Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Base d'espace, degré de liberté et espace de fonctions



  1. #1
    Lévesque

    Base d'espace, degré de liberté et espace de fonctions


    ------

    Bonsoir,

    je suis dans ma révision et je refais le cours de TQC du début à la fin, alors pardonnez mes questions qui semblent surement parfois banales, mais qui ont beaucoup d'importance pour ma compréhension personnelle, et peut-être celle de futurs usagers du forum.

    Voilà, dans mon livre de TQC, on introduit deux quantités différentes, la première est la variation

    (*),

    obtenue en considérant la variation d'un champ en un point donné de l'espace-temps mais dans deux systèmes de coordonnées différents, et la seconde est la variation

    (**),

    obtenue en considérant la variation du champ en deux points différents de l'espace-temps.

    Je pense que l'auteur essai de rendre intuitive l'introduction de l'espace de fonction, que j'avoue ne pas très bien saisir (quoi que j'en ai surement déjà manipulé sans me rendre compte de ce que c'était).

    Il mentionne donc deux choses, (i) la variation (*) est pour un point fixe, et donc la base de l'espace est construite par le seul degré de liberté et est ainsi unidimentionnelle, et (ii) la variation (**) compare le champ en des point P et P' différents, et donc la base de l'espace ("the base space") est l'ensemble des avec P variant sur tout l'espace-temps, ou en d'autres mots c'est un espace de fonctions, et ainsi est une base d'espace de dimension infini.

    Je dois avouer que je ne comprends ce que c'est la base de l'espace dans tout ça... quelle base? de quel espace?

    Si quelqu'un avait des mots magiques pour me faire comprendre rapidement, j'aimerais beaucoup

    Cordialement,

    Simon

    -----
    La lumière ne fait pas de bruit. (Félix Leclerc)

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Lévesque

    Re : Base d'espace, degré de liberté et espace de fonctions

    J'ai fait un petit dessin pour mieux comprendre. Avec les coordonnées de ce dessin, les variations (*) et (**) se réécrivent ( mesuré dans et mesuré dans )

    (*),

    (**).

    Plus loin, on veut évaluer (**). Je ne suis pas certain de ce que l'auteur fait, parce que sa définition du ' (le "prime") n'est pas très claire. Mais ça ressemble à



    et je pense qu'il considère que (c'est possible?). Donc, sans qu'il le dise, tout ce qu'il dit suppose que les deux point P et P' sont infinitésimalement proches?

    Merci pour l'aide!

    Simon
    Images attachées Images attachées  
    Dernière modification par Lévesque ; 21/06/2006 à 22h26.
    La lumière ne fait pas de bruit. (Félix Leclerc)

  5. #3
    Karibou Blanc

    Re : Base d'espace, degré de liberté et espace de fonctions

    Je dois avouer que je ne comprends ce que c'est la base de l'espace dans tout ça... quelle base? de quel espace?
    La theorie des champs est definie comme la limite pour un nombre infini de degree de liberté de la mecanique ponctuelle. La valeur du champ en 1 point est un degree de liberté. D'une maniere generale toute fonction f de x peut etre vue comme vecteur de x cad un ensemble infini de composantes sur la base des x. En les points de l'espace sont une base sur laquelle on peut decomposer le champ.
    Plus loin, on veut évaluer (**). Je ne suis pas certain de ce que l'auteur fait, parce que sa définition du ' (le "prime") n'est pas très claire.
    Le prime signale simplement que lorsque tu fais une transformation sur les coordonnées x->x' la champ subit lui aussi une transformation, ce n'est plus la meme fonction de x' qu'au départ pour x. Au final on doit obtenir pour un scalaire f'(x')=f(x).

    Donc il est important de garder à l'esprit que les champs subissent eux aussi une transfo lorsque tu agis sur les x. Il est important aussi de comparer les champs en differents points dans le meme systeme de coordonnées pour etre sur d'isoler la variation du champ.

    Donc, sans qu'il le dise, tout ce qu'il dit suppose que les deux point P et P' sont infinitésimalement proches?
    C'est toujours ce qu'on fait en general. On exprime les variations locales des champs, c'est beaucoup plus simple a etudier.

    Je ne sais pas si ca t'aide, mais si tu as besoin d'autres details, n'hesite pas.

    KB

    PS : tu as quel bouquin de TQC entre les mqins ?
    Well, life is tough and then you graduate !

  6. #4
    Lévesque

    Re : Base d'espace, degré de liberté et espace de fonctions

    Citation Envoyé par Karibou Blanc
    PS : tu as quel bouquin de TQC entre les mains ?
    Celui-là

    Et merci, oui ce que tu dis m'aide beaucoup. Le seul point, qui me semble intuitif, mais que je ne saisi pas parfaitement, c'est celui-là : "Il est important aussi de comparer les champs en differents points dans le meme systeme de coordonnées pour etre sur d'isoler la variation du champ."

    Je pense que ce qui me bloque, c'est que normalement, tout ce qui nous intéresse, par exemple en terme de 4-vecteurs, c'est de savoir comment le 4-vecteur change sous une transformation de Lorentz (par exemple). Ici aussi, j'imagine qu'on est très intéressé à savoir comment le champ change sous une transformation.

    Or, il me semble que dans le livre, on chercher à savoir aussi comment se transforme "une variation du champ dans un référentiel donné". En d'autre mots, si le champ varie de dphi dans K, on veut savoir à quoi correspond ce dphi dans K', c'est ça?

    Je pense que je commence à comprendre... mais j'attends ta réponse pour être heureux...

    Simon
    La lumière ne fait pas de bruit. (Félix Leclerc)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Karibou Blanc

    Re : Base d'espace, degré de liberté et espace de fonctions

    Or, il me semble que dans le livre, on chercher à savoir aussi comment se transforme "une variation du champ dans un référentiel donné". En d'autre mots, si le champ varie de dphi dans K, on veut savoir à quoi correspond ce dphi dans K', c'est ça?
    humm,
    Ce qu'on cherche a faire c'est calculer la variation subie par le champ lorsqu'on fait une transformation de Lorentz, disons x'=x-dx. Mais par contre attention, ici x' et x representent differentes coordonnées d'un meme point P. On ne calcule pas la variation du champ d'un point P vers un point M infiniment voisin. On reste au meme point !
    donc il suffit de calculer : le tout en restant au meme point P encore une fois.

    Il faut garder a l'esprit que par variation du champ, on entend ici celle qu'il subit par chgt de coordonnées. Donc a proprement parlé, le champ ne varie pas dans K, ni dans K', mais il varie quand je passe de K vers K'.

    KB qui a du mal en ce lendemain de fete de la musique...
    Well, life is tough and then you graduate !

Discussions similaires

  1. [Statistiques] Degré de liberté et tables
    Par vinceb62 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 8
    Dernier message: 12/04/2012, 18h24
  2. Le degré de liberté.
    Par julien_4230 dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 20/09/2006, 20h33
  3. Espace, degrés de liberté et concepts
    Par ClairEsprit dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 52
    Dernier message: 15/09/2006, 21h47
  4. espace de fonctions
    Par evariste_galois dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 10
    Dernier message: 06/06/2005, 15h51
  5. liberté d'une famille de trois fonctions
    Par malumorose dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/04/2005, 13h55