Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Question sur le conservation de l'énergie cinétique



  1. #1
    kikahuete

    Question sur le conservation de l'énergie cinétique

    Hello !

    Bon, je m’intéresse pas mal à le physique en général, mais j'ai pas encore toutes les notions... J'ai cherché dans le forum mais je n'ai rien trouvé de satisfaisant.

    Déjà, est-ce que l'énergie cinétique se conserve elle aussi ? Je dirais que oui, mais une confirmation serait la bienvenue.

    Ensuite, ma (vraie) question: une voiture en mouvement se prend un platane. Où passe l'énergie ? L'arbre n'en acquiert pas, si ? Et le reste ? La taule se déforme, mais ensuite ?

    Et plus généralement, l'énergie dissipée sous forme de chaleur, elle devient quoi ? Elle se "perd" en refroidissant et en augmentant insensiblement la T° de l'atmosphère, et puis ? Si elle se conserve sous quelle forme la retrouve t-on ?

    Ca me taraude depuis un moment ces histoires d'énergie, alors merci d'avance ^_^

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    antek

    Re : Question sur le conservation de l'énergie cinétique

    Si par "conservation" tu entends qu'elle ne "disparaît" pas, oui.
    On constate effectivement la déstructuration des éléments entrés en contact . . .
    . . . et puis ? ça fait tourner des éoliennes, provoque des typhons, . . .

  4. #3
    Deedee81

    Re : Question sur le conservation de l'énergie cinétique

    Bonjour kikahuette,

    Ce qui se conserve est l'énergie totale. Et celle-ci peut prendre diverses formes : énergie cinétique, chimique, potentielle, électrique, thermique.

    La chaleur est la forme d'énergie dite la plus dégradée, mais ça c'est une question de thermodynamique et de second principe (irréversibilité et entropie).
    Tout finit sous forme de chaleur et la température a tendance à s'homogénéiser.

    il faut aussi tenir compte du rayonnement thermique, qui est une des formes de l'énergie thermique. Ainsi, en moyenne la Terre rayonne dans l'espace autant de chaleur (sous forme infrarouge) qu'elle en reçoit (du Soleil + un peu de chaleur venant du sous-sol). Si ce n'est que c'est un peu déséquilibré actuellement (réchauffement climatique, le CO2 anthropique absorbant ces infrarouges).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  5. #4
    kikahuete

    Re : Question sur le conservation de l'énergie cinétique

    Ok pour l'énergie qui passe "dans la météo"
    Mais dans le cas du platane, l'énergie qu'il absorbe, on la retrouve où ?
    Ou un ballon qui roule et finit par s'arrêter à cause du frottement avec le sol; où passe cette énergie ? En chaleur uniquement ? Donc en faisant rouler énormément de ballons on pourrait en théorie agir sur la météo (en gros hein !) ?

  6. #5
    Deedee81

    Re : Question sur le conservation de l'énergie cinétique

    Citation Envoyé par kikahuete Voir le message
    Mais dans le cas du platane, l'énergie qu'il absorbe, on la retrouve où ?
    Cas complexe. Une partie de l'énergie se retrouve dans les tôles et le bois, sous forme d'énergie de déformation du matériau ou de coupure de fibres du bois.
    Une partie sous forme de chaleur qui se dissipe dans l'air (et ultimement, dans l'espace).

    Citation Envoyé par kikahuete Voir le message
    Ou un ballon qui roule et finit par s'arrêter à cause du frottement avec le sol; où passe cette énergie ? En chaleur uniquement ? Donc en faisant rouler énormément de ballons on pourrait en théorie agir sur la météo (en gros hein !) ?
    Oui, mais faudrait beaucoup de ballons

    Toute l'énergie émise par l'homme ne ferait pas gros changement dans la température du globe (le problème du RC, c'est le CO2, pas la chaleur émise. Il peut toutefois y avoir des micro-climats dû à la chaleur urbaine, dans les villes. Mais c'est dû au chauffage et aux voitures, pas aux ballons , ou un échauffement local de l'eau. Pour les rivières il y a d'ailleurs des normes pour les usines. Faudrait pas faire cuire les poissons avant qu'ils soient dans la poêle ).

    Dans le cas des ballons, un bon exemple est un ballon qui rebondit sur le sol, certains étant fort "bons" comme les balles magiques.
    Dans ce cas on a un échange périodique d'énergie en "énergie potentielle de gravitation - énergie cinétique - énergie de déformation élastique du caoutchouc".
    Sauf que ce n'est pas parfait et à cause des frottements internes (et de l'air mais pour une balle qui rebondit c'est mineur) il y a un peu de dissipation sous forme de chaleur et la balle finit par s’immobiliser (sauf si mon chien est dans le coin, dans ce cas la balle file alors à l'horizontale, dans sa gueule, et il faut le rattraper sinon elle continue à l'horizontale.... dans son estomac. Il m'a fait le coup, je lui ait dit "t'es c... tu va faire des crottes en caoutchouc" )
    Dernière modification par Deedee81 ; 23/01/2019 à 14h21.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 12/11/2018, 19h30
  2. Conservation D'énergie - Question.
    Par Meruem dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/05/2018, 11h18
  3. Conservation moment cinetique, perte d energie
    Par Mpropre984 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/12/2013, 09h53
  4. Conservation de l'énergie cinétique
    Par DorioF dans le forum Physique
    Réponses: 16
    Dernier message: 29/08/2012, 19h30
  5. Réponses: 4
    Dernier message: 17/04/2010, 08h48