Page 2 sur 6 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 166

Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???



  1. #31
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???


    ------

    Citation Envoyé par lielirats Voir le message
    ça y est nous avons rencontré la psycho, la pédiatre et la maitresse. Toutes les trois semblent assez d'accord pour dire d'elle qu'elle est en avance et que les craintes que nous avions de la voir dans sa bulle n'étaient pas fondées. Il leurs parait nécessaire qu'on lui aménage sa scolarité mais la maitresse en 20 ans de carrière n'y a jamais été confrontée et semble un peu démunie !! Comment l'aider ??
    Pour ce qui est des tics, la psycho souhaite la voir en entretien individuel avec notre fille. A suivre...
    je ne comprend pas ou est le pb !!
    pour peu que ce test est toujours un sens , 122 reste totalement dans les clous.
    Et ce type de test (même encore pratiqué dans les évaluations de recrutement) est de moins en moins significatif.

    on lui préfère souvent une approche QE ( emotionnel ),plus qualitatif et basé d'avantage sur l'équilibre psy et la capacité d'adaptation.

    je ne comprend pas ce ramdam pour un 122 .
    A force de voir un problème , on fini par le créer....

    si elle va plus vite à assimiler, celà lui donnera plus de temps pour d'autres activités : sport, musique, arts .....

    et ça veut dire quoi "aménager son temps de travail" ????
    elle le fera d'elle-même pour ses devoirs.
    vous ne voulez quand même pas qu'elle est un regime scolaire particulier parcequ'elle va juste ... un tout petit peu plus vite !!!
    Et ce à 6 ans !!??????????

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    [PSO]Fabrice.g

    Re : Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    si elle va plus vite à assimiler, celà lui donnera plus de temps pour d'autres activités : sport, musique, arts .....

    et ça veut dire quoi "aménager son temps de travail" ????
    elle le fera d'elle-même pour ses devoirs.
    vous ne voulez quand même pas qu'elle est un regime scolaire particulier parcequ'elle va juste ... un tout petit peu plus vite !!!
    Salut,

    Effectivement, un score de 122 sur un test de QI reste "dans les clous". Maintenant, un test de QI ne sert absolument pas à savoir qui a la plus grosse (d'intelligence ), mais c'est un outil servant à un diagnostique. Donc, le problème ne porte pas tant sur le résultat au test, mais plutôt sur l'adaptation de l'enfant (notamment au milieu scolaire).

    Le risque d'avoir un enfant qui "va plus vote à assimiler", c'est qu'au bout d'un certain temps, cet enfant ne s'ennuie, et arrête de suivre en classe. Jusqu'au jour où il ou elle accumule un retard difficile à rattraper. Donc, si il ou elle met 15 minutes à comprendre ce qui nécessite 1h30 d'explications de la part de la maîtresse, je peux comprendre que cela nécessite un aménagement du temps de travail, pour éviter que l'enfant ne s'ennuie. Notamment parce que je doute que l'instituteur/trice autorise l'enfant à pratiquer le sport, la musique ou l'art en classe sous prétexte qu'il ou elle a compris plus vite. Donc, oui. Peut-être que cet enfant nécessite un aménagement particulier pour justement passer moins de temps sur des choses qu'elle comprends rapidement et lui laisser plus de temps pour d'autres activités.

  4. #33
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    mais enfin, on parle d'un enfant probablement en CP !!
    et déjà tu lui predis un décalage psycho/scolaire.

    certains enfants vont aussi naturellement plus vite car ils sont plus stimulés à la maison.

    à une époque, on faisait rapidement sauter des classes , pour se rendre compte ensuite que ce nétait pas forcement idéal.

  5. #34
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Moi je vois surtout que Ceugène a répondu à un message datant de 2006...était-ce vraiment utile?

  6. #35
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    je l'avais même pas vu. !

  7. #36
    CEugène

    RE Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    @ ansset
    Ce test a plus qu'un sens, c'est une mesure physique qui a une valeur scientifique !
    Le QE n'a absolument rien à voir avec l'intelligence c'est à dire la faculté d'établir un raisonnement logique et de réfléchir. Il évalue laffectif, l'émotionnel, le réactif. Il est plus personnel.
    L'un ferait plutôt appel à l'hémisphère gauche du cerveau, l'autre au droit. Toutes ces considérations ont une grande valeur pour définir un individu et plus que pour un entretien d'embauche !
    Et d'ailleurs faire appel à ce genre de technique pour celà est immoral car l'employeur n'a pas à être Dieu tout-puissant pour connaître la vie intime de ses employés à ce point !
    Un régime particulier, oui, c'est vital pour son avenir ! Mais pas à 6 ans où ça joue moins, à la pré-adolescence là où tout devient sensible !

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Moi je vois surtout que Ceugène a répondu à un message datant de 2006...était-ce vraiment utile?
    Je crois qu'oui et pour deux raisons : 1 l'initiateur du message pourrait revenir lire, surtout que la période fatidique approche...
    2 Je suppose que si les sujets ne sont pas effacés c'est pour qu'ils puissent être lus à l'avenir et donc éventuellement que la discussion s'y poursuive :
    les personnes lisant ceci pourraient très bien à l'avenir connaître quelqu'un dans ce cas où s'y trouver eux-mêmes. Il me paraît donc important que le juste enseignement soit dispensé.

  8. Publicité
  9. #37
    myoper
    Modérateur

    Re : RE Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Citation Envoyé par CEugène Voir le message
    Le QE n'a absolument rien à voir avec l'intelligence c'est à dire la faculté d'établir un raisonnement logique et de réfléchir.
    Je trouve votre définition de l'intelligence bien étroite !

    Et je pense que l'affect a beaucoup a voir avec l'expression de l'intelligence car c'est bien une des raisons qui font qu'on perd ses moyens a un (ou (très) souvent) moment (et a ce moment, quelle quelle soit, elle peut ne plus s'exprimer du tout !).

  10. #38
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : RE Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Citation Envoyé par CEugène Voir le message
    @ ansset
    Ce test a plus qu'un sens, c'est une mesure physique qui a une valeur scientifique !Le QE n'a absolument rien à voir avec l'intelligence c'est à dire la faculté d'établir un raisonnement logique et de réfléchir. Il évalue laffectif, l'émotionnel, le réactif. Il est plus personnel.
    L'un ferait plutôt appel à l'hémisphère gauche du cerveau, l'autre au droit. Toutes ces considérations ont une grande valeur pour définir un individu et plus que pour un entretien d'embauche !
    Et d'ailleurs faire appel à ce genre de technique pour celà est immoral car l'employeur n'a pas à être Dieu tout-puissant pour connaître la vie intime de ses employés à ce point !
    Un régime particulier, oui, c'est vital pour son avenir ! Mais pas à 6 ans où ça joue moins, à la pré-adolescence là où tout devient sensible !
    A lire dans Wiki ( Quotient Intellectuel )
    Le quotient intellectuel ou QI, est le résultat d'un test psychométrique qui, lorsqu'il est corrélé avec les autres éléments d'un examen psychologique, entend fournir une indication quantitative standardisée liée à l'intelligence abstraite. Le résultat du test fournit un simple indice sur la vivacité intellectuelle de l'enfant ou de l'adulte, que les parents ou éducateurs sont libres d'utiliser ou non[1]. Des psychologues ne fondant leurs consultations que sur la mesure du QI seraient en revanche désinvoltes, ce facteur ne constituant qu'un élément de la personnalité
    .......................
    La construction des tests de QI est totalement empirique : aucune théorie complète ne la sous-tend, et c'est pourquoi le résultat est considéré comme simplement indicatif de difficultés cognitives (éventuelles) de l'enfant ou la mesure d'un potentiel intellectuel, le résultat d'un test de QI n'est pas à prendre au pied de la lettre mais à interpréter.


    Ceci pour relativiser ( euphémisme ) votre vision très fermée sur le sujet.
    Il me semble en effet tout à fait naturel que dans l'optique d'aider un enfant qui présenterait des troubles de l'attention par exemple, on s'interresse aussi et peut être même surtout à son équilibre phychologique.
    Je suis sur par exemple que "rain man" aurrait cartonné au test Q1.
    Méditez ça !

  11. #39
    [PSO]Fabrice.g

    Re : RE Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    A lire dans Wiki ( Quotient Intellectuel )
    Le quotient intellectuel ou QI, est le résultat d'un test psychométrique qui, lorsqu'il est corrélé avec les autres éléments d'un examen psychologique, entend fournir une indication quantitative standardisée liée à l'intelligence abstraite. Le résultat du test fournit un simple indice sur la vivacité intellectuelle de l'enfant ou de l'adulte, que les parents ou éducateurs sont libres d'utiliser ou non[1]. Des psychologues ne fondant leurs consultations que sur la mesure du QI seraient en revanche désinvoltes, ce facteur ne constituant qu'un élément de la personnalité
    .......................
    La construction des tests de QI est totalement empirique : aucune théorie complète ne la sous-tend, et c'est pourquoi le résultat est considéré comme simplement indicatif de difficultés cognitives (éventuelles) de l'enfant ou la mesure d'un potentiel intellectuel, le résultat d'un test de QI n'est pas à prendre au pied de la lettre mais à interpréter.


    Ceci pour relativiser ( euphémisme ) votre vision très fermée sur le sujet.
    Il me semble en effet tout à fait naturel que dans l'optique d'aider un enfant qui présenterait des troubles de l'attention par exemple, on s'interresse aussi et peut être même surtout à son équilibre phychologique.
    Je suis sur par exemple que "rain man" aurrait cartonné au test Q1.
    Méditez ça !
    Il faut également se méfier de Wikipédia. Les personnes qui rédigent les articles n'ont pas toujours l'expertise nécessaire, et beaucoup de gens rejettent les tests de QI sans en connaître le fonctionnement ni l'utilisation.

    Je ne suis pas d'accord avec l'affirmation que la construction des tests de QI est purement empirique et quasi-athéorique. A vrai dire, cette phrase ne veut pas dire grand chose. Il y a différentes théories qui sous-tendent les tests de QI, tant au niveau de la mesure qu'au niveau du concept d'intelligence. Par ailleurs, le QI est un indice standardisé permettant de quantifier (certains aspects de) l'intelligence, ou plus précisément de quantifier l'acquisition de certaines capacités cognitives. Le QI est le rapport (ou quotient) des acquisitions, en terme de capacités cognitives, d'une personne par rapport à la population des personnes de même âge, de même sexe, et de même nationalité que lui. Les tests de QI sont construits en fonction de la théorie de l'intelligence qui les sous-tend : l'intelligence est-elle un construit unique (facteur g) s'exprimant sous différentes formes, ou est-elle au contraire un ensemble de capacités indépendantes (par exemple, QI verbal et QI performance) ? ou encore se décompose-t-elle en intelligence fluide et intelligence cristallisée ? L'intelligence est-elle culture free (comme est supposé par des tests comme les Matrices de Raven) ou est-elle au contraire ancrée dans une culture particulière ?

    Là où Wikipédia a raison, c'est sur le fait qu'en consultation un test de QI ne peut être raisonnablement utilisé seul.

    Maintenant, pour ce qui est de Rain Man, je pense qu'il aurait présenté un gros écart entre les différents aspects de l'intelligence (performance et verbal par exemple), rendant l'interprétation de son QI Total impossible, et probablement diagnostique d'un trouble particulier. Le personnage interprété par Dustin Hoffman est atteint du syndrôme d'asperger, qui se traduit notamment par un QI verbal supérieur au QI performance (alors que c'est le contraire pour les autistes de haut niveau). Quant à Kim Peek, qui a inspiré le film, ses résultats aux tests de QI sont bien inférieurs à la moyenne sur les questions générales, même si ils sont excellent sur des questions plus spécifiques.

  12. #40
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : RE Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g Voir le message
    Les tests de QI sont construits en fonction de la théorie de l'intelligence qui les sous-tend : l'intelligence est-elle un construit unique (facteur g) s'exprimant sous différentes formes, ou est-elle au contraire un ensemble de capacités indépendantes (par exemple, QI verbal et QI performance) ? ou encore se décompose-t-elle en intelligence fluide et intelligence cristallisée ? L'intelligence est-elle culture free (comme est supposé par des tests comme les Matrices de Raven) ou est-elle au contraire ancrée dans une culture particulière ?
    c'est une "théorie" qui semble justement apporter plus de questions que de reponses.

    d'ailleurs, elle existe ou , cette théorie ?

    j'en ai fait un paquet de tests personnellement.
    de sortir "un chiffre" des tests me semble extrèmement reducteur.
    qcq peut très bien avoir une super vision dans l'espace ( exercices de retournement de figure ou de puzzle ) et se casser la tête avec des suites de dominio.
    100 % sur un exercice, et 0 % sur l'autre.
    en moyenne chiffre 50, tiède quoi !

    blague statistique, avec la tête dans le four et les pieds au congelateur, on est globalement à bonne température.

    quand à wiki, il ne m'a pas semblé que l'article était marqué comme non suffisament etayé ou réferencé.

  13. #41
    [PSO]Fabrice.g

    Re : RE Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    c'est une "théorie" qui semble justement apporter plus de questions que de reponses.

    d'ailleurs, elle existe ou , cette théorie ?
    Ce n'est pas "une" théorie, mais plusieurs. Il ne faut pas oublier que les recherches sur l'intelligence et la notion de QI ont débuté avec Binet, en 1905, soit il y a à peine plus d'un siècle. Ces théories sont publiées dans des revues scientifiques, dans des livres, etc.

    j'en ai fait un paquet de tests personnellement.
    de sortir "un chiffre" des tests me semble extrèmement reducteur.
    qcq peut très bien avoir une super vision dans l'espace ( exercices de retournement de figure ou de puzzle ) et se casser la tête avec des suites de dominio.
    Quel genre de test as-tu passé ? Des trucs trouvés sur le net, ou des tests standardisés, administrés par un ou une psychologue ? En réalité des tests de QI reconnus, il n'y en a pas des centaines, et légalement seul un psychologue a le droit de faire passer des tests de QI. Les "trucs" que tu trouves sur Internet, ou dans des bouquins achetés à la FNAC ne sont pas des tests de QI. Par ailleurs, passer des tests de QI à la pelle diminue grandement la validité prédictive de ceux-ci. En définitive, passer plusieurs fois ce genre de test rend celui-ci invalide et les conclusions qu'on peut en tirer n'ont aucun sens.

    La construction d'un test de QI suit une procédure très cadrée. Pour qu'il signifie quelque chose, un test doit avoir certaines qualités psychométriques. Il doit être fiable, fidèle, sensible et valide.

    Si une personne réussit une tâche de retournement de figure, mais échoue à une suite de dominos, il peut y avoir plusieurs raisons. Peut-être que ces deux exercices ne mesurent pas la même capacité cognitive (capacité visuo-spatiale). Ils n'ont peut-être pas le même niveau de difficulté. Ou alors, si il est montré que dans la population les scores à ces deux tâches corrèlent (validité convergente), on sort du cadre psychométrique (portant sur le test) pour entrer dans le cadre clinique (portant sur la personne et ses défaillances), et le psychologue devra s'interroger sur la raison de cette incohérence. En bref, un test de QI, ce n'est pas un ensemble de tâches différentes qu'on a collé les unes avec les autres pour faire joli.

    Par ailleurs, sans vouloir vexer personne, avoir passé un ou "un paquet" de tests de QI, si tant est que ceux-ci soient valides, ne confère aucune expertise sur le sujet.

  14. #42
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : RE Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g Voir le message
    Par ailleurs, sans vouloir vexer personne, avoir passé un ou "un paquet" de tests de QI, si tant est que ceux-ci soient valides, ne confère aucune expertise sur le sujet.
    l'inverse non plus.

    sinon tu as même employé le terme "la théorie de l'intelligence".
    encore une fois, si tu as des références crédibles, je suis preneur !

    d'un point de vue mathémathique/statistique comment peut-on sortir un chiffre à l'issu de tests qui sont objectivement sur différents champs ?

    quand à mes propres tests, je te rassure, aucun à de ma propre initiative.

    tes arguments me semblent bien caricaturaux !

  15. Publicité
  16. #43
    CEugène

    RE Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    @ myoper
    Il y a deux types d'intelligences : l'intelligence humaine d'une part et d'autre part celle dont nous parlons ici mais
    ce n'est pas ma définition, c'est quelquechose de scientifique,
    l'intelligence est une mesure physique de la capacité de l'hémisphère gauche du cerveau
    qui s'obtient avec des exercices officiels et très précis et se mesure sur plusieurs échelles
    la plus utilisée étant l'échelle StanFord Binet mais d'autres existent également.
    Un QI de 115 sur l'échelle Stanford Binet par exemple ne vaudra pas un QI de 115 sur une autre échelle.

    Pour le reste je suis bien d'accord avec vous : l'intelligence est toujours identique à ce qu'elle est mais peut s'exprimer plus ou moins selon les cas.
    D'ailleurs on peut également moduler l'utilisation qu'on en fait : on peut bien s'en servir pendant quelques temps et la laisser aux oubliettes pendant d'autres périodes...

    @ ansset
    Je suis bien d'accord avec vous sur le fait que l'intelligence n'est pas la seule chose à prendre en compte...
    Je ne répèterai pas ce que j'ai déjà dit, par contre je ne vois pas ce que les facteurs de sa personnalité viennent faire là-dedans (nous discutions de l'intelligence).

    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g Voir le message
    Il faut également se méfier de Wikipédia. Les personnes qui rédigent les articles n'ont pas toujours l'expertise nécessaire, et beaucoup de gens rejettent les tests de QI sans en connaître le fonctionnement ni l'utilisation.
    Bien juste, et en ce qui concerne le Wiki de Pédia j'y vois souvent aberrations et imprécisions.
    Pour le reste vos remarques sont très pertinentes.

    Citation Envoyé par ansset
    de sortir "un chiffre" des tests me semble extrèmement reducteur.
    qcq peut très bien avoir une super vision dans l'espace ( exercices de retournement de figure ou de puzzle ) et se casser la tête avec des suites de dominio.
    100 % sur un exercice, et 0 % sur l'autre.
    en moyenne chiffre 50, tiède quoi !
    Là encore, mesure physique : si vous parcourez 50 km en une heure vous avez très bien pu être pris dans les bouchons puis prendre l'autoroute... 50 km/h ne sera qu'une vitesse moyenne.

    Citation Envoyé par ansset
    blague statistique, avec la tête dans le four et les pieds au congelateur, on est globalement à bonne température.
    Cet ensemble d'exercices différents sert à évaluer une même capacité de modélisation et analyse cérébrale !

    Citation Envoyé par ansset
    quand à wiki, il ne m'a pas semblé que l'article était marqué comme non suffisament etayé ou réferencé.
    C'est à nous lecteurs de le faire si on a une bonne raison et pas besoin de compte pour cela.

    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g
    il n'y en a pas des centaines
    Il y a LE test officiel de QI.
    Dernière modification par CEugène ; 17/02/2010 à 20h17.

  17. #44
    myoper
    Modérateur

    Re : RE Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Citation Envoyé par CEugène Voir le message
    @ myoper
    Il y a deux types d'intelligences : l'intelligence humaine d'une part et d'autre part celle dont nous parlons ici
    Il serait donc utile de la définir avant d'en parler.

    Citation Envoyé par CEugène Voir le message
    ce n'est pas ma définition, c'est quelquechose de scientifique,
    l'intelligence est une mesure physique de la capacité de l'hémisphère gauche du cerveau

    Sources ?
    Démonstration ?
    Citation Envoyé par CEugène Voir le message
    qui s'obtient avec des exercices officiels et très précis et se mesure sur plusieurs échelles
    Un QI est donc une mesure fiable et précise de l'intelligence ?
    Ca demande pour le moins démonstration !

    En résumé, je trouve que vous avez une vision éxtrémement simpliste sur ce sujet.

  18. #45
    invité6543212033

    Re : Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    L'intelligence est la chose la plus impalpable de l'Univers !
    On en arrive à des extrémités comme les autismes savants ...
    Ou l'homme "ordinateur" capable d'apprendre une langue nouvelle en quelques semaines ...

    Bref la notion de QI c'est du Quc Intérieur de la connerie ... pas tout à fait diront certains et je suis bien d'accord ... mais dans Alien 3 qui se déroule dans le futur ... non ? ON parle d'un QI de 65 comme si il était bête et méchant mais c'est tout le contraire, on a pas fait évoluer la notion de QI depuis des décennies ... bref l'intelligence reste un domaine inconnu !

  19. #46
    [PSO]Fabrice.g

    Re : RE Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Un QI est donc une mesure fiable et précise de l'intelligence ?
    Ca demande pour le moins démonstration !
    De manière générale, un test de QI est une mesure d'une définition de l'intelligence. L'intelligence que mesure le test de Raven, ou le K-ABC de Kaufman n'est pas la même que celle mesurée par la WAIS de Weschler ou le Cattell. Par contre, les résultats entre ces tests sont fortement corrélés entre eux (si tu as un score de QI de X sur un test, il est fort probable que tu aies un score équivalent sur un autre test).

    Maintenant pour ce qui est de la précision de la mesure, c'est une tout autre question. Premièrement, le QI n'est pas un score absolu. C'est un score relatif à une frange de la population. Pour construire un test de QI, on fait passer un ensemble d'exercice à un échantillon particulier, et suffisamment conséquent, de personnes (par exemple, des garçons de 12 ans). Par convention, on décide que le score moyen de cet échantillon est de 100. Le test est également étalonné, selon un étalonnage sigmoïde (basé sur l'écart-type) ou quantile. Par conséquent, un écart de QI inférieur à un écart-type (pour un QI étalonné selon ce mode) ne veut rien dire. Autrement dit, si vous avez, pour un test comme la WAIS, un score de 110 un jour, et un score de 100 quelques jours après, cette différence n'est en fait pas significative. Donc, le score de QI est un score précis, dans une certaine mesure.

  20. #47
    invité6543212033

    Re : Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Je serais curieux de savoir ce que tu réponds à ma réponse ???

    Cordialement,

  21. #48
    myoper
    Modérateur

    Re : RE Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Je préfére cette présentation réaliste (et concise en plus, au passage).

    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g Voir le message
    De manière générale, un test de QI est une mesure d'une définition de l'intelligence.
    ...
    Donc, le score de QI est un score précis, dans une certaine mesure.
    J'aurais même écrit "d'une définition d'une expression de ...".

  22. Publicité
  23. #49
    invité6543212033

    Re : RE Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    ...
    Oublie un instant tes attributions de médecins, le miens me fait des courts particuliers et même à domicile alors je sais ce que çà fait d'être dans la peau d'un médecin et même plus ... !

    L'intelligence ne se mesure pas car elle est quantique si tu peux falsifier cela alors je serais à mon aise ... !

    @ +

  24. #50
    CEugène

    RE Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Citation Envoyé par myoper
    Il serait donc utile de la définir avant d'en parler.
    Cela me paraît sans objet vu tous les posts précédents, on sait bien de quoi il était question tout de même !

    Sources : tout le monde le sait, c'est admis et ce depuis longtemps ! Me demanderiez-vous mes sources si je vous disais la durée de règne d'Henri 4 ?

    Démonstration : sans objet puisque c'est la définition, ceci est donc vrai par définition et se passe donc de toute explication ou démonstration, c'est un fait établi !

    Citation Envoyé par myoper
    Ca demande pour le moins démonstration !
    item (la voici) :
    Fiable oui car le test est officiel et calculé avec précision pour obtenir le résultat le plus fidèle possible pour un candidat par rapport aux autres candidats sur une même échelle,
    précis oui si on considère l'unité et la différence de valeur entre deux unités pour prendre un exemple un degré Kelvin vaut un degré Celsius (en durée non en date puisqu'en date le degré Kelvin est plus bas de 273,15) et donc vice-versa alors qu'un degré Fahrenheit vaut nettement moins, je crois que c'est à hauteur de 0,8 ou 0,9 degré Kelvin ou Celsius.
    Ce que je veux dire c'est qu'un QI de 115 n'aura pas une intelligente monumentalement plus grande qu'un QI de 114, la différence ne se verra jamais à l'œil nu.

    Citation Envoyé par myoper
    En résumé, je trouve que vous avez une vision éxtrémement simpliste sur ce sujet.
    J'assume et j'en suis fier mais certains diront "pourquoi voir simple quand on peut voir compliqué"...

    Quant aux autres vous n'avez rien de plus intelligent que des références à des films de science-fiction pour définir l'intelligence... Cela se passe de commentaires.

    Citation Envoyé par octanitrocubane
    L'intelligence ne se mesure pas car elle est quantique
    Tiens donc ! L'intelligence ne se mesure pas ! De mieux en mieux ! Et le quantique non-plus ! Savez-vous que la physique quantique existe et ce qu'est une mesure physique ?
    Si on va par la rien ne se mesure alors dans l'univers : ni l'espace, ni le temps... Mètres et secondes ne servent plus à rien !
    Dernière modification par CEugène ; 18/02/2010 à 09h38. Motif: problème de présentation

  25. #51
    [PSO]Fabrice.g

    Re : Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Je serais curieux de savoir ce que tu réponds à ma réponse ???

    Cordialement,
    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    L'intelligence est la chose la plus impalpable de l'Univers !
    On en arrive à des extrémités comme les autismes savants ...
    Ou l'homme "ordinateur" capable d'apprendre une langue nouvelle en quelques semaines ...

    Bref la notion de QI c'est du Quc Intérieur de la connerie ... pas tout à fait diront certains et je suis bien d'accord ... mais dans Alien 3 qui se déroule dans le futur ... non ? ON parle d'un QI de 65 comme si il était bête et méchant mais c'est tout le contraire, on a pas fait évoluer la notion de QI depuis des décennies ... bref l'intelligence reste un domaine inconnu !
    Il y a énormément d'idées fausses sur l'intelligence et sur ce que la science sait de l'intelligence, et on lui fait dire beaucoup de choses qu'il ne permet pas de dire. Par ailleurs, c'est un sujet hautement politique et polémique, ce qui rends difficile la diffusion des connaissances sur le sujet.

    Un score de QI, c'est un indicateur relatif qui positionne les acquisitions ou capacités d'un sujet par rapport à une population de sujets comparables (de même âge, de même sexe, dans une même région ou un même pays, à un temps donné). Comme je l'ai dit, un score de QI n'est pas un score absolu qu'on peut afficher comme on affiche un high score à Puzzle Bubble. Un score de 100 (en réalité, de 85 à 115, mais on peut probablement élargir à 70-130) est l'indicateur du développement normal d'un enfant ou d'un adulte. Untel n'a pas à se sentir vexé de n'avoir qu'un score moyen et de ne pas être un super génie. Au contraire, c'est simplement le signe que tout s'est passé bien durant son développement.

    De même, un score faible n'est pas un signe de stupidité, mais un indicateur d'un trouble qu'il faut identifier et si possible corriger. C'est pour cela qu'un épisode dépressif, ou une schizophrénie peut se traduire par un score de QI plus faible. C'est pour cela qu'il ne faut pas passer ce genre de tests comme on passerait le test de personnalité d'un magazine people, et qu'il faut réserver ce genre de tests au cadre clinique. C'est pour cela également que dans ce cadre clinique, un test de QI n'est jamais passé seul, puisqu'un score de QI faible (ou fort) permet de dévoiler un "trouble" qu'il faut identifier.

    La recherche sur l'intelligence, et la psychologie en général, souffre de ce que le tout-venant cherche à la discréditer sur la base d'exemples particuliers. Mais la science est faite pour établir des lois générales (qui en psychologie sont plus probabilistes que déterministes), et pas pour expliquer chaque cas particulier. On ne peut pas discréditer un concept ou une théorie pour quelques exceptions.

    En ce qui concerne les "autistes savants", par exemple, ce qui les caractérise souvent dans les tests de QI, c'est un fort décalage entre leur QI performance (qui regroupe les capacités numériques, logiques et mathématiques) et leur QI verbal (qui regroupe les capacités verbales: fluence, compréhension, etc.). Ce décalage entre les deux scores est le signe d'un trouble, et le test de QI devra être complété par d'autres tests afin d'identifier le trouble en question.

    Pour finir, la notion d'intelligence évolue énormément. Les recherches continuent, les définitions s'affinent, se révisent, les théories se valident ou se falsifient. Il ne faut pas oublier que la recherche sur l'intelligence n'a qu'une petite centaine d'années. Le QI quant à lui renvoie simplement à une manière de calculer un score.

    L'intelligence ne se mesure pas car elle est quantique si tu peux falsifier cela alors je serais à mon aise ... !
    Avant de chercher à falsifier une proposition, il faut déjà que tu démontres qu'elle tient la route.

  26. #52
    myoper
    Modérateur

    Re : RE Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Citation Envoyé par CEugène Voir le message
    Cela me paraît sans objet vu tous les posts précédents, on sait bien de quoi il était question tout de même !
    Ben non justement puisque vous semblez faire référence a quelque chose d'unanimement connu et mesurable de façon aussi fiable, facile et précise que la température, qu'en fait vous seul admettez.
    Citation Envoyé par CEugène Voir le message
    item (la voici) :
    Fiable oui car le test est officiel et calculé avec précision pour obtenir le résultat le plus fidèle possible pour un candidat par rapport aux autres candidats sur une même échelle,
    précis oui si on considère l'unité et la différence de valeur entre deux unités pour prendre un exemple un degré Kelvin vaut un degré Celsius (en durée non en date puisqu'en date le degré Kelvin est plus bas de 273,15) et donc vice-versa alors qu'un degré Fahrenheit vaut nettement moins, je crois que c'est à hauteur de 0,8 ou 0,9 degré Kelvin ou Celsius.
    Ce que je veux dire c'est qu'un QI de 115 n'aura pas une intelligente monumentalement plus grande qu'un QI de 114, la différence ne se verra jamais à l'œil nu.
    Et si c'était si simple, le test serait en utilisé en pratique courante de la même façon que la prise de température et ce n'est pas le cas : CQFD.

    Citation Envoyé par CEugène Voir le message
    Démonstration : sans objet puisque c'est la définition, ceci est donc vrai par définition et se passe donc de toute explication ou démonstration, c'est un fait établi !
    C'est votre définition revient a écrire que c'est vrai puisque vous l'affirmez, ce qui ne me satisfait pas puisque j'ai aussi la même qui ne dit pas la même chose.

    En particulier, personne n'a démontré que l'hémisphère gauche était le siège de l'intelligence.
    Qu'il existe des population dont la "perception et production hémisphérique" (...) peut être "inversée" (Japonais) ou différente (H/F).
    http://www.psycho-ressources.com/bib...et-hommes.html
    Que la latéralité n'est pas compatible avec votre modèle :
    http://www.erudit.org/revue/rse/1991...3/900711ar.pdf
    http://books.google.com/books?id=Bzm...9rique&f=false
    Ne tient pas compte non plus de la connectivité interhémisphérique ni de la plasticité cérébrale :
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1...m&ordinalpos=9
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1...m&ordinalpos=5
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1...m&ordinalpos=7
    N'est pas compatible avec l'évolution au cours du temps :
    http://www.john-libbey-eurotext.fr/f.../article.phtml
    Les syndrômes de dysconnexion montrent que ce n'est pas aussi simple.
    http://www.em-consulte.com/module/di...mpression/vue6

    Etc ...

    Citation Envoyé par CEugène Voir le message
    Sources : tout le monde le sait, c'est admis et ce depuis longtemps ! Me demanderiez-vous mes sources si je vous disais la durée de règne d'Henri 4 ?
    Par ailleurs comparer une information de deux mots a une notion qui occupe encore pas mal de volumes dans différentes spécialité est trop réducteur et pour finir, inutile ou fausse a ce niveau de la discussion (et qu'a l'inverse du règne d'Henry IV, vous ne pouvez justifier).

    Pour voir en quoi je diverge puisque ça n'a pas l'air d'être évident pour vous, lisez les messages de Fabrice a défaut de sources fiables.

  27. #53
    myoper
    Modérateur

    Re : RE Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Edit :
    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Pour voir en quoi je diverge puisque ça n'a pas l'air d'être évident pour vous, lisez les messages de Fabrice a défaut de sources fiables.
    Je ne voulais pas dire que tes messages devaient être pris par défaut et non fiables ; ils ont toute leur valeur informelle par eux même (d'ailleurs quasiment les seuls fiables sur ces fils.
    Dernière modification par myoper ; 18/02/2010 à 10h45. Motif: spécialité prend un "s" au pluriel - oui ....vraiment.

  28. #54
    invité6543212033

    Re : Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g Voir le message
    De même, un score faible n'est pas un signe de stupidité, mais un indicateur d'un trouble qu'il faut identifier et si possible corriger. C'est pour cela qu'un épisode dépressif, ou une schizophrénie peut se traduire par un score de QI plus faible.
    Je ne suis absolument pas d'accord avec la schizophrénie, on souffre oui, mais on ne perd pas son intelligence ... !

    En ce qui concerne l'intelligence quantique voir Penrose et consort ; quand je pense qu'une simple algue utilise la MQ pour optimiser son rendement de photosynthèse, il m'étonnerais très peu que la conscience soit le résultat d'un calcul quantique à température ambiante ... !

    Cordialement,

  29. Publicité
  30. #55
    CEugène

    RE Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Ben non justement puisque vous semblez faire référence a quelque chose d'unanimement connu et mesurable de façon aussi fiable, facile et précise que la température, qu'en fait vous seul admettez.
    Ce que je voulais dire est que depuis le début il était question sur ce sujet du QI élevé d'une enfant et par intelligence c'est de QI élevé que je parlais. Ça me paraîssait évident puisqu'était le sujet de cette discussion.
    "unanimement connu" : tout le monde connaît l'existence des tests de QI,
    "mesurable" : c'est l'objet du test de QI,
    "facile" : rien de difficile à remplir un questionnaire,
    "fiable et précis" : je me suis déjà expliqué sur ce que j'entends par là.
    "vous seul admettez" : je n'ai jamais eu cette impression, de plus ça voudrait dire que j'ai tout inventé et ce n'est pas le cas...

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Et si c'était si simple, le test serait en utilisé en pratique courante de la même façon que la prise de température et ce n'est pas le cas : CQFD.
    Ah bon ! Les tests de QI ne sont pas si rares que ça ! Et si on n'en fait pas encore plus ce n'est pas qu'on ne se fie pas au résultat mais plutôt qu'on ne sait pas qu'en faire...


    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    C'est votre définition
    Là encore je n'ai rien inventé à ma connaissance !

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    En particulier, personne n'a démontré que l'hémisphère gauche était le siège de l'intelligence.
    Démontré peut-être pas mais en tout cas il est toujours dit que le gauche est le siège de la réflection, de la raison et de la logique mathématique et carrée et que le droit est celui de l'irrationnel, de l'inspiration, de l'affectif...
    Mais certes je ne peux pas le prouver. Je me fie juste à ce que j'entends et d'ailleurs aucune des connaissances que j'ai sur le cerveau ne vient étayer cela. Je crois de toutes façons qu'il faut considérer le cerveau région par région puis étudier la coordination entre les régions plutôt que de monter des théories si globalistes.


    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Qu'il existe des population dont la "perception et production hémisphérique" (...)
    Attention a ce qu'on dit sur les Japonais ! L'écriture idéographique n'a aucune rationnalité et il faut comprendre entre les caractères plutôt que les caractères eux-mêmes : cela tend justement vers le sens qu'ils utilisent plus le droit pour la lecture/écriture... Exemple : l'idéogramme rêve contient les composants flore, œil, couronne et soirée.

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    N'est pas compatible avec l'évolution au cours du temps :
    http://www.john-libbey-eurotext.fr/f.../article.phtml
    Je n'ai jamais dit que le cerveau est simple et c'est loin d'être ce que je crois, bien au contraire.
    L'esprit est comme un muscle qui s'étire et se relâche et peut fortement varier au cours du temps en fonction de l'état électrique du cerveau.


    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Par ailleurs comparer une information de deux mots a une notion qui occupe encore pas mal de volumes dans différentes spécialité est trop réducteur
    Ne chipotons pas sur l'exemple, c'est l'idée qui est importante !

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    a l'inverse du règne d'Henry IV, vous ne pouvez justifier
    J'ai fait tout ce que j'ai pu pour cela quand à l'autre pourrait-on vraiment le justifier ? Donc je ne vois pas de différence entre ces deux cas et personnellement je suis plus sûr du permier que du deuxième.

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Pour voir en quoi je diverge puisque ça n'a pas l'air d'être évident pour vous.
    C'est plutôt que j'essaye de vous convaincre de mon point de vue...

    Citation Envoyé par myoper
    Je ne voulais pas dire que tes messages devaient être pris par défaut et non fiables ; ils ont toute leur valeur informelle par eux même (d'ailleurs quasiment les seuls fiables sur ces fils.
    Je ne suis pas sûr de très bien comprendre mais si c'est un compliment merci !

  31. #56
    myoper
    Modérateur

    Re : Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Citation Envoyé par CEugène Voir le message
    Je ne suis pas sûr de très bien comprendre mais si c'est un compliment merci !
    Désolé, je n'ai pas été clair mais c'est de Fabrice dont je parlais.
    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Pour voir en quoi je diverge puisque ça n'a pas l'air d'être évident pour vous, lisez les messages de Fabrice a défaut de sources fiables.





    En résumé, c'est cela que je reproche a vos affirmations :
    Citation Envoyé par CEugène Voir le message
    Démontré peut-être pas mais en tout cas il est toujours dit que [...]

    Mais certes je ne peux pas le prouver. Je me fie juste à ce que j'entends et d'ailleurs aucune des connaissances que j'ai sur le cerveau ne vient étayer cela.
    Par exemple,
    Citation Envoyé par CEugène Voir le message
    Attention a ce qu'on dit sur les Japonais !
    ... je ne fais pas attention a ce qu' "on" dit sur les japonais.

  32. #57
    [PSO]Fabrice.g

    Re : Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Je ne suis absolument pas d'accord avec la schizophrénie, on souffre oui, mais on ne perd pas son intelligence ... !

    En ce qui concerne l'intelligence quantique voir Penrose et consort ; quand je pense qu'une simple algue utilise la MQ pour optimiser son rendement de photosynthèse, il m'étonnerais très peu que la conscience soit le résultat d'un calcul quantique à température ambiante ... !

    Cordialement,
    Attention, je n'ai pas dit que les schizphrènes étaient ou devenaient stupides ou moins intelligent. J'ai juste dit que certaines maladies, comme la schizophrénie pouvaient s'accompagner d'une diminution du QI. C'est ce que montrent, entre autres, les travaux de Sofia Vinogradov, professeure de psychiatrie de l'Université de Californie, San Francisco.

    Quand à Penrose et consort, leur théorie est une théorie de la conscience et non de l'intelligence, d'une part, et d'autre part, leur approche est sérieusement mise en cause, tant d'un point de vue physique (voir par exemple les travaux de Tegmark) que philosophique.

  33. #58
    invité6543212033

    Re : Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    EH ! Vous connaissé l'humain sans cerveau ... il arrive à tout faire à part qu'il marche mal ce qui l'a amené chez le docteur et effectivement il lui manquait ses 3/4 de cerveau ... çà laisse à penser sur la plasticité neuronale .... alors les régions du cerveau je m'en fout royalement ....
    Le vent l'emportera !

    @ +

  34. #59
    Nanaille

    Re : RE Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Démontré peut-être pas mais en tout cas il est toujours dit que le gauche est le siège de la réflection, de la raison et de la logique mathématique et carrée et que le droit est celui de l'irrationnel, de l'inspiration, de l'affectif...
    Mais certes je ne peux pas le prouver. Je me fie juste à ce que j'entends et d'ailleurs aucune des connaissances que j'ai sur le cerveau ne vient étayer cela. Je crois de toutes façons qu'il faut considérer le cerveau région par région puis étudier la coordination entre les régions plutôt que de monter des théories si globalistes.
    Vous admettez très facilement ici que ce n'est en rien des connaissances scientifiquement valides, seulement des "on dit".
    Effectivement, dire que l'hémisphère gauche est le siège de la réflexion, de la raison ou autre n'est certainement pas avéré.
    Le domaine des localisations cérébrales font état de fonctions bien plus spécialisées et concerne des traitements bien plus "basiques" que des processus aussi généraux que la logique et la réflexion. Au maximum, on peut dire que l'hémisphère gauche traite plus préférentiellement le langage, et que l'hémisphère droit plus préférentiellement les fonctions visuo-spatiales.
    C'est tout.
    Ce qui fait partie du domaine de l'affect et de la perception des émotions est bien plus archaïque et sous cortical, et donc non spécifique à un hémisphère.
    L'intelligence est l'expression de l'ensemble des processus et traitement de l'encéphale, dont toutes les régions fonctionnent en réseau et boucles de feedback, à tel point qu'il est encore aujourd'hui extrêmement difficile de démêler les tenants et les aboutissants, même avec l'aide de l'imagerie fonctionnelle (permettant de voir le cerveau en fonctionnement).

    Vous seriez sages de vous fier aux messages de Fabrice, qui est bien informé sur le sujet et très conscient des limites scientifiques.
    L'intelligence et le QI est un sujet qui enflamme souvent les esprits, surtout aussi brillants que ceux qui fréquentent futura-science ...
    N'oubliez pas que le QI est à la base un outil de diagnostic clinique, sensible, qui permet surtout de détecter un trouble. Pour spécifier ce trouble, on utilise par la suite des outils neuropsychologique, censés évaluer plus finement les processus cognitifs sous-tendant l'expression de l'intelligence générale.

  35. #60
    CEugène

    RE Evaluation du QI chez un enfant de 6 ans ???

    Je suis bien d'accord avec vous Nanaille.

Page 2 sur 6 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La maladie de still chez un enfant de 4 ans
    Par flofleur76 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/05/2016, 14h17
  2. Choix d'un téléscope pour éveiller une passion chez un enfant de 10 ans
    Par superkikim dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 6
    Dernier message: 07/09/2007, 20h40
  3. Comprendre l'obésité chez l'enfant pour une lutte et une prévention efficaces
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/07/2005, 12h35
  4. methode de trvail pour un enfant de 14 ans et en 3eme
    Par jo-electrons dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/04/2004, 19h42