Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 43

Régions du cerveau non utilisées?



  1. #1
    bac30

    Régions du cerveau non utilisées?


    ------

    Salut à toutes et à tous

    Je me pose quelques questions sur le cerveau:

    -Quelles sont les régions non-utilisées du cerveau?
    -Que ce passerait-il si elles étaient irriguées?
    -Pourquoi ne sont-elles pas irriguées
    -Qu'est-ce qui bloc l'irrigation?

    Merci à ceux qui répondent et à tous ceux qui lisent mon message!

    -----
    Uzumaki Naruto datebayo!!!!

  2. Publicité
  3. #2
    somasimple

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Quelles sont les régions non-utilisées du cerveau? AUCUNE
    -Que ce passerait-il si elles étaient irriguées? Elles meurent
    -Pourquoi ne sont-elles pas irriguées : problème circulatoire par exemple.
    -Qu'est-ce qui bloc l'irrigation? idem

  4. #3
    bac30

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Citation Envoyé par somasimple Voir le message
    Quelles sont les régions non-utilisées du cerveau? AUCUNE
    -Que ce passerait-il si elles étaient irriguées? Elles meurent
    -Pourquoi ne sont-elles pas irriguées : problème circulatoire par exemple.
    -Qu'est-ce qui bloc l'irrigation? idem
    Le cerveau est totalement utilisé par l'homme?
    Uzumaki Naruto datebayo!!!!

  5. #4
    bac30

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Citation Envoyé par bac30 Voir le message
    Le cerveau est totalement utilisé par l'homme?
    reformulation:

    L'homme utilise tout son cerveau?
    Uzumaki Naruto datebayo!!!!

  6. #5
    invite431

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Bonjour,

    Oui l'homme utilise tout son cerveau (faudrait quand même un jour nous dire pourquoi il mettrait une partie de celui-ci au placard ?)
    Une région non irriguée est une région non viable !
    Pourquoi y a t'il des régions non irriguées ... il n'y en a pas.
    A vrai dire, la question ne repose sur rien de concret tant d'un point de vue physiologique, neurophysiologique ou tout simplement anatomique.
    Faut arrêter avec les délires du style : si nous utilisions la totalité de notre cerveau nous serions des génies. Une seule réflexion, ce genre d'affirmation est habituellement proférée par des gens qui, effectivement, n'utilisent pas la totalité de leur cerveau .... mais pas pour les raisons invoquées

    Bonsoir

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    nexus6

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Oui, je voudrais juste rajouter que l'être humain utilise TOUTES les parties de son cerveau...mais pas forcément en même temps.
    De plus, si seulement 10% de notre cerveau était utilisée, notre cerveau aurait seulement 10% des neurones présents :
    Les neurones non utilisés disparaissent naturellement, chaque neurone existant dans notre cerveau est donc utilisé à un moment ou un autre.

  9. Publicité
  10. #7
    bac30

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    J'ai honte je me sens nul bon plu jamais j'écoute les bétises qu'on me dit je viendrait d'abort consulter ici
    Uzumaki Naruto datebayo!!!!

  11. #8
    Mecton

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Mais non tu n'as dit aucune bêtises: tu as posé des questions. Aucune honte à avoir, bien au contraire.
    Citation Envoyé par Nexus6
    Les neurones non utilisés disparaissent naturellement, chaque neurone existant dans notre cerveau est donc utilisé à un moment ou un autre.
    C'est vrai aussi chez l'adulte ?
    Si je me souvien bien : la privation de la vue chez le souriceau conduit à l'apoptose des neurones des aires visuelles. Mais est ce que la privation de la vue chez l'adulte conduirait aussi à la mort des neurones inutilisés ? Il me semble que ces neurones sont recyclés dans d'autre fonctions ( par exemple les aveugles qui utilisent leurs aires visuel en association avec le sens du toucher ), non ?
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U

  12. #9
    Greg'z

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    On utilise bien la totalité de notre cerveau puisque les zones ou les circuits non utilisées s'atrophient. Il serait plus juste de dire que l'on utilise pas tout le potentiel du cerveau.
    Par exemple, les personnes qui travaillent sur la confection de parfums ont un sens olfactif largement plus dévelopé, pas simplement en terme de décomposition de l'odeur, aussi pour localiser une odeur dans l'espace. Comme nous ne chassons plus avec notre flair, ce sens est devenu inutile et ca serait une perte d'énergie d'entretenir une voie nerveuse inutilisée.
    Le meilleur exemple sur le potentiel du cerveau est celui des autistes dits "de haut niveau" avec une mémoire photographique d'un appareil photo numérique, ou ceux capables d'effectuer 30 opérations a la seconde. Ce qui est intrigant chez eux, c'est qu'il n'utilisent pas plus de zones de leur cerveau, ils les optimisent en quelques sortes. Ainsi pour résoudre un calcul complexe ils utiliseront les mêmes zones que nous utiliserions pour calculer 1+1.
    En tout cas ca n'a rien a voir avec l'irrigation, (l'irrigation, c'est la vascularisation donc l'apport de sang), si une partie du cerveau n'est pas vascularisée, elle nécrose.

  13. #10
    invité576543
    Invité

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Citation Envoyé par Greg'z Voir le message
    Il serait plus juste de dire que l'on utilise pas tout le potentiel du cerveau.
    A un certain sens du mot potentiel, il est obligatoire que chacun n'utilise pas tout le potentiel que son cerveau avait dans le passé. Le cerveau, comme l'individu, se spécialise, et se spécialiser c'est abandonner des fonctions potentielles.


    Par exemple, (...)
    Dans les exemples donnés, des personnes ont des capacités particulières, où elles sont supérieures à la moyenne. Certes. Mais elles sont aussi inférieures à la moyenne dans d'autres domaines.

    La spécialisation veut bien dire qu'on utilise pas tout le potentiel qu'avait le cerveau, mais ça ne veut pas dire qu'il est mal utilisé. Ce ne serait même pas contradictoire avec l'idée que le cerveau est utilisé optimalement.

    Cordialement,

  14. #11
    kelkuun

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    je croyais que tout les scientifiques/chercheurs.. n'étaient pas d'accort la dessus. On utilise surement tout notre cerveau, mais on sait bien qu'on ne pourra jamais etre sur à 100 pour cent, non? on peut peut-etre se tromper. on peut jamais pretexter que ce que l'on dit est sur et certain, il y a toujours une probabilité que ce soit faux.
    peut-etre qu'on l'utilise entierement, mais pas de la seule facon possible, qu'il y a des petits recoins non exploités à fond...qu'il y a des choses inimaginables ou pas encore decouvertes qu'on ne connait pas(normal si elle sont "inimaginables" ou pas encore "decouvertes")
    bon, j'aurais mieux fait de me taire!

  15. #12
    invité576543
    Invité

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Un autre point sur le sujet.

    Imaginons une ville avec des pompiers mais qui a la chance de ne jamais avoir d'incendie, peut-on dire que la ville n'exploite pas ses ressources à fond?

    Une partie substantielle de notre cerveau est consacrée en permanence à la surveillance de l'environnement. Ces fonctions ont pour but de déplacer l'attention sur une source de danger ou d'intérêt potentiel le cas échéant. Mais tant que rien n'est détecté, elles ne sont pas "conscientes" (par construction). Peut-on dire que le cerveau n'est pas exploité à fond parce que la plupart du temps ces fonctions ne débouchent pas sur un déplacement d'attention?

    C'est comme les pompiers, elles bossent en arrière-plan en permanence, mais leur "utilité" n'est perçue que de temps en temps, ou même jamais, simplement parce que certains événements ne se produisent pas.

    Il y a peut-être là une notion de "mal utilisé", au sens où l'environnement artificiel dans lequel vivent beaucoup d'humains s'est mis en place trop vite pour que l'évolution biologique suive: ces fonctions restent, mais ne débouchent quasiment jamais sur une alerte du conscient (ou, pire, débouchent sur une "fausse alerte" ou une alerte inadaptée). Mais ce n'est pas "pas utilisé", c'est utilisé pour des fonctions peu utiles dans un contexte donné.

    Cordialement,

  16. Publicité
  17. #13
    Greg'z

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Michel, en effet si on réfléchit en terme d'évolution de l'espèce, on peut voir que le cerveau se spécifie dans des domaines au détriment d'autres, de fait nos zones ou systemes de reflexion, d'abstraction, de jugement (communément appelés intelligence) sont bien plus dévelopés que par le passé. Nous n'avons plus besoin de sens sur-dévelopés pour vivre, donc si on ne les utilise plus, ils s'attrophient. pour disparaitre de générations en générations et devenir les sens que l'on connait aujourd'hui.
    En terme d'évolution individuelle, le cerveau se forme en fonction de ce qu'il apprend au quotidien. Mais dans un cas comme dans l'autre, à un instant T, le cerveau est utilisé de manière optimale car il s'est formé de la manière la plus adaptée a nos besoins.
    Quand je parle de potentiel (même si je l'ai tres mal exprimé), je ne pense pas a des "finalités" comme la vue d'un aigle ou l'ouie de la chauve souris, mais plutot à sa capacité d'apprendre en allant jusqu'a modifier sa propre structure. Pour repprendre l'exemple des confectionneurs de parfums, ils ne naissent pas (tous) avec un sens olfactif particulier, mais il s'aquiert avec l'entrainement et le temps.

  18. #14
    Greg'z

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Je viens de voir le post sur le pompiers. Dans un 1er temps pourquoi la ville mettrai en place des pompiers s'ils n'ont pas de raison d'etre (la ville ne connait pas les incendis).
    La vigilance (surveillance de l'environnement) n'a pas pour but de nous tenir au courant de tout ce qui nous entoure mais de nous avertir d'un danger imminent ou d'un intéret potentiel. Le fait de savoir combien de feuilles comptent les arbres que l'on croise n'est pas un avantage, ne pas le savoir n'entraine aucun danger, il est donc innutile de le savoir. aucune raisons donc que la vigilance fasse venir cette information a notre conscience.
    Le cerveau n'est exploité a fond que parce qu'il filtre ce qui nous semble (ou plutot ce qui nous a semblé par le passé) comme étant inutile. Si on avait réellement besoin de savoir combien il y a de feuilles et que l'on était incapable de le savoir, alors la oui, le cerveau serait "mal utilisé".

    En revanche qu'entends tu (vous?) par "fausse alerte" ou "alerte inadaptée? Je ne sais pas comment l'interpréter.

  19. #15
    Mecton

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Nous n'avons plus besoin de sens sur-dévelopés pour vivre, donc si on ne les utilise plus, ils s'attrophient
    La phrase est ambigue, on a l'impression que les sens régressent par ce qu'on ne les utilise plus. La non utilisation permet leur regréssion mais ne l'explique pas pour autant. Il y a plein de caractères chez nous qui sont inutilisés et qui sont toujours présents ( doigts de pieds, poils, têtons chez l'homme...).
    Pour expliquer cette régression je pencherais plus pour une action de la dérive génétique qu'une sélection positive envers ceux qui auraient des sens moins développés, l'hypothétique économie d'énergie liée à cette régression ne me parait pas assez grande pour que la selection ait une prise dessus. Je dis cela à première vue.
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U

  20. #16
    invité576543
    Invité

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Citation Envoyé par Greg'z Voir le message
    En revanche qu'entends tu (vous?) par "fausse alerte" ou "alerte inadaptée? Je ne sais pas comment l'interpréter.
    Je ne sais pas moi, par exemple est-il utile que la vue de corps féminins déclenche une alerte dans le cerveau de quelqu'un ayant fait voeu de chasteté? Ou d'être réveillé la nuit par l'alarme anti-vol d'une voiture dans la rue, ou par le passage d'un deux-roue motorisé au pot d'échappement trafiqué? Etc. (Pour le deuxième cas, j'aimerais bien que mon cerveau arrête de s'occuper de ça...)

    Cordialement,

  21. #17
    Greg'z

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Tu as raison Mecton, la phrase est ambigue et tu me rappelles a l'ordre sur un point, passé une certaine limite de compréhension scientifique tout n'est qu'hypothèse. Désolé de les avoir affirmées comme ca.
    En fait je fais un raccourci entre le fait d'une part, que le cerveau se forme, se structure par l'expérience, et qu'il ne dévelopera pas ce qu'il n'expérimentera pas. Et d'autre part la notion d'auto entretient des voies utilisées au quotidien. Je pense seulement qu'entretenir une voie non utilisée est inutile et demande beaucoup trop d'énergie.
    Pour les caractères chez nous qui sont inutilisés, je ne saurais pas quoi te dire sur les tetons et les poils mais les orteils, bien que moins utiles que par le passé, entrent tout de même dans la biomécanique du pied notament quand on se met sur la pointe des pieds. Ils ne sont pas devenus inutiles du jour au lendemain.
    J'adhère pleinement a la théorie de la selection naturelle liée a des mutations génétiques, mais je doute que ca soit le seul moteur de l'évolution. Ce que nous disons n'est pas forcément incompatible, celui qui survit est l'individu le mieux adapté quelque soit l'origine de son adaptation.

    En tout cas merci de me rappeler a l'ordre.

  22. #18
    Greg'z

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Michel, tu parles d'exemples qui sont plus complexes qu'il n'y parait. Si quelqu'un fait voeu de chasteté, ca implique une conviction qui va contre une pulsion de base qui sert a se reproduire. En ce sens la vue d'un corps féminin est synonyme de grand danger.
    Le fait d'etre réveillé par des bruits "non dangereux" c'est encore plus difficile, le sommeil est tres dur a comprendre et énormément de facteurs entrent en compte (la synthèse de mélatonine, la diminution de la lumière, la chute de la vigilence, des facteurs sociaux, un état dépressif...). C'est difficile de dire pourquoi certains ont le sommeil lourd et d'autre l'ont tres léger.
    Tu sembles associer ca a notre environnement artificiel trop rapide. Pourquoi pas, personnellement j'en ai aucune idée.

  23. Publicité
  24. #19
    invité576543
    Invité

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Citation Envoyé par Greg'z Voir le message
    Michel, tu parles d'exemples qui sont plus complexes qu'il n'y parait.
    Non, sans blague

    Mais le problème du cerveau est peut-être bien plus complexe qu'il n'y paraît

    Tu sembles associer ca a notre environnement artificiel trop rapide. Pourquoi pas, personnellement j'en ai aucune idée.
    (Je ne pense pas avoir associé l'adjectif "rapide" au nom "environnement"; du coup je ne comprends pas bien la phrase, et réponds avec le risque que cela ne reflète qu'une mauvaise compréhension de ma part.)

    Les exemples que j'ai cités correspondent à des comportements normaux et utiles pour une vie en milieu "naturel".

    Je pense qu'une partie de l'impression que nous n'utilisons pas notre cerveau "à 100%" vient de ce que nous privilégions les usages liés à notre environnement artificiel et nous dévalorisons des fonctions du cerveau plus "primitives".

    Cordialement,

  25. #20
    ABN84

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    bonjour,
    le cerveau n'est pas utilisé en totalité dans le sens ou certaines zones ne sont pas specialisées et ne servent que de relai. au cas ou une des zones du cerveau specialisée dans une tache vienne à mourir ou par une necessité quelconque doit etre enlevée (tumeur par exemple), ces cellules non specialisées peuvent selon les cas se reorganiser pour reprendre la fonction le la partie morte ou enlevée du cerveau.
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  26. #21
    Greg'z

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    "Tu sembles associer ca a notre environnement artificiel dont la mise en place a été trop rapide."
    Si je commence a oublier des mots...

    Bien sur que le cerveau est plus complexe qu'il n'y parrait, et loin de moi (mais alors tres tres loin) l'idée que j'en ai fait le tour. Je voulais juste exprimer le fait que les exemples que tu as donné ne peuvent pas etre expliqués par la simple notion de vigilance telle qu'on l'avait mentionnée avant, à savoir quelque chose de tres binaire.

    Je pense qu'une partie de l'impression que nous n'utilisons pas notre cerveau "à 100%" vient de ce que nous privilégions les usages liés à notre environnement artificiel et nous dévalorisons des fonctions du cerveau plus "primitives".
    J'irai même plus loin, c'est tentant de le croire, car ca flatte l'égo de se dire qu'un génie dors en nous

    Merci einstein pour cette explication. Quand tu parles de zones non spécifiques, tu parles de zones corticales ou des centres intégrateurs en général?

  27. #22
    ABN84

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Merci einstein pour cette explication. Quand tu parles de zones non spécifiques, tu parles de zones corticales ou des centres intégrateurs en général?
    alors là, je n'en ai aucune idée, j'ai juste repris ce que m'a expliqué le medecin qui m'a opéré.
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  28. #23
    Greg'z

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Ah d'accord, je vais essayer de me renseigner alors.
    Quelle opération as tu subi (si ce n'est pas indiscret)? Pour savoir vers où je dois chercher.

  29. #24
    ABN84

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    cherche du coté de la neurologie. pour l'autre question, desolé j'aimerais pas trop repondre.
    un petit supplement d'information: on m'a montré des IRM de gens normaux, et de gens à qui on a enlevé des zones tres localisées du cerveau, et on m'a expliqué que comme cette zone n'existait plus, le cerveau "a requisitionné (je n'ai pas trouvé d'autre mots pour exprimer ça, desolé) une autre zone" qui chez les premieres personnes n'etaient pas actives pour remplacer la fonction dont s'occupait la zone enlevée
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  30. Publicité
  31. #25
    Greg'z

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Pas la peine de t'excuser
    merci encore pour tes informations.

  32. #26
    ABN84

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    [HS]merci de ta comprehension, ça appartient à certains aspects de ma vie privée que j'aimerais bien proteger[/HS]
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  33. #27
    Greg'z

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Je réactualise ce post pour vous faire part d'une conférence tres intéressante (datant de 2002) intitulée "voir le cerveau penser", qui fait le point sur les connaissances et leurs limites actuelles sur le sujet:

    http://www.canal-u.tv/themes__1/scie...cerveau_penser

  34. #28
    jfcas

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    bonjour,

    je n'ai pas encore eu le temps de regarder la vidéo conférence proposée par Greg'z, mais je me dis que ce n'est pas parce qu'on n'a pas développé un sens plus que l'autre qu'il n'existe plus : on sent toujours même si on n'a pas le nez d'un parfumeur, on a l'impression de douceur d'un tissu même si on est incapable d'en reconnaître la texture… (je sais, exemples pas terribles, mais j'ai pas trouvé mieux comme image )

    Certaines zones sont plus développées car on les travaille plus, mais cela ne veut pas dire que les autres sont atrophiées. Elles sont toujours présentes mais comme elles "travaillent" moins, elles sont forcément moins développées. Je dirais que c'est comme les muscles, ils sont tous là, mais ceux qui ne travaillent pas ne sont pas visibles (parmi ceux qui le sont bien sûr).

    De plus il faut mettre à part le cerveau reptilien indépendant de la volonté et qui nous donne nos réflexes de défense. Toutes les autres parties du cerveau se "musclent" selon ses besoins ou ses désirs.

  35. #29
    Greg'z

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    Personne n'a dit qu'un sens moins développé qu'un autre disparait, sans etre parfumeur, l'odorat est utilisé quotidiennement pour la reconnaissance des gouts. En revanche affirmer qu'il y a un développement des zones que l'on travaille plus est tout a fait compatible avec le fait de dire qu'il y a une involution (et pas une disparition) des zones peu utilisées.

    De plus il faut mettre à part le cerveau reptilien indépendant de la volonté et qui nous donne nos réflexes de défense. Toutes les autres parties du cerveau se "musclent" selon ses besoins ou ses désirs.
    C'est un peu réducteur pour ce pauvre cerveau reptilien , il y a des reflexes innés, il y en a d'autres acquis (par le sprot notament). Concernant le cerveau mamillien, qui est le cerveau émotionnel, tout est de l'ordre du réflèxe aussi, les crises de larmes ou de colère sont indépendants de la volonté. La seule partie du cerveau qui soit partiellement liée à la volonté est le cortex, c'est d'ailleurs sur ce cortex que l'on essaie de définir si oui ou non, il y a évolution ou involution.
    Ce qui porte a polémique puisque ca impliquerait un changement dans l'anatomie même du cerveau (ne serait ce que dans la re-répartitions des connection entre neurones)

  36. #30
    jfcas

    Re : Régions du cerveau non utilisées?

    oui, je ne me suis pas très bien expliqué et j'agrée tout à fait à tes propos.

    J'ai voulu faire un raccourci… raté !

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Test: Vous êtes plutôt cerveau gauche ou cerveau droit?
    Par mtheory dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 153
    Dernier message: 24/04/2012, 17h48
  2. Isolation intérieur de combles utilisées
    Par artno dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/06/2008, 14h11
  3. Démarrage d'un moteur CC : technologies utilisées ?
    Par Hash dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/05/2006, 10h45
  4. Techniques utilisées en lab de biomol
    Par ZionAngel dans le forum Biologie
    Réponses: 62
    Dernier message: 05/05/2005, 19h48