Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Potentiels parasites



  1. #1
    Tropique

    Potentiels parasites


    ------

    Bonjour,

    Je cherche à réaliser des mesures de flux magnétométriques, mais je suis confronté à des problèmes de potentiels parasites: la cellule de mesure est constituée d'un tube en polypropylène. Deux trous filetés y sont percés et accueillent des vis qui servent d'électrodes; le liquide sur lequel est fait la mesure est de l'eau propre mais non déionisée ou déminéralisée. Les vis sont acier inox, et proviennent du même lot de fabrication. Lorsque le dispositif est rempli d'eau, de façon statique, je devrais avoir une tension nulle entre mes électrodes, mais ce n'est pas le cas: en haute impédance, la tension fluctue largement dans n'importe quel sens et atteint facilement 100mV. Avec une charge de 22Kohm (le minimum acceptable compte tenu de l'impédance de ~3K du système), la tension résiduelle est de l'ordre de 2mV et fluctue lentement, avec parfois une "saute" brutale dans un sens ou dans l'autre.
    2mV, ça a l'air peu, mais c'est encore 100X la résolution que j'espère du système; c'est donc désastreux.
    Que pourrais-je faire pour réduire ces potentiels parasites, en évitant de faire appel à l'artillerie lourde, genre électrodes en Pt ou Au et sachant que je n'ai pas la maitrise du liquide à mesurer. Y a-t-il un traitement que je peux appliquer pour "normaliser" mes électrodes.
    Est-ce qu'un potentiel résiduel de 20µV est réaliste ou totalement hors limites?
    Merci

    -----
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  2. Publicité
  3. #2
    Fajan

    Re : Potentiels parasites

    bien que bossant dans l'électrochimie je te dirais d'aller voir des physiciens pour ca

  4. #3
    invite19431173

    Re : Potentiels parasites

    (Je peux éventuellement déplacer, à la demande de Tropique)

  5. #4
    Tropique

    Re : Potentiels parasites

    Citation Envoyé par benjy_star Voir le message
    (Je peux éventuellement déplacer, à la demande de Tropique)
    Puisque le sujet n'inspire pas les chimistes, peux-tu le déplacer en physique? Merci.

    En attendant, petite mise à jour: après 48h d'immersion dans l'eau, la ddp est de moins de 1mV.
    A+
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite19431173

    Re : Potentiels parasites

    Message déplacé.

  8. #6
    b@z66

    Re : Potentiels parasites

    Quel doit être la bande passante de ton système? As tu déjà penser à filtrer le bruit en dehors de ta bande passante? Je ne connais pas vraiment ton capteur mais as tu d'autres détails le concernant?

  9. Publicité
  10. #7
    b@z66

    Re : Potentiels parasites

    Citation Envoyé par Tropique Voir le message

    Avec une charge de 22Kohm (le minimum acceptable compte tenu de l'impédance de ~3K du système), la tension résiduelle est de l'ordre de 2mV et fluctue lentement, avec parfois une "saute" brutale dans un sens ou dans l'autre.
    En général, on cherche à adapter l'impédance de la charge à celle du système (prendre les mêmes valeurs), pour avoir le maximum de signal restitué. Est-ce que cela ne fonctionne pas?

  11. #8
    Tropique

    Re : Potentiels parasites

    Citation Envoyé par b@z66 Voir le message
    Quel doit être la bande passante de ton système? As tu déjà penser à filtrer le bruit en dehors de ta bande passante? Je ne connais pas vraiment ton capteur mais as tu d'autres détails le concernant?
    J'ai besoin d'une bande allant du DC à 2Hz environ; les tensions indésirables sont DC fluctuantes, donc pas de chance de ce coté.
    En général, on cherche à adapter l'impédance de la charge à celle du système (prendre les mêmes valeurs), pour avoir le maximum de signal restitué. Est-ce que cela ne fonctionne pas?
    Le but est d'acquérir une information, pas de transmettre de la puissance; si j'adapte, mon signal va être divisé par deux, ce qui n'est pas encore trop grave, par contre la tension récupérée va fortement dépendre de la résistance entre électrodes, qui est variable et va donc introduire des incertitudes supplémentaires.
    En fait, il me faut une méthode pour "passiver" les électrodes, de façon à éliminer les asymétries résiduelles qui produisent ces tensions parasites.
    Le capteur est magnétohydrodynamique, donc se résume pratiquement à deux électrodes plongeant dans le liquide (dans un champ magnétique).
    A+
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  12. #9
    b@z66

    Re : Potentiels parasites

    Citation Envoyé par Tropique Voir le message
    J'ai besoin d'une bande allant du DC à 2Hz environ; les tensions indésirables sont DC fluctuantes, donc pas de chance de ce coté.
    A+
    Tu peux peut-être faire un filtrage passe-haut si ce bruit à une fréquence plus faible que celle de ton signal (Ca m'étonnerai que tu ais vraiment besoin d'une bande passante partant du DC, cela impliquerai un temps de mesure vraiment très, très, très grand ). Sinon, je n'ai pas d'idée.

Discussions similaires

  1. Potentiels thermoélectriques
    Par Tropique dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/11/2007, 08h58
  2. jauge et potentiels
    Par champunitaire dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/05/2006, 16h37
  3. courbes intensité-potentiels
    Par damdam76 dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/06/2005, 08h38
  4. potentiels standard d'oxydoreduction
    Par tethys dans le forum Chimie
    Réponses: 16
    Dernier message: 26/05/2005, 13h43
  5. Potentiels et gradients
    Par dureiken dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/05/2004, 15h34