Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Pertes dû à la saturation de la tôle magnétique




  1. #1
    AmigaOS

    Pertes dû à la saturation de la tôle magnétique

    Bonjour

    Il y a des moteurs brushless avec des aimants au néodyme. Et je me demande si ça ne fait pas chuter le rendement du moteur sachant que le champs magnétique de ces aimants dépassant le Tesla, peuvent saturer la tôle de ces moteurs ?

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    PKcSIdur

    Re : Pertes dû à la saturation de la tôle magnétique

    Saturer une tôle avec un champ fixe n'apporte pas de perte. Par contre pour un champ variable ça a de l’importance.

  4. #3
    AmigaOS

    Re : Pertes dû à la saturation de la tôle magnétique

    L'aimant tourne par rapport au stator. Donc il y a des pertes ?


  5. #4
    Antoane

    Re : Pertes dû à la saturation de la tôle magnétique

    Bonsoir,

    déplacé en technologie avec redirection en électronique.
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.

  6. #5
    Jean4259

    Re : Pertes dû à la saturation de la tôle magnétique

    Bonjour,

    La saturation des tôles commence à 2 Tesla. Il faudrait donc avoir un inducteur à concentration de flux pour atteindre cette limite avec des aimants.
    Jean

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Black Jack 2

    Re : Pertes dû à la saturation de la tôle magnétique

    Bonjour jean4259,

    Tu y vas un peu fort, je pense.

    Dans les moteurs brushless on utilise souvent des tôles magnétiques Fe-Si à grains non orientés.

    Inductions maximales loin en dessous de 2 Tesla.

    Classiquement aux alentours de 1,3 Tesla à 1,6 Tesla.

  9. #7
    Jean4259

    Re : Pertes dû à la saturation de la tôle magnétique

    Je vais essayer de retrouver la courbe de L'AFK 502 qui était très utilisé.
    Jean

  10. Publicité
  11. #8
    harmoniciste

    Re : Pertes dû à la saturation de la tôle magnétique

    Bonjour,
    L'intensité magnétique que peut produire un aimant ou un solénoîde dépend de la réluctance du circuit dans lequel circule ce champ. Tout entrefer dans ce circuit amènera inévitablement cette intensité à chuter. La question est donc de savoir si le Tesla en question a été mesuré dans l'entrefer de votre moteur.
    Concernant la saturation des tôles, une valeur de l'ordre de 1,3 T me semble un maximum à exploiter pour un transfo aux fréquences usuelles (50-60 hz) et pourtant il n'y a aucun entrefer.

  12. #9
    Jean4259

    Re : Pertes dû à la saturation de la tôle magnétique

    Voir par exemple ce lien pour l'AFK 502: https://www.google.fr/search?rlz=1T4...=1548881303849
    Jean

  13. #10
    Black Jack 2

    Re : Pertes dû à la saturation de la tôle magnétique

    Bonjour,

    Soit et voir sur le même lien le Fe-Si aujourd'hui très largement utilisé pour beaucoup de moteurs brushless.

  14. #11
    PKcSIdur

    Re : Pertes dû à la saturation de la tôle magnétique

    Je me demande si la technologie des tôles (matériaux, montage) n'est pas plutôt liée au champ statorique plutôt que celui de l’aimant du rotor.

  15. #12
    AmigaOS

    Re : Pertes dû à la saturation de la tôle magnétique

    Re-bonjour. Merci pour les réponses.

    La référence de la tôle utilisé est : BQB 485 B23R085 - S :
    the+composition+of+the+alloy+steel+.jpg
    J'ai pas réussi à trouver plus d'infos sur ce matériau.

    Enfaite j'ai simulé plusieurs designs de stators que j'ai créé avec le logiciel "Femm", et dans chacun il y a des points (pas très grands) où on dépasse les 2T. Mais uniquement en régime maximale. C'est à dire qu'en faisant tourner le moteur manuellement sans l'alimenter on arrive à 1.6T max localement.
    Dans le reste du stator on est en dessous de 1.5T.

    Du coup je me demande si ces points pas très grands vont me poser des problème de rendement. Surtout que j'ai l'impression que le couple maximale que je peux atteindre dans le moteur est inversement proportionnel aux pointes de champs magnétiques que je peux avoir dans les différents designs. (en tout cas dans mon cas) Et je préférerais plus de couple.
    Dernière modification par AmigaOS ; 01/02/2019 à 17h06.

Discussions similaires

  1. Probleme de saturation magnétique.
    Par lbaouche dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 24/05/2018, 09h37
  2. La saturation magnétique de la matière
    Par gab1 dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 14/11/2016, 08h17
  3. Invisibilité par saturation magnétique
    Par delphi_jb dans le forum Physique
    Réponses: 15
    Dernier message: 03/12/2009, 08h19
  4. Saturation d'un circuit magnétique
    Par Ahmed22 dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/04/2009, 20h15
  5. Saturation d'un blindage magnétique
    Par vash dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/06/2007, 22h51