Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Nuits blanches et risques de cancer et d’effets sur l’ADN irréversibles???



  1. #1
    LuminArt

    Exclamation Nuits blanches et risques de cancer et d’effets sur l’ADN irréversibles???


    ------

    Nuits blanches et risques de cancer irréversibles ?

    Bonjour, j’ai 20 ans, j'ai souvent des insomnies, et je reste souvent éveillé la nuit, ayant souvent des nuits blanches, puis parfois j'arrive à m'adapter à nouveau etc, et pendant une période qui a duré 1/2 ans, j'ai lu que le travail de nuit augmente le risque de cancer, maladie cardiaque etc alors ça me fait peur et je me demandais : si je revenais à un rythme normal maintenant, serait-ce trop tard et le risque de maladie cardiaque et de cancers sera toujours là et toujours aussi élevé que ceux-là qui travaille la nuit ? Toujours ? Enfin, les conséquences sont-elles irréversibles ou est ce que tout peut revenir à la normale ? La mélatonine cesserait-elle de sécréter définitivement ? J’avais lu dans un article que cela pouvait avoir des conséquences irréversibles sur l’ADN, qu’est ce que cela signifie s’il vous plaît ? Est-ce que l’ADN endommagé le restera à vie ??? J'ai super peur, ça me stresse tellement, je dors beaucoup pendant la journée après, je dors 8/9 heures mais c'est pour l'heure du coucher, pourtant je ne travaille pas la nuit mais je reste à lire pendant des heures. bouger le plus possible et j'ai trop peur après avoir lu tout ça maintenant parce que je lisais des trucs comme "après 6 ans de travail une femme a 40% + de chance d'avoir un cancer du sein" donc ça veut dire qu'au bout d'un moment, ces les risques seront irréversibles ?? .. Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    GBo

    Re : Nuits blanches et risques de cancer et d’effets sur l’ADN irréversibles???

    Bonjour et bienvenue,
    Déjà, tu as lu ça où pour le risque de cancer des travailleurs de nuit ? essaie de retrouver l'article car ça a l'air douteux
    Si tu dors 8/9 heures toutes les 24 heures comme tu sembles le dire, il n'y a pas à proprement d'"insomnies" (= c'est normal de pas dormir la nuit si tu as dormi pendant la journée), et donc tu ne cours pas les mêmes dangers qui ceux/celles qui ont un déficit chronique de sommeil.
    Tu es juste décalée et donc au même niveau de risque pour la santé que les travailleurs de nuit (qui ne sont sans doute pas aussi affirmés que ce que tu as cru lire, d'où la nécessité de trouver des sources fiables sur cette question).
    Dernière modification par GBo ; 22/06/2021 à 07h34.

  4. #3
    LuminArt

    Re : Nuits blanches et risques de cancer et d’effets sur l’ADN irréversibles???

    Tout d’abord, merci pour ta réponse (il est vrai que je dors beaucoup en général, enfin les jours où je ne dors pas la nuit, je dors quand même suffisamment le jour ensuite) mais justement, je me disais, vu que je suis au même niveau que les travailleurs de nuit, cela signifie que j’ai les meme risques élevés de cancer du sein par exemple (+40%), et d’autres types, et je me disais : si je reprends un rythme normal maintenant, est ce que je conserverais ces risques malgré tout à vie ou est ce que cela redeviendra normal.. est-ce que après un certain temps, il est trop tard et les risques demeurent pour toujours ? Enfin voilà..

  5. #4
    LuminArt

    Re : Nuits blanches et risques de cancer et d’effets sur l’ADN irréversibles???


  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Prise excessive de la pillule pr le lendemain, effets et risques ?
    Par Loulou753010 dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/04/2013, 20h48
  2. Réponses: 94
    Dernier message: 01/09/2012, 17h48
  3. Les 3 lois de la robotique ? Vive les nuits blanches !
    Par Xerthro dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 21
    Dernier message: 04/04/2012, 15h21
Découvrez nos comparatifs produits sur le sport et la santé.