Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Le Photon Est Sa Propre Anti-particule



  1. #1
    kennedy

    Cool Le Photon Est Sa Propre Anti-particule


    ------

    le photon de notre realite suit la fleche du temps usuel, sa propre anti-particule suit donc sa propre fleche du temps dans le sens inversede celui de notre realite .c'est a dire du passe vers le futur pour le photon evoluant dans notre realite a 300000KM/S , mais aussi pour sa propre anti- particule, qui elle va de son passe
    (qui est le futur du photon de notre realite) vers son avenir qui est le passe du photon de notre realite .
    les deux energies s'opposent aux mouvements mutuellement. ce qui veut dire qu'ils sont comme des ondes stationnaires .
    n'ayant donc aucun mouvement apparent ,comment alors peuvent-ils evoluer A 300000KM/S ? TELLE EST MA QUESTION ; MERCI A CELUI QUI POURRA ME DONNER UNE REPONSE:

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    invite19431173

    Re : Le Photon Est Sa Propre Anti-particule

    Message déplacé.

  4. #3
    nissart7831

    Re : Le Photon Est Sa Propre Anti-particule

    Citation Envoyé par kennedy
    le photon de notre realite suit la fleche du temps usuel, sa propre anti-particule suit donc sa propre fleche du temps dans le sens inversede celui de notre realite.
    Bonjour,

    non, une anti particule ne remonte pas le temps.

    Voilà ce dont je me souviens sur la notion d'anti-particule.
    Dans les années 20, pour rendre compatible l'équation de Schrôdinger (décrivant l'évolution dans le temps d'un système quantique) avec la relativité restreinte pour des particules comme l'électron, Dirac a mis au point une équation, qui porte son nom.
    De sa première équation, Dirac tirait les solutions telles que l'électron, mais aussi une particule qui "remontait" le temps. Ce qui était en désaccord avec le principe de causalité (on pouvait avoir une particule qui interagit avant d'avoir été créée) qui est un fondement de la relativité restreinte.
    Dirac a donc trituré son équation pour respecter ce principe. Avec sa nouvelle formulation, il trouve comme solution l'électron et une anti-particule, c'est-à-dire qu'elle a les mêmes caractéristiques que l'électron mais a une charge positive.
    Mais ces deux particules se déplacent suivant la même flèche du temps (causalité) !!

  5. #4
    stein_junior

    Re : Le Photon Est Sa Propre Anti-particule

    Citation Envoyé par nissart7831
    Bonjour,

    non, une anti particule ne remonte pas le temps.

    Voilà ce dont je me souviens sur la notion d'anti-particule.
    Dans les années 20, pour rendre compatible l'équation de Schrôdinger (décrivant l'évolution dans le temps d'un système quantique) avec la relativité restreinte pour des particules comme l'électron, Dirac a mis au point une équation, qui porte son nom.
    De sa première équation, Dirac tirait les solutions telles que l'électron, mais aussi une particule qui "remontait" le temps. Ce qui était en désaccord avec le principe de causalité (on pouvait avoir une particule qui interagit avant d'avoir été créée) qui est un fondement de la relativité restreinte.
    Dirac a donc trituré son équation pour respecter ce principe. Avec sa nouvelle formulation, il trouve comme solution l'électron et une anti-particule, c'est-à-dire qu'elle a les mêmes caractéristiques que l'électron mais a une charge positive.
    Mais ces deux particules se déplacent suivant la même flèche du temps (causalité) !!
    il y a dans ton message une petite confusion entre "cours du temps" et "flèche du temps" qui sont deux notions différentes.
    le cours du temps est une propriété du temps lui même qui signifie le sens d'écoulement du temps tandis que la flèche du temps, elle, est une propriété de certains phénomènes et non du temps et elle représente la possibilité qu'ont certains systèmes d'évoluer d'un état initial vers un état final et cela de façon irréversible.
    Et si on suit cette définition alors la réponse est oui, la flèche du temps d'une particule est la flèche du temps inversé de son antiparticule.
    par exemple si un électron passe d'un état A vers un état B au cours du temps et sans retour possible alors un positon passe de l'état B vers l'état A sans retour possible mais les deux suivent le même cours du temps.
    c'est ce qu'on apelle la symètrie T
    e- : A===>B
    e+ : A<===B
    en rouge la flèche du temps.
    Dernière modification par stein_junior ; 20/06/2006 à 20h06.
    stein_jr

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    nissart7831

    Re : Le Photon Est Sa Propre Anti-particule

    Tu as tout à fait raison sur le vocabulaire.

    La distinction entre flèche du temps et cours du temps est celle que tu as dite. Et justement la petite "flèche" que l'on met parfois sur le cours du temps pour indiquer dans quel sens il s'écoule n'a rien à voir avec l'expression "flèche du temps".

    J'ai fait la confusion classique (c'est vrai que la terminologie s'y prête). Mais je ne suis pas seul, comme dit, dans le lien suivant, Etienne Klein, spécialiste de ce sujet, des physiciens aussi font parfois la confusion. Ca me rassure

    www-dapnia.cea.fr/Phocea/file.php?class=std& &file=Seminaires/893/t893_1.pdf

    On peut retrouver les définitions des expressions p. 8 et 9.

    Moi, c'est vrai que dans mon premier post, j'ai parlé en fait de cours du temps (orienté).
    Dernière modification par nissart7831 ; 20/06/2006 à 20h37.

  8. #6
    mariposa

    Re : Le Photon Est Sa Propre Anti-particule

    Citation Envoyé par stein_junior
    il y a dans ton message une petite confusion entre "cours du temps" et "flèche du temps" qui sont deux notions différentes.
    le cours du temps est une propriété du temps lui même qui signifie le sens d'écoulement du temps tandis que la flèche du temps, elle, est une propriété de certains phénomènes et non du temps et elle représente la possibilité qu'ont certains systèmes d'évoluer d'un état initial vers un état final et cela de façon irréversible.
    .
    Pour reprendre ce vocabulaire je dirais que le cours du temps est représenté par une droite. La flêche du temps précise une direction (choisie arbitrairement).
    .
    Klein indique que ce sont les phénomènes irreversibles qui forcent l'existence de la flêche du temps. Là pas de problèmes. Mais où ça va va pas c'est que l'existence même du cours du temps est également disté par le comportement de la matière. C'est parceque la matière présentent différentes configurations que le temps s'impose comme paramêtre.
    ;
    Enfin il manque une notion importante dans l'exposé de Klein, a savoir qu'il existe une classe de phénoménes irreversibles que sont les horloges qui permettent de définir une mesure du temps.
    .
    En bref que ce soit le cours du temps (la droite) que ce soit la flêche du temps, que ce soit la mesure du temps tous les trois ont pour origine les différentes configurations spatiales de la matière.

    C'est pourquoi ont parle de la trilogie:

    MATIERE-ESPACE-TEMPS.

    Les trois sont inextricablement liés.

  9. Publicité
  10. #7
    Karibou Blanc

    Re : Le Photon Est Sa Propre Anti-particule

    Klein indique que ce sont les phénomènes irreversibles qui forcent l'existence de la flêche du temps. Là pas de problèmes. Mais où ça va va pas c'est que l'existence même du cours du temps est également disté par le comportement de la matière.
    Le cours du temps est defini par le fait que la matiere est soumise a une evolution. La fleche du temps est defini par le fait qu'il existe des phénomènes pour lesquels cette évolution est irreversible. Bref cours et fleche du temps sont deux notions differentes.

    Je vois pas ce qu'il manque dans cet énoncé.
    C'est parceque la matière présentent différentes configurations que le temps s'impose comme paramêtre.
    Le fait qu'il existe plusieurs états de la matiere est-il vraiment une condition necessaire et suffisante pour que l'evolution d'un etat vers un autre soit possible (ie qu'on ait besoin d'un temps) ? Je ne le crois. C'est l'observation d'une évolution qui necessite de recourir au concept de temps, le fait qu'il existe une variété d'états différents ne suffit pas.
    Enfin il manque une notion importante dans l'exposé de Klein, a savoir qu'il existe une classe de phénoménes irreversibles que sont les horloges qui permettent de définir une mesure du temps.
    La mesure du temps est basée sur des phénomènes périodiques, donc a priori réversibles...
    C'est pourquoi ont parle de la trilogie:

    MATIERE-ESPACE-TEMPS.

    Les trois sont inextricablement liés.
    Raccourci un peu rapide. Je crois que cette expression traduit simplement le fait qu'en RG, l'espace-temps dicte à la matiere son comportement mais qu'en retour la matiere modifie l'espace.

    KB
    Well, life is tough and then you graduate !

  11. #8
    mariposa

    Re : Le Photon Est Sa Propre Anti-particule

    Citation Envoyé par Karibou Blanc
    Le cours du temps est defini par le fait que la matiere est soumise a une evolution. La fleche du temps est defini par le fait qu'il existe des phénomènes pour lesquels cette évolution est irreversible. Bref cours et fleche du temps sont deux notions differentes.

    Je vois pas ce qu'il manque dans cet énoncé.
    Si tu lis le texte de Klein référencé plus haut , tu verras qu'il attribue la flêche à la matière et qu'il parle longtemps du temps en soi (un temps métaphysique), d'où ma réaction qui consiste à rattacher le cours et la flêche du temps à la matière. Il y a rien d'ailleurs rien d'original. Kllein serait d'accord!

    C'est l'observation d'une évolution qui necessite de recourir au concept de temps, le fait qu'il existe une variété d'états différents ne suffit pas.
    ;
    C'est tout le sens de "mon" argumentation a savoir qu'une succesion ordonnées de configurations de MATIERE dans l'ESPACE s'appelle évolution ce qui implique le concept de TEMPS; d'où le "couplage" matière -espace-temps.


    La mesure du temps est basée sur des phénomènes périodiques, donc a priori réversibles...
    .
    Merci d'avoir rectifié, cela va de soi!

    Raccourci un peu rapide. Je crois que cette expression traduit simplement le fait qu'en RG, l'espace-temps dicte à la matiere son comportement mais qu'en retour la matiere modifie l'espace.

    KB
    Justement, "mon" argumentation montre que les 3 concepts matière espace et temps sont liés dès la physique classique. il est facile de vérifier soi-même que l'on ne peut pas se passer d'aucun des 3, pour la simple raison que se sont des données empiriques qui s'imposent comme des évidences à l'être humain.
    .
    Pour aller vite la physique classique comprend le temps et l'espace comme une "scène" immuable (un cadre de dscription) dans laquelle la matière "existe". La RG introduit un "couplage" entre la scéne et la matière.
    .
    Et pour aller plus loin, comme tu le sais,, dans le cadre quantique, il existe des théories pour considérer l'espace-temps lui-même comme un matériau, mais là c'est tout autre chose.
    .
    Quand Klein écrit quelquechose, il s'exprime souvent sur 3 niveaux simultanés: la physique, les interprétations, la philosophie. Mon intervention n'avait pour but que de dire des "banalités" concernant la physique. J'interviens très raremenent sur les 2 autres terrains. Il n'y a donc pas lieu à polémiquer.

  12. #9
    Karibou Blanc

    Re : Le Photon Est Sa Propre Anti-particule

    Mon intervention n'avait pour but que de dire des "banalités" concernant la physique. J'interviens très raremenent sur les 2 autres terrains. Il n'y a donc pas lieu à polémiquer.
    Je sais qu'il n'y a pas lieu de polémiquer sur ce que tu dis ici

    Toutefois, si cela va de soi :
    La mesure du temps est basée sur des phénomènes périodiques, donc a priori réversibles...
    .
    Je dois admettre que la raison pour laquelle tu écris à la place cela :
    il existe une classe de phénoménes irreversibles que sont les horloges qui permettent de définir une mesure du temps.
    reste pour moi un grand mystère

    Enfin, passons...
    Well, life is tough and then you graduate !

Discussions similaires

  1. L'energie nucléaire est une energie propre...
    Par Tsiledjé dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 118
    Dernier message: 03/09/2008, 18h43
  2. L'application vecteur propre est elle C1 ?
    Par natlab dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 8
    Dernier message: 22/08/2007, 14h46
  3. Anti-particule
    Par Rammstein43 dans le forum Physique
    Réponses: 57
    Dernier message: 21/08/2007, 18h07
  4. Quel est le propre de l'homme?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/07/2006, 04h35
  5. La particule est-elle intelligente?
    Par Haplo dans le forum Physique
    Réponses: 20
    Dernier message: 21/09/2003, 12h54