Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 44

Four à micro onde et cancer



  1. #1
    Chrysander
    Salut à tous !

    Je me demandais si le four à micro-onde pouvait être cancérigène? On m'a dis qu'il l'était que quand on fait cuire les aliments dedans au lieu de les chauffer (et d'ailleur, pourquoi?). Mais, est-ce qu'il y a d'autre chose à ne pas faire?

    Chrysander

    -----

    L'Univers est assez grand pour que rien ne soit impossible

  2. Publicité
  3. #2
    Mouquiette
    Je ne vois pas pourquoi un four à micro onde serait cancerigene s'il cuit les aliments au lieu de les chauffer. La seule explication plosible qui me vient à l'esprit en cette heure tardive, c'est que les ondes sont plus puissantes quand on cuit (mais ca me parat bizarre).
    Sinon, en théorie, tous les FMO sont équipé d'une protection pour que les ondes ne sortent pas de celui-ci.

  4. #3
    Coincoin
    Une explication pourrait être que les micro-ondes sont moins absorbées par un aliment qui cuit que par un aliment qui chauffe (le principe du micro-ondes étant de chauffer l'eau...).
    Pour ce qui est de la protection, y a qu'à voir la grille dans la porte, ça sert à ça (la grille réfléchit les micro-ondes dont la longueur d'onde est supérieure à la taille des trous). Moi on m'a dit que le plus dangereux c'était derrière le micro-ondes, mais si tu y restes pas des heures, normalement y a pas de dangers...

  5. #4
    Yoyo
    Bonjour

    En effet comme il a été dit, il n'y a aucune raison que les fours a micro ondes provoquent des cancers... car tout ce qu'ils font est agiter des molecules d'eau!
    La reel danger est en effet les ondes elles memes, mais il me semble que maintenant les fous sont bien proteges.

    En fait cette histoire de cancer est une vieille histoire qui date des debuts du micro-onde... on le soupconnait de provoquer des cancers, comme toutes nouvelles technologie elle vehiculait son lot de legende

    Yoyo

  6. #5
    Coincoin
    les fous sont bien proteges
    Je sais que c'est une faute de frappe mais ça me fait rire... (t'inquiète pas, t'es pas le seul à faire des fautes de frappe)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Canberra

    Re : Four à micro onde et cancer

    Ce n'est pas dans l'aliment réchauffé que l'on doit rechercher une éventuelle dangerosité mais plutôt dans la technologie employée.
    Les micro-ondes sont, à la base, une excitation d'électrons d'où émission de rayonnement.
    Or les fours MO utilisent un magnétron comme générateur de micro-ondes à 2,4Ghz.
    Et 2,45Ghz est la fréquence de résonnance de la molécule d'eau, d'où danger pour l'homme.
    L'innocuité d'un tel procédé est assujetti à une bonne protection du four. Maintenant, est-ce qu'une vitre peut arrêter de tels rayonnement ?

  9. Publicité
  10. #7
    vince

    Re : Four à micro onde et cancer

    Citation Envoyé par Canberra
    Maintenant, est-ce qu'une vitre peut arrêter de tels rayonnement ?
    Non, et c'est bien pour cette raison que les portes des fours micro-ondes ont une grille métallique (percée de trous) afin d'empecher le passage des ondes.
    « Méfie-toi des proverbes chinois »
    (Proverbe berrichon)

  11. #8
    praticien

    Re : Four à micro onde et cancer

    Un peu plus de science que d'opinion ici :
    http://depris.cephes.free.fr/archive...veyret1991.htm

    Etudes Expérimentales Portant sur les Actions Biologiques des Radio-Fréquences
    B. Veyret, ENSCPB, Université de Bordeaux I, 33405 Talence

    pH 7.5 Jamais trop basique

  12. #9
    vince

    Re : Four à micro onde et cancer

    Citation Envoyé par pH 7.5
    Un peu plus de science que d'opinion ici :
    http://depris.cephes.free.fr/archive...veyret1991.htm

    Etudes Expérimentales Portant sur les Actions Biologiques des Radio-Fréquences
    B. Veyret, ENSCPB, Université de Bordeaux I, 33405 Talence

    pH 7.5 Jamais trop basique
    interessant, merci.
    « Méfie-toi des proverbes chinois »
    (Proverbe berrichon)

  13. #10
    Canberra

    Re : Four à micro onde et cancer

    Un dossier très complet de l'université Louis Pasteur de Strasbourg

    Extraits

    Dans le domaine des ondes EM, la relation entre environnement et santé est très difficile à établir : comment affirmer que tel ou tel symptôme a pour origine une exposition électromagnétique ? Plusieurs facteurs expliquent cette difficulté :
    le risque est tout de même relatif (en comparaison par exemple avec une irradiation nucléaire),
    le temps de latence est extrêmement long,
    les symptômes des maladies concernées (cancers,...) peuvent être dus à de multiples autres facteurs,
    la constitution d'un groupe témoin à exposition nulle est impossible : il y a toujours un bruit de fond d'exposition.
    Transfert d'ions calcium

    Les travaux de Bawin et Black ont montré qu'une exposition aux ondes provoquait une modification du transfert de ions calcium vers les membranes cellulaires. Que peut-on en conclure ?
    Effet fenêtre

    Il existe un effet fenêtre dans les effets des ondes électromagnétiques, à savoir qu'il est problable que les ondes extrêmement basses fréquences (les ELF qui transportent moins d'énergie, mais émises par pulse) induisent des perturbations de la cellule qui n'existent pas à plus haute fréquence, mais qu'elles réapparaissent à très haute fréquence.
    Effets sur l'embryon

    Les résultats sont contradictoires et le problème de la reproductibilité se pose. Il y a une dizaine d'années, une étude avait par exemple mis en évidence un taux élevé de mortalité sur des oeufs de poulet. À l'époque, d'autres laboratoires avaient répliqué l'expérience et obtenu des résultats divergents. Très récemment, l'INRA de Tours a reproduit à nouveau l'expérience... et obtenu les mêmes résultats de toxicité sur les embryons.
    http://science-citoyen.u-stasbg.fr/d...des/index.html

  14. #11
    Canberra

    Re : Four à micro onde et cancer

    Concernant les risques alimentaires et leur éventuelle incidence cancérigène.

    Extraits

    Le test des cristallisations sensibles montre bien que le FMO (four à micro-ondes) est le mode de cuisson qui, désorganise le plus l'aliment et altère son énergie vitale.
    Cette dénaturation a été observée sur plusieurs catégories de nutriments :
    vitamines détruites (surtout la vitamine C et certaines vitamines B) si température interne de cuisson élevée (difficile à évaluer, car l'environnement de l'aliment ne s'échauffe pas, ce qui, d'ailleurs, occasionne des accidents, avec brûlures par ingestion)
    protéines : destruction d'acides aminés (méthionine) ou transformation de leur structure les rendant non métabolisables par le corps humain (réactions d'hypersensibilité). Ces observations, publiées en mars 1990 par la revue médicale "The Lancet", résultent d'une étude comparative sur les protéines du lait après chauffage au bain-marie et au FMO graisses : une étude japonaise (1968) a montré que les acides gras subissent (d'autant plus qu'ils ont insaturés) une peroxidation avec formation de radicaux libres (vieillissement cellulaire, athérosclérose, favorisation du processus de cancérisation).
    Seules deux sources sont citées dont une seule facilement exploitable. J'ai pu vérifier la parution de l'article dans le Lancet.

    Il demeure un autre inconvénient incontournable, lié à cette technique de cuisson: celui de l'agitation moléculaire de l'aliment qui, une fois retiré du four, va persister plusieurs minutes.

    Cette agitation moléculaire interfère avec nos propres cellules selon des modalités encore mal élucidées mais assurément inquiétantes (il y aurait, notamment, production de radicaux libres dans les cellules du consommateur, en plus de ceux formés dans l'aliment). Ce type d'interaction cellulaire est d'autant plus sensible chez un organisme en croissance, donc chez l'enfant (synthèses intenses durant les premiers mois de la vie: nous savons que les protéines du lait sont mises à mal par les micro-ondes, mais ce qui se passe chez le bébé dont le biberon est ainsi chauffé, personne ne le sait). Bien qu'il ne s'agisse, pour le moment, que d'une hypothèse *, certains fabricants conseillent d'attendre effectivement quelques minutes avant de consommer.
    * Souligner par moi.
    Ici, aucune source n'est citée.
    Encyclopédie de l'alimentation biologique et de l'équilibre nutritionnel - Dr Le Goff
    Le Dr Le Goff à l'air d'en être vraiment un (docteur, bien sûr )



    ...il [le FMO] pourrait diminuer les qualités nutritionnelles de certains aliments. Ainsi, des chercheurs espagnols et portugais ont montré qu’il détruisait une partie des antioxydants contenus dans les brocolis. Entre 74 et 97 % de ces substances permettant de lutter contre les radicaux libres disparaissaient ainsi après un passage aux micro-ondes. Par comparaison, seul 11 % des antioxydants disparaîtraient à la cuisson traditionnelle.
    Journal of the Science of Food and Agriculture, octobre 2003 ; vol. 83 : p.1511 - 1516.


    Ces deux sources mettent en avant la formation de radicaux libres qui favorisent le développement du cancer.

  15. #12
    Canberra

    Re : Four à micro onde et cancer

    Recommandation Gaz De France
    Eviter de poser le four à micro-ondes sur le réfrigérateur. Il risque de perturber la chaîne du froid en faisant monter la température à l'intérieur du frigidaire.
    Là, je m'interroge. Si il n'y a pas de fuites MO comment le four va-t-il faire pour monter la température à l'intérieur du frigidaire. La maison GDF sait-elle des choses que nous ne savons pas ?

    Outre le fait de placer le four à micro-ondes au bon endroit dans la cuisine, il est nécessaire de bien entretenir son système de fermeture en nettoyant régulièrement les joints de la porte avec des produits doux.
    http://gestesdinterieur.gazdefrance....eur.php?idg=10



    Extraits de la norme de l'Union Technique de l'Electricité (UTE)
    . Les instructions de l'appareil à micro-ondes doivent comporter le texte suivant : "Les personnes ne doivent pas être exposées à l'énergie par micro-ondes qui peut rayonner du magnétron ou d'un autre dispositif générateur de micro-ondes en cas d'utilisation ou de connexion incorrecte toutes les connexions à microondes d'entrée et de sortie, les guides d'ondes, flasques et joints doivent êtres sûrs, ne jamais faire fonctionner le générateur sans une charge prévue pour absorber l'énergie par micro-ondes ; ne jamais regarder à l'intérieur d'un guide d'onde ouvert ou une antenne pendant que le générateur est en fonction "

    . Les appareils de chauffages des aliments par micro-ondes doivent être conçus de manière à présenter une protection suffisante contre les dangers de rayonnements dûs aux fuites de micro-ondes.

    . Sauf spécifications contraires, la densité de flux énergétique des fuites de micro-ondes émises par un appareil ne doit pas être supérieure à 50 W/m² (5mW/cm²) en tout point distant d'au moins
    5 cm de la surface de l'appareil.

    . Sauf spécifiactions contraires, les mesures des fuites de micro-ondes d'un appareil alimenté a la tension nominale du réseau et le générateur fonctionnant à sa puissance maximale à la position du réglage avec une charge de 275 cm3 +/- 15 cm3 d'eau potable à une température initiale de 20°C+/-5°C et contenant 1% de NaC1 (sel de cuisine) placée au centre de la surface supportant la charge prévue par le fabricant. Le récipient à eau doit avoir une paroi de verre mince et un diamètre intérieur d'environ 85mm. On changera l'eau si nécessaire pour éviter l'ébullition et l'évaporation.


    Ceci nous apprend qu'un FMO n'est pas un appareil anodin et qu'il ne faut pas prendre son utilisation à la légère.

    Un FMO semble vraiment innofensif si aucun rayonnement ne s'échappe.
    Or, si l'on peut supposer que pour un FMO neuf l'étancheité est parfaite (à voir, selon les appareils, leur provenance, la norme, ...), qu'en est-il lors de son vieillissement ? Les MO sont inodores, incolores, sans saveurs.
    Il est tout à fait possible de se procurer un détecteur de MO. Mais qui le sait ? Qui en a un à domicile ? Qui pense à s'en servir ?

  16. Publicité
  17. #13
    kinette

    Re : Four à micro onde et cancer

    Bonjour,
    Le test des cristallisations sensibles montre bien que le FMO (four à micro-ondes) est le mode de cuisson qui, désorganise le plus l'aliment et altère son énergie vitale.
    Je ne sais pas d'où provient ce texte, mais j'avoue ne pas savoir ce qu'est l'énergie vitale, et ça me donne un a priori très négatif sur la qualité du dit site...

    Cette dénaturation a été observée sur plusieurs catégories de nutriments :
    vitamines détruites (surtout la vitamine C et certaines vitamines B) si température interne de cuisson élevée (difficile à évaluer, car l'environnement de l'aliment ne s'échauffe pas, ce qui, d'ailleurs, occasionne des accidents, avec brûlures par ingestion)
    Réflexion qui me semble débile... on sait effectivement que la température détériore certaines molécules... que ce soit celle d'un four micro-onde ou d'un four "classique".
    Evidemment, si on laisse tout cramer dans le four...
    De plus, contrairement à l'affirmation, la "température interne de cuisson" pourrait très bien être évalué (les instruments de mesure, c'est pas pour les chiens), et selon les aliments, l'intérieur sera plus ou moins chaud... on se demande si ces personnes ont souvent utilisé un four micro-onde...

    Le Lancet n'est pas à proprement parler un journal scientifique...

    Il demeure un autre inconvénient incontournable, lié à cette technique de cuisson: celui de l'agitation moléculaire de l'aliment qui, une fois retiré du four, va persister plusieurs minutes
    Ben évidemment... tant que c'est chaud c'est qu'il y a de l'agitation moléculaire!!! Et ça n'est pas lié à la technique de cuisson...

    Cette agitation moléculaire interfère avec nos propres cellules selon des modalités encore mal élucidées mais assurément inquiétantes (il y aurait, notamment, production de radicaux libres dans les cellules du consommateur, en plus de ceux formés dans l'aliment).
    ??? pourquoi, comment? Aucune explication...
    De plus, le temps que l'aliment soit métabolisé (passage par la bouche, l'estomac, etc...) je ne vois pas trop comment on pourrait avoir un effet de ces horribles molécules encore agitées...

    Ce type d'interaction cellulaire est d'autant plus sensible chez un organisme en croissance, donc chez l'enfant (synthèses intenses durant les premiers mois de la vie: nous savons que les protéines du lait sont mises à mal par les micro-ondes, mais ce qui se passe chez le bébé dont le biberon est ainsi chauffé, personne ne le sait). Bien qu'il ne s'agisse, pour le moment, que d'une hypothèse *, certains fabricants conseillent d'attendre effectivement quelques minutes avant de consommer.
    A mon avis les fabriquant conseillent surtout ça pour être sûrs qu'il y ait une homogénéisation de la température dans le biberon...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  18. #14
    kinette

    Re : Four à micro onde et cancer

    Encyclopédie de l'alimentation biologique et de l'équilibre nutritionnel - Dr Le Goff
    Le Dr Le Goff à l'air d'en être vraiment un (docteur, bien sûr )
    Moi aussi je suis docteur... ce n'est pas nécessairement une garantie... quand on voit le nombre de charlatans sur le marché, entre les tenants de la bouffe toute crue, ceux qui affirment la toxicité du sucre, du lait, ceux qui ont vu des extra-terrestres... on trouve de tout...

    Les MO sont inodores, incolores, sans saveurs.
    Il est tout à fait possible de se procurer un détecteur de MO. Mais qui le sait ? Qui en a un à domicile ? Qui pense à s'en servir ?
    Na passant pas ma vie contre mon four micro-onde, et ces onde étant rapidement amorties avec la distance, je ne me fais pas trop de bile...
    A mon avis les utilisateur de téléphone portable se prennent des doses bien plus élevées que l'utilisateur de micro-onde, même avec de petites fuites.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  19. #15
    Canberra

    Re : Four à micro onde et cancer

    Ben quoi, tu ne crois pas aux petits hommes verts ?

    Ceci dit, j'ai tâché de savoir si il était vraiment docteur, vu que pas mal se prévale du titre et ne le possède pas. Maintenant, qu'il n'y ait pas de charlatans dans la profession... Tu es mieux à même que moi de le savoir.

    Concernant les FMO, crois-tu possible que la cuisson MO produise des radicaux libres ?

    Posté par Kinette
    Na passant pas ma vie contre mon four micro-onde, et ces onde étant rapidement amorties avec la distance, je ne me fais pas trop de bile...
    A mon avis les utilisateur de téléphone portable se prennent des doses bien plus élevées que l'utilisateur de micro-onde, même avec de petites fuites.
    D'accord avec toi.

    Maintenant, le problème des fuites est malgré tout d'être exposé, même si dans l'immédiat tu n'es pas carbonisé par une combustion subite.

    -------------------------------

    Débile(adj.) = sans force

  20. #16
    Canberra

    Re : Four à micro onde et cancer

    Un dossier réalisé par deux lycéens

    Extraits
    En effet, il a été prouvé que les micro-ondes modifient la structure sanguine . De plus, ce type de cuisson a de nombreux désavantages par rapport aux autres car il ne permet pas la destruction de la plupart des microbes (risques toxicologiques) . Il présente aussi un danger lié a la température de cuisson pour l’ utilisateur (principalement les nourrissons) . Enfin, les ondes peuvent provoquer des lésions entraînant des brûlures et parfois des cancers en cas d’ exposition soutenue .
    "Il a été prouvé" : pas de référence dans l'ensemble du document.


    Hypertermie
    Nous avons effectué un petit test assez parlant a ce propos . Nous avons récupéré une montre qui détecte les appels de téléphone portable (elle se met a clignoter quand elle est traversée par une quantité suffisante de micro-ondes) . Si l’ on reçoit un appel, la montre clignote peu fort et assez lentement . Par contre, si on place cette montre environ 2 mètres devant un micro-ondes pourtant neuf et de bonne qualité, elle reste allumée avec une très forte intensité .
    L'expérience montre qu'à deux mètres il y a rayonnement.


    Modification de la structure sanguine
    Expériences de Hans Ulrich Hertel professeur de l’EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne)
    Il est intéressant de noter l’existence d’un " ordre de silence " : la nourriture cuite dans un four à micro-ondes est dangereuse pour la santé, pouvant provoquer la modification sanguine des
    consommateurs, voire l’amorce d’un début de cancer. Pourtant, faute de moyens et d’ études officielles, on ne peut mesurer l’ ampleur des risques car pour des raisons purement économiques, on " protège les micro-ondes " .
    1) Je n'ai pas vérifié les travaux du Dr HUH.
    2) Il semble que l'on ait demandé au professeur HUH de rentrer dans le rang. Je vais tâcher de trouver on :
    En 1994, uniquement en France
    - 22M de ménages
    - 40% taux de pénétration des FMO dans les ménages
    - 9M de MO vendus
    - 300 €, coût moyen d'un FMO
    - 2 700 000 000 € de FMO
    On a vu pire.



    Risques toxicologiques
    Les températures atteintes au cœur des denrées ne sont pas toujours suffisantes pour détruire certaines bactéries pathogènes comme Salmonella, Campylobacter, Listéria.
    L’utilisation du four à micro-ondes doit se limiter au réchauffage, à la décongélation et la cuisson des aliments. On en déduira donc que le four à micro-ondes n’est pas un mode de cuisson à utiliser systématiquement
    Conclusion
    En effet, il semble évident qu’une technologie produisant la rotation à la vitesse de 2,5 milliards de tours par secondes des molécules d’ eau présente des risques pour les cellules organiques .
    Dans la nature, cette rotation est impossible . Hélas, pour des raisons économiques, aucune étude officiellement reconnue n’a eu lieu sur ce sujet .
    "Dans la nature, cette rotation est impossible" : est-ce vraiment impossible ?

    http://starbrood.free.fr/index.htm

  21. #17
    Canberra

    Re : Four à micro onde et cancer

    Rapports de l'OMS

    Effets biologiques
    Les symptômes dont font état les personnes exposées consistent en céphalées, irritabilité, troubles du sommeil, asthénie, baisse de l'activité sexuelle, douleurs thoraciques et sentiment général de mauvaise santé mal défini. A l'examen physique, on a constaté en URSS un tremblement des doigts chez le sujet placé les bras étendus, une acrocyanose, une hyperidrose, un dermographisme et une hypotonie.
    Organisation Mondiale de la Santé – Série des Critères d’Hygiène de l’Environnement – n° 16 – Radiofréquences et Hyperfréquences – Genève 1981.

    Attention, on ne parle pas exclusivement de FMO mais des radiofréquences et hyperfréquences. On peut constater que les effets biologiques ne sont pas nuls.




    Effets biologiques
    Jusqu'ici, aucun effet sanitaire indésirable résultant d'une exposition prolongée à des radiofréquences ou aux fréquences correspondant au transport d'energie électrique n'a été confirmé , mais la recherche se poursuit activement dans ce domaine.
    Conclusions tirées de la recherche scientifique.
    l'OMS a conclu que les données actuelles ne confirment en aucun cas l'existence d'effets sanitaires résultant d'une exposition à des champs électromagnétiques de faible intensité. Toutefois, notre connaissance des effets biologiques de ces champs comporte encore certaines lacunes et la recherche doit se poursuivre pour les combler.
    Effets sur l'état de santé générale
    d'anxiété, de céphalées, de tendances dépressives voire suicidaires, de fatigue et d'une réduction de la libido. Jusqu'à présent, les données scientifiques ne confirment pas l'existence d'un lien entre cette symptomatologie et l'exposition à des champs électromagnétiques.
    Selon quelques études épidémiologiques , il y aurait une légère augmentation du risque de leucémie chez l'enfant en cas d'exposition aux champs électromagnétiques de basse fréquence générés dans la maison.
    Si l'on constate que les champs électromagnétiques représentent un danger pour la santé, ce ne sera pas sans conséquences pour les pays industrialisés.
    La science ne peut garantir la sécurité absolue, mais les progrès de la recherche sont dans l'ensemble rassurants.
    Il est amusant ce rapport on y trouve de tout. Il suffit de prendre quelques bouts de phrases bien choisies et l'on obtient soit l'innoccuité totale des MO, soit une dangerosité inquiétante.




    Fours à microondes
    L'énergie électrique nécessaire au fonctionnement des fours à microondes à usage domestique est très élevée. Un blindage efficace permet néanmoins de ramener les fuites de rayonnement à un niveau pratiquement indécelable à l'extérieur de l'appareil. De plus, le rayonnement hyperfréquence dû aux fuites diminue très rapidement à mesure que l'on s'éloigne du four. De nombreux pays imposent des normes de fabrication qui spécifient le niveau maximum tolérable pour les fuites de rayonnement dans le cas d'un appareil neuf ; un four qui répond à ces normes ne présente aucun danger pour le consommateur.
    Source OMS - http://www.who.int/peh-emf/about/Wha...fr/index1.html


    Voilà, pour la conclusion de l'OMS.
    Je sais que des esprits chagrins me rétorqueront que l'on peut discuter de l'impartialité de l'OMS, et je ne peux pas leur donner tout à fait tort :
    http://www.monde-diplomatique.fr/2002/07/MOTCHANE/16708

  22. #18
    Yoyo

    Re : Four à micro onde et cancer

    Bonsoir

    Je partage l'avis de kinette, beaucoup d'affirmations etranges...

    Je rajouterai que c'est surtout la frequence des ondes qui peut eventuellement poser probleme pas tellement leur distance de rayonement...on est d'ailleur traversés continuellement par tellement d'ondes divers et variés.

    Quant a la formule sanguine modifiée, c'est evident qu'en chauffant du sang sa formule se modifie

    Yoyo

  23. Publicité
  24. #19
    Canberra

    Re : Four à micro onde et cancer

    Du nouveau concernant les travaux du docteur HUH (message #16)

    Travaux du docteur
    Des modifications significatives ont été découvertes dans le sang des volontaires ayant consommé des aliments cuits au micro-onde, dont une diminution de tous les taux d'hémoglobine et de cholestérol, spécialement les taux de HDL (le bon cholestérol) et de LDL (le mauvais cholestérol) et leur proportion. Les lymphocytes (globules blancs) montraient, après l'absorption d'aliments passés par le micro-onde, une diminution à court terme plus évidente qu'après la consommation de toute autre variante. Tous ces indices pointent dans une direction qui n'est pas celle d'une santé robuste mais celle d'une dégénérescence. On pouvait de plus noter une association très significative entre la quantité d'énergie des micro-ondes dans les aliments testés et la puissance lumineuse de bactéries luminescentes, exposées au sérum des sujets ayant mangé cette nourriture. Cela amena Hertel à la conclusion que des énergies ainsi dérivées par cette technique pouvaient, en fait, être inductivement transmises à l'homme par la consommation de nourriture passant par le micro-ondes.
    Le plaignant
    Le 7 août 1992, l'Association Suisse de Fabricants et Fournisseurs d'Appareils Électroménagers intenta un procès contre Hertel devant la Cour de Commerce du Canton de Berne.
    La plainte
    "Délibération. 1/ Requête du plaignant (la F.E.A.) pour interdire au défendeur (le docteur Ing. Hans Hertel) de déclarer que la nourriture préparée dans un four à micro-ondes serait dangereuse pour la santé et provoquerait des modifications dans le sang des consommateurs, renvoyant à des troubles pathologiques comme étant également significatifs du début d'un processus cancéreux. Le défendeur sera interdit de répéter cette affirmation dans des articles ou lors de conférences en public, sous peine de châtiment fixé par la loi : la mort en relation avec les fours à micro-ondes."
    Dernier jugement
    La Cour Européenne des Droits de l'Homme a décidé que l'ordre de silence rendu par les Cours suisses à l'encontre du savant bernois, lui interdisant de déclarer que les fours à micro-ondes sont dangereux pour la santé, était contraire au droit à la liberté d'expression. En outre, la Suisse a été condamnée à payer en dédommagement une somme de 40 000 FS (environ 160 000 FF).
    http://perso.wanadoo.fr/passe.presen...r-jugement.htm

    Je regrette que le jugement n'est pas eu lieu sur le fond, c'est à dire la recevabilité des travaux de HUH, au moins nous aurions été fixé.
    D'un autre côté ne doit-on pas voir là un aveu d'impuissance de la part de la FEA, qui considère la bataille perdue d'avance sur ce terrain ?

  25. #20
    Yoyo

    Re : Four à micro onde et cancer

    Bonsoir,

    La betise, l'ignorance et surtout l'aveuglement rends quasi -impossible toute tentative de discussion avec ce genre de personnage.
    Ce n'est plus de la science mais une tentative grossiere de faire coller les etudes a ses propres croyances.

    Il ferait bien mieux de s'inquieter des ondes emises par les radars des aeroports autrement plus puissantes et potentiellement dangereuses!

    Yoyo

  26. #21
    kinette

    Re : Four à micro onde et cancer

    Merci canmberra pour le décorticage du texte...

    De plus, ce type de cuisson a de nombreux désavantages par rapport aux autres car il ne permet pas la destruction de la plupart des microbes (risques toxicologiques) .
    C'est quand même bizarre, je trouve, que d'une part ça soit hyper-destructeur pour la qualité des aliments, que ce soit dangereux à cause de l'agitation moléculaire, et que les microbes, eux, aient moins d'effets qu'avec une cuisson classique.
    On peut à la rigueur penser que, dans les cas où on a une cuisson peu homogène (c'était le problème surtout avec les vieux fours), les zones où la température a été moins élevée pourront voir une persistance supérieure de microbes... mais ce sera aussi moins cuit...
    Et on peut aussi mal cuire avec les moyens de cuisson classique.
    De plus, d'après une étude récente, ce n'est pas la cuisson qui pose le plus de problème dans les contaminations alimentaire mais les ustensiles de cuisine, qui eux ne sont généralement pas soumis à la température élevée des aliments et vehiculent les microbes.

    Il présente aussi un danger lié a la température de cuisson pour l’ utilisateur (principalement les nourrissons)
    Un biberon bouillant obtenu au bain-marie brûlera autant un bébé qu'un biberon bouillant sortant du micro-onde...

    . Enfin, les ondes peuvent provoquer des lésions entraînant des brûlures et parfois des cancers en cas d’ exposition soutenue .
    La nourriture trop grillée est aussi cancérigène... et bon encore faut-il des fuites du four (comme d'habitude on pratique ici l'amalgame, une personne lisant rapidement en concluera que les aliments cuits au micro-onde sont cancérigènes...).

    L'expérience montre qu'à deux mètres il y a rayonnement.
    C'est intrigant... mais il me semble que le téléphone portable recevant un message n'émet pas que des micro-ondes (et d'ailleurs je me demande même s'il en émet à ce moment-là). N'avez-vous jamais entendu un signal dans votre radio (si vous écoutiez la radio) quelques instants avant de recevoir une appel?
    Je me demande si on n'a pas tout simplement des ondes radio, ou un rayonnement électro-magnétique...

    On en déduira donc que le four à micro-ondes n’est pas un mode de cuisson à utiliser systématiquement
    De toute façon il faut avoir des goûts culinaires assez étranges pour envisager de tout cuire au micro-onde...

    Risques toxicologiques
    Les températures atteintes au cœur des denrées ne sont pas toujours suffisantes pour détruire certaines bactéries pathogènes comme Salmonella, Campylobacter, Listéria.
    Toujours cette sempiternelle crainte des bactéries... et pourtant de nombreuses personnes aiment bien la viande rosée, voire bleue... on ne me fera pas croire que cette cuisson détruit les bactéries au "coeur des denrées"...

    Conclusion
    En effet, il semble évident qu’une technologie produisant la rotation à la vitesse de 2,5 milliards de tours par secondes des molécules d’ eau présente des risques pour les cellules organiques .
    Dans la nature, cette rotation est impossible . Hélas, pour des raisons économiques, aucune étude officiellement reconnue n’a eu lieu sur ce sujet .


    "Dans la nature, cette rotation est impossible" : est-ce vraiment impossible ?
    Très bonne question... puis même si c'est rarement rencontré dans la nature, est-ce pour celà que ce serait dangereux?

    Concernant les FMO, crois-tu possible que la cuisson MO produise des radicaux libres ?
    Je ne suis pas spécialiste de ce domaine... d'ailleurs ce n'est pas clair dans les textes qu'on trouve... parfois il est dit que les composés antioxidants sont détruits (on sait bien que la cuisson détruit la vitamine C, donc ça ne m'étonne pas, après, savoir si ça détruit plus ou moins...), parfois que ça crée des radicaux libres...
    Un spécialiste est demandé au rayon "Four à micro-onde et cancer"...


    Des modifications significatives ont été découvertes dans le sang des volontaires ayant consommé des aliments cuits au micro-onde, dont une diminution de tous les taux d'hémoglobine et de cholestérol, spécialement les taux de HDL (le bon cholestérol) et de LDL (le mauvais cholestérol) et leur proportion.
    Ca se serait plutôt une bonne nouvelle pour les personnes ayant des problèmes de cholestérol!

    Les lymphocytes (globules blancs) montraient, après l'absorption d'aliments passés par le micro-onde, une diminution à court terme plus évidente qu'après la consommation de toute autre variante.
    Etrange... pourquoi pas, mais j'aimerai savoir si cette diminution est significative, et le nombre de sujets étudiés.

    Tous ces indices pointent dans une direction qui n'est pas celle d'une santé robuste mais celle d'une dégénérescence.
    La conclusion arrive bien vite, et le terme de dégénerescence me semble peu approprié mais bon c'est du détail.

    On pouvait de plus noter une association très significative entre la quantité d'énergie des micro-ondes dans les aliments testés et la puissance lumineuse de bactéries luminescentes, exposées au sérum des sujets ayant mangé cette nourriture.
    Je trouve cette phrase très hermétique même après plusieurs lectures. On ne sait pas de quelle énergie on parle... et je ne vois pas ce que ces bactéries lumineuses testent.

    Cela amena Hertel à la conclusion que des énergies ainsi dérivées par cette technique pouvaient, en fait, être inductivement transmises à l'homme par la consommation de nourriture passant par le micro-ondes.
    J'ose espérer que le raissonnement n'est pas: "énergie transmise à aliment-> transmise à l'homme-> transmise à la bactérie qui produit du coup plus de lumière", parce que dans ce cas, on est en dehors du champ de la science...

    Le défendeur sera interdit de répéter cette affirmation dans des articles ou lors de conférences en public, sous peine de châtiment fixé par la loi : la mort en relation avec les fours à micro-ondes."
    Ne serait-ce pas un canular??? Je vois quand même mal les suisses zigouiller un type parce qu'il prétend que les fours MO sont dangereux! (il manque peut-être un bout de texte non?)
    Je regrette que le jugement n'est pas eu lieu sur le fond, c'est à dire la recevabilité des travaux de HUH, au moins nous aurions été fixé.
    Maheureusement les jugement n'ont généralement pas lieu selon le bon sens, mais sur des points juridiques...

    K.ramez, on avance à rien dans c(e) canoë...
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  27. #22
    Canberra

    Re : Four à micro onde et cancer

    A Yoyo

    La betise, l'ignorance et surtout l'aveuglement rends quasi -impossible toute tentative de discussion avec ce genre de personnage.
    Ce n'est plus de la science mais une tentative grossiere de faire coller les etudes a ses propres croyances.
    Je trouve ce jugement bien radical, mais peut-être que tu connais bien l'homme ou l'affaire. Dans ce cas peux-tu nous expliquer ce qui motive ton jugement ?
    Pour ma part, il y a des raccourcis chez HUH qui me paraissent nébuleux, mais j'aurais surtout voulu connaître le détail de ses travaux. Je vais chercher.

    Il ferait bien mieux de s'inquieter des ondes emises par les radars des aeroports autrement plus puissantes et potentiellement dangereuses!
    Pas de doutes, les rayonnements radars sont potentiellement bien plus nuisibles que ceux émis par les MO.
    Maintenant, je soulève deux points :
    - les radars ne se situent pas dans la cuisine de près de 50% des ménages
    - si l'on veut connaître un sujet, on est bien obligé de l'étudier.


    A Kinette

    Risques toxicologiques
    Les températures atteintes au cœur des denrées ne sont pas toujours suffisantes pour détruire certaines bactéries pathogènes comme Salmonella, Campylobacter, Listéria.
    Ce risque vient d'une cuisson insuffisante et nous aurons a peu près les mêmes avec une cuisson traditionnelle. (petit commentaire à rebours)


    Le défendeur sera interdit de répéter cette affirmation dans des articles ou lors de conférences en public, sous peine de châtiment fixé par la loi : la mort en relation avec les fours à micro-ondes.
    De prime abord la phrase à un côté sinistre et définitif, et prête confusion à la lecture.

    En la remaniant, on comprend mieux ce qu'elle veut dire :
    Le défendeur sera interdit de répéter l'affirmation "la mort en relation avec les fours à micro-ondes" dans des articles ou lors de conférences en public, sous peine de châtiment fixé par la loi.

    Du coup, le pays des helvètes nous paraît plus accueillant.

  28. #23
    Canberra

    Re : Four à micro onde et cancer

    Tour d'horizon de l'incidence des FMO sur le cancer. (c'est là, que je risque de me rendre ridicule )


    Récapitulatif en trois points :
    1) Les risques alimentaires.
    2) Les effets des rayonnements MO sur l'individu.
    3) L'étancheité des fours.


    1) Concernant les risques alimentaires :
    - diminution trés sensible des anti-oxydants, environ 80% pour 11% en cuisson traditionnelle (message #11)
    - il existe un phénomène d'absorption des micro-ondes par la mélanine suivi de production de radicaux libres (message #8)
    Question : Que deviennent ces radicaux libres après ingestion ?


    2) Effets des rayonnements MO sur l'individu :
    - augmentation thermique plus ou moins importante selon l'exposition
    - modification du transfert de ions calcium vers les membranes cellulaires. Que peut-on en conclure ? (message #10)
    - pertubation de la cellule, selon un effet fenêtre (messages #10, #8)
    - d'autres pathologies sont mises en évidence : stress, trouble de la mémoire, insomnie, irritabilité
    - diminution très nette de la capture de la choline dans l'hippocampe. Cet effet a une conséquence très nette sur l'apprentissage des animaux... Il s'agit d'un effet globale de stress (message #8)
    - En laboratoire il n'a pas encore été démontré clairement l'existence d'effets mutagéniques ou d'effets cancérigènes causés par des ondes présentes dans notre environnement. Dans les deux cas, la question reste malgré tout ouverte, en particulier dans le cas d'ondes modulées en très basse fréquence.(messages #8)
    - Selon quelques études épidémiologiques , il y aurait une légère augmentation du risque de leucémie chez l'enfant en cas d'exposition aux champs électromagnétiques de basse fréquence générés dans la maison.(message #17)


    3) Blindage des fours :
    - leur étanchéité est garante de leur inoccuité
    - sur un appareil neuf et en bon état les rayonnements sont perceptibles à 2 m (message #16)
    - les risques d'une moindre étanchéité lors du vieillissement de l'appareil sont plus que probables.



    Au final
    Dans l'état actuel de nos connaissances, on peut affirmer que le risque de développer un cancer dû au rayonnement d'un FMO est quasiment nul, et le risque de développer un cancer suite à l'ingestion d'aliment cuit au FMO parait peu plausible.


    Néanmoins, je retiens les points suivants :
    - des études continuent à être menées, car beaucoup d'incertitudes subsitent quant aux effets des rayonnements MO
    - ces études vont tenir compte d'éventuelles effets à des expositions de faibles durées mais inscrits sur le long terme
    - les rayonnements MO ont des effets nocifs sur l'organisme
    - l'étanchéité des FMO est douteuse et ne peut que péricliter à l'usage et sur la durée
    - les aliments cuits au FMO perdent de leur valeur plus que par une cuisson traditionnelle.


    D'autre part :
    - les assureurs prennent les devants face au problème que posent les rayonnements électromagnétique
    http://www.grainvert.com/article.php3?id_article=661
    - les enjeux commerciaux ne sont pas à exlure du débat :
    . ils sont à même de réduire à rien les voix allant à l'encontre de leurs intérêts. (message #19)
    . ils font l'objet d'une remarque, lourde de sens selon l'interprétation qu'on en fait, dans le rapport de l'OMS
    Si l'on constate que les champs électromagnétiques représentent un danger pour la santé, ce ne sera pas sans conséquences pour les pays industrialisés.
    Dernière modification par Canberra ; 08/10/2004 à 20h45.

  29. #24
    Canberra

    Re : Four à micro onde et cancer

    Pour se détendre

    Le défendeur sera interdit de répéter cette affirmation dans des articles ou lors de conférences en public, sous peine de châtiment fixé par la loi : la mort en relation avec les fours à micro-ondes."


    Ne serait-ce pas un canular??? Je vois quand même mal les suisses zigouiller un type parce qu'il prétend que les fours MO sont dangereux! (il manque peut-être un bout de texte non?)
    Je vois bien le Dr HUH ligoté, la tête dans le four jusqu'à ce que mort s'ensuive.
    Franchement Kinette pour qui veux-tu faire passer nos paisibles amis Suisses ? Que vont-ils penser de nous ?



    Pour ce qui est de l'étanchéité, faut reconnaître YOYO que, finalement, les fous ne sont pas bien protégés ! (voir #5)



    Ce que l'on arrive à faire avec les MO !
    Parmi toutes les nuisances sonores recensées par nos oreilles, le bruit du marteau-piqueur se place en tête du peloton. Cela ne sera peut-être bientôt plus qu’un souvenir, si l’invention d’un chercheur israélien trouve son application dans les travaux publics. En effet, Eliyahu Jerby, de l’université de Tel-Aviv, a mis au point un perforateur à micro-ondes qui ne fait ni bruit ni poussière. Le chercheur a eu l’idée de détourner le magnétron, conçu pour faire fonctionner les fours à micro-ondes, et à en diriger les radiations sous la surface à percer. Sous l’effet des micro-ondes, le matériau se ramollit et il ne reste plus qu’à percer proprement et sans secousses. Des essais ont été réalisés avec succès dans du béton, du verre, de la céramique et du silicium. Il faut maintenant mettre au point une protection suffisante pour l’utilisateur de l’engin, car l’exposition répétée aux micro-ondes a de fâcheuses répercussions sur la santé.
    http://www.rfi.fr/fichiers/MFI/ScienceTechnologie/711.asp

  30. Publicité
  31. #25
    kinette

    Re : Four à micro onde et cancer

    Pour ce qui est de l'étanchéité, faut reconnaître YOYO que, finalement, les fous ne sont pas bien protégés ! (voir #5)
    Quelles en sont les preuves???
    La fantastique expérience avec le bidule permettant de déceler les appels sur des portables? (qui doivent détecter bien autre chose que les micro-ondes)???

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  32. #26
    Canberra

    Re : Four à micro onde et cancer

    Si l’ on reçoit un appel, la montre clignote peu fort et assez lentement . Par contre, si on place cette montre environ 2 mètres devant un micro-ondes pourtant neuf et de bonne qualité, elle reste allumée avec une très forte intensité .
    Est-ce que tu vois un facteur non pris en compte qui pourrait fausser le résultat ?
    On pourrait envisager d'autres façons de procéder, mais celle-ci semble cohérente et révélatrice.
    C'est une expérience facile à mener chez soi. Je n'ai pas de FMO à la maison, mais si j'ai l'occasion de la faire je n'hésiterai pas.

    Cette expérience ne signifie pas que tous les FMO ne sont pas étanche, mais il se trouve que celui choisi, neuf et sans défaut, ne l'était pas.

  33. #27
    Narduccio

    Re : Four à micro onde et cancer

    Voici plusieurs détecteurs qui permettraient de répondre à la question. Quand à la montre indicatrice d'appels GSM, se pourrait-il qu'elle soit simplement influencée par les parasites émis lors du fonctionnement du four ?

    http://www1.fr.conrad.com/scripts/wg...c=X&~cookies=1
    http://www1.fr.conrad.com/scripts/wg...c=X&~cookies=1
    http://www1.fr.conrad.com/scripts/wg...c=X&~cookies=1
    http://www1.fr.conrad.com/scripts/wg...c=X&~cookies=1
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  34. #28
    Canberra

    Re : Four à micro onde et cancer

    Des parasites ? Oui, pourquoi pas ?

    Mais çela signifie deux choses :
    - que le four en emet. Et à ce moment là il faut définir ce que c'est, si c'est nocif ou pas ?
    - que le recepteur y est sensible.

    Ce n'est pas impossible, mais je reste sceptique. C'est abandonner un résultat sensible pour un hypothétique facteur x.

  35. #29
    kinette

    Re : Four à micro onde et cancer

    Bonjour,
    Bon, j'ai pris un peu de temps pour rechercher comment marchent ces fameux détecteurs d'appel, puisqu'apparemment mon explication comme quoi ils détectent bien autre chose que des micros-ondes ne semble pas avoir convaincu... et voili:
    http://www.abcelectronique.com/forum...=90050&t=90050

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  36. #30
    kinette

    Re : Four à micro onde et cancer

    Un étude sérieuse cette fois:
    http://www.hc-sc.gc.ca/hecs-sesc/pcr...o_onde/tdm.htm
    La conclusion est plutôt rassurante:
    http://www.hc-sc.gc.ca/hecs-sesc/pcr...e/chapter4.htm

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Blanc] Micro Onde
    Par TECHNI dans le forum Dépannage
    Réponses: 5
    Dernier message: 31/08/2007, 16h41
  2. [Blanc] four micro onde
    Par hansol dans le forum Dépannage
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/08/2007, 18h19
  3. Micro onde HS
    Par Sergiomoteur dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/09/2006, 12h54
  4. TIPE: Onde stationnaire, Micro-Onde et point chaud...
    Par Vin'Z dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/05/2006, 00h12
  5. micro onde
    Par Bertrand93773 dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/01/2006, 18h58