Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Abdominaux et respiration




  1. #1
    Arcada185

    Question Abdominaux et respiration

    Bonjour tout le monde

    Je suis en 2ème kiné et je dois réaliser un dossier de sport (ainsi que donner un cours d'une heure) sur le thème abdos/fessiers.
    Dans la partie pratique je dois expliquer les principes et critères a respecter.

    Pour faire des abdominaux, la respiration occupe une place très importante pour réaliser efficacement et correctement l’exercice. Expirer lors de l'effort de contraction et inspirer lors du relâchement.
    Mais voilà, question ! Est-il possible que grâce aux exercices d'abdominaux, il y ait au fil des séances une amélioration de la capacité vitale respiratoire ?

    J'ai fais plusieurs recherche mais rien de concret :/
    Avez vous une idée claire là dessus ?
    Merci d'avance !
    Armelle

    -----

    Dernière modification par Arcada185 ; 09/11/2014 à 14h37.

  2. Publicité
  3. #2
    vincent66

    Re : Abdominaux et respiration

    Bonjour et bienvenue sur futura !
    Je ne saurais répondre sur ce point mais les exercices de respiration "avec le ventre" que je connais se font relax assis bien droit, les yeux fermés...

    Vincent
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  4. #3
    noir_ecaille

    Re : Abdominaux et respiration

    La capacité vitale respiratoire dépend de la capacité pulmonaire, lesquels poumons ne se "musclent" pas, de quelque façon qu'on s'y prenne.

    On peut "muscler" la ventilation (et encore...), mais pas la capacité pulmonaire.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche


  5. #4
    myoper

    Re : Abdominaux et respiration

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    La capacité vitale respiratoire dépend de la capacité pulmonaire, lesquels poumons ne se "musclent" pas, de quelque façon qu'on s'y prenne.

    On peut "muscler" la ventilation (et encore...), mais pas la capacité pulmonaire.
    Oui, on ne pourra pas aller au delà de la compliance pulmonaire mais cet entrainement pourra permettre à un individu de mobiliser ces volumes de réserves (inspiratoires et expiratoires) au maximum de ses possibilités.

  6. #5
    Arcada185

    Question Re : Abdominaux et respiration

    Merci pour vos réponses

    Quand tu dis que ça permet de "mobiliser ces volumes de réserves (inspiratoires et expiratoires) au maximum de ses possibilités." je peux donc dire que ça améliore la technique ventilatoire ?
    Le fait de se concentrer sur l'expi et l'inspi à fond durant l'effort ça peut être pas mal pour les patient BPCO ou je me trompe ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    myoper

    Re : Abdominaux et respiration

    Oui pour la "technique".
    Autrement dit, on a l'enveloppe avec ses volumes et les muscles qui permettent de les mobiliser ; l'enveloppe n'est pas modifiée mais des techniques permet de les utiliser au mieux.
    Ce sont les surtout lésions emphysémateuses de la BCPO qui vont en profiter.

  9. #7
    noir_ecaille

    Re : Abdominaux et respiration

    Je pense qu'on passe carrément à la kinésithérapie respiratoire, concernant les patients BPCO, mucoviscideux, etc. Pas seulement un travail des abdos, quoi.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 09/11/2014 à 21h24.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  10. Publicité
  11. #8
    myoper

    Re : Abdominaux et respiration

    Je pense que ce travail en est l'introduction...

  12. #9
    noir_ecaille

    Re : Abdominaux et respiration

    Sauf que le thème de son dossier de sport, ce sont les abdos-fessiers
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  13. #10
    albanxiii

    Re : Abdominaux et respiration

    Bonjour,

    J'étais resté sur l'idée (et ma pratique de trompettiste) que les chanteurs et instrumentistes à vent utilisent surtout le diaphragme pour contrôler leur respiration.
    Qu'en pensez-vous ?

    @+
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  14. #11
    myoper

    Re : Abdominaux et respiration

    Citation Envoyé par albanxiii Voir le message
    (et ma pratique de trompettiste)
    Ama, tu en sais plus que nous !

  15. #12
    Hazel

    Re : Abdominaux et respiration

    Comme l'a bien dit myoper, faire un travail de souffle sur un exercice solicitant le cardio ( pendant un effort aerobie comme les abdos, c'est comme pendant un footing, on inspire et on expire avec force sur le rythme de l'effort ), on va entraîner sa mécanique ventilatoire et on va développer à la fois ses muscles ( diaphragmes + inter-costaux ) et ses volumes, qui vont se redistribuer au dépend du volume résiduel.

    Un plongeur apneiste sur-entraîné comme certains champions du monde, a une augmentation de sa capacité vitale de presque le double d'un sujet lambda, avec pour la majeure partie une diminution des volumes résiduels, et d'autre part une pression accrue de muscles respiratoire augmentant probablement un peu les volumes en eux-même y compris la capacité pulmonaire totale.

    Par ailleurs sans augmenter forcément les volumes, le travail de souffle sur des efforts comme les abdos, habituant l'organisme à faire des efforts en relative dette d'oxygène, améliorent son extraction et son utilisation par les muscles et améliore donc les performances sportives.

  16. #13
    Arcada185

    Re : Abdominaux et respiration

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Je pense que ce travail en est l'introduction...
    En fait c'est vraiment un travail sur abdos/fessiers mais on doit être assez précis point de vue physiologie, traitements et rééducation,...
    Donc c'est pour ça j'essaie de travailler assez bien sur ces points et ne pas que voir abdos/fessiers

  17. #14
    Arcada185

    Re : Abdominaux et respiration

    Citation Envoyé par Hazel Voir le message
    on va entraîner sa mécanique ventilatoire et on va développer à la fois ses muscles ( diaphragmes + inter-costaux ) et ses volumes, qui vont se redistribuer au dépend du volume résiduel.

    Par ailleurs sans augmenter forcément les volumes, le travail de souffle sur des efforts comme les abdos, habituant l'organisme à faire des efforts en relative dette d'oxygène, améliorent son extraction et son utilisation par les muscles et améliore donc les performances sportives.
    Merci pour cette réponse Hazel, c'est bon à savoir Mais quand tu dis que lorsqu'on travail le souffle à l'effort cela augmente nos performance sportive, c'est certain ? L'amélioration se fait au bout d'une séance intensive d'une heure ou sur plusieurs semaine ?
    Enfin je veux dire, comment être sur que le corps s’améliore grâce à ces exercices ?
    Dernière modification par Arcada185 ; 10/11/2014 à 11h49.

  18. #15
    Hazel

    Re : Abdominaux et respiration

    Si c'est certain ben oui, plutôt. La physiologie du sport est quand même un domaine assez exploré et connu, les athlète de très haut niveau sont toujours suivis par des kinés et médecins du sport spécialisés dans l'activité propre au sportif, que ce soit de la plongée, du sport d'équipe de haut niveau, de l'athlétisme ou de la course de fond...
    Les améliorations ne sont mesurables qu'après plusieurs mois d'entraînement régulier la plupart du temps. Dans des disciplines comme la plongée en apnée des modifications significatives peuvent être observées en un mois ou deux.

    Pour un coureur les volumes seront peu modifiés et auront peu d'impact sur la performance, pour un apnéiste ça en sera tout autre, etc... les paramètres varient en fonction du sport et du type d'activité qui est demandé au corps. Il est certain qu'en faisant des abdos on ne développe pas ses volumes comme quelqu'un qui s'entraîne à l'apnée pendant des mois, et on ne développe pas son cardio comme quelqu'un qui fait 10km de course 3 fois par semaine.

    Mais chaque activité demandant un effort important développe un peu de tout ça, à minima. Quelqu'un qui ne fera que des abdos tous les jours ne sera pas un athlète complet, il aura juste de gros abdos et peut-être un effet très minime sur le cardio, qui ne remplacera pas les activités dédiées ( endurance de type corde à sauter, course à pied, vélo ).
    Dernière modification par Hazel ; 10/11/2014 à 18h26.

  19. #16
    noir_ecaille

    Re : Abdominaux et respiration

    @ Hazel

    Concernant les plongeurs apnéistes, vous faites fausse route : c'est la respiration "carpe" qui développe leur capacité pulmonaire. C'est bien/complètement différent d'un exercice d'abdos et ça peut même être dangereux quand c'est mal maîtrisé. Rien à voir avec des abdos, surtout les classiques relevés

    Quant aux autres disciplines, elles ne modifient pas le volume pulmonaire, uniquement la musculature de la ceinture pelvienne et de la ceinture thoracique. La musculation ventilatoire est beaucoup plus "secondaires" : même s'il faut respirer durant un effort, il s'agit surtout de positionner sa respiration et son rythme correctement, plutôt qu'une histoire de "volumes". N'importe qui ayant pratiqué de la course de fond sait de quoi il retourne, à vouloir respirer "fort" mais pas du tout sur le bon rythme, soit : des points de côté.

    La cage thoracique en elle-même et le diaphragme se musclent par des exercices de respiration bien spécifiques -- les chanteurs professionnels et consorts en font d'ailleurs grand cas pour leur performance.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  20. #17
    myoper

    Re : Abdominaux et respiration

    Attention, la technique de la "carpe" augmente la pression alvéolaire (pas le volume) avec d’ailleurs un risque de lésion mais ce n'est pas ce qu'on appelle et qu'on mesure, en physiologie, la capacité vitale qui est la totalité des volumes mobilisables (volume courant + volumes de réserves inspiratoire et expiratoire).
    Plus simplement, les volumes ne peuvent être modifiés qu'en modifiant le "contenant" (la cage thoracique, limitée par les cotes et ses muscles et le diaphragme), donc en travaillant sur les muscles qui les mobilisent pour leur donner plus d'amplitude.

  21. #18
    noir_ecaille

    Re : Abdominaux et respiration

    Ce sont quand même des techniques bien différentes des abdos classiques :
    http://aresub.pagesperso-orange.fr/m...ioapnee2.htm#4
    http://aresub.pagesperso-orange.fr/m...ioapnee2.htm#5
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  22. #19
    myoper

    Re : Abdominaux et respiration

    Oui, ça correspond à deux choses différentes.
    L’hyper-pression pulmonaire:
    Il est ainsi possible d’avoir de l’air sous pression dans les poumons. Cette technique présente au moins deux avantages : premièrement, on parvient à mettre plus d’air, donc plus d’oxygène dans les poumons (des études spirométriques ont montré qu’il était possible d’emmagasiner 25 % d’air supplémentaire après une inspiration complète) ; deuxièmement, l’air contenu dans les poumons est sous pression : la PAO2 augmente et le passage de l’oxygène vers le sang sera facilité.
    Puis le travail musculaire permettant cette technique.
    Cette adaptation est obtenue grâce à des exercices d’assouplissement et de renforcement musculaire des muscles inspiratoires et expiratoires (abdominaux, muscles intercostaux, diaphragme).
    Plus simplement, les volumes ne peuvent être modifiés qu'en modifiant le "contenant" (la cage thoracique, limitée par les cotes et ses muscles et le diaphragme), donc en travaillant sur les muscles qui les mobilisent pour leur donner plus d'amplitude.
    On n'influe donc pas directement sur les volumes autrement que par la distension alvéolaire, qui n'est pas un volume de réserve mobilisable dans une spirométrie car il ne s'obtient qu'en "soufflant" dans les poumons (avec cette façon de respirer en utilisant la glotte comme "valve") mais, par ailleurs, le travail musculaire permettant cette technique est un entrainement qui permet d'influer sur les contenants qui sont les volumes dont il est question ici, autrement dit celui dont parle Hazel.

    D'ailleurs, certains pensent que cette apport d'air supplémentaire ne joue pas sur la performance à cause des effets délétères de l’hyper-pression mais que c'est l'entrainement musculaire (permettant aussi d'augmenter les volumes), entres autres entrainements qui représentent la source de la performance. Je n'ai pas lu d'études qui permettent de trancher en comparant les différentes techniques entre apnéistes ou entre un apnéiste qui n'a pas encore modifié ses volumes et un qui à eu suffisamment d'entrainement pour ce faire.
    Dernière modification par myoper ; 11/11/2014 à 20h23.

Discussions similaires

  1. [Divers] Muscles abdominaux
    Par MaRy62930 dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 22/01/2010, 21h29
  2. Abdominaux
    Par dadaetmoi dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/05/2009, 20h17
  3. la respiration bucale et la respiration nasale
    Par yaqawi dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/07/2006, 17h29
  4. abdominaux
    Par Titie3325 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/05/2005, 20h02