Discussion fermée
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 36 sur 36

Mesures faibles (weak measurement)



  1. #31
    Murmure-du-vent

    Re : Mesures faibles (weak measurement)


    ------

    Il semble bien que lors d'une mesure il n'y a pas un saut discontinu vers le resultat de la mesure
    mais un passage continu par limage du K(t) vers le vecteur propre compatible avec les conditions aux limite dans l'avenir (theorie time symetric)

    -----
    je suis malvoyant et fais des erreurs de frappe. Vous n'y penserez plus, Alzheimer venu

  2. Publicité
  3. #32
    invite27576609

    Re : Mesures faibles (weak measurement)

    Bonjour,

    En faisant des recherches sur le forum concernant ce sujet fort intéressant, je suis tombé sur ce fil qui date de 3 ans, bon.
    Certains participants étant apparemment encore actifs aujourd'hui, je n'ai pas ouvert un nouveau fil, mais j'en ouvrirai un si la modération me le recommande.

    J'ai lu attentivement les explications et les liens fournis, notamment par chaverondier :

    Citation Envoyé par chaverondier Voir le message
    En particulier celui-ci : Can a Future Choice Affect a Past Measurement's Outcome?

    J'y ai trouvé beaucoup de réponses, mais je me pose beaucoup de questions :

    J'ai bien compris que l'interprétation selon laquelle (ici), des mesures fortes agiraient rétrocausalement sur les mesures faibles n'est guère plus exploitable que dans des expériences plus triviales comme certaines expériences de gomme quantique à choix retardé.

    En effet, le problème est toujours le même : on ne contrôle pas le résultat de la mesure, les corrélations étant toujours faites à postériori, et par conséquent, on ne peut pas parler de transfert d'information, comme on a l'habitude de le concevoir de façon classique.

    Cependant, un problème me turlupine depuis un moment, et je n'y trouve pas de réponse satisfaisante :

    • D'une part, on a ce résultat remarquable, ici, c.à.d. des corrélations entre mesures faibles et mesures fortes, avec l'atout non négligeable que les mesures faibles ne "perturbent" quasiment pas le système, la contrepartie étant : aucun contrôle de la mesure.

    • D'autre part, il y a cette célèbre expérience de pensée de Wheeler comme exposé ici :

      Citation Envoyé par Futura-Sciences
      C'est là que l'expérience devient stupéfiante. Bien qu'ayant dépassé les deux fentes, c'est le choix de l'observateur qui va déterminer dans le passé par quelle fente le photon a voyagé, par une ou par les deux en même temps !
      le choix de mesurer tantôt le comportement ondulatoire, (écran), tantôt le comportement corpusculaire de la lumière (télescope T1 ou T2) semble déterminer par quelle fente passe le photon (F1, F2, ou F1-F2), la contrepartie étant : aucune mesure possible en amont (directement en F1 ou F2), sous peine d'un effondrement de la fonction d'onde.

    D'où la question :

    Que se passerait-il si l'on reprenait la célèbre expérience de Wheeler (il existe plusieurs versions expérimentales), et que l'on décidait d'effectuer les mesures faibles appropriées en F1 et F2, visant à ne pas provoquer l'effondrement de la fonction d'onde ?
    Qu'obtiendrait-on comme résultats/corrélations ?

    Je suis bien conscient de ne pas être le premier à avoir cette idée, mais je m'interroge sur les prédictions du formalisme et/ou les éventuels résultats expérimentaux qui auraient déjà pu viser à tester nos connaissances dans ce domaine très pointu.

    Je n'ai trouvé aucune référence où il y aurait cette sorte de "compilation" de ces deux expériences.

    Cordialement,
    Dernière modification par N2777 ; 11/05/2019 à 18h26.

  4. #33
    coussin

    Re : Mesures faibles (weak measurement)

    Tiens, bah j'ai lu cet article récemment justement...
    https://arxiv.org/abs/1905.03137

  5. #34
    invite27576609

    Re : Mesures faibles (weak measurement)

    Bonsoir coussin,

    Merci pour ce lien, c'est un article intéressant.

    En particulier :

    It is demonstrated that 'quantum eraser' (QE) experiments do not erase any information.
    Thus, all that QE experiments demonstrate are standard EPR correlations
    Je n'ai lu que le résumé, mais je lirai l'ensemble de l'article de manière plus approfondie.

    Cependant, la question qui m'intéresse vraiment (hors QE), et même en laissant de côté le caractère retardé du "choix", (donc je me place juste dans le cadre de corrélations EPR), c'est de savoir comment concilier la possibilité d'un choix de mesure pour Bob (écran ou télescope) avec un éventuel effet décelable par des mesures faibles pour Alice en F1 et F2 ?

    Quelque chose m'échappe car dans l'article cité par chaverondier, on trouve :

    A contradiction seemingly ensues: (i) Bell's theorem forbids spin values to exist prior to the choice of the orientation measured; (ii) A weak measurement is not supposed to determine the outcome of a successive strong one; and indeed (iii) Almost no disentanglement is inflicted by the WMs; and yet (iv) The outcomes of weak measurements statistically agree with those of the strong ones, suggesting the existence of pre-determined values, in contradiction with (i)
    Si Bob décide de pointer son télescope vers F2 par ex, toute la question est de savoir si les mesures faibles effectuées par Alice (en F1 et en F2) peuvent être corrélées au choix (considéré comme arbitraire) de Bob, à savoir mesure du caractère corpusculaire ou ondulatoire.

    Quelle que soit la réponse que je tente d'apporter à ce problème, j'arrive à une contradiction, car d'un côté, les mesures faibles ne "brouillent pas le signal" comme dans l'expérience de Marlan-Scully, et de l'autre, si le signal n'est pas brouillé, on a aussi un problème...

  6. #35
    invite27576609

    Re : Mesures faibles (weak measurement)

    Bonjour,

    J'ai fait quelques recherches depuis hier et je suis tombé sur un article paru en 2012, assez époustouflant, puisqu'on parle même d'une faisabilité expérimentale dans un document de Kocsis et al de juin 2011 :

    https://arxiv.org/abs/1202.5148

    Notamment, page 37 du pdf :

    VII.D. Determining the trajectories in a two-slit experiment

    In the first course on quantum mechanics we all learn that, in a double slit experiment, it is impossible simultaneously to have an interference pattern on the screen and to decide through which slit the particle went. But this conclusion only follows if you consider projective, i.e., strong measurements. For weak measurements the unavoidable disturbances due to the measurement are minimized. The intriguing possibility opens up of observing both position (which slit the particle went through) and momentum (the interference pattern), if not for each individual particle so in the sense of determining the average momentum for those particles that arrive at a given position.This has indeed been shown to be feasible experimentally in a paperby Kocsis et alfrom June 2011.
    Je ne suis pas sûr de bien saisir tous les enjeux et interprétations de ces résultats...
    De plus, 7 années se sont écoulées depuis, et je n'ai pas le souvenir d'avoir eu des échos sur cette version (non triviale) d'expérience des fentes Young.

    Quelqu'un en sait davantage ?
    D'avance je vous remercie

    Cordialement,

  7. #36
    invite27576609

    Re : Mesures faibles (weak measurement)

    Bonjour,

    Citation Envoyé par N2777 Voir le message
    Je ne suis pas sûr de bien saisir tous les enjeux et interprétations de ces résultats
    J'ai affiné mes recherches et j'ai trouvé le document en question du 11 avril 2011 :

    http://www.kiroku.riec.tohoku.ac.jp/...nce-2-slit.pdf

    Je ne comprends toujours pas quel statut on peut donner à ces mesures faibles et quels sont tous les enjeux de l'expérience

  8. Publicité
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 27/05/2016, 04h24
  2. Méthodes de mesures de faibles courants
    Par fliiper dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/03/2014, 15h52
  3. Que pensez vous de la mesure faible ou "Weak Measurement"?
    Par Insight dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 12
    Dernier message: 28/09/2012, 22h55
  4. Acide fort et faibles / Bases fortes et faibles
    Par cghor dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/10/2009, 19h08
  5. [MQ] Immediately after the measurement
    Par BioBen dans le forum Physique
    Réponses: 19
    Dernier message: 20/09/2006, 20h11