Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Le Senat se penche sur les AMMs



  1. #1
    Jarod

    Exclamation Le Senat se penche sur les AMMs

    Le Sénat se penche sérieusement sur la question... Une bien bonne nouvelle!

    Il fait une proposition de résolution tendant à la création d'une commission d'enquête sur les conditions de délivrance et de suivi des autorisations de mise sur le marché des médicaments.

    http://www.senat.fr/leg/ppr04-150.html

    Quand on aprend que l'affsaps est financé à 80% par l'industrie pharmaceutique alors qu'elle à une mission de contre pouvoir.Là, le me marre !!!

    Quelle monde de fou.

    -----

    Moins d'énergie, moins de pollution et du mieux vivre avec negawatt dans google...

  2. Publicité
  3. #2
    Jarod

    Re : Le Senat se penche sur les AMMs

    Ce n'est peut etre pas le bon endroit ?
    Pourquoi personne ne répond ? Je suppose que ce n'est pas intéressant ou ça ne vous intéresse pas, mais pourquoi ?
    Meme pas une réaction de rejet ou d'acceptation ?

    Bizarre.
    Moins d'énergie, moins de pollution et du mieux vivre avec negawatt dans google...

  4. #3
    Phil Entropie

    Re : Le Senat se penche sur les AMMs

    Bonjour Jarod,

    Citation Envoyé par Jarod
    création d'une commission d'enquête sur les conditions de délivrance et de suivi des autorisations de mise sur le marché des médicaments.
    Sont-ce des dysfonctionnements du système actuel qui ont conduit à cette proposition d'une commission d'enquête ? En as-tu des exemples ? C'est un dossier que je ne connais pas...

  5. #4
    Jarod

    Re : Le Senat se penche sur les AMMs

    salut

    Les réponses à tes questions sont dans le lien qui justement expose les motifs de la nécessité de créer cette commission pour toutes les raisons qui y sont développées.
    Le texte est assez long, mais c'est une tres bonne synthèse de la problématique.
    Moins d'énergie, moins de pollution et du mieux vivre avec negawatt dans google...

  6. #5
    kinette

    Re : Le Senat se penche sur les AMMs

    Bonjour,
    Ce n'est peut etre pas le bon endroit ?
    Pourquoi personne ne répond ? Je suppose que ce n'est pas intéressant ou ça ne vous intéresse pas, mais pourquoi ?
    Meme pas une réaction de rejet ou d'acceptation ?
    l'information m'a intéressée... mais j'avoue ne pas savoir trop quoi en penser... il faut voir quel seront les résultats.
    Le risque est qu'on tombe dans des choses très procédurières, et peu efficaces...
    Il ne faudrait pas que ça ralentisse encore la mise sur le march de nouveaux médicaments, déjà si lente.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Jarod

    Re : Le Senat se penche sur les AMMs

    l'information m'a intéressée... mais j'avoue ne pas savoir trop quoi en penser... il faut voir quel seront les résultats.
    Là, je comprend, et c'est aussi un peu mon sentiment.

    Mais que faire,y'a quand meme un problème là ?

    Il ne faudrait pas que ça ralentisse encore la mise sur le march de nouveaux médicaments, déjà si lente.
    Bah..euh...s'ils sont trop dangereux, j'vois pas trop comment on peut les accepter aussi...
    Les trouvailles de l'industrie pharmaceutique semble diminuer de plus en plus...ils balancent sur le marché des molécules presque identique aux précédentes...pourquoi ont-ils tant de mal ? Ca marché bien au début...
    Moins d'énergie, moins de pollution et du mieux vivre avec negawatt dans google...

  9. Publicité
  10. #7
    Narduccio

    Re : Le Senat se penche sur les AMMs

    Citation Envoyé par Jarod
    Bah..euh...s'ils sont trop dangereux, j'vois pas trop comment on peut les accepter aussi...
    Un de mes nombreux beau-frères souffre de polyarthrose. Il a 35 ans et souffre vraiment beaucoup. Son médecin lui a proposé un protocole lui permettant d'utilisé des médicaments très efficaces; mais dont on ne connait pas bien les effets secondaires.
    Et ben, il a accepté. Le rémission est spectaculaire, il revit, et n'a plus mal. Il comprend qu'il risque d'en payer un jour ou l'autre le prix. Mais actuellement, il trouve que le jeu en vaut la chandelle.
    Quand l'on souffre d'une maladie chronique et invalidante, courrir le risque de voir son espérance de vie amputée de 10 ou 20 ans en contrepartie de pouvoir de nouveau utiliser ses mains, ou de quitter un fauteuil, ... peut sembler un deal avantageux.
    Moi, je suis heureux de ne pas être devant de pareils dilemmes. Bien sur, j'aimerais qu'il n'y ait aucun effet secondaires aux différents médicaments. Mais, melheureusement, ce n'est pas le cas.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  11. #8
    Jarod

    Re : Le Senat se penche sur les AMMs

    Oui, mais c'est un cas assez extreme je crois.Et les cas extrèmes ne résume pas tellement bien la situation, meme si ils permettent de faire comprendre le mécanisme du benefice/risque dans ce cas là.

    Le problème, c'est que les médicaments retirés dernièrement n'était pas en phase d'exploration...comme dans le cas de ton beau-frere.

    Tant que les effets secondaires rétablissent le patient et sont moins important que la maladie...j'ai rien à dire.


    Un extrait qui ma particulièrement surpris, une chose que je ne pouvais penser possible, sachant le pouvoir de l'argent...mais non en ce bas monde, tout est décidément possible.
    Voici le passage en question :
    2. L'indépendance des agences

    L'autonomie de gestion dont bénéficient les agences depuis leur création à la fin des années 90 avait pour but d'assurer leur indépendance à l'égard des laboratoires et du pouvoir politique afin de leur permettre d'accomplir leur mission de service public en dehors de toute pression susceptible de les en écarter.

    Mais la tendance qu'on observe actuellement à un financement industriel croissant et à une diminution concomitante du financement public est en train de ruiner cette ambition. En 2003, les ressources de l'AFSSAPS provenaient pour 83% de l'industrie pharmaceutique et pour seulement 6,4% de l'Etat. Circonstance aggravante, l'agence européenne (EMEA) qui connaît la même dépendance financière est placée sous la Direction générale « entreprise » de la Commission européenne.

    Comment dans ces conditions ne pas redouter que les agences ne soient devenues au fil des années les instruments dociles de ceux qui fournissent la majorité de leurs subsides alors qu'elles n'ont pas pour seule vocation de rendre un service aux industriels ?

    La création de la Haute Autorité de Santé n'y changera rien, ne serait-ce que parce que les modalités de financement restent les mêmes.
    Et ça ne risque pas de s'arranger de sitot au vu de la dernière phrase...
    Moins d'énergie, moins de pollution et du mieux vivre avec negawatt dans google...

  12. #9
    Phil Entropie

    Re : Le Senat se penche sur les AMMs

    Bonsoir,

    Je trouve l'exemple de Narduccio intéressant et m'amène à la réflexion suivante :

    L'acceptation d'un risque associé à un bénéfice peut varier significativement d'un individu à l'autre : l'un acceptera le traitement qui le soulage malgré le risque qui pèse tandis qu'un autre le refusera. Pourtant, les procédures de mise sur le marché sont les mêmes pour nous tous. C'est-à-dire que c'est un groupe d'experts qui va décider pour nous tous, malgré nos différences...

    C'est bien ça ? Dites moi si je fais fausse route, il est tard

  13. #10
    Jarod

    Re : Le Senat se penche sur les AMMs

    Oui, mais generalement, c'est une analyse rationelle (enfin on essaie !) qui t'amènera à prendre cette décision, donc ça devrait pas trop varier...
    Et pis le pequin de base peut-il vraiment faire un jugement par lui-meme, il lui manque peut etre quelques connaissances...

    Mais bon, c'est vrai qu'il est tard !
    Moins d'énergie, moins de pollution et du mieux vivre avec negawatt dans google...

  14. #11
    Narduccio

    Re : Le Senat se penche sur les AMMs

    Citation Envoyé par Jarod
    Oui, mais c'est un cas assez extreme je crois.Et les cas extrèmes ne résume pas tellement bien la situation, meme si ils permettent de faire comprendre le mécanisme du benefice/risque dans ce cas là.
    Mais plus courants que l'on ne le pense. Les maladies douloureuses ou invalidantes touchent plusieurs millions de personnes en France.
    Citation Envoyé par Jarod
    Le problème, c'est que les médicaments retirés dernièrement n'était pas en phase d'exploration...comme dans le cas de ton beau-frere.
    Dans une revue qui parlait de cette affaire, j'ai vue les radios de personnes atteintes aux mains d'arthrite; les doigts étaient en "équerre". Je pense que la douleur doit être plutot forte dans ce cas là. Je regarde mes doigts sur le clavier, et je me demande si j'en suis réduit à ces extrémités, est-ce que je courrais le risque de décéder d'un infarctus pour diminuer mes douleurs ?
    Le problème, et tu as raison de le souligner est que ces médicaments bénéficiaient d'une AMM et que ces effets secondaires n'avaient pas été divulgés. Le malade devrait pouvoir choisir en connaissance de cause. Pour mon beau frère le deal fut simple: "ces médicaments semblent faire des miracles; mais je ne peux rien vous garantir". Quand, il a accepté le traîtement, mon beau-frère n'était même pas sure que ces douleurs diminueraient ou disparatraient. Mais il en était à une telle extrémité qu'il était prêt à accepter tout et n'importe quoi. Il a même fait la tournée des guérisseurs.
    Lors d'un sondage aux USA, une majorité de jeunes ont déclarés qu'ils étaient prêts à utiliser des produits dopants et devenir riches et célèbres même s'ils devaient en mourrir jeune. Ce qui semble normal pour des futilitées, serait-il anormal pour la douleur ?
    L'acceptation d'un produit dépend de ce que l'on en attend. Certains sont prêts à mourrir pour ne pas souffrir, tandis que d'autres accepteraient toutes les souffrances inimaginables pour vivre une seconde de plus. Nous sommes tous différents et cela il nous faut l'accepter.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 18
    Dernier message: 05/12/2007, 01h01
  2. Les questions les plus fréquentes sur les rêves
    Par Bio_mec dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/04/2007, 13h58
  3. P2P : DADVSI adopté par le Sénat
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/05/2006, 15h36
  4. TIPE sur les COUCHES D'OXYDES METALLIQUES déposées sur les verres
    Par amandine et régis dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/02/2005, 10h45