Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 74

colonisation de mars



  1. #1
    J-D

    colonisation de mars

    salut

    Alors ma question est comment?Comment faire pour faire une
    colonie sur mars avec les technologies actuel prochaine(pas fictive).
    Alors si vous avez une idée ou un plan de comment faire.si sa se trouve
    nous pourions arriver a quelque chose de réaliste.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    clément.jouanne41

    Re : colonisation de mars

    Pour coloniser Mars il "suffirait" d'y envoyer des végétaux avec une réserve d'eau pour y transformer le CO2 qui y est abondant en O2 ce qui aurait pour conséquences de refroidir l'atmosphère de la planète rouge et ce phénomène y transformerait la glace de Mars en eau, élément vital de la vie.
    Y'a pas de problèmes, y'a que des solutions.

  4. #3
    J-D

    Re : colonisation de mars

    salut

    malheureusement je ne connais pas de plant qui survie a -60degré
    et dans des serre il ne ferais suffisament d'aire.

  5. #4
    moijdikssékool

    Re : colonisation de mars

    comme tu dis, il faudrait de gigantesques serres pour arriver à quelque chose. De plus le Soleil est moins fort là bas, il y a les rayons solaires trop forts pour des organismes vivants. Le rendement d'un tel système ne serait pas vraiment bon (càd très lent)
    le seul moyen, avec les techniques actuelles, est la machine, pompant ses ressources dans le sol
    mais comme précisé dans d'autres fils, il n'est pas sûr que la vapeur d'eau émise dans l'atmosphère y reste (emportée par le vent solaire), il faudrait déjà en émetre une quantité gigantesque pour qu'elle puisse se condenser pour former des nuages et retomber sur le sol et enfin, il faudrait entretenir le cycle pendant un bon moment pour qu'il se maintienne. Mais une partie "s'évaporerait" dans l'espace, plus vite que sur Terre et il faudrait donc un apport extérieur régulier d'eau
    ou alors tu augmentes la masse de Mars (10 fois plus légère que la Terre) en la bombardant par tout ce que tu peux trouver dans l'espace
    ensuite il te faut un champ magnétique très puissant (par exemple une sorte de grille dont les points sont des sources magnétiques, pour détourner -légèrement- la trajectoire des particules ionisantes du Soleil) au niveau du point L1

    tout cela peut être effectué par les techniques actuelles mais il faut beaucoup d'énergie et développer les moteurs de type 'ioniques' et ca coûterait affreusement cher et ne peut donc être réalisé que dans le temps. La colonisation se fera petit à petit, il faut trouver une source en eau, une autre en fer et une autre en énergie. Cette dernière est très importante et elle devra être apportée par la Terre (éoliennes, panneaux solaires. Le nucléaire est exclu car il faut de l'eau, eau que l'on ne peut aller chercher sans énergie!). Comme le Soleil n'est pas très fort, que le vent est très peu dense donc peu favorable à faire tourner des pales d'éoliennes, il faudra en importer beaucoup pour faire de l'énergie exploitable et pouvoir creuser, extraire, filtrer, fondre, transporter, fabriquer, assembler. Ensuite les poussières présentes sur Mars sont très fines, il faudra penser à l'isolation en important de grosses quantités de matières plastiques, caoutchouteuses ainsi qu'un paquet de machines
    bref, pour répondre à ta question, mets-toi à la place d'un type qui se retrouve au milieu d'un désert. On ne sait même pas coloniser un désert, alors Mars...

  6. #5
    J-D

    Re : colonisation de mars

    salut

    il serait donc moin compliquer de ne pas la terraformer et de toute
    façon je doute que d'envoyer astéroide sur mars soit un moyen
    acceptable.

    mais avec la pile a combustible et l'energie solaire nous devrion etre capable réglé le problème d'energie pour subvenir au besion de quelque
    personne.
    Dernière modification par J-D ; 26/07/2005 à 22h40.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    moijdikssékool

    Re : colonisation de mars

    comme si l'hydrogène pouvait tout résoudre

    pour faire un potager, il faut de la terre, de l'eau, des graines, une serre, des lampes (autant dire qu'il faut tout importer) et de l'énergie (qu'il faut obtenir avec l'aide du Soleil grâce à des moyens qu'il faut aussi importer)
    dans http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/nu...0/nutri022.htm, on lit:
    400kg de produits laitiers, 115kg de légumes, 100kg d'alcool, 80kg de viandes, 65kg de patates, 60kg de fruits, 50kg de boissons gazeuses, 50kg de pain, 30kg de sucres ou produits sucrés, 28kg de céréales (pains exclus), 25kg de matières grasses, 20kg de poissons, 15kg d'oeufs, 15kg de crèmes dessert, 2kg de légumes secs, ce qui fait, en poids brut, 1tonne de nourriture par an et par habitant moyen (comprennant les enfants, les vieillards), soit 1,5 tonnes pour un astronaute en scaphandre qui va pas prendre beaucoup de vacances. La période de rencontre de la Terre avec Mars est de 2ans. En lyophilisant et optimisant l'affaire, on doit donc pouvoir arriver à 1tonne de nourriture par personne pour 1 voyage (l'ESA, dans ses prospectives d'exploration, vise la culture de 9aliments de base, des végétaux bien sûr. ils admettent à demi-mot que la conso de viandes/poissons/produits laitiers est inutile)

    ensuite, il faut des foreuses (pour puiser de l'eau en faisant fondre celle du sous sol), des (petites) pelles mécaniques, des véhicules en veux-tu en voilà pour fabriquer des abris fussent-ils en terre cuite. Tu vas pas envoyer une équipe sur Mars pour se tourner les pouces, il leur faut tout un équipement pour une durée minimale de 2ans. Ensuite l'eau se trouverai plutôt au niveau des pôles, endroit où il ne fait pas très bon vivre car il n'y a pas beaucoup de soleil donc adieu panneaux solaires (m'étonnerait pas non plus qu'il n'y ait pas beaucoup de vents). Il faudrait donc amener de l'eau depuis les pôles jusqu'à l'équateur et une pac, c'est bien gentil mais c'est pas beaucoup d'autonomie pour faire un aller-retour pôle/équateur (2 fois 5.000km). installer des bases aux pôles où les températures sont en dessous de -100°C, ce serait stupide. Sous réserve que Mars express découvre des poches d'eau ailleurs qu'aux pôles

  9. Publicité
  10. #7
    Lambda0

    Re : colonisation de mars

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    comme tu dis, il faudrait de gigantesques serres pour arriver à quelque chose. De plus le Soleil est moins fort là bas, il y a les rayons solaires trop forts pour des organismes vivants. Le rendement d'un tel système ne serait pas vraiment bon (càd très lent)
    le seul moyen, avec les techniques actuelles, est la machine, pompant ses ressources dans le sol ()
    () en énergie. Cette dernière est très importante et elle devra être apportée par la Terre (éoliennes, panneaux solaires. Le nucléaire est exclu car il faut de l'eau, eau que l'on ne peut aller chercher sans énergie!). Comme le Soleil n'est pas très fort, que le vent est très peu dense donc peu favorable à faire tourner des pales d'éoliennes, il faudra en importer beaucoup pour faire de l'énergie exploitable et pouvoir creuser, extraire, filtrer, fondre, transporter, fabriquer, assembler. Ensuite les poussières présentes sur Mars sont très fines, il faudra penser à l'isolation en important de grosses quantités de matières plastiques, caoutchouteuses ainsi qu'un paquet de machines
    bref, pour répondre à ta question, mets-toi à la place d'un type qui se retrouve au milieu d'un désert. On ne sait même pas coloniser un désert, alors Mars...
    Tu devrais te documenter un peu avant d'être si affirmatif. Il y a des choses inexactes dans tout celà.
    Par exemple, pour ce qui est de l'énergie, le nucléaire n'est pas exclu, bien au contraire : le système de refroidissement des réacteurs serait simplement très différent, basé sur un refroidissement radiatif. Il y a peu de chance qu'on puisse s'implanter sur Mars sans l'énergie nucléaire.
    Mais on peut aussi tout à fait utiliser des panneaux solaires pour produire de l'énergie : le flux solaire n'est que 2 fois plus faible, mais le ciel est bien plus souvent clair que sur Terre, on peut encore faire des progrès sur les rendements, et aussi utiliser des miroirs concentrateurs.
    Comme on aime bien les redondances, les premières missions d'exploration disposeraient aussi bien d'un petit réacteur nucléaire (quelques dizaines de kW) que de panneaux solaires.

    A+

  11. #8
    moijdikssékool

    Re : colonisation de mars

    le système de refroidissement des réacteurs serait simplement très différent, basé sur un refroidissement radiatif
    source?

    Je puis comprendre que l'on peut utiliser le refroidissement radiatif pour un vaisseau, par exemple en exposant un maximum de surface du circuit interne (à la sortie des turbines) en contact avec l'espace (trrès froid), caché de la lumière du Soleil. Mais sur une planète, je doute qu'il soit possible de le faire fonctionner ainsi lors des saisons chaudes. Ensuite il y a l'évacuation des déchets, la protection de l'équipe scientifique...

  12. #9
    Lambda0

    Re : colonisation de mars

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    source?

    Je puis comprendre que l'on peut utiliser le refroidissement radiatif pour un vaisseau, par exemple en exposant un maximum de surface du circuit interne (à la sortie des turbines) en contact avec l'espace (trrès froid), caché de la lumière du Soleil. Mais sur une planète, je doute qu'il soit possible de le faire fonctionner ainsi lors des saisons chaudes. Ensuite il y a l'évacuation des déchets, la protection de l'équipe scientifique...
    Pourquoi donc ? Même pendant la saison chaude, la température extérieure ne dépasse pas 20 ou 30°C, alors que la source chaude du réacteur est à plusieurs centaines de °C. Il n'y a absolument aucun problème de ce point de vue.
    Pour ce qui est de la protection contre les radiations, ça fait 50 ans qu'on fait des sous-marins propulsés avec un réacteur nucléaire, donc pas très loin de l'équipage. Et ici, on n'est pas non plus obligé d'installer le campement juste à côté, et il y a toujours la possibilité de l'enterrer partiellement.

    Voici un résumé d'étude d'un générateur nucléaire à refroidissement radiatif, justement pour alimenter une expédition martienne.
    http://gltrs.grc.nasa.gov/reports/19...999-208894.pdf

    A+

  13. #10
    moijdikssékool

    Re : colonisation de mars

    160kw, c'est sûr, c'est pas un réacteur du type actuel (1.000.000kw)
    apparamment ca pèse 12t
    dans http://users.swing.be/compagnons-eol...cles/art33.htm, on voit un poids de 17t pour 600kw (certes il faut rajouter le béton du socle). il faudrait toutefois recalculer la puissance de l'éolienne si elle tourne sur Mars (vent moins dense)
    ensuite, ces 160kw, c'est pour l'habitacle... sans le potager. Dans le précédent message, j'ai trouvé 1.5t de nourriture par personnes/an. Avec les rendements actuels, il faudrait 1/2ha de culture. Il faut compléter le peu de soleil reçu d'environ 500w/m² (et plus encore en hiver), soit 2.5MW. Il faut de plus réchauffer la serre, alimenter en eau et recycler, on peut facilement arrondir à 5MW/personne. il faut aussi fabriquer de l'hydrogène pour les véhicules, bâtir, creuser, etc...
    vous croyez franchement qu'un seul pays peut payer la facture comme semble le faire les EUA via la NASA?

  14. #11
    Lambda0

    Re : colonisation de mars

    C'est sûr que ça ne se ferait pas en 3 ans. Il s'agit de projets étalés sur des décennies, encore que des gens comme Zubrin pensent que ça peut aller plus vite et apportent de bonnes idées.

    Sinon, tout celà a été étudié depuis longtemps, et tu devrais trouver quantité de documentation sur Internet, avant de refaire des calculs. Cette valeur de 5 MW m'étonne un peu, mais pourquoi pas, je n'ai pas étudié la question.
    Au fait, pourquoi veux-tu utiliser autant d'énergie pour éclairer les serres ? Les plantes croissent très bien avec 500 W/m², d'autant plus qu'on peut leur fournir facilement une atmosphère riche en CO2. On met tout ça sous des domes gonflables transparents, pressurisés à 200 mb, avec quelques dizaines de mb d'oxygène, pas suffisant pour la vie animale, mais suffisant pour les plantes. Ce n'est pas l'éclairage qui est le problème principal, mais le fait que le sol ne permet probablement pas les cultures.

    Pour ce qui est de la propulsion de véhicules de surface, on n'utiliserait pas de l'hydrogène, mais du méthane, produit à partir de la réaction de Sabatier avec le CO2 atmosphérique. Ce méthane est même censé servir de carburant pour fusée, pour redécoller, dans le scénario Mars Direct.
    Zubrin a étudié tout ça, et décrit la construction d'une base martienne à partir de matériaux locaux, et ce qui est intéressant, en utilisant un minimum de métal. Comme il se passera du temps avant qu'on puisse vraiment exploiter le sol, il s'agit de faire le maximum avec le CO2 de l'atmosphère, avec les bonnes réactions chimiques permettant de fabriquer des matériaux plastiques par exemple.
    Tu devrais trouver des infos sur le site de la Mars Society.
    Sinon, il y a son livre : "Cap sur Mars".
    C'est un scénario parmi d'autres, mais qui a le mérite de reposer essentiellement sur des technologies existantes et qui est très crédible.

    Quant à savoir si un seul pays peut payer, le plan Mars Direct est chiffré à 120 G$ sur une dizaine d'années, ce qui ne représente jamais "que" 20% du budget militaire US d'une seule année.
    Donc il n'est pas invraisemblable que les Etats-Unis puissent aller sur Mars et y construire une petite base sans l'aide de personne, mais je pense qu'ils chercheraient quand même des collaborations.

    A+

  15. #12
    moijdikssékool

    Re : colonisation de mars

    Les plantes croissent très bien avec 500 W/m²
    avec les nuages, je ne sait à combien, en fait, est la puissance moyenne au m² sur Terre. Théoriquement, les plantes pousent lorsqu'il y a du soleil, avec environ 1200w/m² (et ca pousse bien entendu mieux dans le sud). Ensuite il faut réchauffer les serres (on peut toutefois faire d'épais murs et d'épais vitrage mais c'est un investissement énergétique lourd au départ)
    d'autant plus qu'on peut leur fournir facilement une atmosphère riche en CO2
    certes
    avec quelques dizaines de mb d'oxygène, pas suffisant pour la vie animale
    exit les insecticides!
    le sol ne permet probablement pas les cultures
    j'ai lu qu'ils ont trouvé du sable sur Mars. Il faut par contre apporter des engrais par dizaine de kilo/personne
    du méthane, produit à partir de la réaction de Sabatier avec le CO2 atmosphérique
    vu qu'il y a un apport d'atome H (venant de l'eau je suppose), cela revient-il moins cher d'obtenir ainsi du méthane que de l'H2 par hydrolyse?

    C'est un scénario parmi d'autres, mais qui a le mérite de reposer essentiellement sur des technologies existantes et qui est très crédible
    en 1 siècle, il doit être assez facile d'établir une base permanente qui pourra par elle-même s'agrandir
    quant à savoir si cela dérivera vers une planète vivable sans scaphandre et sans protection épaisse aux rayons solaires...

  16. Publicité
  17. #13
    DINOULIX

    Re : colonisation de mars

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    avec les nuages, je ne sait à combien, en fait, est la puissance moyenne au m² sur Terre.
    A mi-chemin entre périhélie et aphélie, la Terre reçoit 1.370 W/m² au zénith et en haute atmosphère. On divise par 4 pour avoir une moyenne planétaire (car la Terre est une sphère, surface 4 pi r²): 342. Albédo 102, n'en restent que 240. Absorption un tiers, en reste 160.
    Application de la loi de Stefan-Boltzmann: ceci correspond à une température -47°C. Heureusement, 330 W/m² d'infrarouges arrivent du ciel et apportent de la chaleur mais ils ne participent pas dans la photosynthèse.

  18. #14
    Lambda0

    Re : colonisation de mars

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    avec les nuages, je ne sait à combien, en fait, est la puissance moyenne au m² sur Terre. Théoriquement, les plantes pousent lorsqu'il y a du soleil, avec environ 1200w/m² (et ca pousse bien entendu mieux dans le sud). Ensuite il faut réchauffer les serres (on peut toutefois faire d'épais murs et d'épais vitrage mais c'est un investissement énergétique lourd au départ)
    (...)
    en 1 siècle, il doit être assez facile d'établir une base permanente qui pourra par elle-même s'agrandir
    quant à savoir si cela dérivera vers une planète vivable sans scaphandre et sans protection épaisse aux rayons solaires...
    Ces 1200 W/m² correspondent à l'éclairement maximum, soleil au zénith.
    Cette valeur est rarement atteinte dans la pratique, et il y a de nombreux biotopes sur Terre où une végétation luxuriante croit avec beaucoup moins que ça. Pour le chauffage, une atmosphère de 200 mb de CO² crée un effet dit "de serre" justement, ce pourrait bien limiter les besoins.

    Pour ce qui est de vivre à l'air libre, c'est effectivement une éventualité assez lointaine. Cependant, s'il faudrait des millénaires pour rendre l'atmosphère respirable, il semble qu'on puisse créer une atmosphère de CO2 de 200 à 300 mb en un siècle ou deux, qui procurerait déjà une protection suffisante.

    Un peu de lecture :
    Sur les conditions de la colonisation martienne :
    http://citeseer.ist.psu.edu/cache/pa...ability-of.pdf

    Quelques concepts de terraformation :
    http://www.cbqc.net/mars/docs/terrafrm.pdf

    Il faut voir que depuis des millénaires, l'Homme a colonisé des environnements hostiles, du Groenland au désert du Kalahari, avec des technologies rudimentaires, et on a bien construit des villes dans des déserts. Mars est encore d'un autre niveau, du fait de l'absence d'atmosphère, mais d'un autre côté, on dispose bien depuis 50 ans des techniques pour gérer celà, et de toute notre technologie du 21ème siècle.
    Zubrin est peut-être un peu optimiste sur les délais, mais il est bien techniquement possible qu'il y ait sur Mars une petite colonie de quelques milliers de personnes d'ici la fin du siècle.

    A+
    Dernière modification par Lambda0 ; 28/07/2005 à 06h33.

  19. #15
    DINOULIX

    Re : colonisation de mars

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    l'eau se trouverai plutôt au niveau des pôles, endroit où il ne fait pas très bon vivre car il n'y a pas beaucoup de soleil donc adieu panneaux solaires (m'étonnerait pas non plus qu'il n'y ait pas beaucoup de vents). Il faudrait donc amener de l'eau depuis les pôles jusqu'à l'équateur et une pac, c'est bien gentil mais c'est pas beaucoup d'autonomie pour faire un aller-retour pôle/équateur (2 fois 5.000km). installer des bases aux pôles où les températures sont en dessous de -100°C, ce serait stupide.
    Hélas je dois t'exhorter à nouveau à moins de bon sens.
    Etant donné la faiblesse de sa pression atmosphérique, Mars ne subit pratiquement aucune perte d'énergie lumineuse en absorption atmosphérique. C'est pourquoi sur Mars, dans les régions des hautes latitudes, où le Soleil est très bas sur l'horizon, il suffit de relever les panneaux solaires dans le sens vertical pour retrouver un bon rendement !
    Etant donné l'obliquité similaire à celle de la Terre, les pôles sont donc, lors de l'été de leur hémisphère, des régions très fortement ensoleillées. On peut imaginer qu'à chaque équinoxe la majorité du personnel passerait d'un pôle à l'autre (environ 10.000 km sur Mars).
    Le froid ambiant ne devrait pas être un problème puisque de toute façon il faut une stricte isolation par rapport à l'atmosphère martienne.
    Quant au vent sur Mars, en régions polaires ? C'est de là que viennent les fameuses tempêtes de poussière, lorsque la neige carbonique se sublime en gaz carbonique (CO2).

  20. #16
    moijdikssékool

    Re : colonisation de mars

    C'est pourquoi sur Mars, dans les régions des hautes latitudes, où le Soleil est très bas sur l'horizon, il suffit de relever les panneaux solaires dans le sens vertical pour retrouver un bon rendement !
    c'est comme sur la Lune, un panneau à l'équateur ou au pôle, c'est idem
    je te signale toutefois que les pôles (au moins 1) sont recouverts par de la neige carbonique solide, c'est à dire qu'il y fait plus froid qu'ailleurs, ie que les rayons du soleil réchauffe moins cette zone: l'épaisseur de l'atmosphère joue quand même un rôle, certes moins important que sur Terre
    Quant au vent sur Mars, en régions polaires ? C'est de là que viennent les fameuses tempêtes de poussière, lorsque la neige carbonique se sublime en gaz carbonique (CO2).
    j'aurais plutôt tendance à dire qu'un vent se déplace d'une masse chaude vers une froide, que les masses d'air froid sont plus stagnantes
    Application de la loi de Stefan-Boltzmann: ceci correspond à une température -47°C
    je voulais connaître la puissance moyenne au sol en France sur une journée (1200 max, 0 min la nuit, soit 600watts en moyenne sans les nuages). Mais c'est vrai que la question est mal posée, car il aurait fallu préciser de quelle heure à quelle heure

  21. #17
    DINOULIX

    Re : colonisation de mars

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    ...les pôles (au moins 1) sont recouverts par de la neige carbonique solide, c'est à dire qu'il y fait plus froid qu'ailleurs, ie que les rayons du soleil réchauffe moins cette zone ...
    L'explication vient de la coïncidence entre année anomalistique et année tropique (=année sidérale sur Mars). L'hémisphère où l'été est le plus refroidi par la proximité de l'aphélie a un pôle plus couvert de glace.
    Citation Envoyé par moijdikssékool
    ...un vent se déplace d'une masse chaude vers une froide, que les masses d'air froid sont plus stagnantes
    Spécificité martienne: d'importantes masses d'air polaires naissent au printemps, lorsque la glace carbonique se transforme en gaz carbonique.
    Citation Envoyé par moijdikssékool
    je voulais connaître la puissance moyenne au sol en France sur une journée ...
    Il faut calculer un cosinus (celui de 45° par exemple), se servir d'un coefficient qui est d'environ 0,63 (à vérifier) pour avoir la moyenne journalière, et il faut aussi tenir en compte l'albédo de 30% ainsi qu'une absorption atmosphérique d'un tiers.

  22. #18
    mehditlili

    Re : colonisation de mars

    l'eau sur mars s'evapore a 20 degres donc

  23. Publicité
  24. #19
    DINOULIX

    Re : colonisation de mars

    ??????
    (Tu veux dire que je parle de "l'âge du capitaine" ?)
    L'eau ... quelle eau ?
    Tout d'abord il n'y en a pas sur Mars. Ensuite, vu la pression atmosphérique qu'il y a là, elle s'évapore à environ 0°C. Et donc elle ne s'évapore pas du tout puisque 0°C c'est beaucoup trop chaud là-bas.

  25. #20
    moijdikssékool

    Re : colonisation de mars

    Zubrin est peut-être un peu optimiste sur les délais, mais il est bien techniquement possible qu'il y ait sur Mars une petite colonie de quelques milliers de personnes d'ici la fin du siècle
    quelques milliers de personnes, cela signifie clairement qu'il ne faudra pas qu'ils escomptent sur de la nourriture provenant de la Terre
    en première estimation, un homme mange 3tonnes de nourritures par an (en fait on peut arrondir à 5tonnes vu que les produits d'animaux consomment plus) soit environ 1ha/personne sur Terre
    ce Zurbin cite-t-il une étude portant sur la pousse de végétaux dans une atmosphère très riche en CO2?
    une étude sur la pousse de végétaux derrière une épaisse paroie de verre?
    parceque... avec les rendement terrestres, pour nourrir 1.000 personnes, il faudrait cultiver 10km², trouver 10km3 de substrats avec les engrais, sous serre super isolée. De plus, un chauffage et un éclairage sera sûrement obligatoire pour les fraiches périodes: un petit 100w/m² à fournir, ca demande une centrale de 1GW, et ca risque de coûter cher le kilo de patates
    une terraformation serait alors impossible à réaliser par les seuls habitants de Mars (coût de la vie trop élevé), à moins que la nourriture ne s'achète plus, qu'elle soit accessible sans notion d'argent. Ce serait une expérience intéressante!

  26. #21
    DINOULIX

    Re : colonisation de mars

    Il faudrait que je me renseigne sur ce qu'a écrit ce Zubrin.
    Il a peut-être tablé sur un régime alimentaire très strict pour les futurs martiens. N'oublions pas que sur Mars, la pesanteur est faible (3,7 m/s²) et que les martiens auront donc très peu de muscles.
    Sans blague ...
    Je me demande s'ils n'ont pas prévu de mettre là une sorte de bagne.

  27. #22
    firemax

    Re : colonisation de mars

    Le problème est qu'il faut énormément de temps pour aller sur mars ce qui rend l'exportation de matériaux , de vivre , et d'énergie vraiment très difficile mais si ont prend en compte le fait que la nasa pourrait réaliser la base lunaire assez rapidement (2030) cela permettrais d'économiser beaucoup de carburant au décollage grâce a son attraction plus faible et donc d'aller plus rapidement sur mars

    De plus si ont prend en compte le temps qu'une tel bases soit opérationnels et que une nouvelle navettes devrait être mis au point pour 2010 les moteurs ionique permettrons une vitesse plus grande .

    Si l'échange entre la terre et mars était plus rapide (ce qui risque fort d'arriver) alors une base martienne est tous a fais envisageable a mon goût

    Bien sur je peux des dire des bêtises car je n'est aucune formation scientifique (ca n'empêche pas de s'y intéresser)
    ___________________
    Pas besoin d'avoir une formation scientifique pour s'y interesser ;)

  28. #23
    DINOULIX

    Re : colonisation de mars

    Comme disait moijdikssékool, ça risque de faire cher le prix de la patate même si soudain la Lune s'avère un excellent centre de production de denrées alimentaires.
    (Amener des produits, les déposer sur la Lune puis continuer le trajet vers Mars, je ne pense pas que ça soit efficace.)
    Les martiens devront produire leur propre alimentation ou bien ils ne s'en sortiront pas. Ceci étant, l'énergie solaire n'est pas si faible sur Mars vu la quasi absence d'atmosphère. C'est peut-être jouable.

  29. #24
    firemax

    Re : colonisation de mars

    Citation Envoyé par DINOULIX
    ..... la Lune s'avère un excellent centre de production de denrées alimentaires.
    Euuhh pk elle devienderais un centre de production de denree alimentaire ? il y a meme pas d'athomosphere et tout faire pousser dans des sere :s (meme si c'est moins chere de construire sur la lune que sur mars)

    Citation Envoyé par DINOULIX
    Les martiens devront produire leur propre alimentation ou bien ils ne s'en sortiront pas. Ceci étant, l'énergie solaire n'est pas si faible sur Mars vu la quasi absence d'atmosphère. C'est peut-être jouable.
    Il est clair que si les martiens ne sont pas autonomes ca sera tres dur , cependant faut prendre en compte le fait que une exploitation agricole de fleuri pas du jour au lendemain et encore moins les installation necessaire a ca sur mars :s . Donc il devrais dans les premier temps importer beaucoup
    ___________________
    Pas besoin d'avoir une formation scientifique pour s'y interesser ;)

  30. Publicité
  31. #25
    kyle7

    Re : colonisation de mars

    Mon avis sur cette question est qu'il est possible aujourd'hui sur terre d'expérimenter des "serres coupées du mondes" et "auto régulatrices" Où son les essais des ce type de serre? Elle permetrait pourtant de pouvoir s'affranchir de nombreuses conditions climatiques défavorables rencontrées sur terre (sécherresses pluie diluvienne, "manque de CO2 de l'athmosphère pour un fonctionnement optimal de la Rubisco)

    Avnt de penser à coloniser une autre planète ne serait-il pas interressant d'être capable de coloniser des endroit terrestres commes les déserts sans assistances venue de nos chers climat tempérés?

    Ne serait il pas interressans de pouvoir cultiver des végétaux dans un endroit comme le sahara qui recoit une grande partie du r'ayonnement solaire?

    Pourquoi ne pas commencer sur terre ce que l'on phantasme de faire sur une autre planète? Sans compter que le faire sur terre amènerait certainement un mieux être direct pour une quantité de gens, Aller et colonniser mars à qui cela rapportera-t-il le plus à une majoriter de gens où à quelques gouvernements et entreprises?

    Je ne pose que des questions, si certains d'entre vous ont un avis ou mieux une réponse, je suis tout ouille!

  32. #26
    DanielH

    Re : colonisation de mars

    Malheureusement de telles cultures sur terre reviendraient bien plus chère que le coût du transport depuis les pays tempérés !!!

    Par contre, il me semble qu'il existe des serres expérimentales qui reproduisent les conditions de culture sur mars (sauf la pesanteur plus faible). Une petite recherche permettrait de trouver ça, mais je suis sûr que certains sur ce fil connaissent ça.

  33. #27
    moijdikssékool

    Re : colonisation de mars

    la nasa pourrait réaliser la base lunaire assez rapidement (2030) cela permettrais d'économiser beaucoup de carburant au décollage grâce a son attraction plus faible et donc d'aller plus rapidement sur mars
    le discours officiel veut que les projets Lune et Mars sont indépendants
    de plus, pour que le système soit avantageux, il faut exploiter les ressources de la Lune (eau 6 milliards de tonnes, fer...), c'est à dire qu'il faudrait des machines telles que foreuses, pelleteuses, fonderies, tours, fraiseuses, centrale électrique, transports, divers robots, ainsi que leur remplacement du fait de l'alternance des températures fatiguant les matériaux... Tout ca doit bien avoisiner, en tenant compte des allers-retours des capsules pour la main d'oeuvre pour l'installation, le millier de tonnes, même si ces machines seront, à terme, téléguidées depuis la Terre. A raison de 10tonnes de charge max par fusée, c'est difficilement faisable en seulement quelques dzaines d'années
    bien sûr, le même problème se retrouve pour la conquète de Mars: on ne peut envoyer des astronautes sur Mars sans une batteries de machines (il faut au moins qu'elles les précèdent)
    même si soudain la Lune s'avère un excellent centre de production de denrées alimentaires
    est-il possible de faire pousser des patates sur la Lune? quelle épaisseur de verre faut-il pour arrêter les rayons solaires nocifs? en effet, le verre ne laisse passer que peu d'UV
    même question pour Mars
    en fait on se trouve le problème suivant:
    avoir une épaisseur de verre des serres de cultures importante pour empêcher les rayonnement solaires nocifs de passer et éviter la perte en chaleur (mais l'épaisseur ne doit pas être trop importante sinon les UV nécessaire à la photosynthèse ne passent pas ou si peu que les rendements de production sont excécrables)
    ou
    avoir une faible épaisseur de vitrage et combattre les pertes en chaleur (ce qui risque d'être très coûteux en énergie et de faire de Mars une éternelle usine à gaz)
    Il faudrait que je me renseigne sur ce qu'a écrit ce Zubrin
    s'il ne s'est pas renseigné sur cette question des uv ou de l'énergie à investir pour faire pousser des plantes, je vois mal comment il peut parler colonisation

    Aller et colonniser mars à qui cela rapportera-t-il le plus à une majoriter de gens où à quelques gouvernements et entreprises?
    on appelle cela le prestige et la reconnaissance: réussir à établir une base sur Mars montre la puissance du pays qui l'a établie. Ensuite il y a le bénéfice de la reconnaissance que ce pays pourra "éternellement" tirer des martiens et de leurs descendances
    Mais il y a le revers: le risque que cette base soit un éternel gouffre financier

  34. #28
    DonPanic

    Re : colonisation de mars

    Salut
    Citation Envoyé par moijdikssékool
    est-il possible de faire pousser des patates sur la Lune? quelle épaisseur de verre faut-il pour arrêter les rayons solaires nocifs? en effet, le verre ne laisse passer que peu d'UV
    même question pour Mars
    en fait on se trouve le problème suivant:
    avoir une épaisseur de verre des serres de cultures importante pour empêcher les rayonnement solaires nocifs de passer et éviter la perte en chaleur (mais l'épaisseur ne doit pas être trop importante sinon les UV nécessaire à la photosynthèse ne passent pas ou si peu que les rendements de production sont excécrables)
    ou
    avoir une faible épaisseur de vitrage et combattre les pertes en chaleur (ce qui risque d'être très coûteux en énergie et de faire de Mars une éternelle usine à gaz)
    Serres gonflables, parois doubles, membranes multicouches filtrantes servorégulées, t'es en retard technologique, minimum de trois métros

  35. #29
    moijdikssékool

    Re : colonisation de mars

    j'ai ien trouvé sur le sujet, as-tu un lien?
    gonflables, je vois mal à quoi ca servirait, il faut environ 1ha/personne
    paroies doubles multicouches, ca isole d'une température de -50 voir -100°C? (La température moyenne est de - 50°C à l'équateur et de - 130°C aux pôles)
    filtrantes, ca filtre quoi? les rayons nocifs? et les uv?
    servorégulées, elles sont truffées de moteurs? c'est quoi l'intérêt?

    mais c'est vrai, le verre n'est pas une très bonne idée vu les variations de températures journalières de 100°C. le plastique, c'est mieux?

  36. #30
    kyle7

    Re : colonisation de mars

    Citation Envoyé par DanielH
    Malheureusement de telles cultures sur terre reviendraient bien plus chère que le coût du transport depuis les pays tempérés !!!

    Par contre, il me semble qu'il existe des serres expérimentales qui reproduisent les conditions de culture sur mars (sauf la pesanteur plus faible). Une petite recherche permettrait de trouver ça, mais je suis sûr que certains sur ce fil connaissent ça.
    Pourquoi toujours penser en terme de coût! Je m'explique. Le transport de matière première comme la nourriture reviendrait évidemment moins chers si on commence à parler agent. Cependant, les pays qui selon moi aurait besoin de cette technonlogie ne possède pas cet argent et si il le possède (sans être démago) on le leur retire par des pirouettes financières (dette et rembousement des intérêt).
    POurquoi développer ces technomogies là-bas? Simplement parce que ces pays possède l'énergie renouvelable que nous n'avons pas cad le soleil.(je pense pincipalement au pays du shael mais de manière générale aux paus situés sur des déserts).

    Je continue mon petit raisonnement... Le procéder le plus simple à mettre en oeuvre à l'heure actuel pour récupérer l'énergie solaire ets la photosynthèse (culture de végétaux). Miraclec'est egalement au dépend de celle ci que l'on se nourit et dans une moindre mesure que l'on peut lui soutirer de l'énergie electrique et qualorifique (biométhanisation, combustion,...)

    Dnas la crise énrgétique vers laquelle nous allons qui sera le plus riche?
    Voici je pense une idée simple qui pourrait crée de la richesse, subvenir au besoin alimentaire d'une population, mettre en avant la possibilté technique d'une colonisation d'un autre astre comme mars tous ca pour un investisement mineur.

    Dans ce cadre, je ne comprend pas ton point de vue au niveau du coût réelle de la production de végétaux dans ces pays selon une méthode simulant les conditions matiennes (cad peu d'eau disponible principalement). La seule chose nécessaire est le temps que les raons lumineux puissent arriver sur terre.

    Mais il est vrai que l'adage dit: "le temeps c'est de l'argent"

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Colonisation du Système Solaire Bis
    Par Yaourt à la viande dans le forum Planètes et Exobiologie
    Réponses: 52
    Dernier message: 05/11/2007, 16h22
  2. Colonisation du système solaire
    Par Alain28 dans le forum Planètes et Exobiologie
    Réponses: 227
    Dernier message: 10/10/2007, 11h11
  3. [Peuplement] Homo sapiens : colonisation des continents
    Par titinod dans le forum Archéologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 04/09/2007, 09h58
  4. Mars Express : découvertes inattendues dans le sous-sol de Mars
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/12/2006, 16h33
  5. De la légitimité de la colonisation
    Par guera dans le forum [Astronautique] Doit-on envoyer des hommes sur Mars ?
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/10/2004, 10h21