Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 35

UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.



  1. #1
    MarioB

    UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.


    ------

    Bonjour,

    "Des chercheurs de l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA) ont mis au point un supercondensateur ou condensateur électrochimique (CE) composé d'un vaste réseau de graphène - une couche d'un atome d'épaisseur de carbone graphitique. L'équipe a démontré d'excellentes propriétés mécaniques et électriques ainsi que la région de surface exceptionnellement élevée."

    http://www.nanoscienceworks.org/arti...supercapacitor

    batteries au graphène (relevé sur Boursorama.com)

    "Chargez votre véhicule électrique grâce à des ultracondensateurs économiques en graphène d'une durée de vie de 50 ans, ce sera prochaînement possible à bas coût!

    Le professeur Richard B. Kaner, et son équipe ont mis au point un nouvel ultracondensateur au graphène... les «ultracapacitor LSG (Laser Scribed Graphene)» ... bon marchés, avec des performances inconnues à ce jour.

    Graphène: "Cristal de Carbone bidimensionnel formé de cellules hexagonales".
    Plus dur que le diamant, et 200x plus résistant que l'acier à l'étirement, paraît-il.

    On disait le graphène difficile et cher à produire! Ce professeur de chimie et de science de l'ingénierie des matériaux de l'UCLA, et son équipe, viennent de démontrer le contraire, et de découvrir le graal avec une méthode toute simple.

    Ils utilisent des graveurs de DVD pour activer/produire le graphène! Et ils ont obtenu, comme il fallait s'y attendre, des performances exceptionnelles, à tel point qu'ils pourront remplacer avantageusement les batteries Li-on.

    En effet, les performances de ces nouveaux ultracondensateurs, dépassent déjà celles des batteries Li-on les plus performantes! (100 à 1000 fois plus puissantes et 3 à 4 fois plus denses).

    Ultracondos à 600 Wh/kg, VS 200 Wh/kg pour le top du Li-on

    C'est une véritable rupture technologique alors que les supercondos se situaient en terme de performance environ entre les condensateurs et les batteries Li-on. Ces nouveaux ultracondensateurs sont en voie de suplanter le Li-on désormais:

    Voilà qui ouvre enfin la voie aux véhicules électriques munis d'ultracondensateurs au graphène ultrafiables en lieu et place de batteries très coûteuses et relativement contraignantes et problématiques à l'utilisation.

    Finie les dégradations de performance avec le temps et l'usure éventuellement prématurée des batteries en cas de non-utilisation prolongée d'un véhicule ou en dillétante.

    Les véhicules électriques vont ainsi, dans un proche avenir on l'espère (en tout cas avec cette technologie, c'est enfin devenu possible) concurrencer directement les véhicules à moteur atmosphérique, sans plus aucun compromis! Et ce pour une fraction du coût du transport. Probablement: 1€ pour 100 km...

    Performances/caractéristiques de ces "ultracondensateurs 2.0" au graphène

    – Surface des électrodes: 1'520 m2/gr...!!! (surface intrinsèque d'une couche: 2'630 m2/gr.);
    – > 5 fois la surface des meilleurs supercondos actuels pour le même poids, et ça change tout;
    – Capacité: 246 Farads par gramme;
    – Tension de fonctionnement: 4 volts;
    – Densité d'énergie: (distance que peut parcourir le vhc.) 600 watt-heures par kilogramme (2,2 lb),
    – > environ 3 à 4 fois mieux que les batteries lithium-ion, donc à situer dans la même catégorie;
    – Densité de puissance: ultra-haute densité d'énergie (vitesse du véhicule) jamais vu avec du Li-on, exceptionnel;
    – Stabilité: excellente lors des cycles de charge / décharge de cet ultracondensateur.
    – Capacité de recharge: excellente (diffusion minimale des ions d'électrolyte)
    – Densité d'énergie comparée: 1,36 milliwatt-heure par cm3, soit environ 2 fois la densité énergétique des supercondensateurs actuels à charbon actif et une densité comparable à une batterie lithium-ion couche mince de haute puissance;
    – Quantité d'énergie stockable: similaire ou supérieure aux batteries Li-on sur moins d'espace et avec moins de poids;
    – Vitesse de charge/décharge: 100 à 1000x plus rapide que le Li-on (pas plus long que de faire son plein d'essence!);
    – Vitesse de décharge: 20 watts par cm3 (1000 fois plus rapide que les batteries lithium-ion en couches minces de 500 mAh);
    – Vitesse de décharge comparée: 20x plus rapide que les supercondos au charbon actif (accélérations fulgurantes);
    – Poids: 5 fois plus légers que ceux au charbons actifs pour une même puissance! Ou...
    – Encombrement: 5 fois plu petit;
    – Conductivité: >1700 S/m (comparé au charbon actif qui plafonnent entre 10 et 100 S/m);
    – Température de fonctionnement: faible (grâce à une conductivité près de 20x plus grande!);
    – Substrat: film/gel mince en plastique (PET flexible) donc robuste et même pliable;
    – Production: technologie bon marché, très facile à reproduire, à l'aide d'un simple graveur DVD. Pas besoin de liants ou de collecteurs, donc monocouche. Très aisé pour de la production de masse au plan industriel avec un très bas coût de prix de revient;
    – Durabilité: exceptionnelle, plus de fuite d'électrolyte (une légère perte de 1% de capacité a été observée après 1000 cycles.) les cycles de recharge/décharge admissible excèderont certainement la durée de vie du véhicule...;
    –> nombre de cycles: donné à 10'000 cycles, quasiment sans perte de performance, ce qui représente 50 ans d'utilisation à raison de 200 jours par an avec une perte maxi de 10% de capacité au final!
    Alors qu'en moyenne les batteries conventionnelle se tiennent à environ 1'000 à 1'500 cycles de charge/décharge soit ...7 à dix ans tout au plus... Et perte de beaucoup de la capacité d'origine à 20% en comparaison ...!
    – Coût: de facto pas trop cher à produire, car architecture très simplifiée et pas besoin d'une construction de type cylindrique.

    Un potentiel de développement quasiment sans limite:
    – ordinateurs plus performants car plus rapides et plus petits;
    – autres appareils utilisant de l'électronique;
    – probable nouvelle révolution dans l'imagerie (photo, vidéo, 3D etc)
    – pratiquement transparent et aussi bon conducteur que le cuivre;
    – idéal pour les écrans tactiles;
    – panneaux lumineux, écrans géants;
    – conception de cellules solaires avec des performances/rendement inédits;
    – nouveaux matériaux composites en graphène (aviation, tous véhicules)"

    http://www.futura-sciences.com/fr/ne...ologies_17329/

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    obi76

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Bonjour,

    heu là ça me parait un peu exagéré :

    – Production: technologie bon marché, très facile à reproduire, à l'aide d'un simple graveur DVD. Pas besoin de liants ou de collecteurs, donc monocouche. Très aisé pour de la production de masse au plan industriel avec un très bas coût de prix de revient;
    [...]
    – Coût: de facto pas trop cher à produire, car architecture très simplifiée et pas besoin d'une construction de type cylindrique.
    Quand on voit le prix du graphène, ça m'étonnerait... (et que vient faire un graveur DVD là dedans )
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  4. #3
    MarioB

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Bonjour obi76,

    la réponse est dans le lien de nanosciencework:

    "The California team used a standard LightScribe DVD optical drive to produce their devices. They coated the DVD disc with a film of graphite oxide, and then laser treated it inside a LightScribe DVD drive to produce graphene electrodes."

    Traduction: L'équipe de Californie a utilisé un lecteur LightScribe de DVD standard pour produire leurs appareils. Ils ont recouvert le disque d'un DVD, d'un film d'oxyde de graphite, traité ensuite au laser d'un lecteur de DVD LightScribe pour produire des électrodes de graphène.

  5. #4
    jacquolintégrateur

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Bonjour
    La mariée est trop belle!! et on a certainement publié les bans trop tôt !! Mais, d'ici la fin du siècle.... En tous cas, c'est probablement sérieux.
    Cordialement.
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  6. #5
    EauPure

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Bonjour,

    Il pourrait faire des fil électrique en nanotube avec le même procédé
    En déposant en continu de l’oxyde de carbone devant la tête de lecture du DVD et en récupérant le fil sur une bobine derrière la tête.
    http://souspression.canalblog.com/ar.../21746090.html
    Les nanotubes permettraient la réalisation de super-cables très solides, légers et surtout ultra-conducteurs.
    ça supprimerait pas les ligne HT ça ?
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    trebor

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Bonjour à tous,
    Il est écris ceci > Graphène: "Cristal de Carbone bidimensionnel formé de cellules hexagonales".
    Plus dur que le diamant, et 200x plus résistant que l'acier à l'étirement, paraît-il.

    Est-ce possible que l'on puisse faire plus dur que le diamant ?

    Si tout ce qui est écris est vrai, c'est la fin de l'utilisation de l'essence et du Diesel ?

    Les pétroliers vont racheter le brevet ?

    A+
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  9. Publicité
  10. #7
    EauPure

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Bonjour,

    Il semblerait qu'il puisse mettre plusieurs couches

    graphene_supercapacitor.jpg
    Lien
    L'équipe de recherche a fabriqué LSG électrodes qui n'ont pas de problèmes d'électrodes de charbon actif qui ont jusqu'ici limité la performance commerciale de l'EC. Tout d'abord, le laser LightScribe provoque la réduction simultanée et une exfoliation de l'oxyde de graphite et produit un réseau ouvert de LSG avec une surface sensiblement plus élevé et plus accessible. Il en résulte une capacité de stockage de charge non négligeable pour les supercondensateurs LSG. La structure d'un réseau ouvert des électrodes permet de minimiser le chemin de diffusion des ions de l'électrolyte, ce qui est crucial pour charger l'appareil. Cela peut s'expliquer par les feuilles de graphène plat facilement accessibles, alors que la plupart de la surface du charbon actif réside dans de très petits pores qui limitent la diffusion des ions. Cela signifie que les supercondensateurs LSG ont la capacité de fournir de l'énergie à très haute dans un court laps de temps alors que le carbone activé ne peut pas.

    En outre, les électrodes LSG sont mécaniquement robustes et montrent une conductivité élevée (> 1700 S / m) par rapport à charbons actifs (10-100 S / m). Cela signifie que les électrodes LSG peuvent être directement utilisés comme électrodes de supercondensateurs, sans la nécessité pour les liants ou les collecteurs de courant comme c'est le cas pour le carbone activées classique ECS. En outre, ces propriétés permettent LSG être à la fois la matière active et collecteur de courant dans la CE. La combinaison de ces deux fonctions en une seule couche conduit à une architecture simplifiée et rend LSG supercondensateurs rapport coût-efficacité des dispositifs.
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  11. #8
    EauPure

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Bonjour,

    Plusieurs couches mais pas sur le DVD
    Lien
    Le graphène est enlevée et placée sur un substrat flexible, puis coupé en tranches pour faire des électrodes. Deux électrodes sont pris en sandwich avec une couche d'électrolyte dans le milieu - et voila, un condensateur électrochimique à haute densité, ou super-condensateur
    Reste encore des questions
    Comment on enlève une couche d'un atome d'épaisseur à la surface d'un DVD ?
    On la coupe avec quoi ?
    est qu'il faut un microscope et lequel ?
    Faut il travailler sous vide ou en salle blanche ?
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  12. #9
    polo974

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    la news date d'un an presque, et depuis, plus rien (à part une vidéo de promotion)...
    Daudet, tu vas nous manquer...

  13. #10
    Moinsdewatt

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Citation Envoyé par trebor Voir le message

    Les pétroliers vont racheter le brevet ?

    A+
    Toujours cette légende urbaine qui dit que les pétroliers controlent le monde.

    Ah tiens c' est cureux, ils n' ont pas réussi à empecher les constructeurs auto de sortir les voitures electriques (Renault , Misubishi ....)
    Dernière modification par Moinsdewatt ; 27/01/2013 à 13h13.

  14. #11
    MarioB

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    http://www.nanotechnologies.qc.ca/fr...ics-nobel-2010

    Quelques applications du graphène, extraordinaires, qui maintenant pourront etre abordées de façon moins couteuses...

  15. #12
    EauPure

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    Bonjour,

    Il pourrait faire des fil électrique en nanotube avec le même procédé
    En déposant en continu de l’oxyde de carbone devant la tête de lecture du DVD et en récupérant le fil sur une bobine derrière la tête.
    http://souspression.canalblog.com/ar.../21746090.html


    ça supprimerait pas les ligne HT ça ?
    C'est fait mais autrement
    Les filaments obtenus par les chercheurs ont environ 25 micromètres d'épaisseur et peuvent être tissés en fils plus épais pour supporter des charges plus lourdes ou transporter des courants plus intenses. La méthode mise au point permet de produire des matériaux en nanotubes de manière continue et il ne faut que quelques heures pour produire des centaines de mètres de ces fibres de carbone.
    Vers le tissage industriel des nanotubes

    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  16. Publicité
  17. #13
    Jiav

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Est-ce possible que l'on puisse faire plus dur que le diamant ?
    Oui.

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Si tout ce qui est écris est vrai, c'est la fin de l'utilisation de l'essence et du Diesel ?
    Peut-être, à ceci près qu'on entend ce genre de nouvelles régulièrement et depuislongtemps. C'est un peu comme ceux qui prédisent la prochaine crise ou la prochaine phase de croissance. Dans les deux cas, ils vont bien finir par avoir raison.

    Edit: un site pour suivre la course

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Les pétroliers vont racheter le brevet ?
    Sous-entendu, pour empêcher son développement? Non, c'est un mythe car le détenteur du brevet a dans la plupart des pays l'obligation de fournir des licences d'exploitation à prix raisonnable (éventuellement décidé au tribunal). En France c'est encore moins possible, car un brevet qui n'est pas exploité peut tout simplement être déclaré nul.
    Dernière modification par Jiav ; 11/02/2013 à 04h48.
    L'été vient.

  18. #14
    EauPure

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Bonjour,

    Merci Jiav
    Pourquoi il n'y a pas encore de voiture électrique à super condensateur ?

    J'ai fait un rapide calcul avec la densité de ces condensateurs au graphènes on fait 1,5 fois mieux en densité énergétique qu'un véhicule essence
    Kwh/kg 0,60
    Kwh pour 200 kg 120,00
    Rendement moteur électrique 0,90
    Puissance disponible aux roues 108,00
    Véhicule essence
    Kwh/kg 13,00
    40 kg essence 507,00
    rendement moyen moteur 0,15 (0,10 urbain)
    Puissance disponible aux roues 76,05
    Source

    Il y a bien une volonté politique qui manque en France puisque en Israël ils roulent avec des Renault Fluence et ont des stations pour remplacer automatiquement les batteries en 5 minutes sur tout le territoire.
    Mais c'est pas pour la planète, c'est pour leur indépendance énergétique.
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  19. #15
    Deedee81

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Salut,

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    Pourquoi il n'y a pas encore de voiture électrique à super condensateur ?
    Je vais laisser Jiav répondre, mais c'est peut-être une question de coût.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  20. #16
    EauPure

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Bonjour,

    Cher car il n'y a pas encore de marché de masse pour de gros super condensateur.
    Industrialiser ce procédé de graphène par laser n'est pas compliqué.
    Remplacer le lecteur de DVD par un tapis roulant
    Automatiser la dépose de la couche d'oxyde de graphite et, après passage sous le laser, de l'électrolyte.
    Avoir une 2emme chaine sans l'électrolyte.
    couper deux bandes identiques sur chacune et les coller l'une contre l'autre.
    empiler les condensateurs dans un boitier avec connecteur.
    Tester et mettre sur le marché.
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  21. #17
    Deedee81

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Salut,

    Il faut voir. C'est clair qu'avant d'avoir des économies d'échelle, ça joue sur les coûts. Mais je sais aussi d'expérience (*) que lorsqu'on passe à un niveau industriel il peut y avoir pleins de complications pratiques qui augmente les coût. Il faudrait trouver des sources sérieuses sur les coûts de fabrication (enfin, bon, pour celui que ça intéresse, évidemment ). A ce stade il faut aussi des études de fiabilité, de durabilité,... Je me souviens encore des premières photodiodes bleues (qu'on utilise couramment dans les lecteurs blu ray) qu'on savait fabriquer (facilement) mais qui avaient une durée de vie exécrables. Enfin, bref, le sujet est sûrement plus complexe qu'on peut croire. Mais cela n'en reste pas moins un sujet intéressant. Si ces difficultés sont surmontées, on en entendra sûrement parler d'ici quelques années.

    (*) Dans le cas que j'ai vécu c'était la fabrication de câbles électriques hautes performances. Le problème c'était les défauts qui faisaient qu'on n'arrivait que péniblement à avoir des câbles de longueur suffisante. Et certains clients étaient pointilleux (les américains étaient peu regardant, 10% trop court, pas grave. Mais les anglais, gasp !) Ca augmentait les coût de fabrication de manière phénoménale (au point d'être non rentable).
    Dernière modification par Deedee81 ; 12/02/2013 à 08h02.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  22. #18
    EauPure

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Oui c'est pas plus insurmontable que le lithium mais le graphène semble moins polluant et plus sur.
    D'autant plus qu'il peut participer à la sécurité passive d'un véhicule si le condensateur souple est intégré à la structure.
    Une diminution du poids car la structure pourrait être un sandwich de super condensateur avec des faces en fil de nanotube tissé, il faudra faire attention qu'elle s’envole pas ou faire une voiture volante.
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  23. Publicité
  24. #19
    EauPure

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Un chiffre que je ne connaissais pas donne encore plus de poids à ce procédé, stocker l'énergie renouvelable excédentaire dans les véhicules électrique avec 90% de rendement plutôt que 30% pour convertir l'électricité en méthane.

    La quantité excédentaire d'énergie renouvelable en Allemagne est passée, en deux ans, de 150 gigawatt-heures par an à 1.000 gigawatt-heures par an et c'est ce gisement très important d'énergie que veut mobiliser Audi pour atteindre l'objectif des "deux fois 80" : 80 % d'énergie renouvelable en 2050 et 80 % de gaz à effet de serre en en moins.

    Le méthane de SolarFuel ne peut pas concurrencer directement le gaz naturel mais il peut être aussi rentable que le biogaz, produit à partir de sources biologiques.

    Reste le point faible de cette production de méthane : son faible rendement énergétique et pour convertir l'électricité en méthane, environ 30 %
    http://www.rtflash.fr/vers-productio...etique/article
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  25. #20
    MarioB

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Les chercheurs de UCLA ont utilisé avec succès un précurseur peu coûteux (oxyde de graphite) pour produire de hautes performances axées sur les ultracondensateurs au graphène en utilisant un lecteur de DVD LightScribe informatisé.


  26. #21
    EauPure

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Bonjour,

    ça fait plus de 3 ans qu'on sait que l'oxyde de graphite peut donner économiquement du graphène
    http://www.futura-sciences.com/fr/ne...raphene_22103/
    Ce genre d’étude devrait permettre de mieux comprendre la structure de l’oxyde de graphite et par quels mécanismes il se convertit en feuillets de graphène lorsqu’on le chauffe modérément, lors de sa dispersion en solution et même sous l’action de la lumière d’un simple flash d’appareil photographique.
    3 ans pour passer du flash au graveur DVD LightScribe sortie l'été 2004 (il a 9 ans)
    Si ça ne va pas plus vite, on ne verra pas de super condensateur avant 10 ans
    Alors j'aimerais commencer l'analyse d'une imprimante basé sur ce principe pour imprimer des bandes en continu
    En modifiant la tête pour qu'elle dépose des lignes d'oxyde de graphite qui seront transformé en graphène par un laser 480nm pendant qu'elle imprime la ligne suivante.
    Ensuite il faudra mettre une couche d’électrolyte, peut on l'imprimer en même temps ?
    Une tête à 3 buses sur 3 lignes (oxyde de graphite, laser, électrolyte)
    Peut ont imprimer de l'oxyde de graphite en solution ?
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  27. #22
    EauPure

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Une nouvelle video où l'on voit comment il mettent l'oxyde de graphite sur le DVD avec une pipette atteste qu'il pourrait être mis dans une cartouche d'imprimante

    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  28. #23
    Deedee81

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Salut,

    Il y a un problème avec ton lien, il n'apparait même pas.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  29. #24
    EauPure

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Désolé j'ai oublié de le mettre
    http://www.supercondensateur.com/art...ercondensateur
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  30. Publicité
  31. #25
    EauPure

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Bonjour,

    Un autre avantage c'est la récupération d'énergie des robots qui se pratique déjà pour les grues des container dans les port.
    Pour un robot humanoïde si chacun de ses moteurs peut fonctionner en freinage/récupération il pourrait augmenter son autonomie
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  32. #26
    Jiav

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    Merci Jiav
    Pourquoi il n'y a pas encore de voiture électrique à super condensateur ?
    Excuse, j'avais pas vu. Mais je ne sais pas moi si je devais parier, l'obstacle principal me semblerait la tenue d'un condensateur de grande dimension (ça a tendance à exploser).
    L'été vient.

  33. #27
    MarioB

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Bonsoir,

    Résidant en Californie et âgée d’à peine 18 ans, Eesha Khare vient de remporter 50 000 $ à Phoenix, lors de l’Intel Foundation Young Scientist Award 2013 pour avoir conçu un nouveau système de stockage d’énergie à très grande capacité offrant qui plus est, la capacité de recharger un mobile en une vingtaine de secondes (contrairement aux heures qui sont normalement nécessaires aujourd’hui). Et cela grace aux supercondensateur en H-TiO2-PANI




    - Un travail sur les supercapcités utilisant l HTiO2: H-TiO 2, MnO 2//H-TiO 2, C Core–Shell Nanowires for High Performance and Flexible Asymmetric Supercapacitors.

    http://ce.sysu.edu.cn/UploadFiles/el...2112915495.pdf

  34. #28
    Cécile

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Une étudiante de 18 ans qui dame le pion aux scientifiques professionnels, dans une matière aussi complexe que l'électrochimie, je n'y crois pas une seconde.
    J'ai demandé à Intel des explications sur ce qui a été réellement trouvé (les supercondensateurs, c'est pas nouveau !) et la contribution réelle de l'étudiante, j'attends toujours les réponses.
    C'est juste un coup de communication d'Intel (réussi, d'ailleurs, vu le nombre de sites web qui ont parlé de ça).

  35. #29
    Alfredoux

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Eesha Khare a réussi à améliorer un certain type de supercondensateur en laboratoire, ce qui est un exploit pour une jeune femme de 18 ans.
    Mais d'autres scientifiques ont déjà réalisé des supercondensateurs encore plus puissants en laboratoire, mais on en parle moins car ils n'ont pas 18 ans et il n'ont pas raconté une belle histoire de smartphone toujours trop long à recharger...

    Voir ces excellents articles

    Sur le supercondensateur de Eesha Khare :
    http://www.supercondensateur.com/art...ercondensateur

    Et sur d'autres supercondensateurs encore plus puissants créés en laboratoire :
    http://www.supercondensateur.com/art...cent-tres-vite

    Les supercondensateurs bientôt dans nos voitures ?

  36. #30
    obi76

    Re : UCLA développe des ultracondensateurs au graphène.

    Relire le message #28 de Cecile...
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 17/11/2012, 21h36
  2. Actu - Mal des transports : un spray nasal développé par la Nasa
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/10/2012, 15h40
  3. Actu - Demain des ordinateurs au graphène ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/10/2010, 10h31
  4. [Divers] UCLA symposium
    Par soadienne dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/02/2010, 15h40
  5. tpe bon choix des différents axes développé
    Par patxiku dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/12/2006, 08h52