Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Panneaux solaires - efficacité



  1. #1
    rlefrant

    Panneaux solaires - efficacité


    ------

    Bonjour,
    dans le cadre d'un travail, je cherche quelques informations sur les rendements des panneaux solaires. Plus précisemment, je dois comparer les surfaces nécessaires de différents panneaux composés de différents matériaux (Sillicium monocristallin, films minces, multijonctions,...) pour produire 48kwh.

    Pouvez m'aider? Avez-vous un bon roadmap sur le sujet?

    Merci beaucoup

    -----
    On se lasse de tout, sauf de comprendre. (Virgile)

  2. Publicité
  3. #2
    PIXEL

    Re : Panneaux solaires - efficacité

    gogol est ton ami ! en 5 secondes :

    http://www.energies-nouvelles.net/ou...ltaique-4.html



    quoi qu'il en soit tu peux tabler sur un rendement de 15% avec les meilleurs panneaux, soit avec un ensoleillement maximum de 1KW/m² sous nos latitudes, une surface de capteurs autour de 300m²

  4. #3
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Panneaux solaires - efficacité

    Bonjour

    15% de rendement et 1kw/m² c'est quand même bien optimiste

    Une petite remarque au passage: Pour produire 48kwh une petite cellule de 1cm² suffit, il suffit d'attendre assez longtemps.

  5. #4
    fantome13

    Re : Panneaux solaires - efficacité

    Bonsoir rlefrant
    C’est tout simple (enfin presque) ! Et google ne te donnera jamais la réponse (du moins je ne l’ai jamais vu)
    Les données photovoltaïques :
    Les cellules organiques : 3% de rendement de conversion.
    Les films (tout types, minces souples etc) entre 3 et 8% de rendement de conversion.
    Les poly-cristallines : rendement de 13% (pour les plus mauvaises) à 16% (pour les meilleures)
    Les mono-cristallines : 15 à 17%
    Les multi-couches : 28%… à 42% (? Annoncé par un japonais)
    Note : les courbes de rendement sont différentes suivant la technologie, elles sont la conséquence de la caractéristique U / i f(Ws) ‘’ensoleillement incident’’ de chaque type.
    Je ne peux pas te donner un ordre de prix, ça varie tous les jours (ou presque) mais il est croissant avec le rendement. (Il y a 2 ou 3 ans les multicouches valaient plus de 50€ le watt)

    Tes 48kWh maintenant : C’est en combien de temps que tu les veux ? Toutes les heures (je suppose) ou en une journée, une semaine, un mois… ? Les kWh c’est de l’énergie, pas une puissance, donc il faut nous dire en combien de temps tu les veux.

    Je te prends l’exemple de 48kW de puissance (48kWh/h). Tu feras la conversion avec tes désidératas de puissance.
    En solaire cela ne veut rien dire si tu ne défini pas dans quelles conditions tu dois les obtenir.
    Si tes 48kW c’est pour revendre à EDF ou soulager autan que faire se peut, une consommation électrique importante, tu te moques des nécessités et tu prends des panneaux pour faire 48kW de crête à l’ensoleillement maximum
    Si c’est pour avoir un quota d’énergie déterminé : Tu prévois des panneaux capables de te fournir tes 48kW à l’ensoleillement MOYEN du lieu où il seront installé. Tu trouves ça ici : http://www.solaire.net/ressources/ar...ment-en-france

    Exemple de calcul : Tu as choisi des cellules monocristallines Sunways AH805200 de 125x125mm. Dont les caractéristiques sont :
    I à Pmax = 5,2A sous une tension (à 25°) de 510mV – Ca te donnes une puissance de crête de 2,65W / cellules. Tu auras cette valeur là sous un ensoleillement de 1.000W/m2 (c’est du très beau temps !) et à 25° bien sûr.

    Tes panneaux seront installés à Poitiers (par exemple) le lien te donne 1400 kWh de radiation globale par an à Poitiers. Dans une année il y a 365j de 12h ( !!! c’est pour la journée seulement, la nuit il n’y a pas de soleil) soit 4380h. Comme on t’a donné l’ensoleillement moyen tu en déduis l’ensoleillement au sol par heure MOYEN : 1.400.000W / 4380h = 320W/m2 *** Attention ce nombre donne le rayonnement AU SOL (soit sur une surface horizontale)
    Tu vas en perdre du fait de la fixité de tes panneaux 1h au lever du soleil( (éclairement rasant) et autant au couché du soleil. Ca fait 17% de moins, il t’en reste 265,6W/m2 au sol. Comme tu es très malin, tu vas incliner tes panneaux à la latitude de Poitiers pour récupérer de la surface effective en les mettant ‘’ moyennement’’ perpendiculaire au rayonnement solaire (cela ne sera vrai qu’aux équinoxes, mais c’est mieux que posés par terre et assez précis pour ton calcul) : la latitude de Poitiers elle est là : http://www.mapsofworld.com/lat_long/...-lat-long.html tu lis 46°35 (tu peux oublier les minutes) comme le rayonnement au sol est = au rayonnement incident x le sinus de l’élévation solaire tu as le rayonnement sur ton panneau = 265,6W/m2 / sin(46) = 368W/m2
    Ca c’est la valeur ‘’moyenne’’ (sur 1 an) de rayonnement que vont recevoir tes panneaux.

    Maintenant tu peux calculer la surface de tes panneaux : Sachant que : Le courant à Pmax des cellules est une fonction linéaire de l’ensoleillement, que la tension cellule reste fixe, la puissance délivrée par tes cellules sera de : 2,65W x 368W/m2(moyen) / 1000W/m2(d’étalonnage) = 0,975W (par cellule)
    Comme tu veux 48kW ça te donne 49.230 cellules.

    Evidemment il faut les brancher raisonnablement ! Si derrière tu as un onduleur, et pour ne pas être ‘’embêté’’ par des isolements spéciaux tu prends 220 ou 400v de tension utile. Tu vas donc arranger tes cellules en panneaux standards (10 par 10 par exemple) ça fait 51V par panneau c’est la limite TBT environ. En 400V il te faut 8 panneaux en série. Soit 800 cellules, comme il t’en faut 49.230 ça te fait 62 groupes de 8 en parallèle.

    Evidemment ce n’est que la méthode, ta tension d’entrée onduleur ne sera surement pas 220 ou 400v, donc il faudra organiser tes panneaux différemment, avec la bonne tension et tu mets tous les autres en //.

    Note : ce calcul n’est pas exact du fait que l’ensoleillement moyen ne coïncide pas avec l’équinoxe. Il y plus de soleil l’été que l’hiver (en fait il est un peu optimiste) donc le ‘’jour moyen’’ d’ensoleillement se situe probablement en avril et non pas le 21 mars donc le soleil est un peu haut dans le ciel et il conviendrait d’ajouter 5 à 7° à la latitude de Poitiers pour avoir une inclinaison plus ‘’efficace’’ de tes panneaux. Mais personne ne le fait faute de connaître la date du jour moyen d’ensoleillement.

    Tu connais la méthode, tu fais le calcul pour les diverses technologies, pour le lieu de l’installation, pour la puissance désirée et tu calculs les coûts. Tu pondères tout ça en fonction de contraintes incontournables… et tu vas voir ton financier !

    Bonne chance.
    Papy solaire à la retraite.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    fantome13

    Re : Panneaux solaires - efficacité

    Non dudule, ce n'est pas du tout optimiste les 15% de rendement ! Les cellules Photowatt en poly-cristaline font un poil plus de 16% sur mes petites voitures solaires. Et j'ai des Sunways mono-cristallines qui sont à 17% en 100 par 100mm. Les meilleurs Chinois sont à +17% en mono.
    Il y a de moins en moins d'écart entre les poly et les mono (sauf sur le prix!) du fait des traitement anti-réflechissants très efficaces.
    Aujourd'hui des cellules à moins de 15%... elle vont à la refonte !
    Papy solaire à la retraite.

  8. #6
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Panneaux solaires - efficacité

    15% avec une source calibrée, pas avec la lumière du soleil.

    Les cellules photovoltaïques ne sont pas capables de transformer l'IR (proche ou lointain) en électricité, et le substrat ne laisse pas passer les UV. En gros le rayonnement solaire au niveau du sol contient 50% d'IR et 10% d'UV. Un panneau annoncé à 15% convertirai donc environ 30% de l'énergie reçue; un panneau multi-couches annoncé à 42% en convertirai 88% !

    En réalité ces rendement sont mesurés à l'aide d'une lampe qui émet uniquement dans le visible. En pratique les panneaux solaire ont un rendement véritable de 10% au mieux; donc 2 possibilité: ne considérer que l'énergie dans le visible, ou prendre le rendement sur la totalité du spectre si on veux utiliser les valeur de radiation que l'on trouve dans les bases de données.

  9. Publicité
  10. #7
    fantome13

    Re : Panneaux solaires - efficacité

    Désolé mais je n’ai rien compris ! Qui à pondu cette ‘’merveille’’ ?
    Un rendement est toujours donné pour un domaine d’utilisation. C’est comme si tu annonçais qu’un moteur électrique à un rendement de ~0% parce que les pertes de conversion + les pertes de distribution de la source, sont infiniment supérieures à sa consommation propre !
    Tu devrais inclure dans le rayonnement solaire les ondes radio et le rayonnement bêta et gamma + ? au-delà, comme ça le rendement sera probablement inférieur à 1% ! Une cellule photo-voltaïque n’est pas du tout un récepteur d’ondes longues (et vis versa !)
    Les valeurs annoncées par les constructeurs sont tout à fait valides et il n’y a pas lieu de prendre un autre référentiel pour les contredire.
    Papy solaire à la retraite.

  11. #8
    f6bes

    Re : Panneaux solaires - efficacité

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Les cellules Photowatt en poly-cristaline font un poil plus de 16% sur mes petites voitures solaires. Et j'ai des Sunways mono-cristallines qui sont à 17% en 100 par 100mm. Les meilleurs Chinois sont à +17% en mono.
    Bjr à toi,
    Question A: as tu MESURE le rendement des cellules de tes "voitures solaires"?

    Question B: je suppose que le rendement n'en est pas affecté, MAIS l'OBTENTION d'une puissance est tout autre suivant l'angle d'incidence d'arrivée des rayons lumineux.

    Et là c'est une puissance que l'on demande, donc SI en moyenne l'éclairement se situe à 50% du rayonnement MAXI , la puissance va suivre le MEME chemin, meme......si le rendement lui est CONSTANT.

    Sur une journée d'ensoleillement la puissance reçue n'est pas TOUJOURS au maxi...loin s'en faut.

    Je me pose aussi la question ,à niveau d'éclairement DIFFERERNT (moindre), le rendement est il toujours CONSTANT ou a t il tendance à varier (dans un sens ou dans l'autre) ?

    A+

  12. #9
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Panneaux solaires - efficacité

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Désolé mais je n’ai rien compris ! Qui à pondu cette ‘’merveille’’ ?
    Étonnant que tu n'ai rien compris; pour quelqu'un qui s'affiche avec autant d'autorité en la matière...

    Pour mesurer le rendement d'une cellule il faut bien le soumettre à un "test". Il n'est pas possible d'utiliser le soleil, car il faudrait pouvoir disposer d'une source qui soit toujours identique si on veux réaliser une mesure digne de ce nom.

    En pratique on utilise des lampes ayant une température de spectre de 5800K. On place la cellule à une distance déterminée et on mesure la puissance restituée.
    Le rendement correspond à la puissance restituée divisée par la puissance reçue, et c'est la toute la subtilité de la mesure, car la source utilisée est semblable aux ampoules basse consommation; elle ne produit pas d'UV et très peu d'IR. Le rendement annoncé de 15% est calculé sur la base d'une certaine fraction du spectre électromagnétique (correspondant sensiblement au domaine visible).

    Le soleil produit une puissance d'environ 1000W/m² au niveau du sol, mais dans ces 1000W il y a environ 600W qui ne peuvent être convertis en électricité par les panneaux.

  13. #10
    fantome13

    Re : Panneaux solaires - efficacité

    Dudule, là je comprends de moins en moins ! Tu es sérieux ou c’est une blague ?
    Quel est l’intérêt de prétendre que les rendements annoncés par les constructeurs sont optimistes (voir fantaisistes) ? Tu veux démontrer quoi et à qui, en prétendant cela ?

    De toute façon, tu ne peux pas changer des résultats que tout le monde peut mesurer chez sois avec un simple ampèremètre et un voltmètre. Ca c’est impossible. Alors prend un panneau solaire de qui tu veux, tu le mets face au soleil (à cette saison entre 10h30 et 13h30 SOLAIRE) un jour sans nuage et tu mesures son courant de court-circuit, sa tension à vide (pour ça tu as besoin d’un thermomètre qui te donne la température du panneau) et tu le charge avec sa résistance optimum, le courant et la valeur de la résistance te donneront la puissance délivré par ton panneau.
    Tout le monde peut faire cette manip (on peut la faire avec une seule cellule, ou 10 ou 100 ! Ca ne change strictement rien au résultats.) N’importe qui peut mesurer le Icc, le Uvide (avec t°) et la puissance délivrée par son panneau ou son lot de cellules. Ces résultats sont indiscutables, puisque tout le monde peut les obtenir. Les seules dérives possibles sont liées à la précision des appareils de mesure, soit 1% près.
    Alors maintenant trouve une cellule et fais la mesure. Si on a la même cellule on doit trouver le même résultat tous les 2 et quiconque fera la même manip avec les mêmes cellules trouvera également les mêmes résultats (dans les mêmes conditions bien sûr).

    Voilà les miens : 14 cellules Photowatt poly-cristalline de 125 x 125mm montées en série (dans la règle de l’art : Ruban Cu Ag soudé sur toute la longueur des bus sur les 2 faces)
    Je mesure (ciel bleu à 11h) 5,22A de courant de court-circuit et une tension à vide (ramenée à 25°) de 8.4V
    Le point à Pmax = > I=4,45A et U=6,8V soit 30,26W
    Mes 14 cellules mesurent : 0,125 x 0,125 x 14 = 0,21875 m2. Elles me donnent (ce jour là, à cette heure là, à cet endroit là) 138,33 W/m2.
    Je ne connais pas la valeur du rayonnement solaire, je ne connais pas le rendement de mes cellules, mais je sais qu’elles sont capables de me fournir 138,33 W par m2 de panneau.

    Toi tu veux qu’elles aient un rendement de 10% ! Pourquoi pas, c’est sans importance ça ne change pas mes résultats de mesure, ça veut juste dire que ce jour là le rayonnement incident était (d’après toi) de 1383W/m2.
    Moi je crois ce que me dit le constructeur et je prétends qu’elles ont un rendement de 16% donc ce jour là le rayonnement incident était de 865W/m2

    Il se trouve que tes idées sur le rendement, nous montrent que le rayonnement incident ce jour là, aurait été au sol, supérieur au rayonnement solaire hors atmosphère !!! Tu ne trouves pas cela curieux ? L’atmosphère n’absorberait donc rien du tout !… Si tu le dis ! (Pour ce qui est des valeurs couramment admises.)
    Mon résultat à moi (pris avec les données constructeur) m’indique un rayonnement de 865W/m2 ce qui est tout à fait courant les jours de beau temps.
    Tu sais, on peut prendre la somme totale de toutes les énergies environnantes comme référentiel, pourquoi pas (le vent, l’eau, la gravitation, que sais-je encore) ! Dans ce cas, mes cellule ont un rendement de 3% ! Ca ne change strictement rien aux résultats, mon panneau me sortira malgré tout 138W/m2. A la limite, je moque éperdument du rendement !

    Un rayonnement incident de 1000W/m2 est très rare et inexistant en ville. Il faut un ciel bleu profond et non pas gris bleu, c’est plus fréquent le matin que dans la journée. Mais ce n’est pas impossible, j’ai mesuré avec ma cellule étalon 5,56A de courant de CC ce qui indique une puissance panneau de +36W ce qui donne un rayonnement de ~1050W/m2. C’était à Toulouse, début juin, en 2008 à 10h45. Ca n’a pas duré longtemps ! 1h après on avait un ciel de plomb !

    @f6bes : Bien sûr que j’ai mesuré les rendements, j’ai une cellule ‘’étalon’’ caractérisée par Photowatt, je m’en sers pour montrer aux lycéens comment caractériser un panneau et tracer son réseau de courbes avec 5 relevés seulement. Comme elle a 2 ans elle a vieilli un peu mais c’est bien suffisant pour l’usage que l’on veut en faire.
    Pour la variation de rendement avec l’éclairement regarde la courbe de Pmax sur le graphique joint : il ne varie pratiquement pas aussi longtemps que les points à Pmax sont a peu près sur une verticale, tu vois que pour les faibles valeurs de rayonnement elle s’infléchit sensiblement à gauche, là le rendement baisse et il tend vers 0 pour l’obscurité. Mais avec 100W/m2, le ciel est noir de chez noir et tu prends des cordes sur la tête ! Par temps neigeux, j’ai mesuré 70W/m2 et c’était en mars cette année ! Là les rendements sont un peu bas, mais c’est dû au coude de la courbe qui passe sous l’axe des x. Le rendement varie plus vite avec la température et à la baisse, tu en as vite perdu 10% !
    Le vrai problème du solaire c’est qu’il se dit tout et n’importe quoi là dessus, si on ne connaît pas les conditions précises de l’environnement et de l’utilisation visée, toutes les fables sont permises ! Mais un calcul vraiment précis est impossible à priori, il dépend trop des conditions météo. Même leur ensoleillement moyen est sujet à caution, le quadrillage des relevés est très lâche et il n’existe pas depuis des lustres, donc ce n’est qu’une estimation statistique sur 2 ou 3 ans extrapolée au long terme. De plus, le temps peut être très différent de la moyenne pendant une année entière voir beaucoup plus !
    Images attachées Images attachées  
    Papy solaire à la retraite.

  14. #11
    Zozo_MP

    Re : Panneaux solaires - efficacité

    Bonjour

    Une petite question qui mettra j'espère tout le monde d'accord sans être limite de se fritter, sinon on va coller des PV à tout le monde (! m'enfin !!)

    Supposons que l'on veuille mesurer ce que sont capables de sortir des PV disons de 10 fabricants différents.
    Existe-t-il un moyen non discutable, homologué et reproductible ad vitam, pour les conditions d'expérimentations.
    Est-ce qu'il existe une norme qui dit comment doit être fait le test.

    Dudulle donne par exemple
    En pratique on utilise des lampes ayant une température de spectre de 5800K. On place la cellule à une distance déterminée et on mesure la puissance restituée.
    S'il existe un moyen non subjectif de mesurer ce serait quand même mieux que tout le monde l'utilise.

    Il ne se passe pas une semaine sans que l'on annonce des rendements faramineux souvent d'ailleurs au stade de laboratoire (et qui y resteront aussi).

    Cordialement

  15. #12
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Panneaux solaires - efficacité

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Dudule, là je comprends de moins en moins ! Tu es sérieux ou c’est une blague ?
    Quel est l’intérêt de prétendre que les rendements annoncés par les constructeurs sont optimistes (voir fantaisistes) ? Tu veux démontrer quoi et à qui, en prétendant cela ? (blablabla)...
    Tu semble aimer déformer les propos des autres (en plus de professer des données sans les vérifier); la seule chose que j'ai dite est que le rendement est déterminé avec une lampe et non avec le soleil (ce qui serait impossible).

    Le rendement est calculé à partir de la puissance de la lampe, or le rapport entre la puissance utile et la puissance incidente est plus grand dans le cas de ce type de lampe que dans le cas d'une lumière solaire naturelle.
    Or c'est ce rendement mesuré, dans des conditions différentes d'une application réelle, qui est annoncé par les constructeurs.

    En annonçant ceci je ne cherche pas à démontrer quoique ce soit, je n'ai aucun intérêt dans le solaire, ou dans une autre forme d'énergie concurrente, je voulais simplement préciser un point que beaucoup ignorent.

  16. Publicité
  17. #13
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Panneaux solaires - efficacité

    Pour répondre à la question initiale de l'auteur on peut consulter ce lien (que j'ai eu un peu de mal à retrouver...) : http://www.sunnyportal.com/Templates...0&splang=fr-FR

    Il s'agit d'une base de données de relevés de l'énergie produite par une installation de 252 m² située dans la Nièvre. Les panneaux sont de type monocristallins de technologie récente. L'installation date de 2009.
    Dans les meilleurs conditions on se situe aux alentours de 100W/m² en pointe.

  18. #14
    fantome13

    Re : Panneaux solaires - efficacité

    Oui Zozo il y a une méthode toute simple : C'est d'utiliser une lampe étalon. C'est ce que font les constructeurs.
    Peut importe si c'est vrai ou faux, avec ce référentiel là, tout le monde a les mêmes résultats. Et contrairement à ce que prétend Dudule ils sont tout à fait probants puisque vérifiables (de temps en temps) in situ. Ce ne sont pas les fabricants de cellules qui ont calculé les valeurs de rayonnement, ce sont les astronomes. Les fabricants ont pris les valeurs calculées, ils n’ont rien inventé. Et ceux qui ont fait des lampes étalons ont fait du mieux qu’ils pouvaient.

    Mais un moyen très sur de vérifier est de demander au constructeur de panneaux de fournir le réseau de caractéristique des cellules utilisées. Par n'importe quel temps, tu fais une mesure du Icc et il n'est pas nécessaire d'être grand devin pour voir si elle est plausible ou non !

    Dudule nous dit que 60% du spectre solaire échappe au photo-voltaïque !!! Ca veut dire que, comme il ne remet pas en cause les 1000W/m2, que mon panneau donné en exemple convertirait 138w sur 400 disponibles !!! C’est ‘’fabuleux’’ il a au moins 35% de rendement ! C’est en contradiction complète avec les rendements de 10% qu’il prétend réels.
    Là dedans il n’y a que mes 138W qui sont incontestables, tout le monde peut faire la manip ! et les 1000W/m2 qui ne viennent pas des constructeurs de cellules.
    Avec 10% de rendement et son rayonnement de 400w soi disant utilisable, mon panneau devrait me fournir 8,75W au maximum ! Comment font 400 lycéens pour en mesurer 31W ? Et comment ils feraient pour faire rouler une voiture de 1,5kg et 500cm2 de surface frontale à 35kmh avec 3 ou 5W ! C’est stupide !
    Papy solaire à la retraite.

  19. #15
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Panneaux solaires - efficacité

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Dudule nous dit que 60% du spectre solaire échappe au photo-voltaïque !!! Ca veut dire que, comme il ne remet pas en cause les 1000W/m2, que mon panneau donné en exemple convertirait 138w sur 400 disponibles !!!
    Ce n'est peut être pas 40%, mais plus, je n'ai pas pris le temps de vérifier les valeurs exactes.
    Ce qui est certain c'est que les panneaux ne sont pas capables de convertir les UV et l'IR.

    Comment font 400 lycéens pour en mesurer 31W ? Et comment ils feraient pour faire rouler une voiture de 1,5kg et 500cm2 de surface frontale à 35kmh avec 3 ou 5W ! C’est stupide !
    Ce qui est stupide c'est cet argument ; pour un soit disant prof je ne le trouve pas très pertinent, un peu comme tout le reste de "l'argumentation" d'ailleurs.

  20. #16
    Zozo_MP

    Re : Panneaux solaires - efficacité

    .


    STOP


    On peut argumenter si l'on n'est pas d'accord et on n'est pas obligé de faire des remarques désobligeantes intuitu personae.

    Il n'y a rien qui justifie de telles remarques, surtout que l'écart entre vos deux perceptions ou visions de la chose n'est pas si éloigné.

    Je vous invite à vous réconcilier en MP, pour le bien du forum.

    Cordialement
    Pour la modération


    Les deux messages manquant de courtoisie et n'apportant rien au débat ont été tout simplement supprimés.






    .
    Dernière modification par Zozo_MP ; 15/10/2010 à 20h43. Motif: Suppression de 2 messages non conforme au chapitre 2 de la Charte

  21. #17
    fantome13

    Re : Panneaux solaires - efficacité

    C’est tout de même un peu compliqué ces discussions sur un forum ! Un parle d’une chose en croyant être suffisamment explicite pour être clair et se fait immédiatement agresser par un autre qui a compris tout autre chose et comme chacun dans son coin continue de développer ses arguments pour 2 choses différentes, ça conduit forcément à une impasse.

    J’ai donné des rendements de cellules photo-voltaïque, je pensais candidement être assez clair et assez précis pour qu’il n’y ait pas de confusion possible. Il ne s’agit que de rendement de conversion des plaquettes de silicium mesuré dans des conditions particulières et rien d’autre.
    Un intervenant à pensé que je parlais du rendement d’une installation solaire et évidemment nous ne pouvions pas être d’accord ! Les 2 ne sont pas liés ou seulement de façon très lointaine.

    Alors pour dissiper tous les malentendus (si c’est possible) voilà quelques précisions : Le rendement des cellules PV peut être caractérisé sans problème, par une méthode qui est ce qu’elle est, mais qui est suffisamment juste, fidèle et reproductible par tous. Elle a donc toutes les qualités requises pour lui accorder un bon degré de confiance. Il n’y a aucune raison de la remettre en question.
    Ca c’est une chose.

    Mais qu’en fait-on de ces cellules PV parfaitement caractérisées ? Des panneaux photo-voltaïques qui servent à fabriquer de l’électricité. Tout utilisateur est en droit de se poser des questions sur ce que va produire ses panneaux (achetés à prix d’or) et pourquoi pas celle d’un rendement éventuel de l’électricité produite sur l’électricité potentielle promise par le vendeur !
    C’est là que le ‘’bas blesse’’ ! Parce que personne, ABSOLUMENT personne ne peut définir un rendement énergétique d’une installation photo-voltaïque ! Et le rendement des cellules qui le constitue n’a qu’un rapport EXTREMEMENT lointain avec celui de l’installation !

    « Une analogie : vous achetez une voiture dont la vitesse de pointe est de 200kmh prouvée et essayée. Absolument rien dans cette performance annoncée, ne vous permet de faire 800km en 4h sur un trajet quelconque ! Cela ne dépend pas des performances de la voiture mais du tracé du trajet avec ses limitations diverses.

    En photovoltaïque c’est la même chose, le rendement énergétique de ce type d’installation dépend en premier lieu du temps qu’il va faire, à l’emplacement que vous avez choisi et aussi beaucoup du savoir faire de l’installateur, une part non négligeable, dépend de la jurisprudence et tout au bout, du type de panneaux et des cellules utilisées (Les fabricants de panneaux sont en général sérieux (bien que je connaisse des ‘’ratés’’) Certains installateurs le sont moins ou du moins sont moins compétents)
    Il est donc tout à fait plausible qu’une installation (équipé de cellules à haut rendement) ait un rendement de production électrique déplorable (voir nul, j’en ai un exemple près de chez moi où 100m2 installés en 2009 n’ont toujours pas produit le moindre Wh !) !
    Qu’une installation électrique PV n’est que 100W de puissance moyenne pour 500m2 ne m’étonne pas du tout, ce qui m’étonne c’est que quelqu’un l’ait acheté ! Si on l’avait mis au fait des capacité réelle de son installation, il ne l’aurait peut-être pas fait, mais il ne faut absolument pas compter sur les vendeurs pour ce genre d’information.
    Quand vous installez un générateur PV vous n’achetez rien d’autre qu’une probabilité hypothétique de résultat (électrique bien sûr ! le coté financier est tout autre.)
    Pour ceux qui savent, il faut autant que faire se peut minimiser la partie aléatoire et mettre le plus d’atouts possible dans la réussite du projet, j’en connais qui fonctionnent très bien. Mais c’est de toute façon très cher !

    Voilà, donc soyons clair dans nos interventions et évitons les confusions.
    Papy solaire à la retraite.

  22. #18
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Panneaux solaires - efficacité

    J'ai sans doute eu tord de m'enflammer, mais il me semble tout de même qu'à la base la question de l'auteur était précisément située dans un contexte de production électrique, et non de détermination d'un panneau au stade laboratoire.

    Cette question a entrainée des réponses qui, selon moi, n'étaient pas pertinentes, et je me suis alors permis d'intervenir pour expliquer pourquoi cette démarche n'était pas correcte. Je n'ai peut être pas usé d'assez de tact (bien que sur ce point je ne sois pas le seul), mais sur le fond j'estime que mon intervention était adaptée et nécessaire.

  23. Publicité

Discussions similaires

  1. Panneaux solaires
    Par paul57 dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 26/10/2009, 20h03
  2. Panneaux solaires
    Par paul57 dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 23/09/2009, 21h10
  3. Panneaux solaires
    Par ggtharm dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/08/2008, 07h01
  4. Panneaux solaires (PV) atteignant une efficacité de 40%!
    Par OEMIOYAGA dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/06/2007, 08h47
  5. panneaux solaires
    Par SpOcK dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/12/2006, 11h32
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.