Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Régimes




  1. #1
    noir_ecaille

    Régimes

    Bonjour,


    Je viens poster pour prendre des conseils sur deux régimes contradictoires : végétarien et carnivore.

    Tout d'abord le cas le plus courant : quand une personne désire devenir végétarienne sans pour autant se carencer (en fer notamment), à quel fréquence et quels d'aliments d'origine animale doit-elle au minimum ingérer ? Le but est d'éviter les carences nutritives sans passer par des compléments alimentaires type Interféron.

    Enfin, un cas peut-être exotique : quand on n'a d’appétit que pour la viande ou le poisson, à quelle fréquence et quels aliments d'origine végétale faut-il au minimum ingérer ? Je sais que c'est censément mauvais pour les reins, mais j'en ai mal claque des selles molles à très molles puis côté féculents, mon palais se lasse très vite. Y a-t-il certains type de viande à privilégier et d'autres à limiter ? Plutôt viande ou plutôt poisson ?


    Merci de votre bienveillante participation. Néophytes s'abstenir. Régimes de magazines aussi.

    -----

    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  2. Publicité
  3. #2
    mh34

    Re : Régimes

    Hello!
    Tout changement de régime alimentaire pour des raisons médicales ne peut ( et ne doit!) se faire que si on a vérifié qu'il était justifié, et ça ne se fait pas seulement par l'interrogatoire.
    Autrement dit, il faut d'abord s'assurer qu'il y a une intolérance alimentaire, et laquelle.
    Si c'est volontaire...les oeufs, les légumes secs ( lentilles), le chocolat, certains légumes frais contiennent du fer, et en principe une alimentation n'excluant ni produits laitiers ni oeufs assure un apport protidique suffisant. Mais le mieux est d'aller prendre un RV dans une consultation de diététique.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς

  4. #3
    myoper

    Re : Régimes

    Bonjour, je vais simplifier beaucoup.
    Au point ou en est notre société de consommation et des produits disponibles ainsi que de leur prix, je commence par rappeler qu'il ne faut pas oublier qu'il existe maintenant des petites pilules qui permettent de combler les déficits supposés (1).
    Ceci étant dit, les protéines, c'est environ 1g par kilo et par jour, toutes origines confondues et les légumes, c'est "beaucoup" et ou "cinq" (comprendre une bonne dose diverse et variées que je ne saurais absolument pas décrire pour avoir le pool d'éléments et de vitamines qu'iceux sont censés apporter un fois cuisinés de la bonne façon (en cas de problème, se rapporter au (1) - les fruits, c'est pour ceux qui peuvent se taper la dose de sucre correspondante, sinon, il vaut mieux les laisser "un peu" de coté...).
    Trop de protéines présentent un risque pour les reins dans la mesure ou ceux-ci pourraient ne pas les "filtrer" normalement (ce qui est rare pour un sujet jeune en bonne santé et correctement hydraté).
    Au passage, si on ne fait pas sa cuisine soi-même ou de façon familiale et qu'il existe un problème de poids, il faut impérativement regarder les apports caloriques et les apports en graisse des plats achetés car on s’aperçoit souvent que des plats cuisinés supposés diététiques par leur nature (légumes ou poissons, par exemple) présentent souvent des concentrations en graisses supérieurs à 15% et/ou des graisses saturées qui avoisinent et dépassent les 10%) donc on peut aussi le faire tant qu'on est encore en bonne santé et qu'on a pas de encore de souci de poids...
    A cause des oméga 3 tant vantés et du mauvais rapport (3/6) retrouvés dans les contrées préférant la viande sur pattes à comparer au bon rapport chez les consommateurs de produits de la mer, le poisson peut être facilement proposé 6 jours sur 7 (il y a deux soucis à une recommandation générale, c'est que la plupart des poissons vendus cuisinés sont aussi, voire plus, caloriques et présentent presque autant de graisses saturées que du beurre en sauce et l'autre étant qu'il n'y a tout simplement pas assez de poisson(s) pour tout le monde, même d'élevage et plus le poisson est d'élevage (nourriture et confinement), plus les caractéristiques de sa chair se rapprochent de la viande sur pattes mais ça reste encore un bon produit dans la plupart des cas).
    - http://forums.futura-sciences.com/sa...cologique.html
    Message 38 à 41.
    En attendant de trouver des produits de la mer pas chers et en quantité suffisante (algues), il reste les graisses végétales (oméga de type AAL - acide alpha linolénique ou AAL) et même s'il leur manque les EPA et DHA (http://fr.wikipedia.org/wiki/Om%C3%A..._poissons_gras - c'est mieux qu'un nom chimique ) un peu synthétisés à partir de l'ALA.
    Je ne sais même plus s'il y a une conclusion à donner...


  5. #4
    myoper

    Re : Régimes

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    ... est d'aller prendre un RV dans une consultation de diététique.
    Trop façç...

  6. #5
    noir_ecaille

    Re : Régimes

    Me concernant (régime carnivore), il y a intolérance au moins au lactose. Je sais que ma mère fait une intolérance aux fibres et qu'elle est aussi suspectée d'intolérance au lactose.

    Si je résume, mieux vaut de tout de façon équilibrée (certes). Sinon les compléments en pilules permettent un certains confort au moins psychologique. Mieux vaut manger du poisson de préférence pêché que sauvage. Enfin, tant qu'il n'y a pas de problème de surpoids ou de cholestérol, on peut s'autoriser des plats pré-cuisinés -- dans mon cas les gens s'interrogent façon "où met-elle tout ça ?" quand j'ingurgite exactement une ration double pour chacun de mes repas quotidiens

    Puis, est-ce lié ou non ? Peut-être est-ce psychologique ou non. A chaque repas faiblement protéiné (à peine quelques miettes de thon dans une salade ou quelques miettes de viande dans une sauce), je me sens fatiguée voire énervée même en me vengeant sur le pain, j'ai comme un manque, et des fois j'ai une migraine (suite à une journée sans viande ni produit laitier par exemple).

    Je songe de plus en plus souvent à consulter un médecin diététicien bien que mon état ne me semble pas pathologique -- c'est plus une question de confort et de goût aussi.

    A propos de goût, j'en pince beaucoup pour la viande rouge mais ici et là "on" dit que trop en manger est mauvais pour la santé. A quel moment ou à quelle fréquence cela peut induire un risque pour un sujet jeune et sain ?

    Merci pour les liens aussi
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    albanxiii

    Re : Régimes

    Bonjour,

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Enfin, un cas peut-être exotique : quand on n'a d’appétit que pour la viande ou le poisson, à quelle fréquence et quels aliments d'origine végétale faut-il au minimum ingérer ? Je sais que c'est censément mauvais pour les reins
    Pour quelqu'un qui ne veut pas de réponses façon magazine, vous ne donnez pas le bon exemple !
    Bref, rassurez-vous, cela n'est pas vrai, sauf problème rénal préexistant : http://www.lanutrition.fr/les-news/u...les-reins.html
    J'avais d'autres références, mais le site en questions est en maintenance actuellement....

    @+
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  9. #7
    noir_ecaille

    Re : Régimes

    Ce que je cherche, Albanxiii, ce sont moins des conseils recettes qu'un peu de vulgarisation, voir des publications. La vérité vraie plutôt que des rumeurs, quitte à ce qu'on me réponde honnêtement "on ne sait pas"

    Si je veux vraiment me faire analyser sous toutes les coutures, ça se passera IRL avec des médecins bien sûr. Maintenant je ne suis pas non plus fanatique des médications et analyses à outrance. Tant que je peux mener une vie fonctionnelle, je préfère discuter avec des médecins que passer sur la table d'examen.

    J'aime surtout en apprendre d'avantage à partir de petits riens
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  10. Publicité
  11. #8
    myoper

    Re : Régimes

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    "on ne sait pas"
    une fois faites les observations sur les différents régimes (méditerranéens, asiatiques (chinois, japonais, Okinawa, ... (passé et présent), etc. et même ch'ti) et les états de santé afférents de ces différentes populations qui migrent ou pas, les études sur les différents éléments (anti-oxydants, vitamines et autres - séparément et ensembles), in vivo ou vitro, rétrospectif ou prospectif, on ne peut toujours tirer que des tendances et des fourchettes très larges ; on en a déduit des arj assez approximatifs mais qui représentent ce qu'on a de mieux pour l'instant. Donc, sorti de ces conseils généraux, on ne sais effectivement pas être plus précis mais surtout comment le déterminer dans chaque cas particulier (c'est l'individu qui va tâtonner) jusqu’à ce qu'un modèle du corps entier soit disponible (et le médecin cédera la place à un beau système informatique ).

  12. #9
    mh34

    Re : Régimes

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    (et le médecin cédera la place à un beau système informatique ).
    Non..je n'ai aucune crainte là-dessus ; c'est le rapport médecin/patient, donc humain/humain, qui fait tout le prix et la valeur de la médecine ; y a qu'à voir la fidélité générale des patients à leur médecin traitant...C'est pas un système informatique qui les intéresse pour être soignés, sauf exception et cas très précis. Tout ce qui passe par le regard, les gestes, le sourire, les attitudes, l'expression du visage...toute la communication non verbale quoi, ça aucun ordinateur ne pourra le faire et tu le sais aussi bien que moi. Qu'on soit aidés par les algorithmes décisionnels c'est certain ,mais ça ne remplacera pas.

    Bonne nuit.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς

  13. #10
    noir_ecaille

    Re : Régimes

    C'est vrai Mh34, que si je devais consulter un ordinateur, j'irais encore moins souvent voir les médecins ^^; Je ne compte plus le nombre de fois où la voix rassurante d'un SOS médecin annonçait ce bonheur ô combien paradoxale d'une injection pour soulager mes migraines et plus. Bêtement un contact rassurant quand on n'est plus capable de rien à cause de la maladie -- ennemi sournois qu'on a parfois du mal à repousser.


    @ myoper : En bref, il ne me resterait plus qu'à trouver mon propre régime au travers de mon ressenti et de ces recommandations.

    Sur une période de combien d'années sont suivies ces populations ? Et par quels moyens ? J'imagine qu'il faut prévoir des pertes de données en cours de route aussi, donc comment ça se passe à l'égard des volontaires et aussi côté médecins pour effectuer un suivi aussi fastidieux ? A moins qu'il ne s'agisse de recherches par méta-données épidémiologiques ? Existe-il aussi des "suivis spécifiques" pour certaines maux telles que migraines, allergies, (in)conforts intestinaux ou stomacaux variés, problèmes immuns... et que sais-je encore ? Je demande parce qu'il existe tellement de pubs agro-alimentaires (comme le Bio TM ou une certaine fourchette vibromassante) qui nous annoncent mondes et merveilles, ça me laisse souvent une impression charlatanesque
    Dernière modification par noir_ecaille ; 18/02/2013 à 03h35.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  14. #11
    mh34

    Re : Régimes

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message

    Sur une période de combien d'années sont suivies ces populations ? Et par quels moyens ? J'imagine qu'il faut prévoir des pertes de données en cours de route aussi, donc comment ça se passe à l'égard des volontaires et aussi côté médecins pour effectuer un suivi aussi fastidieux ? A moins qu'il ne s'agisse de recherches par méta-données épidémiologiques ?
    Alors pour ça tu as une étude en cours ( tout ici : https://www.etude-nutrinet-sante.fr/...mon/login.aspx!) qui se fait sur une très longue durée, leur but étant d'enregistrer 500 000 personnes...tout se faisant par l'intermédiaire de questionnaires sur le net, plus un examen clinique/biologique détaillé. Pas inintéressant de participer...
    Existe-il aussi des "suivis spécifiques" pour certaines maux telles que migraines, allergies, (in)conforts intestinaux ou stomacaux variés, problèmes immuns... et que sais-je encore ?
    Oui sûrement...suis pas spécialiste de la question, mais les pistes du rapport entre alimentation et certaines pathologies sont de plus en plus étudiées.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς

  15. #12
    noir_ecaille

    Re : Régimes

    Excellent ! Je sens que je vais suivre ça avec *délice*

    Merci
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

Discussions similaires

  1. regimes sinusoidaaux
    Par fatt33 dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 08/03/2010, 00h16
  2. Régimes sinusoïdaux
    Par Road Ster dans le forum Électronique
    Réponses: 14
    Dernier message: 05/01/2008, 20h34
  3. Régimes transitoires: à t=0, i= ???
    Par margatthieu dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/05/2007, 08h54
  4. Aliments régimes?
    Par from the sky dans le forum Maigrir sans régime, c'est possible
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/11/2006, 20h23