Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Expérience sur les limites de la vision binoculaire



  1. #1
    Yann33

    Arrow Expérience sur les limites de la vision binoculaire


    ------

    Bonjour à tous!

    Voila, cette année de 1ère S je prépare un TPE avec pour problématique :

    Pourquoi la perception du relief est-elle impossible à partir d'une certaine distance?


    Après m'être au préalable renseigné sur de nombreux sites, voici une réponse proposée :

    "Si tu traces un triangle isocèle avec comme base un segment de la longueur de l'écart entre tes yeux, et comme hauteur un segment de la longueur égale à la distance avec l'objet lointain, tu t'apercevras que plus cette distance est grande, plus l'angle de la pointe se ferme.


    Avec un peu de math, tu peux considérer que cet angle vaut environ l'écart entre les yeux divisé par la distance de l'objet (c'est un approximation qui donne des radians (pas des degrés, il faut convertir), et qui n'est valable que si l'objet est loin.

    Je vais prendre 5 centimètres comme écart entre les yeux, pour simplifier :
    - Si l'objet est à 1 mètre, l'écart angulaire vaut environ 3 degrés.
    - Si l'objet est à 40 mètres, l'écart angulaire vaut environ 0,07 degré.

    Cet écart angulaire est trop petit pour que tes yeux le distinguent et pour que ton cerveau l'interprète. L'information de profondeur n'est plus perçue."

    et une autre expérience, les crayons de Lang, afin de tout simplement vérifier la "disparité binoculaire" :

    "Tout d’abord un test très simple qui permet de vérifier la perception du relief, mais qui ne permet pas de la quantifier, c’est le test des 2 crayons de Lang ou test de coïncidence : l’examinateur tient verticalement un crayon la pointe en bas, et demande au sujet tenant verticalement un autre crayon, la pointe en haut, de venir l’aligner sur le premier. Un sujet ayant une vision binoculaire normale, alignera correctement les 2 crayons en binoculaire et manquera la cible en monoculaire."

    Ma question serait : quelle expérience pourrait-je proposer afin de répondre à la problématique compte tenu de ce que je viens d'expliquer?

    Ma première proposition serait :

    réaliser un couple stéréoscopique ou anaglyphe ? d'une scène prise d'un point O : la scène comporte 2 corps A et B tel que

    OA < OB ( c'est à dire le corps A est plus près de nous que B )

    La première image est filtrée en bleu, la deuxième en rouge.
    Les deux images sont superposées.

    On vérifie la disparité binoculaire : les "images du point A" sont plus décalées que les" images du point B". : plus un objet est proche de nos yeux, moins le cerveau recouvre les deux images...

    Puis on recommence l'expérience en reculant le point O c'est à dire en allongeant la distance avec les deux objet jusqu'à ce que : les "deux images de B" soient totalement superposées contrairement aux "deux images de A".

    Le but serait de montrer que cette expérience est un modèle à la limite de la vision binoculaire = en réalité, à partir d'une trentaine de mètre, la perception du relief (distances) est impossible.

    Cependant, elle nécessite une échelle appropriée en terme de Distances (on réalise l'expérience dans une petite salle) et de Taille (des objets...?)

    Cela est-il possible? Comment exploiter au mieux cette expérience? Comment montrer les limites de la vision binoculaire ? (angle minimum..?)


    Qui pourrait m'aider?

    -----

  2. #2
    Franzzzzzzzz

    Re : Expérience sur les limites de la vision binoculaire

    Bonjour,

    Puis on recommence l'expérience en reculant le point O c'est à dire en allongeant la distance avec les deux objet jusqu'à ce que : les "deux images de B" soient totalement superposées contrairement aux "deux images de A".
    Je ne vois pas trop ce que tu pourras tirer de cette expérience. Le fait que les deux taches soient superposées est lié plutot lié à la précision de tes photos. si tes photos étaient infiniment précises, tu verrais toujours une différence entre les photos, mais de plus en plus faible.

    Je verrais plutôt une expérience plus du type : montrer 2 objets à une distance D et D+d (avec d<<D, c'est mieux), et demander à des personnes de dire le plus proche, voir d'évaluer l'interval de distance entre les deux... Enfin à voir quoi. Parce que le problème avec la photo est que ton système est très différent optiquement parlant de l'oeil humain.

  3. #3
    Yann33

    Re : Expérience sur les limites de la vision binoculaire

    Bonne proposition. Oui l'expérience parait un petit peu ambigue...

    si je fais l'expérience que tu me propose, je peux utiliser des objets de petite taille et ainsi avoir un échelle assimilable a la réalité?

    cependant quelles sont les contraintes?
    la première que je vois serait de présenter les objets sur un plan horizontale par rapport aux yeux de l'observateur?

    la forme de l'objet influe-t-elle alors?

    en conclusion :

    si l'observateur se trompe, je pourrai en déduire que son cerveau est incapable de distingue la différence angulaire entre les deux objets.

    est-ce correct? à améliorer ? à mieux exploiter?

    J'avais penser sinon à créer un couple stéréoscopique afin de me baser dessus. (enfaite c'est mon expérience de départ) mais dans quel but?

Discussions similaires

  1. La vision binoculaire...jusqu'où?
    Par Yann33 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 19
    Dernier message: 11/02/2011, 19h07
  2. Vision binoculaire
    Par Leilanna dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 22
    Dernier message: 13/10/2010, 19h27
  3. [Biologie Cellulaire] Champ de vision binoculaire vertical chez le poisson
    Par misterhyde dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/01/2010, 18h00
  4. vision binoculaire
    Par zoupy dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 12/04/2006, 00h37
  5. vision binoculaire
    Par zoupy dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/04/2006, 14h43