Discussion fermée
Page 7 sur 13 PremièrePremière 7 DernièreDernière
Affichage des résultats 181 à 210 sur 367

La mathématique et la musique



  1. #181
    DomiM

    Re : La mathématique et la musique


    ------

    Bonjour,

    J'ai alterné silence et note dans le tableau des durées
    Et j'ai élargie le niveau sonore ce qui lui donne du relief

    Relief.zip

    -----
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  2. Publicité
  3. #182
    ClaudeH

    Re : La mathématique et la musique

    Salut Dom.
    Par rapport à ton algo de calcule, pas de problème.
    Mais pourrais-tu jouer des accords, disons piano.
    Autre chose par rapport aux morceaux zip que je lis, ils ne sont pas quantizés, alors que tu fais des des subtivisions du tempo.
    Pourrais-tu me donner une explication.?
    Cordialement. Claudeh.

  4. #183
    DomiM

    Re : La mathématique et la musique

    Bonjour,

    Le tempo est en 2 partie
    1 la durée des notes et des sielencce est standard
    #define R 4
    #define B 2
    #define N 1
    #define C 0.5
    #define CC 0.25
    #define CCC 0.125
    float t[]={CC,C,C,-C,N,-N,C,-CC,C,-C,R,N,C,B,CC,C,CCC,-B,N,CC,C,R};
    C=croche
    ...
    Le signe - est un silence

    Ensuite il y a un paramètre de silence entre 2 événements qui est un nombre donné par moi suivant mon humeur et les 190 sont assez bien
    Il peut être négatif ce qui peut supperposer 2 notes
    % est le modulo
    dwTime+=duree*(1+(silence/100)*(n%3-1));
    duree= duréée de la note
    n= rang de la note depuis le début du pattern de la piste
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  5. #184
    Rhedae

    Re : La mathématique et la musique

    Citation Envoyé par philname
    Ce qui m'étonne c'est que je ne trouve aucun mathématicien, théoricien, logicien, qui a fait une seule musique purement théorique , c'est à dire sans inspiration ni âme, mais seulement avec des mathématiques.
    Salut,

    C'est que tu as pas bien cherché Il existe pas mal de musique basées sur les nombres premiers par exemple, ou même j'ai vu un programme en java sur le web qui créait des "symphonies" basées sur le système solaire . Mais cela ne donne rien de bien transcendant .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  6. #185
    DomiM

    Re : La mathématique et la musique

    Bonjour,

    Pour les accords de piano il suffit de mixer plusiers pistes ou plusieurs pattern sur la même piste
    En prenant les mêmes décalé ou des différents
    voir Accord.mid

    Silence5.zip
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  7. #186
    philname

    Re : La mathématique et la musique

    Citation Envoyé par Rhedae Voir le message
    Salut,

    C'est que tu as pas bien cherché Il existe pas mal de musique basées sur les nombres premiers par exemple, ou même j'ai vu un programme en java sur le web qui créait des "symphonies" basées sur le système solaire . Mais cela ne donne rien de bien transcendant .
    Sur la musique des sphères ont peut entendre toute la musique possible, c'est tout sauf de l'harmonie universelle décrite par Pythagore.

    Si vous auriez quelques sites qui décrivent des algorithmes musicaux, çà m'intéresse. C'est dingue on arrive à calculer, construire des chose gigantesque : l'accélérateur de particule, mais on ne sais même pas créer un algorithme de musique...c'est peut-être pas le plus important de la vie de tous les jours alors...

  8. Publicité
  9. #187
    DomiM

    Re : La mathématique et la musique

    Bonsoir,

    Montée1 est assez intrigante, on dirait du déja entendu parfois

    Montée1.zip
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  10. #188
    Rhedae

    Re : La mathématique et la musique

    Citation Envoyé par philname
    Sur la musique des sphères ont peut entendre toute la musique possible, c'est tout sauf de l'harmonie universelle décrite par Pythagore.
    Oui c'est vrai , c'est assez décevant ... Finalement c'est assez comparable à des sons aléatoires. C'est pas pour autant inintéressant.
    Si vous auriez quelques sites qui décrivent des algorithmes musicaux, ca m'intéresse.
    Je pensai avoir mis certains sites en favori , mais malheureusement je les retrouvent plus .

    C'est dingue on arrive à calculer, construire des chose gigantesque : l'accélérateur de particule, mais on ne sais même pas créer un algorithme de musique...c'est peut-être pas le plus important de la vie de tous les jours alors...
    Tu te trompes, on sait créer des algorithmes spécialisés, il y en a énormément. Je pense à tous les outils de traitement du son: synthétiseurs, samplers, DFX , séquenceurs etc .. Ou tous les outils électroniques qu'utilisent ou imaginent les DJ .

    J'ose même pas imaginer ce que serait l'œuvre de Mozart si il avait pu utiliser des séquenceurs par exemple pour créer des compositions ou plus généralement si il avait pu utiliser l'électronique pour produire des sonorités . Quoique que ... il aurait peut etre crié , SACRILEGE !!!

    Car je pense dans cette discutions on s'intéresse à un algorithme particulier qui serait censé intégrer des règles d'harmonie, pour pouvoir créer de lui même une quantité infini de mélodies , une sorte de Mozart électronique. Mais pas d'émotion ... Et je pense après réflexion, que notre problème est d'abord axiomatique .Que les mathématiques (et l'informatique) actuellement, il me semble pourraient ne plus nous être d'une grande utilité pour décrire une émotion, donc, la finalité de la composition musicale, mais paradoxalement , on pressent pourtant que l'harmonie, est une composante mathématique dans la musique. Il faut donc au préalable axiomatiser et définir un cadre pour décrire ces notions d'harmonie et de musicalité qui me paraissent à la fois complémentaires et opposées.

    Cela me parait très complexe, car il faut à la fois intégrer des notions d'infini, un potentiel chaotique , et la notion de symétrie, l'ordre , la description mathématique et logique. Il faut trouver ce "liant" et c'est là que réside je crois la difficulté ou l'impossible que rencontre les théoriciens de la musique. Ils sont borner en quelque sorte à quelque chose que l'on ressent et que le ne sait pas décrire . C'est surement pour cela que l'art existe pour compenser ce manque?
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  11. #189
    JPL
    Responsable des forums

    Re : La mathématique et la musique

    Un peu de musique fractale.
    Fichiers attachés Fichiers attachés
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  12. #190
    DomiM

    Re : La mathématique et la musique

    Bonjour,

    Merci JPL

    Avec quel logiciel as tu créé lullaby ?

    En se momment j'expérimente des montées sur le nombres de note et le transpose
    Il commence sur 2 notes et s'incrémente de 1 à chaque boucle

    Montée2.zip
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  13. #191
    philname

    Re : La mathématique et la musique

    Citation Envoyé par Rhedae Voir le message
    Tu te trompes, on sait créer des algorithmes spécialisés, il y en a énormément. Je pense à tous les outils de traitement du son: synthétiseurs, samplers, DFX , séquenceurs etc .. Ou tous les outils électroniques qu'utilisent ou imaginent les DJ .

    J'ose même pas imaginer ce que serait l'œuvre de Mozart si il avait pu utiliser des séquenceurs par exemple pour créer des compositions ou plus généralement si il avait pu utiliser l'électronique pour produire des sonorités . Quoique que ... il aurait peut etre crié , SACRILEGE !!!

    Car je pense dans cette discutions on s'intéresse à un algorithme particulier qui serait censé intégrer des règles d'harmonie, pour pouvoir créer de lui même une quantité infini de mélodies , une sorte de Mozart électronique. Mais pas d'émotion ... Et je pense après réflexion, que notre problème est d'abord axiomatique .Que les mathématiques (et l'informatique) actuellement, il me semble pourraient ne plus nous être d'une grande utilité pour décrire une émotion, donc, la finalité de la composition musicale, mais paradoxalement , on pressent pourtant que l'harmonie, est une composante mathématique dans la musique. Il faut donc au préalable axiomatiser et définir un cadre pour décrire ces notions d'harmonie et de musicalité qui me paraissent à la fois complémentaires et opposées.

    Cela me parait très complexe, car il faut à la fois intégrer des notions d'infini, un potentiel chaotique , et la notion de symétrie, l'ordre , la description mathématique et logique. Il faut trouver ce "liant" et c'est là que réside je crois la difficulté ou l'impossible que rencontre les théoriciens de la musique. Ils sont borner en quelque sorte à quelque chose que l'on ressent et que le ne sait pas décrire . C'est surement pour cela que l'art existe pour compenser ce manque?


    Les algorithmes spécialisés - les traitements du sons que tu parles sont surtout des algorithmes de timbres, afin de timbrer les notes.
    Bien sûre qu'il y a des liens entre harmoniques d'un sons et mathématiques, mais ici dans ce topic on s'intéresse à la musique harmonique (succession des temps, notes fondamentales et accord) comme tu l'a cité.

    MAnque d'axiomatisation, je l'es déjà cité dans ce topic ou un autre. C'est vrai en plus que les théoriciens reste bornés dans la réalité musicale occidentale du moment, ils utilisent toujours les 12 notes qui sont un partage d'une octave, et qui est une approximation totalement fausse des suites des quintes, voilà l'axiomatisation actuelle . JE ne veux pas refaire le monde, mais en y pensant, pourquoi ne pas démarrer au moins sur un raisonnement basé sur la suite des quintes, celà serait déjà plus cohérent, surtout si l'on veut faire de la musique indienne par ex. on tombera sur un rapport de mibb.

    J'ai essayer de trouver une solution dans ma cave, mais tout ce temps était du temps perdu. Mais bon quand on aime on ne compte pas, j'ai fais çà pour l'amour de la musique. Et je reste toujours émerveillé par un morceau de piano, toujours en me demandant comment je pourrais expliquer notes par notes et temps par temps ce morceau, c'est devenu une obsession, oui je sais je sors, le psy m'attend.

  14. #192
    JPL
    Responsable des forums

    Re : La mathématique et la musique

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Avec quel logiciel as tu créé lullaby ?
    C'est un amusement assez ancien puisque le fichier date de 1998. J'ai fini par retrouver : c'est le programme que tu trouveras ici http://reglos.de/musinum/

    Ci-dessous le fichier texte qui a servi de source au fichier midi.
    Code:
    [MusiNum]
    Version=2.0
    
    [General]
    Velocity=115
    
    [Voice 1]
    Enabled=-1
    Base=8
    Step=20
    Loudness=96
    Pan=48
    Instrument=46
    Modulo=8
    Data=-1
    WindowX=0
    WindowY=0
    
    [Voice 2]
    Enabled=-1
    Base=8
    Step=20
    Start=10
    Loudness=96
    Pan=82
    Channel=2
    Instrument=8
    Modulo=8
    Data=-1
    WindowX=6120
    WindowY=180
    
    [Voice 3]
    Enabled=-1
    Base=8
    Step=20
    Offset=43
    Loudness=21
    Pan=104
    Channel=3
    Instrument=42
    Speed=2
    Data=-1
    WindowX=75
    WindowY=3570
    
    [Voice 4]
    Enabled=-1
    Step=20
    Offset=43
    Loudness=13
    Pan=22
    Channel=4
    Instrument=42
    Speed=2
    Data=-1
    WindowX=4545
    WindowY=3870
    
    [Voice 5]
    Enabled=-1
    Base=8
    Step=20
    Offset=48
    Loudness=34
    Instrument=40
    Modulo=8
    Data=-1
    WindowX=7500
    WindowY=3465
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  15. Publicité
  16. #193
    philname

    Re : La mathématique et la musique

    Sur le site de music in num il y a une composition :

    Même si c'est répétif, c'est joli !!!

    LE fichier est joint !
    Fichiers attachés Fichiers attachés

  17. #194
    Rhedae

    Re : La mathématique et la musique

    Salut,

    Quelques liens qui devraient vous intéresser :
    http://forums.futura-sciences.com/bi...ml#post2038284
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  18. #195
    DomiM

    Re : La mathématique et la musique

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par Rhedae Voir le message
    Salut,

    Quelques liens qui devraient vous intéresser :
    http://forums.futura-sciences.com/bi...ml#post2038284
    Interessant mais je n'ai pas pu répondre

    Je voulais y mettre les nombres premiers, je les met là, c'est pareil

    Montée3.zip
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  19. #196
    DomiM

    Re : La mathématique et la musique

    Bonsoir,

    En faisant une fausse manip j'ai fait un morceau trés long ce soir 69mn 32s de percussion
    Alors j'ai meublé avec des basse de temps en temps et un gros fouillis de 4 mn au début (sur 69 c'est peu)



    Long.zip
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  20. #197
    philname

    Re : La mathématique et la musique

    Pouahhh

    Ceci est fait avec MedalComposer, j'ai jamais entendu un tel extrait algorithmique, c'est bluffant :

    http://www.realcomposer.com/fichiers...no1Extrait.mp3

    Ou se procurer ce logiciel ?

  21. #198
    DomiM

    Re : La mathématique et la musique

    Bonsoir,

    Je ne sais pas, ça à l'air bien ficelé et il y a peut de musique sur son site.
    Facile de trouver de petit "miracles" dans une énorme quantité de musique.

    Il y en a quelques un dans celui là comme dans les autres

    Chant.zip
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  22. Publicité
  23. #199
    DomiM

    Re : La mathématique et la musique

    Vous ête gaté, le Dimanche il y en a plus

    Voie2.zip
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  24. #200
    DomiM

    Re : La mathématique et la musique

    Bonjour,

    J'ai eu envie d'entendre le maximum de nombres premiers alors j'ai mis 30000 notes successives par piste, toutes démarants au même endroit de la liste sur le nombre premiers 9957737
    Même avec un tempo de 250 ça fait 70 mn de musique
    d'où le nom du morceau : BigFast
    Voilà le début des écarts, je les divise par 2 pour avoir des nombres pair et impairs
    14
    6
    12
    94
    14
    10
    2
    12
    46
    20
    6
    16
    30
    2
    6
    24
    12
    24

    bigFast.zip
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  25. #201
    ClaudeH

    Re : La mathématique et la musique

    Salut Dom.

    Je respecte, et te tire mon chapeau par rapport à tout ce que tu as fais.
    Mais j'aimerais que tu nous fasse écouté de la musique, de la vrai musique, pas une succession de sons qui non ni queue ni tête, basées sur ton algo.
    Penses-tu qu'un jour tu pourrais nous faire jouir de vrai compositions musicales?

    Cordialement .
    Claude.

  26. #202
    DomiM

    Re : La mathématique et la musique

    Bonjour

    Citation Envoyé par ClaudeH Voir le message
    Salut Dom.

    Je respecte, et te tire mon chapeau par rapport à tout ce que tu as fais.
    Mais j'aimerais que tu nous fasse écouté de la musique, de la vrai musique, pas une succession de sons qui non ni queue ni tête, basées sur ton algo.
    Penses-tu qu'un jour tu pourrais nous faire jouir de vrai compositions musicales?

    Cordialement .
    Claude.
    J'essaye mais c'est un dangereux exercice entre la vérité et l'art

    BigCool.zip
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  27. #203
    philname

    Re : La mathématique et la musique

    Up :


    Ceci est fait avec MedalComposer, j'ai jamais entendu un tel extrait algorithmique, c'est bluffant :

    http://www.realcomposer.com/fichiers...no1Extrait.mp3

    Où se procurer ce logiciel ? Svp je veux ce logiciel !!
    Je ne vois pas où l'acheter !

  28. #204
    Rhedae

    Re : La mathématique et la musique

    Salut ,

    Ton lien fonctionne pas .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  29. Publicité
  30. #205
    Rhedae

    Re : La mathématique et la musique

    Où se procurer ce logiciel ? Svp je veux ce logiciel !!
    Je ne vois pas où l'acheter !
    Leur site est vraiment mal foutu, mais en fait je pense l'editeur est http://www.medalcomposer.com , apparemment ils vendent pas leur systeme sous forme logicielle mais intègre un algo sur des applications déjà existantes .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  31. #206
    philname

    Re : La mathématique et la musique

    Lorsque l'on écoute une musique du début à la fin elle n'est pas pareil lorsque on l'écoute à l'envers.
    Ce que je veux dire par là, si on veut théoriser la musique, il y a quand même un sens. C'est comme un système dynamique qui évolue au cours du temps de façon causale (ne dépend pas du futur) et déterministe (avec des valeurs initiales précises).

    Bien sûre on peut penser à un système cyclique, qui serait peut-être plus facile de mettre en œuvre.

    Par curiosité en mathématique comment faire un système causale simple histoire d'avoir une idée? Ne serait-ce pas une fonction qui évoluent vers +l'infini ?
    On pourrait penser que le temps de l'univers est une fonction qui évolue de 0 vers +inf. et qu"un temps inverse est impossible (un objet tombé par terre, ne pourra jamais faire l'inverse).

  32. #207
    ClaudeH

    Re : La mathématique et la musique

    Bonjour.

    Une note ecoutée à l'envers a la même particularité sonore qu'un morceau écouté à l'envers.
    Dans ce cas précis on sort du domaine harmonieux que produit un son.
    On peux jouer en egrénant ces notes: (do,mi, sol) et inverser les jouant (sol, mi, do), et nous restons toujours dans un domaine harmonieux.
    En écoutant un son (à l'envers) on entend d'abord l'harmonique produite par ce son, sa raisonnance puis le son initial, qui n'a d'ailleurs aucune ressemblance avec le son joué initialement.
    Les techniques du son inversé sont souvant utilisés par les (scratcheurs) qui manuellement inversent quelques secondes le sens de rotation de la platine ou un disk vinil leur sert de support.
    Mais le son produit par le (scratch) ne sert qu'a rajouter une rythmique sur un morceau déjà établi.
    Actuellement, un grand nombre de synthé offrent la possibilité, avec une fonction nomée «reverse» d'inverse le son, mais en général cette fonction n'est utilisée que pour certaines percutions.
    Le faite d'ecouter à l'envers une musique dans son intégralité, est écouter une succesion de sons qui n'ont abslolument rien à voir avec la musique.

    Bon, il est evident que la musique est un système cyclique.
    Cordialement ->Claude

  33. #208
    philname

    Re : La mathématique et la musique

    Excuses moi mais tu m'as mal compris oubien je me suis mal exprimé.
    Je ne parlais pas de jouer le morceau de piano avec un "play" à l'envers. Quoique çà reviendrait au même.
    Mais de jouer les notes à partir de la fin vers le début, genre faire un mirroir de la partition, c'est ce que j'ai fais dans Harmony assistant.

    Voici un extrait de Rachmaninoff, et le morceau mis en mirror, donc joué à partir de la fin. On entend bien que le morceau n'a plus de sens. C'est comme si vous lisiez un livre à partir de la fin.

    Donc voilà tout comme le temps qui n'est pas irréversible, je pensais que la musique suivait aussi une sorte de causalité.

    Et que voulais tu dire par cyclique ?
    Fichiers attachés Fichiers attachés
    Dernière modification par JPL ; 26/12/2008 à 17h13. Motif: Inutile de citer l'article précédent

  34. #209
    DomiM

    Re : La mathématique et la musique

    Bonjour,

    Je me suis fait un cadeau involontaire en commandant une imprimante avec son câble USB pour ma boite, l'imprimante reçu n'était pas la bonne alors je l'ai retourné mais j'avais aussi commandé un disque dur et il on mis le câble USB de l'imprimante avec le disque dur.

    Cela m'a enfin permis de connecter mon piano DGX 630 à mon ordi et j'ai enfin pu enregistrer ma musique au format MIDI avec mon séquenceur.
    Je vous offre donc mon 2emme morceau mais un peu tard pour Noël

    moi2.zip

    Bonnes fêtes de fin d'année
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  35. #210
    DomiM

    Re : La mathématique et la musique

    Bonjour,

    Merci , j'adore Rachmaninoff

    Citation Envoyé par philname Voir le message
    Voici un extrait de Rachmaninoff, et le morceau mis en mirror, donc joué à partir de la fin. On entend bien que le morceau n'a plus de sens.
    Ben si, il a un sens inverse
    Citation Envoyé par philname Voir le message
    C'est comme si vous lisiez un livre à partir de la fin.
    Les sentiments sont facilement inversable mais pas les lettres
    Citation Envoyé par philname Voir le message
    Donc voilà tout comme le temps qui n'est pas irréversible, je pensais que la musique suivait aussi une sorte de causalité.
    Le temps peut être mais la musique est réversible, ce n'est qu'une question d'auditeur.

    Rachmaninoff me plais autant à l'envers

    Cordialement
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

Page 7 sur 13 PremièrePremière 7 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. musique
    Par Benji1 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/11/2006, 20h24
  2. Musique...
    Par robinrugbyman dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/11/2006, 16h11
  3. Musique
    Par JLH974 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/04/2006, 14h46
  4. La musique, pourquoi écoute-t-on la musique?
    Par mathentête dans le forum Biologie
    Réponses: 16
    Dernier message: 23/02/2006, 00h34
  5. Le mystère de la musique. Mystique cousine de musique ?
    Par Lostin dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 12
    Dernier message: 07/09/2004, 23h42