Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Rapport d’une infirmière



  1. #1
    belladoctor

    Rapport d’une infirmière

    Les parents de Mlle Sandrine KAVIRA ont remarqué cher leur fille âgée de 25 ans une tendance à la solitude depuis un mois, un amaigrissement croissant avec une anorexie intrigante. Elle est devenue taciturne. Elle veille tard à en juger par la musique mélancolique qu’on entend dans sa chambre jusqu’aux petites heures. Sandrine KAVIRA reste cependant très active dans ses occupations académiques et tâches domestiques. Je viens de la voir rapidement à domicile. Elle a refusé de répondre à mes questions de sorte que l’anamnèse n’a pas pu être faite.
    Etudiante en Informatique, elle a deux grande-sœurs bien portantes et un jeune frère de 16 ans atteint de drépanocytaire homozygote. Ce dernier m’a signalé que depuis deux mois Sandrine KAVIRA est sans nouvelles de son fiancé Nicolas, parti pour un long séjour d’études au Canada, qu’elle avait eu un retard des règles non désiré de 10 semaines il y a 2 ans et ce problème avait été réglé à l’insu des parents. Ces derniers m’ont informé que leur fille avait été opérée à 19 ans pour une appendicite à la Clinique Ngaliema de Kinshasa.
    Les mensurations montrent :
    -Poids : 56 Kg. Elle pèse d’habitude 63 Kg
    -Taille : 176 Kg
    -TA : 148/52 mmHg
    -Pouls : 104 cycles/min
    -Température : 38,6°C
    -Tour de taille :78cm
    -Tour de hanche : 91cm
    Placée sur le côté droit de Mlle Sandrine KAVIRA, j’ai procédé à l’inspection et la palpation de la tête, du cou et du tronc et de toutes les parties de son corps. J’ai noté un hochement rythmique de la tête, un regard perçant, des conjonctives bien colorées, des lèvres sèches, une tuméfaction cervicale médiane antérieure, indolore à la base cervicale de la taille d’un œuf de poule avec un thrill à l’auscultation. L’examen a révélé à la percussion une augmentation des vibrations vocales et une matité au poumon droit, un souffle tubaire et des râles crépitant à l’auscultation du même poumon. Le choc de pointe vigoureux de 2 travers de doigts de diamètre et palpable au 5e espace intercostal gauche sur la ligne médio-claviculaire ainsi qu’un frémissement cataire le long du bord gauche du sternum pendant la diastole. On entend à l’auscultation un souffle diastolique au 2e espace intercostal droit irradiant vers les vaisseaux du cou en même temps qu’un roulement de Flint signant une sténose mitrale. On voit à la fosse iliaque gauche une cicatrice attendue d’appendicectomie. L’épigastre et l’hypochondre droit sont sensibles. Au palper profond le foie est lisse et ferme à 3cm en dessous du rebord costal avec bord mousse. Le pli cutané paresseux. La rate n’est pas palpable. Au niveau de l’artère crurale on ausculte un double souffle de Durozier. S’il n’y a pas d’œdème aux membres inférieurs, on remarque cependant des mains moites, un tremblement des doigts et des réflexes ostéo-tendineux vifs. Sa sensibilité tactile est perturbée car elle ne distingue pas le tube tiède du froid et les yeux fermés elle prend ces tubes pour des stylos.
    Elle a un cliché du thorax d’il y a 6 mois montrant des champs pulmonaires clairs, une silhouette cardiaque avec un indice cardio-thoracique de 0,54.
    Recevez, cher Docteur François KASEREKA, avec mes vœux de bonne année 2013, ma respectueuse considération.
    Votre Infirmière
    Questions :
    1. Veuillez relever toute erreur dans ce rapport fait par l’infirmière
    2. Si les observations de l’infirmière sont fiables discuter les diagnostics différentiels possibles

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    mh34

    Re : Rapport d’une infirmière

    Citation Envoyé par belladoctor Voir le message
    Questions :
    1. Veuillez relever toute erreur dans ce rapport fait par l’infirmière
    2. Si les observations de l’infirmière sont fiables discuter les diagnostics différentiels possibles
    Et vos réponses?
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  4. #3
    f6bes

    Re : Rapport d’une infirmière

    Bjr à toi,
    C'est NOUS qui ..DEVONS relever les erreurs de TON devoir.....ou c'est ..TOI !
    C'est pas le genre de la maison..sur FUTURA.
    A 56 messages au compteur tu devrais le SAVOIR.
    Bon W E

  5. #4
    Larixd

    Re : Rapport d’une infirmière

    Bonjour,
    J'ai plutôt l'impression que belladoctor a fait une erreur et envoyé sur le forum un message destiné à un confrère.
    Libre-penseur cartésien et zététicien.

  6. #5
    noir_ecaille

    Re : Rapport d’une infirmière

    Ça sent plutôt l'exercice.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    belladoctor

    Re : Rapport d’une infirmière

    slt.
    les rerreurs dans ce rapport fait par l'infirmière sont:
    1) l'anamnèse est faite:
    il s'agit de Mlle Sandrine KAVIRA, âgée de 25 ans, étudiante en Informatique, elle a eu une tendance à la solitude depuis un mois, un amaigrissement croissant avec une anorexie intrigante. Elle est devenue taciturne. Elle veille tard à en juger par la musique mélancolique qu’on entend dans sa chambre jusqu’aux petites heures. Sandrine KAVIRA reste cependant très active dans ses occupations académiques et tâches domestiques.elle a deux grande-sœurs bien portantes et un jeune frère de 16 ans atteint de drépanocytaire homozygote. Ce dernier m’a signalé que depuis deux mois Sandrine KAVIRA est sans nouvelles de son fiancé Nicolas, parti pour un long séjour d’études au Canada, qu’elle avait eu un retard des règles non désiré de 10 semaines il y a 2 ans et ce problème avait été réglé à l’insu des parents. Ces derniers m’ont informé que leur fille avait été opérée à 19 ans pour une appendicite à la Clinique Ngaliema de Kinshasa.
    2) les signes généraux:
    -Taille : 176 cm
    -le rythme cardiaque: la fréquence est 104 pulsations par minute
    3) les signes physiques:
    - l'ispection:
    un hochement rythmique de la tête,un regard perçant, des conjonctives bien colorées, des lèvres sèches,
    à la fosse iliaque droite une cicatrice attendue d’appendicectomie, L’épigastre et l’hypochondre droit sont sensibles
    Le pli cutané paresseux.
    S’il n’y a pas d’œdème aux membres inférieurs, on remarque cependant des mains moites, un tremblement des doigts et des réflexes ostéo-tendineux vifs. Sa sensibilité tactile est perturbée car elle ne distingue pas le tube tiède du froid et les yeux fermés elle prend ces tubes pour des stylos.
    - la palpation:
    une tuméfaction cervicale médiane antérieure, indolore à la base cervicale de la taille d’un œuf de poule,avec un thrill,une augmentation des vibrations vocales au poumon droit,Le choc de pointe vigoureux de 2 travers de doigts de diamètre et palpable au 5e espace intercostal gauche sur la ligne médio-claviculaire ainsi qu’un frémissement cataire le long du bord gauche du sternum pendant la diastole.
    Au palper profond le foie est lisse et ferme à 3cm en dessous du rebord costal avec bord mousse.
    La rate n’est pas palpable
    - percussion:
    une matité au poumon droit
    -auscultation:
    un souffle tubaire et des râles crépitant à l’auscultation du même poumon,un souffle diastolique au 2e espace intercostal droit irradiant vers les vaisseaux du cou en même temps qu’un roulement de Flint signant une sténose mitrale.
    Au niveau de l’artère crurale on ausculte un double souffle de Durozier.
    les explorations:
    Elle a un cliché du thorax d’il y a 6 mois montrant des champs pulmonaires clairs, une silhouette cardiaque avec un indice cardio-thoracique de 0,54.
    les diagnostics:
    a) syndrome de condensation pulmonaire non rétractile qui associe cliniquement à la palpation:une augmentation des vibrations vocales,à la percussion:une matité,à l'auscultation:des rales crépitants associés secondairemet à un soufle tubaire.mais il nous manque beaucoup de signes pour décider est ce que pneumonie franche lobaire aigue ou infarctus pulmonaire mais normalement on élimine l'infarctus pulmonaire puisque l'infirmière nous a dit qu'il y a pas phlébite des membres inférieurs.
    b) la palpation du frémissement cataire diastolique et le rythme de Duroziez peuvent nous orienter vers le rétrécissement mitral mais il faut voir les signes radiologiques, éléctriques et phonocardiographiques
    c) le foie lisse et ferme:une hépatomégalie
    d) réflexes ostéo-tendineux vifs signent l'atteinte du faisceau pyramidal.
    en fin il y a beaucoup de signes qui manquent pour faire un bon diagnostic.

  9. Publicité
  10. #7
    myoper

    Re : Rapport d’une infirmière

    Citation Envoyé par belladoctor Voir le message
    slt.
    les rerreurs dans ce rapport fait par l'infirmière sont:
    Moi, je ne lis pas d'erreur car elle a décrit et fait un examen assez pointu et sans savoir ce que devrait faire une infirmière, on ne pas lui reprocher un quelconque manquement.
    Maintenant, il y a assez de symptômes pour évoquer plusieurs pathologies et il est possible théoriquement de les lier (plus ou moins) mais il reste à les trier par ordre de gravité pour reconnaitre quels sont les examens (cliniques ou paracliniques) à faire pour les confirmer, les infirmer et faire avancer le diagnostic - boulot du médecin, à priori - (parce que la description n'est pas celle d'une patiente qui laisse penser qu'elle va pouvoir attendre très longtemps).

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. réguler une tension par rapport à une température
    Par artik dans le forum Électronique
    Réponses: 16
    Dernier message: 13/10/2011, 20h16
  2. Intégration par rapport à une mesure
    Par Dark Nemo dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/05/2009, 14h49
  3. Réponses: 30
    Dernier message: 21/08/2008, 10h11
  4. Rapport x/y sur une courbe
    Par EaGle58 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/05/2006, 19h11