Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 27 sur 27

mal au dos



  1. #1
    caroline

    mal au dos

    Bonjour!!

    voilà j'ai mal aud os depuis un certain temps enfin ca vient de temps en temps apr exemple qqun que j'ai voulu soulever en tirant par la main et PAF aie!! comme un decharge, je crois que ca ressemblerait plutot a uns sciatique, ca me prends dans certaines positions, en voiture ou quand je me baisse et ca m'est arrivé de sentir une legere douleur dans la jambe pendant qq temsp recemment, je devais alelr voir le docteur masi ej suis en pleine période d'exams et j'avoue que je manquerait presque de temps pour réviser donc je n'ai aps pris le temps d'aller chez le docteur, d'autant plus que ça c'etait calmé...

    J'aimerais avoir votre avis, cela ressemble a quoi (sciatique...)? Avec la réforme de la sécu on doit passer apr le généraliste pour se faire soigner par un professionel... est ce deja en place? et quel spécialiste me faudrait-il si je pouvais y aller directement (kiné ostéopathe,autre ...) ???
    Quel cachet pourrait me soulager ...? S'il y en a , ma belle mère me conseille du diantalvic mais je ne sais aps trop a quoi ca correspond...Je passerai en pharmacie plus tard ce soir si je le peux, ma santé est importante mais j'avoue là j'ai pas beaucoup de temps...

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    aquilegia

    Re : mal au dos

    Bonjour,
    effectivement, le mal de dos, c'est assez ennuyeux, surtout si celà t'empeche de dormir ou de te concentrer. Pour soulager la douleur dans l'immédiat, du paracetamol semble etre une bonne solution. Un pharmacien te conseillerait certainement très bien là dessus.
    Maintenant, sciatique ou pas, je n'en ai aucune idée... je pense que seul un médecin pourrait te le dire.
    Un généraliste pourra, s'il ne voit pas la cause directe de ton mal, te prescrire des radios, qui pourront aider le kiné (si des séances sont nécessaires) donc passer par un généraliste me semble etre une bonne solution.
    Sinon, eh bien, on ne le dira jamais assez, la prévention du mal de dos passe par une bonne musculature abdominale, et des positions adéquates lors du portage/tirage des objets lourds... La plupart des gens que je connais souffrant du mal de dos ont eu entre autre des exercices de renforcement abdominal à faire, sous surveillance du kiné.
    J'espère que ton mal va etre rapidement soulagé.

  4. #3
    michoxo

    Re : mal au dos

    bonjour, le diantalvic est un anti douleur assez fort il pourra te soulager mais si tu as une siatique va tout de même voir ton généraliste qui pourra te prescrir un anti inflamatoire que tu ne pourras pas avoir sans ordonnance, il n'est pas nécessaire d'aller chez un kiné ou un spécialiste pour cela car une siatique est une inflamation du nerf siatique due le plus souvent à un faux mouvement, une semaine d'anti inflamatoire devrait suffire, mais prend le temps d'aller chez le médecin car avec le temps cela va empirer et tu ne seras pas dans de bonnes conditions pour tes exams car tu risques de rester plus concentrée sur ta douleur qui rique d'apparaitre n'importe quand plustot que sur ta copie!

  5. #4
    caroline

    Re : mal au dos

    Docteur pas là c'est le probleme ... et l'heur tourne et je suis en exams lundi, c'est pas bien je sais j'iraiau pire lundi apres mon exam , je sais bien que le mieux serait le docteur ... mais dans l'immédiat c'est pas faisable...

    Mais je m'en charge apres,c'est une solution d'attente n fait surtout qu'il me faut ...

    merci pour vos réponses

  6. #5
    Denoby

    Re : mal au dos

    Le diantalvic c'est bien pour des douleurs qui ne parte pas suffisement avec le simple paracetamol, mais attention au dose ! Va vite chez le medecin apres tes exam ne te repose pas sur le diantalvique trop longtemps il y a risque d'accoutumence...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    cirinne

    Re : mal au dos

    pour ma part le mal de dos je connais pas coeur et le diantalvic me donnne des malaises donc mefiance quand meme au moment des examens. J'ai souvent double sciatique quand je reste trop longtemps assise par exemple, dans ce cas je vais marcher (aie ca fait mal) pendant un ou 2 km et tout de suite en rentrant je m'etire a meme le sol en general ca "decoince" mon nerf sciatique et le mal est oublié... jsuqu'a la prochaine fois
    bon courage

  9. Publicité
  10. #7
    cevenole

    Re : mal au dos

    tu as 20 ans je pense que ton mal au dos tu dois t'en occuper de suite!! il faut que tu muscles tes abdos c'est le meilleur soutien du dos! avoir de bonnes positions quand on reste longtemps assis!peut etre aller voir un osteopathe...moi j'ai 49 ans et je souffre du dos occasionellement, surtout à l'effort.

  11. #8
    fractal

    Post Re : mal au dos

    Bonjour à tous.

    Le mal de dos, tout le monde peut en souffrir ou presque. Ces douleurs chroniques gâchent parfois la vie. La question est : Pourquoi sans traumatisme direct, certains ont mal au cou et d'autres en bas du dos ? Après s'être assuré auprès d'un médecin qu'il n'y a pas de causes apparentes, l'ostéopathie est souvent la solution qui permet de régler définitivement ce problème.

    Les causes possibles :
    - des anciens traumatismes du type entorse de la cheville, chute sur les fesses, sur le dos, qui obligent certaines articulations de la colonne à travailler en surrégime pour compenser un manque de mobilité à distance.
    - des cicatrices opératoires qui limitent la mobilité des tissus de l'ensemble du corps et donc qui donnent un surplus de travail aux grands muscles du dos pour équilibrer le corps.
    - des troubles digestifs, dans antécédents infectieux...
    - des microtraumatismes répétés liés au sport, à la profession...
    ...

    Bref tout un ensemble de causes possibles qui peuvent aller au-delà de la zone douloureuse. Si les exercices physiques ainsi que la qualité de l'alimentation sont des éléments préventifs pour éviter le retour de ces douleurs ; l'ostéopathie est également une solution à envisager.

    D'autres infos sur :
    http://www.webosteo.info

    Bonne lecture et @+

  12. #9
    madridave

    Re : mal au dos

    Quelques precisions sur les messages avant moi.

    Dans le désordre,
    1/ le diantalvic ne crée pas de dépendance, sinon de façon rarissime.
    2/on ne fait pas de radio pour un mal de dos pour tout le monde
    3/caroline, tu as vu ton docteur?

    Enfin surtout pour le dernier message de fractal:
    -l'ostéopathie fait partie de l'arsenal thérapeutique mais n'est pas la panacée.
    -j'aimerai savoir où tu as lu que les lombalgies pouvaient etre causées par des troubles digestifs, des cicatrices opératoires, et j'en passe...j'attends donc de ta part quelques arguments quant à ces hypothèses qui me laissent perplexe on va dire......

    Bonne soirée

  13. #10
    Bibikirt

    Re : mal au dos

    Juste ce petit commentaire qui reprend tes réflexions qui me paraissent très pertinentes madidrave : je suis complètement d'accord avec toi sur le fait que l'ostéopathie n'est pas la solution idéale pour tout !!!

    A bon entendeur !
    Carpe Diem

  14. #11
    nowell

    Re : mal au dos

    pour avoir un père kiné et osthéopathe, et tant moi -même passioné de corps humain et d'astrophisique, il ne s'agit pas forcément d'une sciatique. Cela peut être un hernie discale pressant un nerf ( pas focément le sciatique).
    dans tous les cas il s'agit d'un déplacement de vertebre plus ou moins grave.Si un nerf est comprimé, je te conseille le PROFENID qui est un puissannt anti infflammatoire.
    Un osthéopathe ou un kiné ne pouront pas diagnostiquer avec précision tes problemes, passe chez un généraliste qu'il te préscrive des radios.

  15. #12
    Bibikirt

    Re : mal au dos

    Citation Envoyé par madridave
    -j'aimerai savoir où tu as lu que les lombalgies pouvaient etre causées par des troubles digestifs, des cicatrices opératoires, et j'en passe
    POur avoir fréquenté une fois (et une seule !) un ostéopathe (pour en avoir le coeur net ) je me suis rendu compte que l'ostéopathie fonctionnait un peu comme l'acupuncture dans le principe général : on ne raisonne manifestement pas en organe mais en système, chaque système entretenant les uns avec les autres des relations complexes pas seulement physiologiques (j'entends basées sur des principes biologiques montrés) mais aussi à un niveau différent difficile à caractériser par des mots, quelquechose comme des mécanismes dépourvus de substance physique, une sorte d'énergie étrange et non palpable. Par contre, la comparaison avec cet art ancestral qu'est l'acupuncture s'arrrête là, je ne veux froisser ni les uns ni les autres, c'est juste pour la démonstration. Ce que je veux dire, c'est que les relations "habituelles" telles qu'on les connait de manière traditionnelle n'existent plus ou alors sous une forme différente lorqu'on parle d'ostéopathie. Ceci pour prendre peut êztre un peu la défense de notre interlocuteur manifestement fans de l'ostéopathie. Ne parlant donc pas de la même chose, je pense qu'il n'est pas possible de se comprendre...

    Voila !
    Carpe Diem

  16. Publicité
  17. #13
    Kay1

    Re : mal au dos

    Citation Envoyé par madridave
    Quelques precisions sur les messages avant moi.

    Dans le désordre,
    1/ le diantalvic ne crée pas de dépendance, sinon de façon rarissime.
    2/on ne fait pas de radio pour un mal de dos pour tout le monde
    3/caroline, tu as vu ton docteur?

    Enfin surtout pour le dernier message de fractal:
    -l'ostéopathie fait partie de l'arsenal thérapeutique mais n'est pas la panacée.
    -j'aimerai savoir où tu as lu que les lombalgies pouvaient etre causées par des troubles digestifs, des cicatrices opératoires, et j'en passe...j'attends donc de ta part quelques arguments quant à ces hypothèses qui me laissent perplexe on va dire......

    Bonne soirée
    J'adore ce genre de dénégation!
    Alors cher madridave, je vous renvoie simplement:
    - à l'anatomie pour y rechercher les multiples connexions et interactions entre rachis et viscères,
    - aux travaux du professeur Irvin Korr, physiologiste de renom.

    Je suis moi même ostéopathe, et j'ai basé mon mémoire de fin d'étude sur ces relations (Le colon cause possible de mal de dos).
    Ma propre soeur, gastrologue en exploration fonctionnelle dans un CHU a présenté au cours d'un colloque international de motricité digestive son travail sur l'hyperpression sphinctérienne anale chez l'enfant, qui montrait que 80% de ces enfants présentaient des "problèmes de dos" (scoliose, cyphose ou autre) ....

    Juste à titre d'exemple, n'avez vous jamais entendu parler d'ileus suite à une fracture de L1 ?
    Dernière modification par Kay1 ; 06/09/2005 à 13h05.

  18. #14
    kinette

    Re : mal au dos

    Bonjour,
    Même si l'ostéopathie peut être efficace, elle entre dans le cadre des pseudo-sciences, tout comme la chiropraxie...
    Cf les intéressants articles de Charlatans.free.fr et pseudo-medecines.org:
    http://charlatans.free.fr/chiropraxie.shtml
    http://pseudo-medecines.org/articles.php?lng=fr&pg=20

    Kitpecs
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  19. #15
    Kay1

    Re : mal au dos

    En 1997, le Parlement européen recommande la mise sur pied de statuts des médecines non conventionnelles et en particulier de l'ostéopathie. Constatant que la France ne peut rester à l'écart d'une évolution inéluctable, Bernard Kouchner confie en 1999 au Pr Guy Nicolas une commission de travail chargée de faire des propositions quant à la reconnaissance de l'ostéopathie. C'est cette commission de travail qui est à l'origine du texte adopté par l'Assemblée nationale le 4 octobre 2001.

    L'assemblée nationale a fondé sa décision sur les avis circonstanciés de l'académie de médecine! Aurait elle participé à la reconnaissance officielle d'une pseudo-science comme vous tentez de le faire croire kinette.
    Un peu de respect pour cette noble institution s'il vous plait!
    Quant à vous références .... un peu court tout de même non?

  20. #16
    kinette

    Re : mal au dos

    Bonjour,
    Comment considérer comme scientifiques des pratiques qui s'appuyent sur des théories qui n'ont absolument rien de scientifique, qui ne sont pas testés?
    Ca ne veut pas dire que ça ne marche pas, et qu'il n'y a pas des choses à trouver dans ce domaine. Mais on ne peut considérer comme scientifique quelque chose qui ne l'est pas, désolée.

    Les remèdes de bonne fame avaient une certaine efficacité, mais les explications de la façon dont agissaient les simples utilisés n'avaient par contre rien de scientifique...

    On assiste apparemment pour l'ostéopathie à une volonté d'expérimentation, de compréhension, mais tant que la discipline traînera avec elle des conception ésothériques, on ne sera pas encore vraiment dans le domaine de la science...

    Quand à la reconnaissance par l'assemblé nationale, elle n'est pas une reconnaissance en tant que "discipline scientifique" mais seulement comme "médecine non conventionnelle".
    L'homéopathie ayant aussi été recconnue comme une branche médicale, je ne pense pas qu'une telle reconnaissance soit à considérer comme une preuve de sérieux en termes scientifiques.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  21. #17
    Kay1

    Re : mal au dos

    Les choses évoluent:
    16/08/2005 : Nouvelle réponse du ministre de la santé et des solidarités à MM les députés ROUBAUD, PERRUT et BESSE

    L'article 75 de la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé a reconnu le titre d'ostéopathe. La responsabilité de la définition des conditions de formation des ostéopathes et de leurs conditions d'exercice a été confiée à la haute autorité en santé, installée depuis le 22 décembre 2004, dans le cadre de l'évaluation des pratiques professionnelles. Conformément aux engagements du Gouvernement, un groupe de travail chargé de la rédaction du décret d'application de l'article 75 de la loi du 4 mars 2002 sera mis en place dès le mois de septembre 2005.

    Quant à tester l'ostéopathie, qui va s'en charger? Qui va se targuer d'une sensibilité suffisante pour critiquer les affirmations des ostéopathes si ce n'est des ostéopathes?
    Pour tester l'ostéopathie, il faudrait d'une part la reconnaitre réellement, et d'autre part donner de réels moyens pour que cette étude puisse se réaliser.

    L'ésothérisme: mettez alors dans le même sac la psychiatrie, la psychanalyse, la psychologie et que sais-je encore.

    Je ne vais pas me faire le défenseur des théories originelles de l'ostéopathie. Il est un peu facile de critiquer l'ostéopathie au travers de ses dogmes, comme vous le faites à propos de "remèdes de bonne femme".
    Pour votre information, en suisse, les scientifiques à force de critique, se rendent compte qu'ils vont perdre à tout jamais les "secrets" de la dernière herboriste en activité.
    Faute de s'être interessé à SA science des plantes, les scientifiques ont oublié l'essentiel: la préservation de la connaissance ...

  22. #18
    kinette

    Re : mal au dos

    Bonjour,
    L'ésothérisme: mettez alors dans le même sac la psychiatrie, la psychanalyse, la psychologie et que sais-je encore.
    La psychanalyse est effectivement une pseudo-science. Rien de vérifiable, beaucoup de mots et de concepts, pas de confrontation à la réalité. Son efficacité n'a même pas été prouvée.
    La psychiatrie est par contre basée sur des observations et des expérimentations.
    La psychologie est un terme qui recouvre trop de choses... si on parle de la psychologie cognitive et de la psychologie sociale, les gens qui travaillent dans ces domaines font actuellement des efforts pour tester des théories. Les méthodes sont scientifiques, et malgré la difficulté dans cette science intermédiaire entre sciences humaine et sciences "dures", je trouve que les chercheurs bossant dans ces domaines font d'énormes efforts pour avoir des données quantifiable et les moins biaisables possibles par des "effets humains".

    Je ne vais pas me faire le défenseur des théories originelles de l'ostéopathie. Il est un peu facile de critiquer l'ostéopathie au travers de ses dogmes, comme vous le faites à propos de "remèdes de bonne femme".
    Je n'ai rien contre les remèdes "de bonne fame (fama= la réputation en latin). Je suis d'ailleurs passionnée de botanique et très intéressée par l'utilisation des plantes, et la culture, les mythes qui y sont liés.
    Vous confondez le fait de reconnaître la part irrationnelle de certaines pratiques et le fait de rejeter celle-ci.
    Heureusement que pour l'usage des plantes (et de nombreuses autres connaissances) on a su dépasser des concepts anciens, et s'intéresser à la façon dont ça fonctionnait (ça permet d'avoir des pratiques plus efficaces, de développer celles qui marchent, et d'éviter celles qui ne servent à rien voire sont dangereuses).
    Le problème que je vois dans l'ostéopathie est que les personnes qui la pratiquent, la développent, ne m'ont pas l'air pressés de se débarrasser de la "magie" des premières théories. Comme si les chimistes actuels persistaient à utiliser les concepts de l'alchimie et se baser sur des histoires d'éther, de transmutation, etc...

    Pour votre information, en suisse, les scientifiques à force de critique, se rendent compte qu'ils vont perdre à tout jamais les "secrets" de la dernière herboriste en activité.
    Faute de s'être interessé à SA science des plantes, les scientifiques ont oublié l'essentiel: la préservation de la connaissance ...
    Je ne vois pas ce que ça vient faire ici. La conservation de l'usage des plantes est à mon avis importante, et aussi la progression vers une meilleure connaissance de celles-ci.
    Dire que la façon dont travaillent les "sorciers", et les explications qu'ils mettent derrière leurs pratique ne relèvent pas du domaine de la science ne veut pas dire tout mettre aux oubliettes. Mais il peut aussi être bon de savir quels dangers ont certaines plantes, savoir comment elles agissent (ce qui peut permettre de trouver des médicaments plus efficaces, témoin l'artémisine maintenant utilisée contre le paludisme), comprendre quels composés agissent (l'absinthe contient des composés intéressants mais aussi d'autres qui sont toxiques et qu'il vaut mieux éliminer).

    Bref, il faudrait peut-être un peu arrêter de se comporter justement en "imposteur scientifique" et accepter de se soumettre à une véritable démarche scientifique, au lieu de ,chaque fois qu'on fait remarquer que certaines choses ne sont pas claires, hurler à la persécution, et se retrancher derrière des remarques qui n'ont rien à voir avec le problème exposé.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  23. Publicité
  24. #19
    Kay1

    Re : mal au dos

    Citation Envoyé par kinette
    Bonjour,


    Le problème que je vois dans l'ostéopathie est que les personnes qui la pratiquent, la développent, ne m'ont pas l'air pressés de se débarrasser de la "magie" des premières théories. Comme si les chimistes actuels persistaient à utiliser les concepts de l'alchimie et se baser sur des histoires d'éther, de transmutation, etc...


    Bref, il faudrait peut-être un peu arrêter de se comporter justement en "imposteur scientifique" et accepter de se soumettre à une véritable démarche scientifique, au lieu de ,chaque fois qu'on fait remarquer que certaines choses ne sont pas claires, hurler à la persécution, et se retrancher derrière des remarques qui n'ont rien à voir avec le problème exposé.

    K.
    Parce que rejeter, sans vous être informé sérieusement de ses évolutions et sans autre forme de procés, l'ostéopathie est une démarche scientifique? Ne vous baser que sur des a priori, pire sur l'opinion de quelques auteurs des cites que vous mettez en références, a valeur scientifique?

    Avez vous seulement étudié les références que j'ai cités?:

    "Le mythe de la vertèbre qui se déplace n'est plus.
    Irvin Korr, grâce à ses travaux, a sorti I'ostéopathie de l'empirisme dans lequel certains scientifiques et médecins se plaisaient à la cantonner.
    Il a, en outre, dans le respect des principes de Still, réussi à réunir des courants ostéopathiques divers (organique, crânien) sur la base essentielle d'une recherche pointue en physiologie.

    Irvin Korr fonde l'ostéopathie sur quatre grands principes :
    Les articulations et leurs tissus de soutien sont sujets à des dérèglements anatomiques et fonctionnels.
    Ces dérèglements ont des répercussions locales et des répercussions à distance.
    Ces dérèglements sont en relation directe ou indirecte avec d'autres facteurs pathologiques.
    On peut déceler ces dérèglements, et on peut influencer favorablement leurs répercussions locales et systémiques. Celles-ci peuvent être décelées et favorablement influencées par des manipulations.

    Un autre sujet polémique: la mobilité des os du crâne:
    http://www.osteopathie-france.net/Pr...Rommeveaux.htm

    Ces mouvements sont évoqués dans un traité d'anatomie d'un chirurgien de .... la cour de Louis XIV, monsieur Dionis. (je tiens à votre disposition la copie des paragraphes y faisant allusion).

    POurquoi autant de scientifiques réfutent ils cette observation? Peut être justement parce qu'ils n'ont pas d'explication à fournir à ces mouvements. La solution de facilité?


    Les fondements de l'ostéopathie sont certes contestables, mais encore faudrait-il les replacer dans leur contexte historique. Les médecins de l'époque n'avaient pas grand chose de scientifique!

    Quoiqu'il en soit, je n'accepte pas vos affirmations. Des preuves scientifiques confirment une partie (et une partie seulement ) des principes de Still, mais les "tests" sont en cours. Les ignorer, pire les nier constitue une démarche intellectuelle malhonnete inacceptable.

  25. #20
    kinette

    Re : mal au dos

    Bonjour,
    J'ai dit qu'on assistait à une volonté d'expérimentation et de compréhension, ce qui va exactement dasn le sens de ce que vous dites.
    Mais force est de reconnaître il me semble que l'enseignement de l'ostéopathie n'est pas exempt de "restes du passé", et que si certaines tendances de l'ostéopathies vont vers une démarche scientifique, ça n'est pas le cas de tout ce qu'on rencontre dans ce domaine.
    De plus certains ostéopathes (je n'ai pas dit tous...) aimeraient apparemment à faire croire qu'on peut tout soigner par des manipulations. Là on entre dans le domaine du charlatanisme.

    Donc, s'il est besoin de le répéter: j'aprécie d'autant plus les personnes travaillant sur l'ostéopathie qui adoptent une démarche scientifique

    Mon attitude n'est pas une attitude de mépris. J'ai seulement des réserves par rapport à certains aspects, certaines façons d'aborder la chose. De même lorsqu'on me parle de la médecine chinoise, je ne nie pas son efficacité (peut-être pas totale, mais il y a certainement plein de techniques/remèdes intéressants). Par contre j'ai du mal à adhérer aux explications basées sur les "énergies".

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  26. #21
    Kay1

    Re : mal au dos

    Bien, nous allons finir par discuter sereinement.
    Je me permets de vous faire remarquer que des exemples de "dérives" existent dans tous les domaines scientifiques ( mémoire de l'eau, fusion à base température...), ce qui n'a pas conduit à mettre en doute la validité de ces sciences.

    Aujourd'hui, un certain nombre d'ostéopathes cherchent à comprendre, à expliquer les résultats obtenus. Seulement les résistances sont telles qu'il est difficile d'expérimenter et de publier, particulièrement en France: Pierre Tricot par exemple qui tente d'ouvrir des perspectives en s'appuyant sur les travaux de Spencer, Alfred Korzybski, Stéphane Lupasco, Jean Charon etc.
    http://perso.wanadoo.fr/pierre.tricot/index.htm

    Alors de grâce, ne réduisez pas l'ostéopathie à ses principes fondateurs, laissez un peu de temps à la démarche scientifique qui s'est progressivement mise en place, et qui mène un certain nombre d'entre nous.

  27. #22
    camaron

    Re : mal au dos

    Citation Envoyé par kinette
    On assiste apparemment pour l'ostéopathie à une volonté d'expérimentation, de compréhension, mais tant que la discipline traînera avec elle des conception ésothériques, on ne sera pas encore vraiment dans le domaine de la science...

    rien que cette attitude ouverte et la réalité physique des manipulations qui soulagent les patients ne permet pas de la classer au même niveau que l'homépathie.

    Les supports esotheriques ne sont pas utilisés par tous les ostéopathes. Dans les techniques non vérifiées il y a quand même differents niveaux. Sans avoir expérimenté cette technique elle me parait pouvoir au moins pendant quelques temps pouvoir bébéficier du doute.

  28. #23
    Kay1

    Re : mal au dos

    La Loi Huriet interdit aux non médecins d'effectuer des études cliniques sur des patients, ce que nous reproche l'Académie de Médecine, cherchez l'erreur!
    Probablement que les 5200 médecins formés aux DIU en 300 heures (théoriques + pratiques) vont nous aider à pallier ce manque de publications qui, soit dit en passant, sont majoritairement réalisées dans les pays anglo-saxons par des non-médecins.

  29. #24
    sabyne22

    Re : mal au dos

    Bonjour tout le monde !!
    Vu que nous sommes dans un fil de discussion sur le mal de dos voilà ce que j'ai à vous dire... et j'aimerais savoir ce que vous en pensez !!
    Comme chacun de vous j’avais tout le temps mal au dos au niveau des lombaires depuis longtemps. J’ai fait comme tout le monde des séances de kiné et des médicaments pour soulager… (qui ne soulagent pas vraiment)
    Et un jour j’en ai eu marre et j’ai surfé sur le net. J’ai découvert le site ###########. Nouvelle méthode, coussin ergonomique expérimenté cliniquement, résultats satisfaisants, témoignages intéressants… bref je me suis lancée à acheté un coussin ########.
    En l’utilisant tous les jours au bout de 4 mois j’avais presque plus mal (on a toujours peur que la douleur ressurgisse). En fait il a fallut un peu de temps pour m’habituer au coussin mais le soulagement a été immédiat avec un sentiment de bien être aussi c'est trés agréable et j’ai continué.

    Ce que j’aime bien de cet appareil c’est qu’il y a 2 phases : 1 phase passive pour soulager les problèmes de dos et 1 phase active (à utiliser une fois qu’on ne ressent plus de douleur) pour renforcer les muscles de la colonne vertébrale.

    Il faut l’utiliser tous les jours pour avoir des résultats rapidement mais ça marche vraiment !!!! #########devrait être remboursé par la sécu et il n’y a pas que moi qui le dit !!

    N’hésitez pas allez voir le site ########## et appelez pour poser des questions ils sauront vous aider et vous écouter.
    Je l’utilise encore pour renforcer mes muscles de la colonne vertébrale avant de faire du sport je suis trop contente

    Pourquoi avaler des médicaments qui vous détruisent l'estomac pour ne plus avoir mal ?

    @bientot

    Sabyne
    Dernière modification par mh34 ; 04/02/2011 à 15h41.

  30. Publicité
  31. #25
    Old-Crow

    Re : mal au dos

    et la chiropratique , tu as essaye ? moi il m'a resolu mes douleurs dorsales en une seance, mais il faut des radios. depuis j'y vais regulierement pour un check up, et je me sens tout leger apres a chaque fois.

  32. #26
    invite44531521

    Re : mal au dos

    Bonjour,

    Je suis désolé de déterrer ce vieux fil sur lequel je suis tombé en faisant une recherche.
    Je pense qu'il est toujours d'actualité pour beaucoup

    Ma question :

    Le froid, l'humidité, sont-ils des éléments qui font réellement ressurgir les douleurs dorsales, suite à un ancien traumatisme, (tassement de disque), ou est-ce une idée reçue ?

    Je pose la question parce que tout le monde me répète la même chose chaque année, quand les douleurs reviennent à la même période, propice aux "refroidissements", et d'un autre côté, je ne m'explique pas le processus qui peut conduire à ce phénomène.

    La seule chose qui me soulage à chaque fois (mais c'est assez long) : Le Kétoprofène pour l'inflammation et le massage de la zone douloureuse avec de la crème.
    Le dos au radiateur ne semble pas efficace...

    Donc, le froid et l'humidité ont-il vraiment un rapport, ou c'est juste un concours de circonstances ?

    Merci pour vos avis éclairés

  33. #27
    trebor

    Re : mal au dos

    Bonsoir à tous,

    J'ai souffert du dos et meme du bas ventre pas mal de mois sans pouvoir savoir pourquoi.

    Puis j'ai dû prendre des anti-biotiques et des anti-inflammatoires suite à une piqûre d'insecte ( un moustique probablement ) à l'avant bras qui s'est infectée.

    Suite au traitement, le mal de dos a disparu et depuis, plus rien malgré le froid et l'humidité.

    A mon avis j'avais soit une petite infection ou inflammation au bas du dos et les médicaments l'on éradiqué.

    L'hiver ont est moins actif et trop longtemps assis, ce qui n'est pas bon pour le dos.

    Marcher d'un bon pas peut soulager, je connais une personne qui a trouvé un grand soulagement en pratiquant le jogging mais à allure très modérée, alors qu'il s'est retrouvé en siège roulant suite à un accident (chute d'un camion à l'armée ) et un grave problème au dos.

    Certain disent que se laver les mains à l'eau froide peut entraîner des rhumatismes et/ou de l'arthrose aux doigts, personnellement je n'y crois pas, il doit y avoir d'autres causes.

    Bonne suite et soirée
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. mal de dos et jambes
    Par biloa dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 15
    Dernier message: 14/07/2010, 08h56
  2. Mal au dos et marche à pied, une solution
    Par trebor dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 14
    Dernier message: 16/11/2007, 07h24
  3. mal de dos du a des déformations
    Par patxiku dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/10/2006, 22h56
  4. SPAM : vaincre le mal par le mal
    Par invite158967239 dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 12
    Dernier message: 27/05/2004, 09h49