    Je viens par exemple de tester mon rotofil à l’ohmmètre, et il n'y a aucune conduction entre le manche et le moteur.

  33. #27
    invite21348749873
    Invité

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique "electrisé par...."

    Citation Envoyé par catmandou Voir le message
    Re ,
    Justement , il n'y a AUCUNE pièce métallique isolée de la masse et encore bien moins , une pièce que le fil de HT pourrait toucher .
    TOUS les volants magnétiques sont à la masse . Les fils HT sont courts ( et même trop court ) et très directs .
    Je ne sais pas comment c'est fait sur un rotofil.
    Mais par exemple, sur un cyclo BIMA Peugeot que je restaure , le fil HT fait 20 cm de long depuis la bobine extérieure.
    De toute facons, il a fallu une ddp entre deux points de l'appareil pour qu'il y ait electrisation.

  34. #28
    obi76
    Modérateur*

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique "electrisé par...."

    Salut,

    déjà première question : chaque poignée est-elle séparée ou sagit-il d'une seule pièce ? Dans le premier cas, avec un scénario bien capilo-tracté on peut peut être trouver une raison...

    J'ai déjà vu sur une tondeuse la poignée qui était isolée de la masse, juste à cause de la corrosion au niveau de son attache...
    Dernière modification par obi76 ; 08/08/2014 à 17h09.
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  35. #29
    QueNenni

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique

    Bonsoir,

    J'ai du mal a comprendre comment l'électrisation a put se produire en touchant des deux mains le tube métallique, puisse que dans ce cas les deux points de contact sont au même potentiel et de plus le petit moteur thermique est isolé du sol.

  36. #30
    Pio2001

    Re : Electrocuté par un rotofil thermique

    Peut-être qu'en voyant le corps humain comme un condensateur imparfait (avec un courant de fuite), et le générateur de tension comme délivrant un train d'impulsions, donc de spectre fréquentiel très large...
    Dernière modification par Pio2001 ; 11/08/2014 à 19h26.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

Discussions similaires

  1. Je me suis faite éléctrocuté par la foudre!
    Par sia34 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 13
    Dernier message: 02/10/2011, 17h05
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 22/09/2011, 23h44
  3. Rotofil Homelite
    Par marcethelene dans le forum Jardinage
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/04/2011, 19h58
  4. Exercice ( flux thermique et resistance thermique )
    Par fino94 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/02/2009, 16h10
  5. Additif pour SP95 tracteur et rotofil
    Par invite087433723 dans le forum Jardinage
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/01/2009, 01h22