Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Luminol et chimiluminescence



  1. #1
    Avatar30

    Exclamation Luminol et chimiluminescence


    ------

    Voilà, j'aimerais de l'aide et des explications relativement simples aux questions suivantes :

    1) J'ai repéré la formule du luminol sur un site (http://www.univ-pau.fr/~darrigan/chimie/exp20.html) mais cette dernière est représentée par une molécule donc quelle est la formule littérale du luminol ?(comme H2O pour l'eau par exemple)

    2) Que signifie eau oxygénée concentrée à 30% ? Quelle est alors sa concentration molaire ?

    3) Qu'est ce que la cinétique (j'ai fais des recherches et j'ai vaguement entendu dire que c'était lié au réctif limitant...) Comment étudier celle de ma réaction chimique sachant que l'équation est : luminol +2OH- ==> luminol excité + 2H2O + N2 (g). Sachant qu'il ya une deuxième réation qui se produit ensuite : luminol excité ==> luminol desexcité
    + hv . Sachez que j'introduit pour 0,05mol d'Hydroxyde de sodium; 0.2g de luminol; 5.5mol d'eau; 0.5mL d'au oxygénée et 0.0060mol de Ferricyanure de potassium pour 100mL de solution lumineuse.

    4) Pourquoi certains éléments (tels que le Ferrycyanure de potassuim ou encore l'eau oxygénée...) n'apparaissent pas dans l'équation de ce site ?

    5) Que signifie ce "hv" existe t'il une formule permettant de déduire l'intensité des photons émis ?

    Pardon pour ma curiosité mais n'est-ce pas le meilleur des défauts ? En attendant vos réponses... (numérotées de préférence, pour voir à quelle question elles répondent)

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Ryuujin

    Re : Luminol et chimiluminescence

    1) "formule littérale" ? tu veux dire : C8H7O2N3 ???
    tu ne pourras rien en faire ; le site te donne la formule développée parceque c'est celle qui te permet d'identifier le produit, de te faire une idée de sa formule. H2O c'est bien joli quand tu as 3 atomes, mais pour des molécules plus compliquées, c'est très imprécis ; avec ce que tu appelles "formule littérale" tu peux avoir beaucoup de molécules différentes pour la même formule, et la plupart n'auront pas les propriétés que tu recherches.
    Le luminol n'est pas "représenté comme une molécule" : c'est une molécule.
    Si tu veux l'écrire en lettre, il faut adopter la nomenclature de la chimie organique : 5-amino-2,3-dihydrophtalazine-1,4-dione.

    2) 30% ( m/m), ça fait environ 110 volumes, divises par 11,2 et tu auras la concentration en moles par litres.

    3) la cinétique chimique, c'est l'étude de la vitesse des réactions.
    Pour étudier celle de ta réaction, il faut soit en faire un suivit, soit en trouver la loi cinétique ( ou du moins une approximation ).
    Bon, là ça fait intervenir une exitation par la lumière "h fois nu" donc ça risque d'être un cas un peu particulier.

    4) à mon avis, tout simplement parcequ'ils s'agit de catalyseurs. Il n'interviennent pas dans l'équation bilan de la réaction, mais accélèrent simplement la réaction.

    5) h fois nu ( ce n'est pas un "v" mais la lettre grecque nu ) quantifie l'énergie apportée par le rayonnement lumineux. nu est la fréquence du rayonnement, et h la constante de Plank (6,626.10-34 J.s ).

  4. #3
    Avatar30

    Re : Luminol et chimiluminescence

    OK merci d'avoir eu le courage de lire jusq'au bout !
    1) ok merci
    2) ok merci
    3) Je laisse tomber la cinétique je ne suis qu'en 1ere S et je l'ai pas encore abordé
    4) Je crois plutot que l'oxydation du luminol ne se fait que dans un certain ph donc ne sont-ce pas plutot des element qui permettent de "fixer" les conditions de l'expérience ? (pour NaOH au moins non ?)
    5) J'aimerais beaucoupe en apprendre plus sur "nu", la fréquence du rayonnement...sa a un rapport avec la longueur d'onde ?

    En fait, quel instrument me permettrai d'étudier l'intensité du rayonnement ? ( ou d'autres paramètres, plus il y a de courbes mieux c'est !) Comme sa je pourrais construire ma propre courbe point par point et cela constituera une approche de la cinétique non? (dites le si cela vous semble inutile et inintéressant, cela m'éviteras e perdre mon temps !)

  5. #4
    coreff

    Re : Luminol et chimiluminescence

    Pour ce qui est de ta dernière question il y quelques relations fondamentales et simples a retenir :
    E=hc/lambda=h*nu

    lambda étant la longueur d'onde de ton rayon lumineux
    nu étant la fréquence de ton onde
    c étant la vitesse de la lumière (3*108 m/s)
    E étant l'énergie de ton ondel umineuse

    Enfin bon tout cela est assez dur a expliques les physiciens étant confrontés a un problème : on peut considéré la lumière comme une onde ou comme un corpuscule (dualité).


    Pour ce qui est de la cinétique de la réaction a moins d'effectuer la réaction en suivant par une analyse quelconque il me semble impossible de te donner une réponse sauf si ut veux te lancer dans de grandes théories de thermodynamique.....
    On a beau dire, on a beau faire.... y'aura toujours des pommes de terre....

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Ryuujin

    Re : Luminol et chimiluminescence

    4) pour la soude, possible ( il peut aussi y avoir une catalyse basique ).
    Pour l'eau oxygénée et le Ferricyanure de potassium, je penche plutôt pour une catalyse.


    Il faudrait d'abord voir ce que tu veux faire de cette réaction.

Discussions similaires

  1. luminol précurseurs
    Par invite654321 dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/08/2007, 08h01
  2. Synthèse du Luminol
    Par invite654321 dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/05/2007, 17h30
  3. luminol
    Par benji333 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/10/2006, 07h21
  4. luminol
    Par zebicha dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/05/2006, 11h52
  5. TPE sur la chimiluminescence et le luminol
    Par Thursday dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 7
    Dernier message: 14/03/2005, 14h10