Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 39 sur 39

Peut-on devenir malade "volontairement" ?



  1. #31
    mh34

    Re : Peut-on devenir malade "volontairement" ?

    Vous n'y arrivez pas volontairement! Mais on connait depuis longtemps le lien entre le stress, qui libère certains neuromédiateurs, et les noyaux gris centraux (dont fait partie l'hypothalamus, ) sur lesquels vont se fixer ces neuromédiateurs, ce qui va modifier entre autres la production '"normale" de la GnRH et modifier votre cycle.

    -----

    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  2. Publicité
  3. #32
    myoper

    Re : Peut-on devenir malade "volontairement" ?

    Citation Envoyé par selolie Voir le message
    Je suis déçue que personne n'essaye de comprendre le pourquoi au lieu de réfuter bêtement ce que je dis.
    C'est pourtant ce qui a été fait si vous lisiez au delà des préjugés que vous pourriez avoir (sur ce qui ce passe, sur ce que nous pensons et sur ce que nous avons écrit).

    Pour prévenir l'objection sur les préjugés, les voici :

    je n'aime pas
    votre ironie malsaine...
    comme si vous connaissiez tout du corps humain...
    que vous vous foutiez de ma gueule



    pour stresser il faut rouler à contre sens sur l'autoroute.... vous etes à coté de la plaque
    Et c'est pourtant vrai a moins que vous puissiez prouver le contraire, le fait est admis.

    Combien de fois on pensais savoir des choses et que l'on c'est trompés???
    Et vous, vous savez ?

  4. #33
    pelkin

    Re : Peut-on devenir malade "volontairement" ?

    J'avoue ne pas voir en quoi l'ironie est "malsaine" ? Est on malsain dès lors que l'on n'adhère pas à l'avis de l'autre ? N'a t'on plus le droit d'avoir un avis contraire ? .. et de le faire savoir.

    Citation Envoyé par selolie Voir le message
    Expliquer moi par quel phénomène j'arrivais à éviter que mes regles ne tombe le jour de mon exam quand je me forcais à stresser 1semaine avant et non pour le jour J
    alors que avant quand je ne me forcais pas a stresser ça tombait forcément pour le jour de l'exam...
    Ben simplement parce que c'est une affirmation personnelle non étayée, qu'il nous "faut croire", sans la moindre référence ou la moindre justification. Nous sommes sur un forum de science, il ne suffit pas de dire "j'ai vu" ou "j'ai vécu" pour que l'on vous accorde crédit, encore moins lorsque cela va à l'encontre des connaissances actuelles, qui ne prétendent pas être parfaites, mais au moins s'étayer sur des constats valides.

    Citation Envoyé par selolie Voir le message
    Si quelqu'un arrive a me répondre de manière constructive à cette question alors vous aurez fait avancer l'histoire.
    Non Mademoiselle, c'est vous qui avancez une assertion, c'est à vous de la prouver, c'est aussi cela la démarche scientifique, que vous semblez méconnaître.
    Nul n'est là pour cautionner vos dire si ceux-ci ne sont point argumentés ... et je vous en prie ne nous ressassez pas votre propre témoignage.

  5. #34
    myoper

    Re : Peut-on devenir malade "volontairement" ?

    En m'excusant de vous avoir remis en place, MH vous a résumé le mécanisme du phénomène et j'avais tenté de vous montrer, via un exemple, en quoi ce phénomène n'était pas considéré comme volontaire.

    Que vous connaissiez assez bien les réactions de votre organisme pour pouvoir en prédire certaines réactions, c'est possible, normal et même souhaitable.

    Pour prendre un autre exemple d'une autre fonction non volontaire : Intel va se mettre a transpirer après 15 minutes de course à pied à 10 Km/h à 18° et il peut reproduire la réaction à chaque fois qu'il le désire, est ce que vous considérez la fonction sous contrôle volontaire ?
    Autre exemple : l'allergie.

    Si vous ne comprenez pas en quoi ces exemples éclairent votre cas, faites le savoir sans tomber, svp, dans les jugements de valeur.

  6. #35
    lonalef

    Re : Peut-on devenir malade "volontairement" ?

    Houla ça part loin, d'aprés moi tomber "malade" par la pensée c'est soit psychosomatique, soit un effet nocebo (le contraire du placebo) mais ça va jamais trés loin. Le nocebo se limite aux sensations et un symptome psychosomatique ça se controle pas, c'est pas ce qu'on attend ... Et il ne suffit pas de se persuader d'avoir une maladie pour se la créer, sinon tous les hypocondriaques serait malade ^^
    D'autant plus qu'en général les maladies c'est du a des parasites extérieur, ça se crée pas tout seul.

  7. #36
    myoper

    Re : Peut-on devenir malade "volontairement" ?

    Bonjour.
    Citation Envoyé par lonalef Voir le message
    D'autant plus qu'en général les maladies c'est du a des parasites extérieur, ça se crée pas tout seul.
    Ça, se sont les maladies infectieuses, parasitaires, soit une petite partie des maladies existantes.
    Un petit lien wiki sur une maladie...
    Myoratorphale.

  8. Publicité
  9. #37
    lonalef

    Re : Peut-on devenir malade "volontairement" ?

    Effectivement myoper j'ai parlé trop vite, la définition de la maladie c'est "Altération de l'état de santé se manifestant par un ensemble de signes et de symptômes [...] , dus à des causes internes ou externes. "
    Je reste sur que notre pensée est un facteur de risques indirect, qui peut nous donner des symptômes à cause du stress par exemple, mais croire que l'on a quelque chose ne suffira pas à se le créer directement à cause du fait d'y croire ^^
    Après dans ton exemple myoper c'est quelqu'un qui agit pour se crée des symptômes c'est encore différent
    Dernière modification par lonalef ; 09/11/2018 à 10h36.

  10. #38
    vep

    Re : Peut-on devenir malade "volontairement" ?

    Il y a une catégories de troubles qu'on appelle "troubles de symptômes somatiques" , comme par exemple l'éelectrohypersensibilité.

    Mais en effet les causes en sont complexes et multifactorielles et les mécanismes encore grandement inconnus.

  11. #39
    myoper

    Re : Peut-on devenir malade "volontairement" ?

    Citation Envoyé par lonalef Voir le message
    Après dans ton exemple myoper c'est quelqu'un qui agit pour se crée des symptômes c'est encore différent
    C'est juste une pathologie, autre mot pour dire maladie.
    Je reste sur que notre pensée est un facteur de risques indirect, qui peut nous donner des symptômes à cause du stress par exemple, mais croire que l'on a quelque chose ne suffira pas à se le créer directement à cause du fait d'y croire ^^
    Bien sur, le stress est un des principaux facteur aggravant sinon causal de pathologies.
    Myoratorphale.

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. La science du "Comment?" peut-elle dire "POURQUOI?" au moins une fois?
    Par Jean-Michel Tengang dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 83
    Dernier message: 12/07/2017, 22h12
  2. Réponses: 29
    Dernier message: 01/08/2004, 14h58