Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 61 à 66 sur 66

Abaque perte de charge



  1. #61
    le_STI

    Re : Abaque perte de charge


    ------

    Citation Envoyé par jeanaimarreunefois Voir le message
    .....
    Si non quel est le lien entre la vitesse (d'entrée) et les pertes de charge ( et donc le débit ) et la pression exercée par la pompe ?
    Comme tu as pu le voir dans ta discussion à laquelle j'ai répondu, les pertes de charges varient avec le carré de la vitesse.
    S'il y a une pompe, l'énergie apportée par celle-ci servira à accélérer et/ou augmenter la pression et/ou augmenter le niveau du fluide.

    Citation Envoyé par jeanaimarreunefois Voir le message
    plus loin : " Dp =426000Pa ou 4,26 bar.

    comme on peut le voir, ici la perte de charge est trop grande, il faut donc diminuer la vitesse ou le débit, ce qui revient au mème.
    pour 1,5m/s et donc 95m3/h"

    pourriez vous expliciter pourquoi le Dp est trop grande, quelles conséquences ? l'eau ne sortirait pas ? ? la pompe va souffrir ? énergie gâchée ?
    ......
    C'était l'une des données du problème présenté au post #1 . En ayant 3bars de pression en entrée, les pertes de charges ne peuvent être supérieure à cette valeur.
    Plus les pertes de charges approcheront de 3 bars, plus la vitesse d'écoulement et/ou la pression statique en sortie sera faible (en supposant la pression d'entrée constante).

    -----
    Ces informations vous sont fournies sous réserve de vérification :)

  2. Publicité
  3. #62
    jeanaimarreunefois

    Re : Abaque perte de charge

    bonsoir,

    Dans ce cas précis la pression "d'entrée" est de 3 bars

    pour une vitesse de 2m/s la perte de charge a été calculée dP = 4.26 bars
    Donc les pertes de charge sont supérieures à la pression "d'entrée"


    Comment va se comporter ce sytème ? de manière concrète.

    "Plus les pertes de charges approcheront de 3 bars, plus la vitesse d'écoulement et/ou la pression statique en sortie sera faible (en supposant la pression d'entrée constante)."

    Oui, mais jusqu'à quelles limites ? si on dépasse 3 bars on aurait donc : V=0 ? P=0? donc l'eau ne va pas sortir de la conduite ? ( si on relève à peine l'extrémité de la conduite ? ou delta z2 -z1 = 1 mètre par exemple.

    Merci de m'apporter vos éclaircissements si possible.

  4. #63
    le_STI

    Re : Abaque perte de charge

    Concrètement, les pertes de charge ne seront jamais de plus de 3bars. Donc, dans le cas de figure présenté, le fluide ne peut atteindre une vitesse de 2m/s.

    En fait j'ai écrit que la vitesse d'écoulement diminuerait en approchant de 3bars de pertes de charge, mais ce n'est pas vraiment ça.
    Si on pose l'hypothèse que la pression d'entrée est de 3 bars quelque soit le débit, ces 3 bars vont nécessairement être répartis entre les pertes de charge et la pression statique en sortie. Donc la vitesse du fluide sera telle que les pertes de charges vaudront Pentrée-Psortie. (je suppose ici que l'entrée et la sortie sont au même niveau)

    En effet, si la section de la canalisation reste constante, la composante dynamique de la pression (rho*V²/2) est conservée entre l'entrée et la sortie.
    Pour faire simple, si on fixe la pression statique de sortie, alors la pression disponible pour faire avancer le fluide (et donc s'opposer aux pertes de charges) sera la différence de pression statique entre l'entrée et la sortie.
    Imagine qu'on ajoute une vanne sur la conduite, on pourra alors modifier le coefficient de pertes de charge. Dans ce cas, si on augmente le coefficient, en fermant un peu la vanne, on devine que le fluide va ralentir : l'explication est que la vitesse du fluide diminue car les pertes de charges restent constantes et qu'elles sont fonctions de V².

    Il n'y a en fait aucune raison pour que la diminution de pression due aux pertes de charge varie (dans le cas où tout ce qui est souligné ci-dessus est vrai).

    Tout ça est expliqué par Bernoulli : il y a conservation d'énergie (énergie potentielle, énergie cinétique, énergie due à la pression, auxquelles il faut retirer les pertes de charge)

    J'espère avoir été suffisamment clair et ne pas m'être embrouillé l'esprit
    Ces informations vous sont fournies sous réserve de vérification :)

  5. #64
    jeanaimarreunefois

    Re : Abaque perte de charge

    Concrètement, les pertes de charge ne seront jamais de plus de 3bars. le calcul fait plus haut, (pas le mien), donne 4.26 bars !! Donc, dans le cas de figure présenté, le fluide ne peut atteindre une vitesse de 2m/s. sûrement mais pourquoi?

    En fait j'ai écrit que la vitesse d'écoulement diminuerait en approchant de 3bars de pertes de charge, mais ce n'est pas vraiment ça. si surement mais dans quelles limites ?
    Si on pose l'hypothèse que la pression d'entrée est de 3 bars quelque soit le débit, ces 3 bars vont nécessairement être répartis entre les pertes de charge et la pression statique en sortie. oui, jusque là . Donc la vitesse du fluide sera telle que les pertes de charges vaudront Pentrée-Psortie. oui(je suppose ici que l'entrée et la sortie sont au même niveau) mais quelle sera donc cette vitesse on aura Ve = Vs

    En effet, si la section de la canalisation reste constante, la composante dynamique de la pression (rho*V²/2) est conservée entre l'entrée et la sortie. ?????
    Pour faire simple, si on fixe la pression statique de sortie, alors la pression disponible pour faire avancer le fluide (et donc s'opposer aux pertes de charges) sera la différence de pression statique entre l'entrée et la sortie.
    Imagine qu'on ajoute une vanne sur la conduite, on pourra alors modifier le coefficient de pertes de charge. Dans ce cas, si on augmente le coefficient, en fermant un peu la vanne, on devine que le fluide va ralentir : l'explication est que la vitesse du fluide diminue car les pertes de charges restent constantes ( justement non les pertes de charge ont augmenté en limitant par la vanne, et en augmentant le coeff de perte de charge) et qu'elles sont fonctions de V². tu es entrain d'écrire que la limitation de la vanne et cette perte de charge supplémentaire va être compensée par la diminution de la vitesse que cette limitation va engendrer ? V diminuant les pertes de charges seraient constantes. c'est surement vrai, je le conçois parfaitement, mais embrouille un peu plus.

    Il n'y a en fait aucune raison pour que la diminution de pression due aux pertes de charge varie ????? (dans le cas où tout ce qui est souligné ci-dessus est vrai).

    Tout ça est expliqué par Bernoulli : il y a conservation d'énergie (énergie potentielle, énergie cinétique, énergie due à la pression, auxquelles il faut retirer les pertes de charge) d'accord

    J'espère avoir été suffisamment clair et ne pas m'être embrouillé l'esprit
    non pour moi l'énigme reste totale.
    surtout qu'on a dit qu'avec une pression de trois bars par exemple, sur un tuyau très long il ne sortait rien au bout.


    L'exemple de la vanne me semble mal choisi parce que c'est là que Bernouilli s'applique en en conservant l'enthalpie du système, la vitesse du fluide augmentant sur une très courte distance sans rien changer et invisible aux extrémités du système.jusqu'à une certaine limite.

  6. #65
    le_STI

    Re : Abaque perte de charge

    Citation Envoyé par jeanaimarreunefois Voir le message
    le calcul fait plus haut, (pas le mien), donne 4.26 bars !! .
    L'auteur de ce calcul avait décidé de partir d'une vitesse de 2m/s pour ensuite calculer les pertes de charge. Mais ce n'est pas de cette façon que l'on doit procéder. Il aurait aussi bien pu choisir une vitesse de 4m/s et aurait trouvé des pertes de charge 4 fois plus grandes...
    Il n'empêche que les pertes de charge ne peuvent être supérieures à la pression statique disponible en entrée.

    Citation Envoyé par jeanaimarreunefois Voir le message
    si surement mais dans quelles limites ?
    mais quelle sera donc cette vitesse on aura Ve = Vs.
    Ca dépend du coefficient de perte charge et de la pression statique à la sortie.

    ... la composante dynamique de la pression (rho*V²/2) est conservée entre l'entrée et la sortie. ?????
    Voir la partie concernant la conservation de l'énergie.

    Citation Envoyé par jeanaimarreunefois Voir le message
    ( justement non les pertes de charge ont augmenté en limitant par la vanne, et en augmentant le coeff de perte de charge) et qu'elles sont fonctions de V². tu es entrain d'écrire que la limitation de la vanne et cette perte de charge supplémentaire va être compensée par la diminution de la vitesse que cette limitation va engendrer ? V diminuant les pertes de charges seraient constantes. c'est surement vrai, je le conçois parfaitement, mais embrouille un peu plus.
    C'est ça. Ce n'est une question d'équilibre. Si on augmente le coefficient de perte de charge, alors la vitesse diminue pour que les pertes de charge (en Pa) restent constantes.

    Il n'y a en fait aucune raison pour que la diminution de pression due aux pertes de charge varie ????? (dans le cas où tout ce qui est souligné ci-dessus est vrai).
    Citation Envoyé par jeanaimarreunefois Voir le message
    non pour moi l'énigme reste totale.
    surtout qu'on a dit qu'avec une pression de trois bars par exemple, sur un tuyau très long il ne sortait rien au bout.
    C'est faux. Si la vitesse tendait vers 0, alors les pertes de charges tendraient vers 0, donc il n'y aurait plus de résistance et le fluide pourrait circuler... Tu vois le paradoxe?

    Citation Envoyé par jeanaimarreunefois Voir le message
    L'exemple de la vanne me semble mal choisi parce que c'est là que Bernouilli s'applique en en conservant l'enthalpie du système, la vitesse du fluide augmentant sur une très courte distance sans rien changer et invisible aux extrémités du système.jusqu'à une certaine limite.
    Rappelle-toi que je parlais d'une vanne permettant d'augmenter le coefficient de perte de charge.
    Il y a donc quelque chose qui change : la perte d'énergie qui, à vitesse constante, augmenterait (note bien que j'utilise le conditionnel, puisqu'avec les hypothèses posées ce n'est pas possible).
    Ces informations vous sont fournies sous réserve de vérification :)

  7. #66
    Jaunin
    Animateur Technologies et Bricolage

    Re : Abaque perte de charge

    Bonjour,
    Une information ci-jointe.
    Cordialement.
    Jaunin__

    https://books.google.ch/books?id=q7n...lliams&f=false

  8. Publicité
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3

Discussions similaires

  1. Perte de charge (loi de Darcy) .
    Par chrome VI dans le forum Physique
    Réponses: 30
    Dernier message: 24/03/2009, 09h37
  2. Perte de charge dans tuyau
    Par sebthomas dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/03/2009, 14h31
  3. Calcul perte de charge
    Par fmris dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/03/2009, 14h22
  4. Perte de charge dans un filtre
    Par Nacha dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/03/2009, 14h13
  5. Compréhension Perte de charge hydraulique
    Par Fred-ql dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/03/2009, 14h07