Répondre à la discussion
Page 3 sur 5 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 144

biokinergie



  1. #61
    somasimple

    Re : biokinergie

    le jour où la science démontrera ce qu'il se passe réellement dans ses points
    Ce n'est pour demain dans la mesure où il n'y a rien.

    voici le résumé du papier dont il est fait allusion

    2005 Feb;11(1):171-3.
    Biophotonics in the infrared spectral range reveal acupuncture meridian structure of the body.

    Schlebusch KP, Maric-Oehler W, Popp FA.

    International Institute of Biophysics, Landesstiftung Hombroich, Neuss, Germany.

    This study shows, for the first time, evidence of the existence of the acupuncture meridian structure in the human body. After moxibustion (or similar light stimulation) of the body in the 3-5 microm range, "light channels" appear on the body, which appear to be identical to what are known as meridians in all textbooks of Traditional Chinese Medicine. These findings appear not only to confirm the existence of acupuncture meridians, but they also open a new window on understanding the energy transfer dynamics of the human body. Furthermore, it is likely that living matter is not in the ground state, but permanently electronically excited.

    PMID: 15750378 [PubMed - indexed for MEDLINE]

    qui est contredit par celui-ci

    2005 Jun 15;4(1):38.
    Infrared thermography fails to visualize stimulation-induced meridian-like structures.

    Litscher G.

    Biomedical Engineering and Research in Anesthesia and Intensive Care Medicine, Medical University of Graz, Austria. gerhard.litscher@meduni-graz.at

    BACKGROUND: According to Traditional Chinese Medicine (TCM) the vital energy flows through a system of channels also called meridians. Generally accepted proof for meridians cannot be considered as being given. Goal of this study was to examine whether possible stimulation-induced meridian-like structures, as recently described by other authors, can be visualized and objectified simultaneously at different infrared wavelength ranges. METHODS: The study analyses evidence for the existence of acupuncture-specific, meridian-like artifacts in 6 healthy volunteers (mean age +/- SD 28.7 +/- 3.7 years; range 25 - 35 years). Two infrared cameras at different wavelength ranges were used for thermographic control of possible stimulation effects (moxibustion-cigar, infrared warmth stimulation, needle and laserneedle stimulation). In addition to thermography, temperature and microcirculatory parameters were registered at a selected point using laser-Doppler flowmetry. RESULTS AND CONCLUSION: After moxibustion (or infrared light stimulation) of the body at 2 - 5 microm and 7.5 - 13 microm ranges, different structures appear on thermographic images of the human body which are technical artifacts and which are not identical to what are known as meridians in all textbooks of TCM. Further scientific studies are required regarding the possible visualization of meridians.

    Publication Types:

    * Clinical Trial

    PMID: 15958163 [PubMed - indexed for MEDLINE]

    Nous avons ces deux papiers (en texte intégral) sur notre site.

    -----


  2. Publicité
  3. #62
    somasimple

    Re : biokinergie

    Et voici une image du premier papier => C'est évident !!!
    Images attachées Images attachées

  4. #63
    Squalor

    Re : biokinergie

    l'absence de preuve de cette médecine alternative ne vient elle du fait que l'on ne pourra jamais mettre au point des dispositifs expérimentaux avec des résultats reproductibles...

    De plus, savoir qu'elle technique est la "meilleur" ne sera possible que le jour où l' on arrivera à comparer les 2 techniques sur un problème précis sur un être vivant précis, dans les même conditions... c'est impossible ...


    Question: Est ce que la biokinergie "fonctionne" sur les souris, lapins...????

    Ces animaux sont des modèles expérimentaux de l'homme, qui ont été présent dans l'évolution de la médecine, alors pk pas dans ce cas ci?
    La science consiste à passer d'un étonnement à un autre. (Aristote)

  5. #64
    somasimple

    Re : biokinergie

    l'absence de preuve de cette médecine alternative ne vient elle du fait que l'on ne pourra jamais mettre au point des dispositifs expérimentaux avec des résultats reproductibles...
    Les résultats de l'acupuncture est étudiée effcicacement avec des moyens scientifiques et comparée à d'autres méthodes.

    Dès que l'on touche, vous avez une réaction du système nerveux donc possible réaction.

  6. #65
    Squalor

    Re : biokinergie

    re bonjour,
    Je ne demande qu'à voir ces études... des références de publications?

    En fait c'est ce que tout le monde attend sur ce forum...

    Je parlais de la biokinergie, mais l'acupuncture sera un début (tres peu utilisée par le biokinergie selon le practicien de ce post..)

    amicalement
    La science consiste à passer d'un étonnement à un autre. (Aristote)

  7. #66
    somasimple

    Re : biokinergie

    Je ne demande qu'à voir ces études... des références de publications?
    vous avez les références et les "abstracts" dans mon post (au dessus).
    Le texte integral est sur notre site (après inscription gratuite et demande).

  8. Publicité
  9. #67
    JKM

    Re : biokinergie

    Citation Envoyé par olijac Voir le message
    la circulation de chaleur entre les points est pourtant bien démontrée... maintenant, effectivement on ne sait pas pourquoi et par quel mécanisme il y a une telle circulation.
    Affirmation gratuite. Quel étude scientifique proposes-tu pour soutenir ton propos ? La circulation de chaleur dans le corps humain est démontrée ? Oui, il y a un liquide corporel qui s'en occupe fort bien: le sang. On sait très bien comment (il n'y a pas de réponse à la question 'pourquoi ?', en sciences, seulement à la question 'comment ?').

    Citation Envoyé par olijac Voir le message
    la théorie de l'energie nous vient de la médecine chinoise;
    La théorie de la Terre plate nous vient de Ptolémée... Celle du créationnisme vient des fondamentalistes chrétiens. Et alors ?

    Citation Envoyé par olijac Voir le message
    elle est enseignée comme telle pour toutes les techniques utilisant les points d'acupuncture. le jour où la science démontrera ce qu'il se passe réellement dans ses points, le vocabulaire pourra changer mais la pratique restera la même, en tout cas pour la biokinergie, puisqu'il s'agit de constatations palpatoires...
    De constatations de quoi ? Où sont tes études scientifiques ?
    Pourquoi continues-tu de parler de phénomènes non-observés, basés sur des on-dits ? Comment espères-tu convaincre qui que ce soit avec un des arguments sans fondement sérieux ? Tu n'est pas ici sur un site de crédules admettant tout ce que tu diras sur ta bonne foi.

  10. #68
    JKM

    Re : biokinergie

    Citation Envoyé par somasimple Voir le message
    Les résultats de l'acupuncture est étudiée effcicacement avec des moyens scientifiques et comparée à d'autres méthodes.
    Il n'y a aucune étude de qualité qui ait montré le moindre effet. Je suis cette actualité de près depuis plusieurs années et je n'ai trouvé aucune étude sérieuse avec un résultat positif. Même une lecture superficielle de l'abstract permet de voir les failles des études publiées. Dans le domaine de l'acupuncture, la faille principale tient à l'absence du groupe placebo ou à la mauvaise qualité du système mis en place qui élimine le double-aveugle pour au mieux un simple aveugle.
    Voir http://sens-commun.blogspot.com/2007...harlatans.html par exemple.
    Dernière modification par JKM ; 03/07/2007 à 17h20.

  11. #69
    piwi

    Re : biokinergie

    J'ai un peu du mal à comprendre comment interpréter l'image http://forums.futura-sciences.com/at...6&d=1183461242

    J'imagine qu'il faut considerer les jambes et pas la tête et l'épaule au premier plan (mais pourquoi c'est là ca?)
    La jambe droite c'est le controle la jambe gauche l'experimentale? A gauche la température monte à plus de 40°C et se propage jusque sur le coup de pied. Pas à droite. Mais à droite il fait quand même chaud. C'est quoi la situation controle?
    Sinon je comprends pas pourquoi en controle ca chauffe dans le molet (en arrière) alors qu'a gauche ca semble suivre le tibia (en avant bien entendu). Droite et gauche ne sont pas équivalents dans la zone de traitement. Peut être qu'a droite ca n'est pas un controle finalement.
    Pourquoi y a un pic à plus de 40°C sur ou au dessus de ce qui me semble être une epaule au premier plan?
    Et aussi, à en croire la légende il fait plus de 30°C dans la piece. Pourquoi faire l'experience dans une ambiance aussi chaude?

    Si quelqu'un peut m'expliquer tout cela je lui en serait reconnaissant.

    Cordialement,
    piwi

  12. #70
    aquilegia

    Re : biokinergie

    Citation Envoyé par JKM Voir le message
    Dans le domaine de l'acupuncture, la faille principale tient à l'absence du groupe placebo ou à la mauvaise qualité du système mis en place qui élimine le double-aveugle pour au mieux un simple aveugle.
    Bonjour,
    j'aimerais savoir comme ont peut mettre en place un test de double aveugle pour quelque chose comme l'acupuncture, ou un massage, ou une manipulation quelconque. Je ne doute pas que ce soit possible, mais comment?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  13. #71
    olijac

    Re : biokinergie

    à ma connaissance, il n'y a eu qu'une seule évaluation de la biokinergie dans des conditions de laboratoire, concernant des mesures de lactatémie chez des sportifs.
    le compte rendu est paru dans Kinésithérapie scientifique n°349 d'octobre 1995.
    je peux envoyer l'article en MP à ceux qui sont interéssés

  14. #72
    kinette

    Re : biokinergie

    Merci Olijac pour cette réponse...
    Je suppose que ça n'estpas facile pour toi de faire face à cette vague de scepticisme. Mes questions et remarque sont sans animosité, mais j'aimerais comprendre qu'est-ce qui techniquement change par rapport à un acte de kiné classique.

    Je suis passée faire un tour sur le site "biokinergie.com" (fait par le Centre d'Enseignement et de Recherche en Biokinergie).
    J'avoue ma déception en lisant les "explications" qui sont données... j'avoue que je préfèrerais encore qu'on dise: on a pas d'explication, que ce genre de chose:

    Les os qui composent notre squelette sont reliés entre eux par un jeu de capsules, de ligaments et sont mis en mouvement par les muscles
    .
    OK, rien de neuf sous le soleil.

    Chacun de ces éléments est solidement uni et rattaché à l’ensemble par une trame membraneuse en continuité dans tout le corps: les fascias. Ce sont également ces fascias qui enveloppent les organes, les vaisseaux, les nerfs, les lient entre eux et les rattachent au squelette. Ils créent ainsi une unité de fonctionnement entre le squelette et les viscères.
    Le truc qui me fait tiquer c'est le terme "unité de fonctionnement".
    Quand on a une fois fait des dissections dans sa vie, on reste étonné par la facilité qu'on a à séparer certains éléments... côté tripaille c'est même carrément désolidarisé, et ce ne sont pas quelques filaments conjonctifs qui vont assurer une "unité de fonctionnement".

    Lieu étonnant de mémoire, notre corps garde ainsi la trace de tous nos traumatismes physiques, énergétiques et affectifs.
    C'est joli et vendeur... bref ça ne mange pas de pain.
    Le "ainsi" laisse penser qu'il existe un lien de cause à effet avec la phrase précédente... lien que je cherche toujours.

    Lors d’une séance de Biokinergie, toutes ces empreintes conflictuelles très imbriquées se démêlent.
    Jolie image mais on ne voit encore pas trop où ils veulent en venir.

    La Biokinergie fait intervenir deux notions essentielles: le mouvement et l’énergie. Elle prend en compte l’ensemble des mouvements et des échanges énergétiques qui animent et régissent la vie de notre corps. Par sa triple action, elle permet de soigner les problèmes en traitant les causes:
    Bon, on aura compris, ça s'occupe de "TOUT", c'est "global" (chose qui m'embête déjà pas mal car c'est le refrain habituel des gogothérapies).
    J'aime aussi beaucoup l'idée de la "triple action" (ça me rappelle les shampoings... je ne me souviens pas avoir lu un seul texte sur une thérapie sérieuse employant ce genre de terme).

    Elle aide à détendre les muscles et leurs enveloppes.
    Les enveloppes des muscles peuvent être tendues?

    Elle restaure la mobilité et le positionnement des os
    OK mais ça c'est ce que font les kinés classiques.

    Elle corrige les déséquilibres énergétiques
    Toujours les énergies...

    (je passe sur le splendide schéma de la page).

    Sur la page suivante on nous serine à nouveau cette histoire de "globalité".

    Je passe une partie du texte qui reste du très publicitaire...

    La BIOKINERGIE repose sur la mise en évidence d’une organisation spécifique des tissus dans la pathologie. Il s’agit d’enroulements spiralés que l’on retrouve aussi bien à l’origine des blocages osseux et viscéraux, des torsions fasciales ou des contractures musculaires, que sur les points d’acupuncture et les points réflexes à traiter.
    Voici donc les fameux "enroulements spiralés". J'attends d'en apprendre plus.

    Il n’est plus nécessaire d’avoir recours à des manipulations forcées pour libérer un blocage vertébral ou d’utiliser des aiguilles pour traiter les points cutanés chinois. Des gestes simples appliqués sur les enroulements tissulaires conjuguent ces actions.
    On a donc l'idée qu'il s'agit d'une action plus "douce"... pourquoi pas. Par contre les "enroulements tissulaires" me semblent toujours un truc étrange (même si c'est aussi dans le vocabulaire des rebouteux qui disent "dérouler" ou "dénouer" les noeuds du dos).

    Dans le menu, encore plus fort, des trois actions on passe à "4 actions en une"... qui dit mieux?

    1. Restaurer la mobilité des os et des organes.
    Un blocage n’est en fait qu’une restriction de mobilité des surfaces articulaires en présence, généré par la tension exagérée d’un des haubans de l’articulation.
    C'est vrai ça? J'avoue que j'ai du mal à croire à la généralité du truc...
    Et l'arthrose? Et les tendons à moitié coupés?

    La libération de l’enroulement associé à la tension ligamentaire, capsulaire ou musculaire, restaure immédiatement la mobilité et les mouvements rythmiques de l’élément concerné. Le même processus est utilisé pour libérer les viscères et les os du crâne.
    Je trouve qu'on nous promet encore beaucoup et ça ne m'inspire en fait pas confiance... et "libérer les viscère", ça fait encore très "gogothérapie".

    2. Libérer les fascias et l’ensemble des tissus mous.
    Richement innervés, les fascias sont l’objet de nombreuses tensions qui se répercutent sur l’ensemble du corps. Les fascias déséquilibrés verrouillent l’organisme en certains points. Non traités dans leur ensemble, ils interdisent toute correction efficace et durable de l’articulation bloquée. La BIOKINERGIE s’attache à les rééquilibrer en libérant des points clés de correction musculaire.
    J'avoue ne plus rien comprendre à cette histoire de "fascia": mais alors c'est quoi ce truc? Si c'est "richement inervé" ça devrait facilement se voir non? Ils sont où? Constitués de quoi?
    Pour moi avec mon expérience de massage, je dirai tout bêtement qu'une personne qui se contracte (souvent suite à une douleur, mais aussi à cause du stress ou de mauvaises positions) répercute souvent le problème ailleurs, et on peut avoir des cercles vicieux "douleur-contracton" qui font que ça ne se règle pas tout seul. En massant de façon appropriée (ce qui signifie effectivement trouver des zones qui soulagent) on arrive à détendre la personne, à limiter ces contractions.

    Stimuler les points cutanés chinois.
    Traiter le corps sans réharmoniser les déséquilibres énergétiques, serait occulter une réalité décrite par la médecine chinoise depuis des millénaires.
    Encore des arguments publicitaires...

    Les méridiens qui parcourent le corps humain, sont jalonnés de zones stratégiques: les points d’acupuncture. La libération des enroulements au niveau de ces points, engendre des réflexes auto-correcteurs locaux et à distance qui sont précieux pour restaurer notre intégrité physiologique, biologique et psychique.
    Un peu l'impression qu'on prend le lecteur pour un imbécile et qu'on fait du bourrage de crâne.

    En BIOKINERGIE, la détection des «points d’enroulement» indique directement les zones à traiter sans passer par le raisonnement.
    Euh... ça me semble limite inquiétant comme approche...
    A part ça: ça n'a absolument rien d'étonnant de pouvoir déterminer où quelqu'un a mal en palpant... rien qu'en passant la main sur le dos d'une personne qui a mal au dos on détermine rapidement la zone douloureuse.

    Cette approche manuelle, plus sensitive et moins théorique que l’acupuncture ou le massage chinois, implique un degré de connaissance plus rapidement acquis pour une compétence égale.
    En gros on apprend à des kinés à être rebouteux?

    4. Réharmoniser les points réflexes.
    La pratique de la BIOKINERGIE remplace la stimulation masso-thérapeutique réflexe classique, par la normalisation des points d’enroulement tissulaire localisés sur les zones réflexes. Cette action a pour objet de rétablir à distance les fonctions perturbées correspondantes.
    Encore du jargon...

    POURQUOI CONJUGUER 4 ACTIONS?
    Cela répond tout simplement à la nécessité d’être efficace immédiatement mais aussi à long terme, quelles que soient la nature et l’origine des déséquilibres en cause.
    Là encore c'est de l'argument publicitaire... d'ailleurs je n'ai pas tellement compris le coup des 4 actions...

    En effet, chaque pathologie recouvre des étiologies distinctes. Par exemple: les douleurs rhumatismales de type mécanique sont plutôt en relation avec des blocages ostéo-articulaires alors que les processus inflammatoires sont traités plus efficacement par le biais des points d’acupuncture. De la même façon, certains dysfonctionnements organiques, certaines céphalées, ont une origine mécanique, alors que d’autres sont secondaires à des déséquilibres énergétiques. D’ailleurs, ces deux causes se conjuguent souvent.
    Les corrections biomécaniques et fasciales sont alors insuffisantes et la rechute est rapide si l’on n’associe pas à la détente des tissus, la rééquilibration des informations énergétiques qui y circulent. Pour la même raison, les traitements énergétiques en acupuncture ou en massage chinois doivent s‘accompagner fréquemment de réharmonisations biomécaniques pour s’avérer complets et durables.
    L'acupuncture efficace contre les inflammations?
    Et j'ai l'impression que ce blabla, c'est surtout pour dire que la BK c'est "encore mieux" que le reste, car "encore plus global" (un peu comme la lessive quatre en un concentrée).

    Plus qu’une thérapie, ponctuelle et sectorisée,
    la Biokinergie est une pratique en trois dimensions
    qui permet de rétablir, en quelques séances,
    les équilibres essentiels de votre corps.
    Bon... refrain, encore...

    La mémoire du corps
    Vous soufrez du dos? Vous avez mal au ventre? Vous avez la nuque raide quand vous vous levez le matin? Vous avez des problèmes pour trouver le sommeil? Vous sentez le stress vous envahir…
    Votre corps mémorise tous les stress. Il enregistre les «coups» qu’il reçoit continuellement sous forme de chocs directs mais aussi de chocs émotionnels, de déséquilibres alimentaires ou tout simplement de fatigue. Il réagit en essayant de s’auto-équilibrer, tant qu’il en a la force et les ressources, jusqu’au jour où il vous prévient par la douleur, «le cri du corps», qu’il ne peut plus compenser lui-même ses déséquilibres. Il a besoin d‘aide.
    Et comme Zorro, le biokinergiste est là pour venir à votre rescousse...

    Une perception fine
    La Biokinergie, basée sur la découverte des enroulements tissulaires spiralés, permet de détecter ses déséquilibres par une perception manuelle fine des tissus de notre corps qui mémorisent les différents désordres de notre organisme.
    Le thérapeute biokinergiste doit être muni d’un ressenti très fin pour localiser les «nœuds» que le corps a développé en réaction au cours des semaines, des mois, voire des années.
    En plaçant ses mains sur votre peau, il peut sentir les tensions qui sont la cause de douleurs plus ou moins aiguës. La peau «miroir de notre vie intérieure» reflète en superficie les perturbations profondes de notre organisme. Elle signale celles-ci au thérapeute sous la forme d’enroulements tissulaires en forme de spirales: les enroulements tissulaires spiralés. La douleur ressentie par le patient est due aux tensions que nous indiquent ces enroulements. L’enroulement permet donc au biokinergiste de cerner précisément la localisation, la profondeur et par des tests supplémentaires, la nature de la perturbation qui peut être d’ordre physique, psychique ou énergétique.
    J'hésite entre énervement et lassitude...

    Une pratique en trois dimensions
    Le but du thérapeute est donc de détendre et de défaire petit à petit ces enroulements que notre corps a créés (pour se protéger).
    Pourtant son action ne se limite pas à la superficie de notre peau, car celle-ci n’est que le reflet de se qui se passe en profondeur.
    La Biokinergie agit donc en profondeur et en synergie sur les désordres articulaires, musculaires mais aussi énergétiques.
    Grosse impression de déjà vu...

    La dimension biomécanique
    Suite aux blocages des articulations qui altèrent leur fonctionnement et perturbent l’activité de nos organes, il découle une multitude de désordres physiologiques et biologiques par l’intermédiaire des voies circulatoires, nerveuses et réflexes.
    La Biokinergie agit alors en rétablissant la mobilité des os et des organes par la libération des enroulements tissulaires au niveau des muscles, des ligaments et des capsules.
    Zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz ...

    La dimension myo-fasciale
    Les fascias enveloppent et relient entre eux nos muscles, nos os et nos organes. Ils génèrent souvent des tensions musculaires étroitement imbriquées avec les blocages articulaires . Leurs distorsions sont également à l’origine de troubles circulatoires et neurologiques par compression des vaisseaux et des nerfs.
    La Biokinergie réharmonise ces fascias et les chaînes musculaires en agissant à partir d‘enroulements localisés sur des zones stratégiques appelées «points neuro-aponévrotiques». Ces points sont en relation avec les récepteurs neurologiques des muscles, des tendons, des ligaments,…
    Rrrrrrrrr....

    La dimension énergétique
    Parallèlement aux échanges circulatoires, hormonaux et nerveux, notre corps est traversé par des courants énergétiques qui s’effectuent selon des trajets bien précis qui ont été mis en évidence depuis longtemps par la médecine chinoise: les méridiens, eux-mêmes parsemés de points d’émergence cutanée. Cette circulation énergétique peut être aussi soumise à certains déséquilibres, générateurs de pathologies.
    En agissant sur ces points cutanés qui présentent le même type d’enroulement tissulaire, la Biokinergie rééquilibre le système énergétique de notre corps tout en réharmonisant les tensions myo-fasciales et les désordres articulaires et organiques.
    Zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz....

    Etc...
    (je vous fait grâce des pages restantes, qui sont du même ressort).

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  15. Publicité
  16. #73
    kinette

    Re : biokinergie

    On passera aussi sur la page des indications...
    (tiens c'est marrant, je viens de faire une recherche avec le terme "biokinergie et secte" et j'ai trouvé une confrérie apparentée au franc-maçonnisme qui enseigne la biokinergie et plein de trucs de ce genre).

    Sinon en regardant du côté des formations, on a l'impression qu'au milieu de l'apprentissage de théories "bizarres" il y a effectivement apprentissage de techniques, mais il est difficile de comprendre en quoi elles consistent...
    Possible qu'elles soient efficaces, mais on reste sur sa faim. Et si les personnes qui s'intéressent au domaine persistent dans l'ésothérisme et l'exploitation du marché "médecines douces" on peut prédire que ça restera aussi sérieux que l'homéopathie (en laissant beaucoup de champs aux charlatans même s'il y aura toujours des personnes sérieuses gardant du recul par rapport à la chose).

    K.ine
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  17. #74
    olijac

    Re : biokinergie

    l'enseignement de la biokinergie n'est effectué que par le CERB; aucun autre organisme n'est habilité à le faire...

  18. #75
    olijac

    Re : biokinergie

    et si on tape kiné et secte, ostéo et secte... on trouve beaucoup de réponses aussi!!!

  19. #76
    somasimple

    Re : biokinergie

    Réponse défensive mais qui n'ote aucune pertinence à la précedénte question.

    De toute façon il faut mieux taper : memoire celllulaire, biologie totale pour voir des connections plus interessantes.

  20. #77
    JKM

    Re : biokinergie

    Citation Envoyé par aquilegia Voir le message
    Bonjour,
    j'aimerais savoir comme ont peut mettre en place un test de double aveugle pour quelque chose comme l'acupuncture, ou un massage, ou une manipulation quelconque. Je ne doute pas que ce soit possible, mais comment?
    Effectivement, c'est assez compliqué. Dans le cas de l'acupuncture, il existe des pseudo-aiguilles qui donnent l'impression de piquer alors qu'elles ne le font pas, sans qu'on puisse les distinguer des aiguilles réelles.
    Il faut aussi que l'opération soit faite par une personne qui ne connait pas les fameux "points d'acupuncture", pour permettre le double-aveugle. Donc que le point de "piqure" soit indiqué par un autre.
    Cette lourdeur est évidemment rejetée par les praticiens, ce qui rend toutes leurs études vaines.
    Tout dépend de ce que l'on chercher démontrer, en fait: effet des piqures, existence de points spéciaux, etc.

  21. #78
    JKM

    Re : biokinergie

    Citation Envoyé par olijac Voir le message
    l'enseignement de la biokinergie n'est effectué que par le CERB; aucun autre organisme n'est habilité à le faire...
    Ah ? Et le CERB, c'est un organisme médical reconnu par qui ? Qui a autorisé le CERB à avoir ce monopole ? Si la biokinergie est scientifique, dans quelle mesure est-il possible à cet organisme d'avoir un monopole d'enseignement ?

  22. Publicité
  23. #79
    somasimple

    Re : biokinergie

    Vous touchez là un point crucial : Les organismes sont souvent auto-proclamés mais aussi reconnus par les instances officielles...
    Il leur suffit d'adhérer.

  24. #80
    JKM

    Re : biokinergie

    Citation Envoyé par somasimple Voir le message
    Vous touchez là un point crucial : Les organismes sont souvent auto-proclamés mais aussi reconnus par les instances officielles...
    Il leur suffit d'adhérer.
    En l'occurence, il serait auto-proclamé et non-reconnu. Pas que la reconnaissance ou son absence constitue une preuve scientifique de quoi que ce soit, bien sûr. L'homéopathie est même reconnue, parait-il. alors...
    Mais le monopole d'enseignement est une caractéristique des cultes pseudo-scientifiques, dont la vocation commerciale est systématique.

  25. #81
    kinette

    Re : biokinergie

    Citation Envoyé par olijac Voir le message
    l'enseignement de la biokinergie n'est effectué que par le CERB; aucun autre organisme n'est habilité à le faire...
    Salut olijac,
    Je me suis étendue sur les aspects "publicitaires" qui me déplaisent.
    Par contre je réitère mes questions sur les méthodes: sur le site du CERB on parle aussi d'enseignement et de méthodes.... j'aimerais en savoir plus.
    Apparemment pour certains problèmes, ça consiste à ne pas insister que sur la zone touchée mais aussi agir sur d'autres zones "en relation" (ce qui n'est peut-être pas toujours inutile, vu comment une douleur se répercute souvent sur les postures adoptées et entraîne d'autres contractions, etc...). On y parle aussi de manipulations "plus en douceur", et de techniques auxquelles je ne comprends pas grand chose, comme ça: Technique myotatique : Correction par déclenchement du réflexe myotatique en accompagnant l’étirement des muscles antagonistes au microblocage...

    Peut-on avoir un éclairage, et une idée de l'application de ces techniques et leur différence par rapport aux manipulations kiné habituelles?

    et si on tape kiné et secte, ostéo et secte... on trouve beaucoup de réponses aussi!!!
    Je n'ai pas dit le contraire, et je ne sous-entends pas que c'est systématiquement associé à des sectes, mais le problème reste de pouvoir différencier les personnes qui essaieraient de travailler sérieusement des arnaqueurs, et force est de constater que ça n'est pas si facile...
    Bref, il v a y avoir du chemin à faire si, comme on nous le dit, il existe des méthodes originales (parmi d'autres choses peut-être moins efficaces), pour valider ces techniques et les généraliser. Si on prend le cas de l'hypnose: il a ainsi fallu pas mal de temps pour qu'elle puisse être incluse dans des thérapies (qui ne soient pas associées à une sphère ésothérique...).
    Prétendre qu'on ne peut rien tester, et se cantoner dans des discours et explications ésothériques ne pourra qu'aller contre une validation de techniques efficaces (si elles existent) et laisser la porte ouverte au n'importe quoi.

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  26. #82
    olijac

    Re : biokinergie

    l'enseignement de la biokinergie reprend pas mal de théories de l'ostéopathie sur le plan biomécanique ( articulaire, viscéral et cranien ); il n'y a aucune invention de ce côté là, il s'agit de techniques tissulaires effectuées sur les zones d'enroulement ( je sais, iln'y a pas de preuve scientifique... ): le but est d'accompagner les tissus dans le sens de l'enroulement jusqu'au point neutre ( ou point de détente ).
    ces enroulements se situent à proximité des microblocages articulaires ou viscéraux ainsi que sur les points d'acupuncture.
    la technique s'apparente donc plus à de "l'ostéo tissulaire" qu'à la kinésithérapie.

  27. #83
    olijac

    Re : biokinergie

    reflexe myotatique= contraction d'un muscle en réaction à son étirement
    désolé pôur mes réponses morcelées, pas beaucoup de temps...

  28. #84
    JKM

    Re : biokinergie

    Citation Envoyé par olijac Voir le message
    l'enseignement de la biokinergie reprend pas mal de théories de l'ostéopathie sur le plan biomécanique ( articulaire, viscéral et cranien );
    Dommage, l'ostéopathie est une autre pseudo-médecine. S'appuyer sur quelque chose qui ne s'appuie sur rien est généralement assez risqué.


    Citation Envoyé par olijac Voir le message
    il n'y a aucune invention de ce côté là, il s'agit de techniques tissulaires effectuées sur les zones d'enroulement ( je sais, iln'y a pas de preuve scientifique... ): le but est d'accompagner les tissus dans le sens de l'enroulement jusqu'au point neutre ( ou point de détente ).
    ces enroulements se situent à proximité des microblocages articulaires ou viscéraux ainsi que sur les points d'acupuncture.
    Comme vous le dites, il n'y a aucune preuve scientifique. Mais il n'y a même pas de justification, ne serait-ce que grossière, à ce vocabulaire: "enroulement des tissus", "point neutre", "microblocage" (micro, c'est pour dire qu'on ne peut pas les voir ?).
    Quant aux "points d'acupuncture", c'est encore un appui sur une pseudo-médecine qui ne s'appuie sur rien.

    Citation Envoyé par olijac Voir le message
    la technique s'apparente donc plus à de "l'ostéo tissulaire" qu'à la kinésithérapie.
    Ce rattachement vaut certificat de pseudo-médecine.

  29. Publicité
  30. #85
    olijac

    Re : biokinergie

    lorsqu'on parle de micro blocage, il s'agit du blocage du mouvement mineur articulaire ( mouvements de glissement des surfaces articulaires obligatoire pour permettre le mouvement majeur ); ce n'est pas une invention mais de la physiologie articulaire enseignée en école de kinésithérapie

  31. #86
    JKM

    Re : biokinergie

    Citation Envoyé par olijac Voir le message
    lorsqu'on parle de micro blocage, il s'agit du blocage du mouvement mineur articulaire ( mouvements de glissement des surfaces articulaires obligatoire pour permettre le mouvement majeur ); ce n'est pas une invention mais de la physiologie articulaire enseignée en école de kinésithérapie
    OK. Et pour les "enroulements", le "point neutre" ?

  32. #87
    somasimple

    Re : biokinergie

    ce n'est pas une invention mais de la physiologie articulaire enseignée en école de kinésithérapie
    Dans quel pays ?

    point neutre => position où il existe le minimum de tension (musculaire) pour une articulation.

  33. #88
    JKM

    Re : biokinergie

    Citation Envoyé par somasimple Voir le message
    Dans quel pays ?

    point neutre => position où il existe le minimum de tension (musculaire) pour une articulation.
    Dans ce cas, ça ne correspond pas à une relation avec un soi-disant "enroulement des tissus", comme c'était présenté à l'origine par olijac.

    A moins que, par définition, on pose que ce point neutre soit celui où les tissus ne sont plus "enroulés" (guillemets indiquant que je ne vois toujours pas à quoi cet enroulement fait référence). Une notion qui repose sur une autre qui n'aurait pas d'existence objective, observable, donc. C'est à ça qu'on peut reconnaître les pseudo-sciences: absence de toute étude de qualité scientifique suffisante, utilisation d'un jargon ne correspondant à rien d'observable, enseignement verrouillé par un organisme a but lucratif, référence à d'autres pseudo-sciences et à des pratiques millénaires.
    Et je néglige ici le nom typiquement new-ageux de la discipline. "Biokinergie" ! A mon avis, ils feraient mieux de payer un cabinet marketing pour changer de nom, s'ils veulent vraiment faire plus scientifique et moins pseudo-science.

  34. #89
    kinette

    Re : biokinergie

    s'ils veulent vraiment faire plus scientifique et moins pseudo-science.
    Le marché de la pseudo-science étant en plein essor contrairement à celui des thérapies "classiques", je ne pense pas que ce soit une bonne stratégie commerciale.
    Comme je l'ai indiqué plus haut: ça rapporte beaucoup plus de pratiquer des massages "de confort" avec des huiles qui sentent bon et un bel "emballage marketting", avec comme marché les personnes stressées mais pas en si mauvaise santé que ça, que de s'occuper des bronchiolites des bébés ou de la rééducation après accident ou opération...

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  35. #90
    somasimple

    Re : biokinergie

    Je vais être abrupt mais la kiné ne s'occupe pas des (vraies) bronchiolites (contrairement à ce que disent les média).

Sur le même thème :

Page 3 sur 5 PremièrePremière 3 DernièreDernière