Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 39

L'avenir du monde des logiciels libres



  1. #1
    kael kael

    L'avenir du monde des logiciels libres


    ------

    Bonjour

    Je voudrais réagir à l'actu L'avenir du monde des logiciels libres.
    En effet, je ne suis pas d'accord avec un certain nombre de choses et j'aimerais en discuter.

    Doté d'un leader incontesté Microsoft de logiciels reconnus par tous les utilisateurs comme Internet Explorer, Paint Shop Pro ou Norton Antivirus
    Autant pour Paint Shop Pro ou Norton il y a une certaine démarche faite par l'utilisateur pour acquérir le logiciel, mais Internet Explorer est déjà installé avec l'ordinateur ! Sur les personnes qui utilisent Internet Explorer combien ne savent pas qu'il existent d'autres navigateurs ? Le pourcentage d'utilisateurs d'Internet Explorer (aux alentours de 95%) ne suffit pas à dire que c'est un logiciel reconnu de tous les utilisateurs.

    Le logiciel est disponible par téléchargement gratuitement et le code source est téléchargeable par le premier venu
    [...]
    Bien souvent en effet personne n'est rémunéré et les programmes survivent grâce aux dons et au travail non payé des membres du projet.
    libre ne veut pas dire gratuit. Des sociétés gagnent de l'argent en faisant des logiciels libres et rémunèrent leurs salariés, ce n'est pas incompatible !

    Les logiciels qui sont fournis gratuitement peuvent faire de la concurrence aux logiciels commerciaux
    Ce 'problème' ne vient donc pas de tous les logiciels libres mais des logiciels gratuits.
    Si un logiciel gratuit est meilleur qu'un logiciel payant il est normal qu'il soit largement utilisé.
    Dans le cas contraire, des personnes n'utilisant pas pleinement les fonctionnalités du logiciel payant se reporteront sur le logiciel gratui. Ce logiciel gratuit n'aurait pas existé, ils auraient peut-être piratés le logiciel payant.

    En outre, seules les grandes entreprises ont le pouvoir d'influencer les orientations technologiques et de créer des standards
    Alors là j'ai sauté (ou plutôt décollé) de mon siège !
    OpenOffice essaye de faire standardiser son format de stockage. En revanche Microsoft est bien loin de cela, le format utilisé par Office (.doc) est fermé (on ne sait pas comment il est fait) et change avec les différentes versions.
    La guerre Internet Explorer/Netscape (deux logiciels propriétaires) a amené son lot de balises non standards et le W3C (organisme qui standardise les différents formats du web) s'est éloigné de ces balises propriétaires !
    Le PNG qui se voulait une alternative libre du GIF est maintenant un standard !

    Microsoft, pionner des logiciels commerciaux commence à discuter pour ouvrir une partie des sources de ses logiciels, notamment pour les administrations
    Ce n'est pas "notamment pour les administrations" mais "exclusivement pour quelques administrations". Microsoft permettra à quelques états d'accéder au code source de Windows et Office (si je me souviens bien) via le web et une connexion sécurisée. Le code source pourra exclusivement être lu. Il ne pourra pas être modifié ni même compilé (ce qui permettrait de vérifier que le code source montré correspond bien au logiciel)

    à l'opposé des distributions Linux, pionnier de l'OpenSource, deviennent payantes (Mandrake par exemple...).
    Oui et ce n'est pas nouveau. Mais Mandrake propose toujours des versions gratuites en téléchargement (la version 10.1 Official sera d'ailleurs disponible dans quelques semaines gratuitement). Il est normal que Mandrake cherche à gagner sa vie et propose donc des versions payantes incluant une assistance ainsi que d'autres avantages.

    Personnellement, je ne pense pas que Microsoft se rapproche des logiciels libres un jour (Steve Ballmer a dit que Linux était comme un cancer...). Il n'y a aucun effort fait dans ce sens (si ce n'est un malheureux wiki de microsoft qui est open source !) et il n'y a pas de raison qu'ils en fassent un puisqu'ils arrivent à (très bien) gagner de l'argent en fonctionnant ainsi. Dans le cas où les logiciels libres deviendraient trop menaçant pour eux, il n'est pas improbable qu'il utilisent leur bibliothèque de brevets logiciels contre le libre.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    nonan

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Bonjour,



    Citation: Doté d'un leader incontesté Microsoft de logiciels reconnus par tous les utilisateurs comme Internet Explorer, Paint Shop Pro ou Norton Antivirus

    Autant pour Paint Shop Pro ou Norton il y a une certaine démarche faite par l'utilisateur pour acquérir le logiciel, mais Internet Explorer est déjà installé avec l'ordinateur ! Sur les personnes qui utilisent Internet Explorer combien ne savent pas qu'il existent d'autres navigateurs ? Le pourcentage d'utilisateurs d'Internet Explorer (aux alentours de 95%) ne suffit pas à dire que c'est un logiciel reconnu de tous les utilisateurs.
    Internet Explorer n'est peut etre pas (plus ?) reconnu pour ses qualités, mais quoi qu'il en soit il est encore très utilisé par de nombreux types de personnes. Des personnes qui ont le choix et qui peuvent utiliser un autre navigateur, gardent parfois Internet Explorer car c'est le plus compatible avec de nombreux sites ( même si ceci est une conséquence de son utilisation) et il présente dautre avantages. Alors certes ce n'est surêment pas le navigateur qui présente le plus de qualité mais quoiqu'il en soit il est extremement utilisé.


    Citation: Le logiciel est disponible par téléchargement gratuitement et le code source est téléchargeable par le premier venu [...] Bien souvent en effet personne n'est rémunéré et les programmes survivent grâce aux dons et au travail non payé des membres du projet.

    libre ne veut pas dire gratuit. Des sociétés gagnent de l'argent en faisant des logiciels libres et rémunèrent leurs salariés, ce n'est pas incompatible !
    D'où le "bien souvent", même si ce modèle existe il est encore assez minoritaire.




    Citation: Les logiciels qui sont fournis gratuitement peuvent faire de la concurrence aux logiciels commerciaux

    Ce 'problème' ne vient donc pas de tous les logiciels libres mais des logiciels gratuits. Si un logiciel gratuit est meilleur qu'un logiciel payant il est normal qu'il soit largement utilisé. Dans le cas contraire, des personnes n'utilisant pas pleinement les fonctionnalités du logiciel payant se reporteront sur le logiciel gratui. Ce logiciel gratuit n'aurait pas existé, ils auraient peut-être piratés le logiciel payant.
    Le piratage des logiciels est un autre débat. Certes les logiciels gratuit réduisent le piratage mais il font surement perdre des ventes aux fabricants de logiciels commerciaux. C'est une simple constation.



    Citation: En outre, seules les grandes entreprises ont le pouvoir d'influencer les orientations technologiques et de créer des standards

    Alors là j'ai sauté (ou plutôt décollé) de mon siège ! OpenOffice essaye de faire standardiser son format de stockage. En revanche Microsoft est bien loin de cela, le format utilisé par Office (.doc) est fermé (on ne sait pas comment il est fait) et change avec les différentes versions. La guerre Internet Explorer/Netscape (deux logiciels propriétaires) a amené son lot de balises non standards et le W3C (organisme qui standardise les différents formats du web) s'est éloigné de ces balises propriétaires ! Le PNG qui se voulait une alternative libre du GIF est maintenant un standard !
    OpenOffice essaie simplement ! Il est indéniable que le monde du libre tente d'encourager la création de standard, mais il n'en ont pas encore les moyens ? Combien de logiciel de traitement de Textes ouvrent le format OpenOffice ? combien ouvre le format doc ? Par ailleurs même si le W3C a décidé de standardiser les formats du web, quel est le nombre de site répondant à ces critères ? et quel est le nombre de site répondant aux "critères" Internet Explorer ?



    Citation: Microsoft, pionner des logiciels commerciaux commence à discuter pour ouvrir une partie des sources de ses logiciels, notamment pour les administrations
    Ce n'est pas "notamment pour les administrations" mais "exclusivement pour quelques administrations". Microsoft permettra à quelques états d'accéder au code source de Windows et Office (si je me souviens bien) via le web et une connexion sécurisée. Le code source pourra exclusivement être lu. Il ne pourra pas être modifié ni même compilé (ce qui permettrait de vérifier que le code source montré correspond bien au logiciel)
    Pour moi, ceci n'est que la première étape d'une démarche visant a terme a ouvrir et a permettre de modifier le code source non seulement aux administrations mais aussi aux entreprises. Microsoft saura vite faire un choix avec une entreprise qui menace de passer sous Linux si les codes de Microsoft ne sont pas ouvert.





    Citation: à l'opposé des distributions Linux, pionnier de l'OpenSource, deviennent payantes (Mandrake par exemple...).
    Oui et ce n'est pas nouveau. Mais Mandrake propose toujours des versions gratuites en téléchargement (la version 10.1 Official sera d'ailleurs disponible dans quelques semaines gratuitement). Il est normal que Mandrake cherche à gagner sa vie et propose donc des versions payantes incluant une assistance ainsi que d'autres avantages.
    Je n'ai porté aucun jugement sur le fait que Mandrake fasse payer ses distributions, au contraire je suis conscient qu'une Entreprise ne peut vivre sans avoir une source de revenue "sérieuse" (autres que dons et publicités).

    Personnellement, je ne pense pas que Microsoft se rapproche des logiciels libres un jour (Steve Ballmer a dit que Linux était comme un cancer...). Il n'y a aucun effort fait dans ce sens (si ce n'est un malheureux wiki de microsoft qui est open source !) et il n'y a pas de raison qu'ils en fassent un puisqu'ils arrivent à (très bien) gagner de l'argent en fonctionnant ainsi. Dans le cas où les logiciels libres deviendraient trop menaçant pour eux, il n'est pas improbable qu'il utilisent leur bibliothèque de brevets logiciels contre le libre.
    Je pense aussi que Microsoft est loin de se rapprocher des logiciels libres. Mais je pense néanmoins qu'il veut de plus en plus se rapprocher de ce type de fonctionnement en évoluant peu a peu (sur plusieurs années) vers des logiciels plus ouverts et plus libres, même si Microsoft n'offrira jamais des logiciels totalement Open Source, mais il s'adaptera aux besoins de ses clients.

  4. #3
    kael kael

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Bonjour

    Des personnes qui ont le choix et qui peuvent utiliser un autre navigateur, gardent parfois Internet Explorer car c'est le plus compatible avec de nombreux sites
    Le plus compatible ... lorsque c'est un site fait avec Word certainement, mais dès qu'il s'agit de respecter les normes XHTML et CSS2, il n'y a plus personne et c'est un vrai casse-tête pour le webmaster d'avoir un site qui s'affiche bien pour IE.
    et il présente dautre avantages
    Hum ... je suis curieux de savoir lesquelles !

    Le piratage des logiciels est un autre débat. Certes les logiciels gratuit réduisent le piratage mais il font surement perdre des ventes aux fabricants de logiciels commerciaux. C'est une simple constation.
    Tout à fait, mais c'est normal qu'il y ait de la concurrence ! De plus, souvent si le logiciel est gratuit il n'y aura pas ou peu de support pour le logiciel et il faudra payer pour ça.
    OpenOffice essaie simplement !
    Et il réussit... http://www.oasis-open.org/committees..._abbrev=office
    Combien de logiciel de traitement de Textes ouvrent le format OpenOffice ?
    Euh ... OpenOffice et KOffice devrait le faire (ou le fait déjà), j'ignore s'il y en a d'autres
    combien ouvre le format doc ?
    Ah là c'est plus facile : un seul MS Office
    Les autres essayent, réussissent plus ou moins bien mais ne le feront jamais parfaitement puisque MS n'ouvrira pas son format (ils ne veulent pas ouvrir un format, alors un logiciel....)
    Par ailleurs même si le W3C a décidé de standardiser les formats du web, quel est le nombre de site répondant à ces critères ? et quel est le nombre de site répondant aux "critères" Internet Explorer ?
    Oui, enfin si tu te mets à comptabiliser les sites persos, évidemment... Mais il y a de plus en plus de sites qui respectent les standards.
    Cela montre aussi comment les grosses sociétés (Microsoft dans ce cas) veulent faire passer leur standard, par la force et au passage en éliminant les concurrents. Le résultat est des pages bien plus lourdes et non accessibles ! Une vraie réussite !
    En revanche, tu pourrais citer Acrobat avec son format PDF qui est devenu une norme. Je pense que c'est devenu une norme car c'était un format bien utile pour la compatibilité et une certaine légèreté et pas parce que Acrobat en est à l'origine.

    Microsoft saura vite faire un choix avec une entreprise qui menace de passer sous Linux si les codes de Microsoft ne sont pas ouvert.
    Plus qu'une entreprise : Munich et Paris passent à une solution libre, des administrations françaises sont déjà sous OpenOffice. La Chine, le Japon et un autre pays asiatique développent ensemble leur Linux.
    Microsoft propose des baisses de prix (parfois conséquentes, jusqu'à 80% de réduction) mais de là à leur proposer le code source il y a un pas de géant qu'ils ne sont pas prêt de franchir puisqu'ils ont laissés partis ces administrations/villes/pays.

  5. #4
    kael kael

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Sur un site de programmation, il y avait un sondage sur les navigateurs utilisés : Résultats
    Moins de 20% des utilisateurs je n'appelle plus vraiment ça 'reconnu par tous les utilisateurs' !
    Tu seras d'accord pour dire que les informaticiens sont censés être plus au courant des avantages et des inconvénients des navigateurs aussi bien au niveau de la sécurité qu'au niveau des fonctionnalités. (je ne dis pas que seuls les informaticiens le savent !)
    Ce n'est pas un désaveu total pour Internet Explorer qui s'en tire honorablement par rapport à d'autres navigateurs (basés ou non sur IE) proposant plus de fonctionnalités.

  6. #5
    nonan

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Internet Explorer est en perte de vitesse depuis quelques temps, c'est indéniable, mais pour etre un navigateur reconnu il ne faut pas avoir plus de 95 % d'usage dans toutes les catégories d'utilisateurs et dans tout les pays. Par logiciel reconnu, j'entends logiciel connu (je crois qu'IE doit etre l'un des logiciels les plus connus), qui présente des qualités et des avantages.
    D'autres part IE et ses surcouches atteignent 25 % soit presque 1/4. Les deux autres logiciels que tu considèrent comme reconnu (norton et Paint Shop Pro) atteignent t-il un même taux ?
    Encore une fois je ne dis pas qu'IE est le meilleur navigateur loin de moi cette idée la, je dis juste que c'est un des plus populaires, et des plus utilisé. Ce n'est pas parceque l'on dit qu'un logiciel est reconnu que l'ont dit que c'est le meilleur.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Narduccio

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Citation Envoyé par kael kael
    Sur un site de programmation,
    Le commun des utilisateurs de micro-ordinateurs ne connait qu'Internet Explorer, voire le portail de son fournisseur d'accès. C'est beau de faire de l'élitisme.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  9. Publicité
  10. #7
    nonan

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Le plus compatible ... lorsque c'est un site fait avec Word certainement, mais dès qu'il s'agit de respecter les normes XHTML et CSS2, il n'y a plus personne et c'est un vrai casse-tête pour le webmaster d'avoir un site qui s'affiche bien pour IE.
    Je n'ai encore vu aucun site qui ne passait pas bien avec Internet Explorer ou très peu. Combien d'autres ne passent pas avec Opera ou FireFox...

    Hum ... je suis curieux de savoir lesquelles !
    Stabilité, rapidité relative, affichage de tout les sites possibles (cela ne veut pas dire qu'il répond aux critères), blocage des pop up, nombreux plug-in et toolbars disponibles.Bien intégrée.



    Citation: Combien de logiciel de traitement de Textes ouvrent le format OpenOffice ?
    Euh ... OpenOffice et KOffice devrait le faire (ou le fait déjà), j'ignore s'il y en a d'autres Citation: combien ouvre le format doc ?
    Ah là c'est plus facile : un seul MS Office Les autres essayent, réussissent plus ou moins bien mais ne le feront jamais parfaitement puisque MS n'ouvrira pas son format (ils ne veulent pas ouvrir un format, alors un logiciel....)
    Les autres ne réussissent peut etre pas a la perfection, mais ils sont nombreux à l'ouvrir, Easy Office, AbiWord, OpenOffice et de nombreux autres.


    Citation: Par ailleurs même si le W3C a décidé de standardiser les formats du web, quel est le nombre de site répondant à ces critères ? et quel est le nombre de site répondant aux "critères" Internet Explorer ?

    Oui, enfin si tu te mets à comptabiliser les sites persos, évidemment... Mais il y a de plus en plus de sites qui respectent les standards. Cela montre aussi comment les grosses sociétés (Microsoft dans ce cas) veulent faire passer leur standard, par la force et au passage en éliminant les concurrents. Le résultat est des pages bien plus lourdes et non accessibles ! Une vraie réussite ! En revanche, tu pourrais citer Acrobat avec son format PDF qui est devenu une norme. Je pense que c'est devenu une norme car c'était un format bien utile pour la compatibilité et une certaine légèreté et pas parce que Acrobat en est à l'origine.
    Je n'essaie pas dire qui fait le bon choix, qui fait ce qui est bien et qui est fait ce qui n'est pas bien, je dis juste juste qu'il y a bien plus de site compatible IE que W3C. C'est un fait indéniable, qui évolue surement, mais la situation est comme cela aujourd'hui. Rare sont les dévellopeurs a modifier leur code lorsqu'il n'ont pas 0 % d'erreur au test W3C. Par contre il seront encore très nombreux a modifier leur site s'il passe mal sur IE.



    Plus qu'une entreprise : Munich et Paris passent à une solution libre, des administrations françaises sont déjà sous OpenOffice. La Chine, le Japon et un autre pays asiatique développent ensemble leur Linux. Microsoft propose des baisses de prix (parfois conséquentes, jusqu'à 80% de réduction) mais de là à leur proposer le code source il y a un pas de géant qu'ils ne sont pas prêt de franchir puisqu'ils ont laissés partis ces administrations/villes/pays.
    Pour le moment surement, mais cet article s'intitule l'avenir du monde des logiciels libres et tente donc d'offrir une vision (certes personelles) du futur, et non pas du passé ou du présent. C'est donc une hypothèse sur ce qui va se passer et non pas sur ce qui s'est déja passé. Par ailleurs j'ai essayé d'être objectif (seulement essayer) et de ne pas m'enthousiasmer plus que nécessaire pour les logiciels libres, même si j'en utilise, si j'en profite et si je pense que ceux ci font évoluer le monde l'informatique en général.

  11. #8
    kael kael

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Citation Envoyé par Narduccio
    Le commun des utilisateurs de micro-ordinateurs ne connait qu'Internet Explorer, voire le portail de son fournisseur d'accès.
    Tout à fait d'accord ! C'est pourquoi je dis qu'IE n'a rien d'un "logiciel reconnu" puisqu'il n'y a pas un choix de l'utilisateur mais juste un double clic...

    Citation Envoyé par nonan
    Par logiciel reconnu, j'entends logiciel connu (je crois qu'IE doit etre l'un des logiciels les plus connus), qui présente des qualités et des avantages.
    Des qualités et des avantages il en a certainement mais par rapport aux autres navigateurs, je n'en vois aucun.
    Les deux autres logiciels que tu considèrent comme reconnu (norton et Paint Shop Pro) atteignent t-il un même taux ?
    Il y a confusion là ! C'est toi, dans l'article, qui a dit qu'ils étaient reconnus, je les ai ensuite repris en disant qu'il y avait un vrai choix de l'utilisateur dans ce cas.
    Je n'ai encore vu aucun site qui ne passait pas bien avec Internet Explorer ou très peu.
    C'est d'ailleurs malheureux, cela empêche une évolution du web. Il n'y a pas la possibilité d'utiliser la puissance de CSS2, la transparence sur les PNG, ainsi que d'autres fonctionnalités qui buggent sous IE.

    Après ce paragraphe à propos d'Internet Explorer, il serait peut-être bon de revenir sur le thème initial !

    En quoi les grandes entreprises sont-elles les seules à avoir le pouvoir d'influencer les orientations technologiques et de créer des standards ?

    Par ailleurs j'ai essayé d'être objectif (seulement essayer) et de ne pas m'enthousiasmer plus que nécessaire pour les logiciels libres, même si j'en utilise, si j'en profite et si je pense que ceux ci font évoluer le monde l'informatique en général.
    Dans l'article, je trouve que tes arguments pro-libres sont bons. En revanche lorsque tu "t'attaques" au logiciel libre, les arguments ne sont pas toujours fondés et corrects.
    Voilà, c'était pour dire que l'article n'était pas fondamentalement mauvais ! Au contraire !

  12. #9
    mdsi

    Unhappy Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Aie aie aie... je suis tous les jours confronté à des difficultés pour expliquer ce qu'est le logiciel libre... c'est vrai que c'est très différent du modèle propriétaire, j'ai mis moi-même beaucoup de temps à ne pas tout mélanger..

    Donc cet article, qui part d'une très bonne intention, comporte des erreurs qui m'ont fait bondir.

    1 "Logiciels libres" s'oppose à "logiciel propriétaire" et non "commerciaux" ! Ma société par exemple vend des logiciels libres ET du services sur les logiciels libres... Mandrake vend ausi des deux...

    2 le "produit de la vente" de logiciel sert aussi à en assurer la promotion. Et ce n'est pas négligeable, ni en terme de coût ni en terme de comparaison libre / propriétaire. (comparaison de spreadfirefox.com pour la promotion de firefox avec participation de la communauté du libre.. par rapport au modèle traditionnel rencontré lors de la sortie d'un nouveau Windows par exemple).
    Le "produit de la vente" de logiciels libres créés par ma société permet aussi de "rémunérer les développeurs"... pourtant je ne fais pas de logiciel propriétaires... Et j'espère bien déveloper "rapidement et efficacement" !

    3 "OpenOffice par exemple, inspiré de la suite Microsoft Office" arrg !
    Qu'est-ce que ça veut dire ?
    Lu comme ça je comprends que OpenOffice a été créé pour "faire comme Office"... cela signifie méconnaître complètement l'historique d'OpenOffice !
    Ou est-ce que ça veut dire que comme elle est une suite bureautique elle mérite le nom de "clone d'Office" comme Lotus, comme la suite de Corel et les autres ??

    Bon je passe sur le "se fait un malin plaisir à utiliser des logiciels libres".
    Je suis en train d'imaginer des phrases comme :
    "se fait un malin plaisir à acheter du café commerce équitable"
    "se fait un malin plaisir à créer des sites web accessibles aux handicapés"
    C'est pourtant la même éthique qui me pousse au libre, à l'accessibilité et au commerce équitable...

    4 "Bien souvent en effet personne n'est rémunéré". Pour Mozilla 15 personnes environ par la fondation Mozilla, et une trentaine chez Sun et autres grosses boîtes (je cite de tête)...
    Il y a des personnes qui sont payés pour travailler sur tous les gros projets du libre (Linux, OpenOffice.org, etc.).
    Il y a des personnes payés sur tous les projets libres réalisés sur commande et sur les logiciels libres vendus.
    Il reste encore bcp de projets avec uniquement des bénévoles, mais en lisant l'article on peut avoir l'impression qu'Internet Explorer (par exemple) est concurencé par un logiciel fait uniquement par quelques personnes qui prennent sur leur temps libre...

    5 "seules les grandes entreprises ont le pouvoir d'influencer les orientations technologiques et de créer des standards"
    La cerise sur le gateau ! Sans cette phrase je crois que je n'aurais pas pris tout ce temps pour m'inscrire sur le forum et écrire !
    Microsoft a inventé le Web ? ou l'export des fichiers de bureautique en XML ? Norton le langage Php ? Aie aie aie...
    Si le web devient dynamique c'est plus grâce à Apache+Php+MySql (le tout souvent sous Linux) + du code libre récupéré à droite à gauche (les forums en PhpBB, les sites sous SPIP, etc...)
    Quelle grande entreprise à amené les gens à utiliser couramment emule ou bittorent ? A écrire un weblog ou un site en Wiki ? (d'ailleurs Microsoft va s'y mettre, une fois tout inventé... comme pour Internet Explorer)

    Par contre des grandes entreprises gènent les standards !
    Si IE respectaient les standards, alors 100% des sites seraient accessibles à IE et Mozilla (entres autres, en simplifiant on pourrait dire "tous les navigateurs").
    Les créateurs de sites se casseraient moins la tête (par exemple pour que leur site s'affiche bien sous IE 5 et IE6... ou sous Mozilla et IE... je connais bien ces problèmes). Les utilisateurs auraient le choix, et les avancées technologiques (CSS2, XHTML, etc.) se propageraient plus vite...

    S'il n'y avait que du libre dans les suites bureautiques, l'intéropérabilité ne poserait pas de pbm (on peut imaginer que tous les logiciels sachent lire et écrire notamment dans le format d'OpenOffice standardisé par l'OASIS).
    Ainsi, on évite les problèmes du type "fichiers Word 97 à ouvrir par un Word 95 ou un AbiWord"...

    Si vous voulez des sites internet pour vous documenter sur les 5 points que j'ai évoqués dites-le moi.
    J'espère avoir été assez clair... dites-moi aussi si certains points sont obscurs !

  13. #10
    halman

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    J'ai besoin d'Excel avec toutes les fonctions professionnelles au travail, tableau croisés dynamiques, macros, vba, formules complexes et calculs complexes sur plusieurs pages avec formules très longues.

    J'ai essayé Open Office.

    Et bien Open Office non seulement a planté ma base de registres mais était loin d'avoir toutes les fonctionnalités d'Office 2000 et était incapable de prendre en charge mes fichiers professionnels.

    Alors où sera l'avantage du logiciel libre ?

    Alors Open Office dans les administrations, si on me l'impose comment je bosse ?

    Je vais donc repasser encore des semaines et des mois à refaire toutes mes bases de données, formules, documents parce qu'on va encore me changer mes logiciels ?

    On peut me dire ou est le progrès dans cette perte de temps polémico technologique : le libre contre le fermé ?

    Sinon perdre des semaines et des mois en efficacité ?

    Les fanas excités aveugles du libre vont avoir un atterrissage difficile sur la planète Terre.

    Si on installe les logiciels libres dans les administrations, il va se passer une chose toute simple, seules les documents et applications maisons seront utilisables, tout autre programme non autorisé étant bloqué par l'administrateur système.

    C'est comme ça partout, même dans le privé.

    Alors à quoi bon avoir du libre si on ne peut le modifier, faire ses propres applis persos, tout comme avec les logs m$ actuels ?

    Bilan totalement négatif, formation, installation, modification du parc matériel auront coûté, mais pour une différence strictement nulle quant à l'utilisation courante des logiciels par les agents.

    Parce que je persiste et signe, quand le parc matériel et logiciel est homogene et intelligent, pas de panne pas de bug, meme avec m$, à contrario de ce que peuvent penser les aficionados du anti m$ à tout prix.

    Parce qu'il s'agit bien de cela, les aficionados du libre linux ou autre sont principalement des anti m$ convaincus, sans forcement avoir utiliser les logs de Gates de manière approfondie et professionnelle.

    Et c'est sans compter l'inéluctable récupérations par des sociétés qui se mettront un linux ou un oppen office sous la dent, s'y adapteront leurs logiciels maisons qu'ils vendront à l'administration par le biais des marchés publics.
    D'ou copyright, d'où brevets, d'où système qui deviendra tout aussi figé que m$, que ce soit en interne dans l'administration qu'en externe par les boites privées qui se jetteront sur ces marchés nouveaux.

    Au final linux finira comme m$.

    Si on continue comme ça il va se passer la même chose qu'avec Internet et toutes les nouvelles modes rebelles à la société, rattrapées par leur succès, mangées par les administrations, le grand public, les industriels et se transformer en ce en quoi elles étaient rebelles : une chose bien industrialisée, commercialisée, professionnalisée, contrôlée, programmée, marketisée, politisée.


    Terminé le rebelle système d'antan qui va se retrouver comme un Microsoft bis.
    Dernière modification par halman ; 02/11/2004 à 20h13.

  14. #11
    kicest

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Citation Envoyé par halman
    Et c'est sans compter l'inéluctable récupérations par des sociétés qui se mettront un linux ou un oppen office sous la dent, s'y adapteront leurs logiciels maisons qu'ils vendront à l'administration par le biais des marchés publics.
    D'ou copyright, d'où brevets, d'où système qui deviendra tout aussi figé que m$, que ce soit en interne dans l'administration qu'en externe par les boites privées qui se jetteront sur ces marchés nouveaux.

    Au final linux finira comme m$.
    Si un logiciel libre n'était que "librement modifiable, redistribuable"e et exploitable tu aurais raison. Mais un logiciel libre est bien plus libre que celà :

    Si l'on prend la principale licence libre la licence GPL (General Public Licence, consultable ici : http://www.gnu.org/licenses/gpl.html), non seulement la licence garantie la liberté de distribuer librement un logiciel, mais elle empêche aussi toute appropriation du code. C'est à dire qu'un logiciel libre ne pourra jamais* devenir propriétaire. En allemagne une société a déjà tenter de revendre des programmes GPL sous licence propriétaire. La société a perdu son procès (http://linuxfr.org/2004/04/27/16111.html et http://linuxfr.org/2004/04/18/16016.html).
    Donc non, linux ne deviendra pas MS. Et c'est justement la liberté offerte par la GPL qui permet à ce qu'il n'y a pas qu'un seul : Linux OS (comme il y a qu'un seul MS Windows), mais des centaines de Distributions GNU/Linux (voir GNU/Hurd car Linux n'est pas le seul noyau!!). C'est celà qui fait la force des logiciels libre.

    Autre exemple, les ordinateurs sous Linux utilisent le logiciel Xfree pour l'affichage graphique (les fenêtres, le bureau, la souris etc...). Il y a quelque temps les développeurs de Xfree ont changé la licence et l'ont rendu non libre (elle n'était pas devenue propriétaire pour autant, mais imposait de citer les auteurs dans chaque utilisation du code). Cette licence ne permettant plus une réutilisation libre du code source aux sein des distributions linux (en gros les cds qui permettent de créer un système d'exploitation complet), un groupe nommé x.org a repris le code source dévellopé avant le changement de licence. Il peut ainsi continuer le développement de Xfree sous le nom de X.org. Ainsi X.org a permis au libre de continuer à bénéficier d'un gestionnaire d'affichage libre. Celà a été possible grâce aux garanties données par la licence libre. Tout ce qui est libre le reste. (http://linuxfr.org/2004/05/31/16415.html, http://linuxfr.org/2004/04/08/15963.html)


    Pour le début de ton message, si a tu voulu ouvrir tes fichiers excels directement à partir de OpenOffice ton problème est normal. Le format .xls de Excel est hélas fermé. Il est impossible de savoir exactement comment il fonctionne. Les developpeurs de OpenOffice ont donc du "deviner" comment il fonctionner. Ils n'ont donc pas pu obtenir une gestion Totale du format .xls. Par contre, si ta base de donnée avait été créée sous un format libre quelconque, tout logiciel (propriétaire ou libre) supportant ce format ouvert, saurait exactement comme il fonctionne. Tu pourrais donc passer d'un logiciel à un autre sans craindre de perdre toutes tes données. (exemple : le pdf est un format ouvert, tu n'est pas obligé d'utiliser acrobat reader pour le lire, car tu as le droit de savoir comment il fonctionne).

  15. #12
    kael kael

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Citation Envoyé par halman
    Et bien Open Office non seulement a planté ma base de registres mais était loin d'avoir toutes les fonctionnalités d'Office 2000 et était incapable de prendre en charge mes fichiers professionnels.
    Je ne comprends pas comment OOo a pu planter ta base de registre. La base de registre est un fichier, on ne peut pas planter un fichier !
    Pour les fichiers, que OOo ne peut pas prendre en charge ce n'est pas de sa faute ! Microsoft n'ouvre pas son format de fichier, c'est forcément plus dur d'essayer de les prendre en compte !

    Alors où sera l'avantage du logiciel libre ?
    Je ne vois pas le rapport avec le plantage de la base de registre et du non support du .doc par OOo.
    L'avantage du libre, c'est un code source disponible. Même si on ne connait pas le langage utilisé, c'est une garantie, d'autres personnes peuvent vérifier le code, voir s'il n'y a pas de spywares, de backdoors.
    Détecter des bugs, des trous de sécurité. Le nombre de bêta testeurs est colossal sur des projets libres, ça permet une prise en charge des bugs beaucoup plus tôt.
    Une prise en charge du format de fichiers par d'autres logiciels au contraire de Word dont le format de fichier change à peu près à chaque version, pour que l'on achète la version la plus récente.

    Je vais donc repasser encore des semaines et des mois à refaire toutes mes bases de données, formules, documents parce qu'on va encore me changer mes logiciels ?
    C'est justement l'intérêt du libre. Puisque tu as un format ouvert, il peut-être pris en charge par n'importe quel logiciel qui fait l'effort de supporter ce format.
    La politique de Microsoft est de propager le plus possible ces logiciels (en les vendant avec les ordinateurs), de fermer son format et de n'en supporter aucun autre. Ainsi, l'énorme majorité utilise Word (et ignore l'existence d'autres logiciels) et si on veut changer de logiciel "ho ben c'est nul ça marche plus, je retourne sous Word"

    Les fanas excités aveugles du libre vont avoir un atterrissage difficile sur la planète Terre.
    A moins que tu ne sois un fana excité de Microsoft Office sans même t'en être rendu compte

    Alors à quoi bon avoir du libre si on ne peut le modifier, faire ses propres applis persos, tout comme avec les logs m$ actuels ?
    Je ne comprends pas ce que tu veux dire. Bien sûr que l'on peut modifier quelquechose qui est libre !

    Bilan totalement négatif, formation, installation, modification du parc matériel auront coûté, mais pour une différence strictement nulle quant à l'utilisation courante des logiciels par les agents.
    Peut-être mais la Police a décidé de passer à OOo et avec succès !

    Parce qu'il s'agit bien de cela, les aficionados du libre linux ou autre sont principalement des anti m$ convaincus, sans forcement avoir utiliser les logs de Gates de manière approfondie et professionnelle.
    Je ne suis pas particulièrement anti-Microsoft (d'ailleurs je n'écris pas Window$ ou M$, contrairement à d'autres...) mais leur politique est répugnante (pour rester correct !). Dominer Ecraser.

    Pour ce qui est des fonctionnalité que n'a pas OOo mais que possède MS Office, honnêtement je n'en sais rien. Je n'utilise pas MS Office ou OOo de manière assez approfondie pour en juger. En revanche, la majorité des personnes ont une utilisation limitée du traitement de texte et n'utilise pas de fonctionnalités particulièrement avancées. L'utilisation d'un logiciel comme MS Office coutant xxx€ n'est donc pas justifiée, le nombre de ses utilisateurs témoigne bien d'un 'forcing' de la part de Microsoft pour imposer ses logiciels.

  16. Publicité
  17. #13
    halman

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Ce n'est pas parce que la plupart des personnes n'utilisent pas toutes les fonctionnalités microsoft, puisqu'écrire m$ pour faire plus court ça vous chifonne, que l'on doit bousiller le travail de mois et d'années de conception des autres en décidant autoritairement que la majorité à le droit sur une minorité plus confirmée.

    Il faut se rappeler que ms.dos était un logiciel libre à la base, mais devant les réalités du piratage (les gens se faisaient des copies pirates du basic et du ms.dos à un point tel que les ventes ne décollaient pas), du bidouillage des gens, gates a piqué une crise et a changé son fusil d'épaule, et a posé des copyrihgt et des licences, les rendant propriétaires.

  18. #14
    halman

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    J'ai vécu cette époque pas si lointaine ou dans un meme service il était difficile, voir impossible de passer ses documents d'une machine à l'autre, de passer ses documents types à sa collègue parce qu'elle avait un mac et moi un pc, parce qu'elle travaillait avec works/compaq version 1993 et moi office95, ou Windows 3.11 et non pas Windows 95, ou meme Tempest au lieu de windows avec une suite bureautique des plus élémentaire ne permettant pas de lire les documents pretés.

    C'est insuportable et dans un endroit comme un hopital, c'est exactement le genre de situation qui provoque des problèmes importants dont les patients en sont les victimes en bout de chaine.

    Alors que depuis quelques années je me réjouissaint que tout le monde à la maison et au bureau était équipé win xp et office2000, que l'on pouvait travailler sur ses docs aussi bien chez soi qu'au bureau, qu'en vacances, que chez une collègue, et crac, c'est fini, va falloir repasser par 36 versions de formats de docs.

    Si des gens sont assez mazos pour s'amuser à ça, moi j'en ai ras le bol de faire mumuse à ces enfantillages qui font que c'est le patient qui trinque, qui n'a pas ses comptes rendus médicaux en temps et en heure parce que problèmes de versions insolubles d'un bureau à l'autre, d'un service à l'autre, d'un hopital à l'autre !

    C'est bien beau d'avoir des idéologies logiciel libre anti mondialisation microsoftienne, mais il faut aussi en réaliser les conséquences au quotidien pour tout le monde.

  19. #15
    halman

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Pour donner un exemple concret, cette année dans mon hopital nous finissons tout juste de former tout le personnel médical et non médical à Windows et Office2000.

    Cela a pris pratiquement toute l'année, groupe par groupe selon les disponibilités des services pour libérer les gens.

    Vous imaginez le budget demandé pour former 2000 personnes, 5 jours de formation par personne !!!

    Vous ne vous imaginez tout de meme pas que par idéologie de certains on va refaire la meme chose d'ici 1 ou 2 ans pour passer à une autre marque de logiciel !!!

    De plus, nous venons de mettre en place dans les postes de soins des pc sous windows équipés de logiciel de soins professionnels.

    Donc réécrire ces logs pour linux, reformer les gens qui viennent tout juste d'etre formés, perte de temps pour les agents qui ne sont pas auprès des patients, perte d'argent énorme en formation et écriture des logs, et perte d'efficacité et désarois des agents pas très ferrus d'informatique qui aussitot formés doivent être reformés à autre chose.

    C'est franchement n'importe quoi à mon sens car non seulement cela demande un budget énorme, mais en plus occasionne une perte d'efficacité des gens en poste, le temps (des semaines voir des mois selon les personnes) pour être au point sur le logiciel et efficace et pouvoir donner toute sa charge de travail envers le patient.

    Ces changements de versions tardifs vers le libre est pour moi un gachis et un non sens sidérants.
    Dernière modification par halman ; 03/11/2004 à 12h39.

  20. #16
    Rincevent

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Citation Envoyé par halman
    c'est fini, va falloir repasser par 36 versions de formats de docs.
    avec microtruc, ce dont tu parles n'a jamais cessé : il faudrait qu'à chaque fois que Billy le décide la planète entière change de version de windows et même de pc...

    car faut pas oublier que chaque version de windows demande toujours ce qu'il y a de mieux...

    perso, je suis sous linux depuis des années et j'ai aucun problème... enfin, si, parfois : quand une administration m'envoie des trucs microsoft... dans ce cas, y'a jamais presque jamais le moindre pc sous wintruc qui arrive à lire les papiers en question... car c'est jamais la bonne version... merci Billy!

    et je réponds pas aux autres trucs que tu dis, même si ça me paraît pas très exact, car y'aura des gens plus experts que moi pour le faire...

  21. #17
    Rincevent

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Citation Envoyé par halman
    Vous ne vous imaginez tout de meme pas que par idéologie de certains on va refaire la meme chose d'ici 1 ou 2 ans pour passer à une autre marque de logiciel !!!
    vous devrez le faire sous peu par idéologie de toutes façons... ça sera l'idéologie "société de consommation" quand Billy changera sa version de trucs et que plus rien marchera avec vos versions à vous... ça sera pas "logiciel libre", mais si c'est ce que tu préfères...

    et au risque de me répéter : sous linux tu aurais pas besoin de changer

  22. #18
    halman

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Et est ce que l'on peut m'expliquer où est ce que cela pose un problème que les gens aient un logiciel dont ils n'utilisent pas toutes les fonctions ?

    Est ce que les icones supplémentaires dans les barres de menu les genent puisqu'ils ne les utilisent pas, et souvent en ignorent l'usage ?

    Je ne crois vraiment pas que ce soit un facteur sérieux pour passer à un logiciel plus simple.

    Si les gens ignorent l'existence d'une fonction, cette fonction peut elle les gener ?

    On ne peut être gené par quelque chose dont on ignore l'existence me semble t'il.

    Beaucoup de collègues secrétaires ignorent l'existence de vba dans excell.

    Cela ne leur a jamais posé le moindre problème, fort logiquement.

  23. Publicité
  24. #19
    Rincevent

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Citation Envoyé par halman
    Ce n'est pas parce que la plupart des personnes n'utilisent pas toutes les fonctionnalités microsoft, puisqu'écrire m$ pour faire plus court ça vous chifonne, que l'on doit bousiller le travail de mois et d'années de conception des autres en décidant autoritairement que la majorité à le droit sur une minorité plus confirmée.
    ce que tu critiques c'est pourtant ce qui se fait en ce moment : si microsoft s'implante, c'est sûrement pas par la volonté d'une minorité experte... c'est plutôt par la volonté d'une majorité qui suit uniquement les principes de la société de consommation...

  25. #20
    Rincevent

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Citation Envoyé par halman
    Et est ce que l'on peut m'expliquer où est ce que cela pose un problème que les gens aient un logiciel dont ils n'utilisent pas toutes les fonctions ?
    je crois qu'il y a pas de problème si ça leur fait plaisir de déppenser plein d'argent inutilement dans des trucs vendus de manière forcée... mais tu dois avoir raison : ça fait tourner l'économie... consommons, consommons... après nous le déluge...

  26. #21
    halman

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Citation Envoyé par Rincevent
    car faut pas oublier que chaque version de windows demande toujours ce qu'il y a de mieux...

    Alors ça c'est faux, c'est une belle idée reçue !

    Passer de office 95 à 2000 ne pose aucun problème quelque soit la machine !

    On peut utiliser office 2000 sur un vieux pentium II 400 mhz portable d'occasion sans problème, j'en ai un chez moi donc je sais que ce n'est pas un problème.

    J'ai équipé des pentium 100 et 200 mhz avec win98 et office 97 sans le moindre problème. Les gens les utilisent et sont satisfaits.

    Tous les docs office95 sont parfaitements lus par office 97 ou 2000 sans le moindre problème.

    Par contre pour lire un doc office2000 par office95 il suffit juste de faire un enregistrer sous office95 et ça marche, et c'est tout à fait normal et pas compliqué du tout.

    Win 98 tourne sur des pentium 100 mhz et meme certain 80486 (j'ai encore fait l'expérience récemment !), win3.11 sur des 8086, win xp sur des pentium 400 mhz !!!

  27. #22
    halman

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Citation Envoyé par Rincevent
    perso, je suis sous linux depuis des années et j'ai aucun problème... enfin, si, parfois : quand une administration m'envoie des trucs microsoft... dans ce cas, y'a jamais presque jamais le moindre pc sous wintruc qui arrive à lire les papiers en question... car c'est jamais la bonne version... merci Billy!

    et je réponds pas aux autres trucs que tu dis, même si ça me paraît pas très exact, car y'aura des gens plus experts que moi pour le faire...
    Et bien tu serais sous office depuis le début tu n'aurai pas ce genre de problèmes.

    Mes vieux documents office qui ont plus de 10 ans, sans compter les vieilles choses sous wordstar je les lis sans problème avec office2000.

    Voilà la réalité des choses du quotidien qui va à l'encontre des idées reçues répandues par les anti microsoftiens.

  28. #23
    halman

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Citation Envoyé par Rincevent
    je crois qu'il y a pas de problème si ça leur fait plaisir de déppenser plein d'argent inutilement dans des trucs vendus de manière forcée... mais tu dois avoir raison : ça fait tourner l'économie... consommons, consommons... après nous le déluge...
    Dépenser ?

    Alors que les logs microsofts sont préinstallés sur les pc (ok en payant dans le prix du pc inclus), et que les autres sont des copies piratées pour la grande majorité.

    Quoi dépenser ? ou quand comment ?

    D'ailleurs dans les magasin on ne voit jamais de win xp version complete, que quelques mises à jours, très peu d'ailleurs, très rares.

  29. #24
    Rincevent

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Citation Envoyé par halman
    Alors ça c'est faux, c'est une belle idée reçue !
    ok, alors faut juste racheter windows... et office...

    Et bien tu serais sous office depuis le début tu n'aurai pas ce genre de problèmes.
    têt, mais je pourrais pas bosser parce que ce que je fais ça rapporte pas d'argent donc Bill et ses copains ils sont pas intéressés

    Voilà la réalité des choses du quotidien qui va à l'encontre des idées reçues répandues par les anti microsoftiens.
    bah navré, on a pas les mêmes quotidiens...

    Alors que les logs microsofts sont préinstallés sur les pc (ok en payant dans le prix du pc inclus), et que les autres sont des copies piratées pour la grande majorité.
    tu es sûr que ça fait partie de la philo de Bill le piratage? et les administrations dont tu parles tant, elles piratent?

    et tu as déjà essayé d'acheter un portable sans cet inutile microsoft dont tu n'as pas besoin? tu es bien souvent obligé de le payer...

    même si tu peux l'effacer après pour rendre la liberté à ton portable

  30. Publicité
  31. #25
    Rincevent

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Citation Envoyé par halman
    Quoi dépenser ? ou quand comment ?
    et les mises à jour pour les bugs, elles sont rares aussi? et le temps et l'argent perdus suite aux malfonctions de windows qui permettent la prolifération des virus?

  32. #26
    halman

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Citation Envoyé par Rincevent
    ok, alors faut juste racheter windows... et office...



    têt, mais je pourrais pas bosser parce que ce que je fais ça rapporte pas d'argent donc Bill et ses copains ils sont pas intéressés



    bah navré, on a pas les mêmes quotidiens...



    tu es sûr que ça fait partie de la philo de Bill le piratage? et les administrations dont tu parles tant, elles piratent?

    et tu as déjà essayé d'acheter un portable sans cet inutile microsoft dont tu n'as pas besoin? tu es bien souvent obligé de le payer...

    même si tu peux l'effacer après pour rendre la liberté à ton portable

    Oui, il y a des magasins parisiens qui vendent des pc sans os, libre à l'utilisateur d'installer celui de son choix.

    Bien sur que le piratage n'est pas la philosophie de Bill Gates, mais ses logiciels sont tellement hors de prix que la plupart des gens sont obligés de les avoir en versions piratés, meme s'ils ne le disent pas.

    Depuis ms.dos et basic, nous connaissons tous des gens prèts à nous faire des copies d'office et winxp.

    Personne ne l'avouera, mais la majorité des win et office non installés sur les pc neufs sont des copies pirates.

  33. #27
    halman

    Smile Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Le seul vrai problème des logiciel microsoft, ce n'est pas la qualité, quoique, il est flagrant qu'ils sont programmés de façon assez délirantes dans beaucoup de cas, mais le prix.

    Si microsoft avait l'intelligence de diviser ses prix par trois ou quatre de façon à les rendre attractifs pour les gens peu riches, ses ventes feraient un bon gigantesque et l'argent rentrerait plus dans ses caisses.

    Je me souviens du temps (encore) ou windows 3, turbo basic, qbasic, turbo pascal, tempest, étaient si peu chers que meme quelqu'un avec une petite paie pouvait se les payer sans trop grever son budget.

    Je me souviens de prix de l'ordre de 300 / 500 francs.

    C'est vrai que quand on voit des prix de 800 eurox pour office pro, cela devient de la folie douce.

    L'utilisateur de pc microsoft ne peut donc oublier ses habitudes de piratage s'il veut avoir les dernières versions sans y laisser pratiquement un mois de salaire.

  34. #28
    halman

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Citation Envoyé par Rincevent
    et les mises à jour pour les bugs, elles sont rares aussi? et le temps et l'argent perdus suite aux malfonctions de windows qui permettent la prolifération des virus?
    Oui, mais cela n'est pas exclusif à Microsoft.

    Linux aussi a ses failles et ses virus, on en a des exemples récents dans la presse informatique.

    Un logiciel exempt de failles et de virus, surtout avec leur complexité croissante est illusoire, aucun log ne pourra être parfait, sans failles ni bug ni virus.

  35. #29
    Rincevent

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Citation Envoyé par halman
    Oui, il y a des magasins parisiens qui vendent des pc sans os, libre à l'utilisateur d'installer celui de son choix.
    des pc, oui... mais des portables?

    je t'assure que dans la recherche, y'a des heures et des heures perdues à cause de Bill et des lois qui font que seules certaines boites ont les marchés... sans parler des heures passées à chercher le seul pc sous windows pour remplir le formulaire XZW2513RP que veut l'administration... quand le pc sous windows est pas buggé ou vérolé...

    Bien sur que le piratage n'est pas la philosophie de Bill Gates, mais ses logiciels sont tellement hors de prix que la plupart des gens sont obligés de les avoir en versions piratés, meme s'ils ne le disent pas.
    s'ils sont hors de prix (comme tu le dis toi-même), pourquoi ne pas préférer des trucs sous linux qui sont gratuits et fiables? (je dis pas que dès qu'un truc sort sous linux il est fiable, mais si tu attends un peu, il l'est très rapidement)

    Personne ne l'avouera, mais la majorité des win et office non installés sur les pc neufs sont des copies pirates.
    je ne connais que des gens qui l'avouent et des administratiosn qui ne peuvent pas le faire et se voient donc contraintes de donner l'argent du contribuable à ce cher Billy...

    Le seul vrai problème des logiciel microsoft, ce n'est pas la qualité, quoique, il est flagrant qu'ils sont programmés de façon assez délirantes dans beaucoup de cas, mais le prix.
    on n'est donc pas complètement en désaccord...

    Linux aussi a ses failles et ses virus, on en a des exemples récents dans la presse informatique.
    dans la presse peut-être, mais j'ai jamais vu un ordi sous linux vérolé... je dis pas que ça existe, juste que si ça existe ça doit être très très rare... c'est sûrement pour ça qu'ils en ont parlé dans la presse...

    franchement : presque toutes les semaines tu as une alerte pour un nouveau virus... j'ai pas la moindre protection sous linux (je sais même pas si ça existe les anti-virus sous linux! ) et j'ai jamais eu le moindre problème...

  36. #30
    halman

    Re : L'avenir du monde des logiciels libres

    Si, des portables, aussi bien que des tours et desktops.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Les logiciels libres dureront-ils ?
    Par [RV] dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 36
    Dernier message: 31/10/2017, 10h45
  2. Quelles écoles utilisent uniquement des logiciels(&OS) libres ?
    Par jujun dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/11/2006, 17h00
  3. FDLS2004 - L'avenir du monde des logiciels libres
    Par kicest dans le forum Actualités
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/11/2004, 10h53