Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

La bombe du méthane est enclenchée



  1. #1
    DomiM

    La bombe du méthane est enclenchée


    ------

    Bonsoir,

    Désolé de cette mauvaise nouvelle mais surpris de ne pas la trouver dans les News de Futura Science

    http://www.boursorama.com/forum/mess...55&pageForum=1

    Voilà mes conclusions :
    On manque d'énergie
    et on a peur de ce méthane alors pourquoi ne pas le récolter avec des forages et le transformer en gaz naturel puisque les pipelines ne sont pas loints et alimente toute l'europe.

    Qu'en pensez vous ?

    Cordialement

    -----
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  2. Publicité
  3. #2
    deathlight

    Re : La bombe du méthane est enclenchée

    Il faudrait d'énorme de structure pour le récupérer, le traiter et tout; je ne pense pas qu'ils vont envoyer cette énergie "brute".
    Sachant que le réchauffement n'attend pas, il faut soit le faire rapidement, soit trouver un moyen fiable d'empêcher une libération d'un volume trop conséquent de méthane. ( Si j'ai bien lu c'est un gaz. )

  4. #3
    DomiM

    Re : La bombe du méthane est enclenchée

    Bonsoir,

    J'ai trouvé un autre lien plus complé en fr

    http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2200

    et le lien original en anglais

    http://www.independent.co.uk/environ...mb-938932.html
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  5. #4
    deathlight

    Re : La bombe du méthane est enclenchée

    Merci pour les liens ( bon j'ai prit que celui en français. )

    Hier, pour la première fois, nous avons observé une zone où la libération est si intense que le méthane n’a pas eu le temps de se dissoudre dans l’eau de mer, mais arrive sous forme de bulles de méthane à la surface.
    Peut-on trouver des images ? ( De ces fameuses cheminées )
    *pas trouver sur internet*

  6. #5
    GillesH38a

    Re : La bombe du méthane est enclenchée

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Bonsoir,

    Désolé de cette mauvaise nouvelle mais surpris de ne pas la trouver dans les News de Futura Science

    http://www.boursorama.com/forum/mess...55&pageForum=1

    Voilà mes conclusions :
    On manque d'énergie
    et on a peur de ce méthane alors pourquoi ne pas le récolter avec des forages et le transformer en gaz naturel puisque les pipelines ne sont pas loints et alimente toute l'europe.
    pour préciser quand meme, l'article parle de "millions de tonnes", alors qu'on consomme des milliards de tonnes d'hydrocarbures (en produisant autant de CO2, meme 3 fois plus en masse). Meme 20 fois plus efficace pour l'effet de serre, ça reste assez négligeable pour le moment à la fois pour les GES et les ressources énergétiques. La concentration en méthane atmosphérique a beaucoup moins monté que prévu depuis 2000, paratiquement stagné, on n'est donc pas encore dans la catastrophe annoncée, meme si des zones ont effectivement probablement dégazé à cause de la fonte arctique.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    yves25

    Re : La bombe du méthane est enclenchée

    gilles me coupe l'herbe sous le pied
    pour le moment, il faut surtout prendre cette nouvelle comme une confirmation du réchauffement des eaux de l'Arctique et de son impact sur le permafrost. Je doute qu'on puisse parler de libération massive des clathrates, on n'en est pas là.

    Le titre est un peu (!) exagéré: la rétroaction positive de ces qq millions de tonnes de CH4 est réelle bien sûr mais elle reste , pour le moment, négligeable
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  9. Publicité
  10. #7
    tofm2

    Re : La bombe du méthane est enclenchée

    Sur le fond,

    il faut vraiment prendre avec des pincettes toute information scientifique provenant de sites boursiers, la plupart du temps il ne s'agit que d'alimenter un buzz pour faire monter ou baisser le cours d'un groupe d'actions sectorielles.

  11. #8
    invite431

    Re : La bombe du méthane est enclenchée

    Bonjour,

    Ben non, justement pas sur le fond, il aurait fallu pour cela se renseigner un minimum !
    Si je suis d'accord avec le fait de relativiser, l'argument du "site boursier" est inepte. Ce site n'a pas la primeur de l'information, il ne fait que la reprendre et l'utiliser .... comme nous d'ailleurs.
    En bref, à l'origine, l'information ne provient pas d'un site boursier.

    Bonne journée.

    PS On ne vous a jamais appris à dire Bonjour et Au revoir ??????

  12. #9
    DomiM

    Re : La bombe du méthane est enclenchée

    Bonjour,

    C'est gentil cet optimisme ambient mais si ce n'est effectivement rien actuellement ça n'est que le début et là les banques centrales comme pour la crise finacière n'y pourront rien car :

    http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2200
    On estime que la quantité de méthane piégée sous l’Arctique est supérieure à la quantité totale de carbone contenue dans des réserves mondiales de charbon
    il faut vraiment prendre avec des pincettes toute information scientifique provenant de sites boursiers, la plupart du temps il ne s'agit que d'alimenter un buzz pour faire monter ou baisser le cours d'un groupe d'actions sectorielles.
    Vous avez du lire que le début car j'ai donné la source ensuite et elle n'est pas boursière : http://www.independent.co.uk/environ...mb-938932.html

    Et puis ce n'est pas un site boursier mais le forum d'une action verte ouvert à tous et où l'on trouve quelques écolos nantis qui n'ont pas que l'argent comme but dans la vie.
    Dailleurs, sans eux nous n'en parlerions pas si tot.

    Cordialement
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  13. #10
    DomiM

    Re : La bombe du méthane est enclenchée

    Bonjour,

    Personne n'ayant envie de traiter ma question : pourquoi ne pas faire d'une pierre 2 cous.
    Voilà un début de réponse : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hydrates_de_m%C3%A9thane.
    Où on peut lire que les compagnie pétrolière sont déja interressées :
    Il existe un cas particulier où des hydrates de méthane ont pu être exploités. Le gisement de Messoyakha, un petit champ de gaz peu profond en Sibérie occidentale, présentait la particularité de se situer juste à la limite de stabilité des hydrates de méthane. En conséquence, sa partie basse était un gisement de gaz "normal" (du gaz libre dans du sable) tandis que le haut était rempli d'hydrates. L'exploitation du gaz conventionnel a réduit la pression et a déstabilisé les hydrates, dont le méthane a alors pu être utilisé.
    C'est cher mais avec l'augmentation du prix de l'énergie c'est mieux que le charbon.
    Il suffirait de retenir le co2 à la sortie de la combustion ce serait mieux que de laisser du méthane s'échapper sans servir dans l'athmosphère.

    L'argument des fuites lors de l'extraction me semble contournable, il doit suffire d'aspirer plus fort que la pression de l'eau à la profondeur d'extraction
    Le méthane preférerera aller dans le tuyau que de franchier la hauteur d'eau qui le sépare de l'air libre.
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  14. #11
    invite34987

    Re : La bombe du méthane est enclenchée

    Bonjour,

    vous êtes sur qu'elle est enclanché? Car dans science on peut lire le contraire de se que vous nous annoncez!!!

    Ancient Permafrost and a Future, Warmer Arctic

    Climate models predict extensive and severe degradation of permafrost in response to global warming, with a potential for release of large volumes of stored carbon. However, the accuracy of these models is difficult to evaluate because little is known of the history of permafrost and its response to past warm intervals of climate. We report the presence of relict ground ice in subarctic Canada that is greater than 700,000 years old, with the implication that ground ice in this area has survived past interglaciations that were warmer and of longer duration than the present interglaciation.
    l'article

    Donc le pergélisol a, dans de grandes zone, 70000ans, malgré le fait que durant ces 70000ans, il y a eu plusieurs periodes inter glaciere plus chaude et plus longue que celle que nous connaissons actuellement. Maintenant vous nous dites que le pergélisol a commence à liberer du méthane en grande quantité et que s'il a commencé c'est qu'on est arriver à la température critique et que donc toutes les zones vont commence à libérer le méthane emprisonné, alors que l'inter glaciere que nous connaissons actullement et plus froid et plus courte que celles d'avant?

    C'est quoi qui est faux? l'article de science?

  15. #12
    DomiM

    Re : La bombe du méthane est enclenchée

    Bonjour,

    Je ne sais pas mais notre période de réchauffement est, semble il, plus tapide que toutes celles qu'a connue la terre ce qui entraine des températures moins homogène et donc des pics localisés dans l'air et dans l'eau, les continents et les courants marins n'étaient pas non plus les mêmes à l'époque.
    L'article de Science est théorique alors que celui parue dans The independant est le résultat d'une étude sur le terrain trés récente.
    Le danger est si grand que le principe de précausion devrait nous faire appuyer sur le champignon du dévellopement durable.

    Cordialement
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  16. Publicité
  17. #13
    invite34987

    Re : La bombe du méthane est enclenchée

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Bonjour,

    Je ne sais pas mais notre période de réchauffement est, semble il, plus tapide que toutes celles qu'a connue la terre ce qui entraine des températures moins homogène et donc des pics localisés dans l'air et dans l'eau, les continents et les courants marins n'étaient pas non plus les mêmes à l'époque.
    L'article de Science est théorique alors que celui parue dans The independant est le résultat d'une étude sur le terrain trés récente.
    Le danger est si grand que le principe de précausion devrait nous faire appuyer sur le champignon du dévellopement durable.

    Cordialement
    il y a eu des réchauffement plus rapide que celui que nous connaissons actullement, il y a 15000ans ce fut +10°C en 3ans puis +10°C en 60ans, on n'est très très loin avec nos +0.6°C en 100ans, voir cette discution

  18. #14
    DomiM

    Re : La bombe du méthane est enclenchée

    Bonjour,

    Oui et si ce n'est pas l'humain le responsable c'est quand même peut être un événement tout aussi soudain qui a put provoquer celà :
    Il y a 15.000 ans, il y eu un effondrement partiel du plateau continental européen.
    Et justement celà a pu libérer de grande quantité d'hydrate de méthane.

    On ne serait qu'au début et on pourrait prendre 10° en un ans si cet hydrate se libérait à cause d'un petit réchauffement, par effet de seuil, totalement et soudainement.
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  19. #15
    DomiM

    Re : La bombe du méthane est enclenchée

    Et il y a aussi des lac glacière trés vieux dont certain on déja disparut suite au réchauffement actuel.
    Cette eau douce peut modifier les courants et d'autre lac en se deversant dans la mer agraver le phénomène.
    Tout celà est un systéme trés complexe où le cao peut engendrer des phénomènes extrémes.
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  20. #16
    invite431

    Re : La bombe du méthane est enclenchée

    Je rappelle simplement que nous sommes sur un site scientifique.
    Je dis cela je dis rien hein, vous en faites ce que vous voulez ! M'enfin, je m'interroge sur l'influence des banques centrales sur le devenir de la planète (d'un point de vue physique).
    Bref, je doute un tantinet sur une analyse objective des banques centrales (mais que viennent elles faire dans cette galère) quant au dégazage du permafrost.

  21. #17
    DomiM

    Re : La bombe du méthane est enclenchée

    Bonjour,

    Citation Envoyé par baguette Voir le message
    je m'interroge sur l'influence des banques centrales sur le devenir de la planète (d'un point de vue physique).
    Bref, je doute un tantinet sur une analyse objective des banques centrales (mais que viennent elles faire dans cette galère) quant au dégazage du permafrost.
    C'est parce que j'ai découvert cela sur un forum bousier et que quelqu'un a ensuite mise en doute l'info car elle venais d'un site boursier ce qui est faux.

    J'ai donc eu l'idée d'abonder dans son sens en faisant un parallele avec la crise financière et les banques centrales qui essaye de la soigner et la crise climatique et les scientifiques qui attente commes les nabques que la crise éclate pour être convaincu.

    Cordialement
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  22. #18
    Skoll

    Re : La bombe du méthane est enclenchée

    Bonjour à tous

    Re-voici le lien de l'Independent (qui ne marche pas sur ton message, DomiM): Exclusive: the methan time-bomb.
    Un autre, plus récent mais aussi intéressant: Hundred of methan plumes discovered.

    Citation Envoyé par DomiN
    Et puis ce n'est pas un site boursier mais le forum d'une action verte ouvert à tous et où l'on trouve quelques écolos nantis qui n'ont pas que l'argent comme but dans la vie.
    Dailleurs, sans eux nous n'en parlerions pas si tôt.
    Va falloir que tu m'expliques le lien de cause à effet. Et si ces écolos sont nantis, il est normal qu'ils puissent penser à autre chose que l'argent... tout le monde n'a pas les moyens de le faire.

    Bref.

    Ah, et vu que tu as l'air bien au fait de ces choses, voici un extrait de l'article de la Wikipedia francophone concernant l'exploitation de ces fameux gisements d'hydrates de méthane:

    Citation Envoyé par Wikipedia
    Les réserves d'hydrate de méthane sont si considérables que de nombreuses compagnies pétrolières s'y intéressent. Mais la récupération de ce composé est difficile et coûteuse, voire dangereuse pour le climat planétaire et les difficultés technologiques qui en résultent semblent actuellement loin d'être résolues.
    Les Japonais, qui ont un besoin désespéré de nouvelles sources d'énergie, ont beaucoup investi dans le domaine, sans résultats probants.
    Un puits expérimental est exploré dans le delta du Mackenzie (Canada), sous l'égide de Ressources Naturelles Canada.

    Il existe un cas particulier où des hydrates de méthane ont pu être exploités. Le gisement de Messoyakha, un petit champ de gaz peu profond en Sibérie occidentale, présentait la particularité de se situer juste à la limite de stabilité des hydrates de méthane. En conséquence, sa partie basse était un gisement de gaz "normal" (du gaz libre dans du sable) tandis que le haut était rempli d'hydrates. L'exploitation du gaz conventionnel a réduit la pression et a déstabilisé les hydrates, dont le méthane a alors pu être utilisé.

    L'exploitation des hydrates de méthane poserait de sérieux problèmes en matière d'effet de serre. Leur combustion émet en effet du CO2, mais pas plus que le gaz naturel (et moins que le charbon et le pétrole). En revanche, en exploitant les hydrates du fond des mers, il est très probable que l'on ferait remonter de grandes quantités de méthane dans l'atmosphère (cela équivaudrait à exploiter du gaz naturel avec des fuites énormes), or le méthane a un pouvoir beaucoup plus élevé que le CO2 en tant que gaz à effet de serre. Son potentiel de réchauffement global mesuré à l'échelle d'un siècle à partir de sa diffusion dans l'atmosphère est en effet compris entre 22 et 23 fois celui du dioxyde de carbone. Et cela en tenant compte d'une durée de vie moyenne des molécules de CH4 de seulement une douzaine d'années avant leur décomposition par les UV, des phénomènes de combustion ou d'oxydation, et diverses réactions chimiques.
    Moralité: tu devrais lire ce que tu cites avant de débiter le contraire comme étant une évidence.

    Ne te méprends pas sur ma sévérité: non pas que la question ne soit pas intéressante, elle méritait d'être posée. Mais il faut bien prendre son temps pour analyser le problème qui est loin d'être résolu, les actions, réactions et interactions entre réchauffement climatiques et gisements de méthane étant fort complexes. Il faut donc redoubler de prudence et de patience et ne pas tomber dans le sensationnalisme - un journaliste doit bien sûr révéler de telles choses, mais aussi à en rajouter pour vendre son papier. Après tout, certains scientifiques font de même... Bref: le second article de l'Independent montre bien que ces phénomènes sont difficiles à appréhender à partir d'une poignée de données.

    Je te donne un exemple récent: la fameuse débâcle de la banquise au pôle nord a fait jaser, mais curieusement, ça n'est pas le cas de l'épaississement de la calotte glaciaire du pôle sud. Pourtant, le premier phénomène a été aussitôt monté en épingle par les journalistes du monde entier, là où la chose se corse en considérant la calotte glaciaire australe.
    (Darwin x Manchot) / Japon = Seizon senryaku

  23. Publicité
  24. #19
    DomiM

    Re : La bombe du méthane est enclenchée

    Bonjour,

    Encore une autre info

    http://www.sciencepresse.qc.ca/node/21718
    Or, on avait à peine digéré la nouvelle en provenance du navire russe —le Jacob Smirnitskyi, occupé par des chercheurs suédois— qu’un navire britannique lui aussi dans l’Arctique envoyait jeudi, 25 septembre, la même mauvaise nouvelle : eux ont identifié 250 « cheminées » de méthane, c’est-à-dire 250 endroits où, d’une crevasse sous-marine, s’échappe ce méthane, jusqu’à la surface de l’eau. Et ce dans une zone d’à peine quelques dizaines de kilomètres carrés.
    SKOLL -> Moralité: tu devrais lire ce que tu cites avant de débiter le contraire comme étant une évidence.
    J'avais tout lu et donné mes conclusions
    Il suffirait de retenir le co2 à la sortie de la combustion ce serait mieux que de laisser du méthane s'échapper sans servir dans l'athmosphère.

    L'argument des fuites lors de l'extraction me semble contournable, il doit suffire d'aspirer plus fort que la pression de l'eau à la profondeur d'extraction
    Le méthane preférerera aller dans le tuyau que de franchir la hauteur d'eau qui le sépare de l'air libre.
    Il manque bien sur l'expertise des foreurs des compagnies pétrolière à la lumière du prix actuel de l'énergie.
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  25. #20
    yves25

    Re : La bombe du méthane est enclenchée

    Bonjour

    Cette annonce a fait l'objet d'une news sur FS
    Je ferme donc la discussion présente et renvoie à la discussion sur la news
    http://forums.futura-sciences.com/thread250452.html
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

Discussions similaires

  1. Hydrate de méthane : bombe écologique ou manne énergétique ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 22
    Dernier message: 20/04/2007, 17h53
  2. Du méthane à faible profondeur sous l'océan : une bombe à retardement ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/12/2006, 16h34
  3. difference entre bombe atomique et bombe nucleaire
    Par tun2004tun2004 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/10/2006, 18h29
  4. de quoi est composée la bombe atomique ??
    Par jokatriders dans le forum Chimie
    Réponses: 16
    Dernier message: 23/03/2006, 17h47