Répondre à la discussion
Page 4 sur 6 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 160

Réchauffement : dernière news (version 2)




  1. #91
    BioBen

    yves : Réchauffement : dernière news (version 2) bioben_réfugiés

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    http://www.liberation.fr/planete/201...7?xtor=rss-450
    Selon un rapport de la Banque Mondiale , le nombre de réfugiés climatiques pourrait atteindre de 60 à 140 millions de personnes en 2050 suivant le scenario d'émissions. La moitié environ, concernerait l'Afrique Sud Saharienne.
    Le rapport précise aussi un certain nombre de régions où les migrations seront les plus importantes
    Précisons quand même deux choses, car ça n'est dit clairement ni dans ton message, ni dans l'article de Libération :

    (1) les 143 millions de migrants sont des migrants DANS LEUR PROPRE PAYS et non pas des migrations internationales (en clair, essentiellement des mouvements d'urbanisation interne). Au passage, la valeur de 143 millions est la valeur haute du scénario climatique le plus pessimiste.

    (2) Par ailleurs, ironiquement (?), le rapport montre que ces migrations internes sont très largement positives pour les migrants sur tous les indicateurs étudiés : revenus, sécurité, compétences, santé, etc (figure 2.2 du rapport complet).

    -----

    Dernière modification par BioBen ; 12/04/2018 à 00h52.

  2. Publicité
  3. #92
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Ralentissement de l'AMOC (Atlantic Meridional Overturning Circulation = circulation thermohaline dans l'Atlantique ou encore mais improprement le Gulf Stream)) article en accès libre
    Voir aussi Real Climate sur cette question
    En résumé: l'intensité en a diminué d'environ 15% depuis le milieu du 20e siècle mais la tendance au refroidissement de l'Atlantique semble plus ancienne
    Images attachées Images attachées
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  4. #93
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Selon le GISS, l'anomalie de température en Mars était de 0,89 C (base 1951 - 1980) contre 0.79 en février et 0,77 en janvier.
    En moyenne annuelle glissante, sur les 48 dernières années , la tendance est de 0,18 C par décennie .
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par yves25 ; 16/04/2018 à 19h47.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  5. #94
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Neige en montagne et réchauffement: à quoi s'attendre ?
    La figure 1 présente l'évolution observée au Col de Porte ( dans la Chartreuse) à 1500 m d'altitude
    Au col de Porte, l'épaisseur moyenne de neige en hiver pour la période 1990-2017 est en moyenne 39 cm plus basse que pour la période 1960-1990, soit une baisse de 40 % environ. La température de l'air en hiver a augmenté de près d'un degré sur la même période. Ces tendances se superposent à des variations importantes d'une année à l'autre.
    La figure 2 prolonge cette évolution suivant les scénarios (RCPs)
    Images attachées Images attachées
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  6. #95
    DonPanic

    La zone aride du centre des USA migrerait vers l'Est


  7. #96
    Moinsdewatt

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    On est allé dans la ville la plus au nord du monde et les effets du réchauffement climatique font froid dans le dos
    Dans l'archipel norvégien du Svalbard, les habitants de Longyearbyen observent "aux premières loges" les conséquences de la hausse des températures. Reportage.


    le 22/04/2018

    ..................
    https://www.francetvinfo.fr/meteo/ne...s_2711734.html

  8. #97
    BioBen

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Une publi récente sur le sensibilité climatique.

    Citation Envoyé par The impact of recent forcing and ocean heat uptake data on estimates of climate sensitivity
    Energy budget estimates of equilibrium climate sensitivity (ECS) and transient climate response (TCR) are derived based on the best estimates and uncertainty ranges for forcing provided in the IPCC Fifth Assessment Scientific Report (AR5). Recent revisions to greenhouse gas forcing and post-1990 ozone and aerosol forcing estimates are incorporated and the forcing data extended from 2011 to 2016. Reflecting recent evidence against strong aerosol forcing, its AR5 uncertainty lower bound is increased slightly. Using a 1869–1882 base period and a 2007−2016 final period, which are well-matched for volcanic activity and influence from internal variability, medians are derived for ECS of 1.50 K (5−95%: 1.05−2.45 K) and for TCR of 1.20 K (5−95%: 0.9−1.7 K). These estimates both have much lower upper bounds than those from a predecessor study using AR5 data ending in 2011. Using infilled, globally-complete temperature data gives slightly higher estimates; a median of 1.66 K for ECS (5−95%: 1.15−2.7 K) and 1.33 K for TCR (5−95%:1.0−1.90 K). These ECS estimates reflect climate feedbacks over the historical period, assumed time-invariant. Allowing for possible time-varying climate feedbacks increases the median ECS estimate to 1.76 K (5−95%: 1.2−3.1 K), using infilled temperature data. Possible biases from non-unit forcing efficacy, temperature estimation issues and variability in sea-surface temperature change patterns are examined and found to be minor when using globally-complete temperature data. These results imply that high ECS and TCR values derived from a majority of CMIP5 climate models are inconsistent with observed warming during the historical period.
    https://journals.ametsoc.org/doi/10....LI-D-17-0667.1
    Dernière modification par BioBen ; 24/04/2018 à 16h33.

  9. Publicité
  10. #98
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Merci mais, comment ont ils fait ?
    L'abstract ne dit rien du tout de la méthode utilisée.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  11. #99
    BioBen

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Si tu n'as pas accès au papier, de nombreux détails sur la methodo sont dispos ici.

  12. #100
    Cendres

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    En gros, comme Judith Curry est un des auteurs du papier, faut soit passer par son blog, soit s'inscrire sur l'AMS pour 35 dollars par mois. Un peu d'auto-promotion, quoi. Après, faut voir si les détails qu'elles donnent valent le prix d'achat de l'abonnement (pour l'article originel), sinon, pourquoi l'acheter ?
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  13. #101
    BioBen

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    En gros, comme Judith Curry est un des auteurs du papier, faut soit passer par son blog, soit s'inscrire sur l'AMS pour 35 dollars par mois. Un peu d'auto-promotion, quoi. Après, faut voir si les détails qu'elles donnent valent le prix d'achat de l'abonnement (pour l'article originel), sinon, pourquoi l'acheter ?
    C'est le problème pour énormément de publications scientifiques non ? Par ailleurs à peu près tous les gens que je connais utilisent sci-hub, certes illégal mais tellement nécessaire...

    Edit : En fait l'article est disponible gratuitement et légalement sur le site du co-auteur, ici
    Permission to place a copy of this work on this server has been provided by the AMS. The AMS does not guarantee that the copy provided here is an accurate copy of the published work. This version is of the manuscript accepted by Journal of Climate on 12 April 2018, reformatted for easier reading.
    Dernière modification par BioBen ; 24/04/2018 à 22h43.

  14. #102
    Moinsdewatt

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    De nonmbreux articles d' actualité sur le réchauffement climatique :

    Revue de presse des changements climatiques

    http://www.meteo-paris.com/actualite...vril-2018.html

  15. #103
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    A propos de la sensibilité climatique et de son estimation à partir des données récentes
    https://www.atmos-chem-phys.net/18/5147/2018/
    . Our climate is constrained by the balance between solar energy absorbed by the Earth and terrestrial energy radiated to space. This energy balance has been widely used to infer equilibrium climate sensitivity (ECS) from observations of 20th-century warming. Such estimates yield lower values than other methods, and these have been influential in pushing down the consensus ECS range in recent assessments. Here we test the method using a 100-member ensemble of the Max Planck Institute Earth System Model (MPI-ESM1.1) simulations of the period 1850–2005 with known forcing. We calculate ECS in each ensemble member using energy balance, yielding values ranging from 2.1 to 3.9 K. The spread in the ensemble is related to the central assumption in the energy budget framework: that global average surface temperature anomalies are indicative of anomalies in outgoing energy (either of terrestrial origin or reflected solar energy). We find that this assumption is not well supported over the historical temperature record in the model ensemble or more recent satellite observations. We find that framing energy balance in terms of 500 hPa tropical temperature better describes the planet's energy balance.
    A mettre en rapport avec ce papier (Cox et al, Nature,) dont je parle un peu dans le message 32 de cette discussion. Ce papier a fait du bruit pour son originalité d'une part et parce qu'il restreint la fourchette des sensibilités en rejetant les valeurs les plus hautes ..et les plus basses également
    Here we present a new emergent constraint on ECS that yields a central estimate of 2.8 degrees Celsius with 66 per cent confidence limits (equivalent to the IPCC ‘likely’ range) of 2.2–3.4 degrees Celsius. Our approach is to focus on the variability of temperature about long-term historical warming, rather than on the warming trend itself
    Dernière modification par yves25 ; 28/04/2018 à 16h04.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  16. #104
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Un autre à propos de la sensibilité climatique
    Celui ci est une revue critique des déterminations basées sur des modèles dont on vérifie qu'ils satisfont plus ou moins à certaines contraintes comme la distribution spatio - temporelle du bilan radiatif ou des nuages bas ou d'autres encore.
    For 4 of the 19 constraints, the originally proposed explanation for correlation is borne out by our analysis. These four constraints all predict relatively high climate sensitivity. The credibility of six other constraints is called into question owing to correlation with ECS coming mainly from unexpected sources and/or lack of robustness to changes in ensembles. Another six constraints lack a testable explanation and hence cannot be confirmed. The fact that this study casts doubt upon more constraints than it confirms highlights the need for caution when identifying emergent constraints from small ensembles.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  17. #105
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Il n'y a pas que le CO2 !
    Le méthane est un gaz à effet de serre beaucoup plus puissant que le CO2. Suivant l'horizon considéré 1 kg de méthane produit un effet de serre 84 fois plus puissant qu'un kg de CO2 (20 ans ) ou 24 fois (100 ans) (Valeurs revues à la hausse récemment)
    (pour être bien clair: horizon 20 ans : on injecte aujourd'hui 1kg de CH4 et 1kg de CO2 et l'on regarde ce que ça donne au bout de 20 ans)
    Le forçage du seul CO2 entre 1750 et 2011 est estimé à 1,82 W/m2 (+/- 0.19) et celui du CH4 à 0,48 W/m2 (+/-0.05)
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par yves25 ; 01/05/2018 à 17h47.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  18. #106
    Moinsdewatt

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Le mois d'avril le plus chaud des mesures en Europe

    Le mois d'avril a été très chaud par rapport à la normale en France avec un excédent atteignant +2,7°C par rapport à la normale 1981 / 2010, une valeur néanmoins moindre que celles d'avril 2007 ou 2011 (voir le bilan cartographié



    La chaleur s'est maintenue plus durablement vers l'Europe Centrale. L'Allemagne n'avait jamais observé un mois d'avril aussi chaud sur la période couverte par l'indicateur (soit depuis 1881) avec un excédent national de +4,9°C par rapport à la normale 1961 / 1990 (>>). Des records ont également été battus en Pologne, en Slovénie, en Croatie, au Monténégro ou en Serbie (>>).

    D'une manière générale, c'est donc la majeure partie du continent Européen qui a subi des valeurs remarquablement élevées. Et avec une anomalie de +2.4°C selon le programme Européen Copernicus, ce mois d'avril 2018 est devenu le plus chaud jamais observé en Europe depuis le début des observations, battant les records de 2000 et 2011 (+1.7°C) !

    ..................
    http://www.meteo-paris.com/actualite...-mai-2018.html

  19. #107
    Cotissois31

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Les quantiles extrêmes 0.05 et 0.95 d'avril 2018 sur les terres.
    Couleur foncée = anormal comme rarement.

    Europe, Australie, Argentine, Am.du Nord intérieure.

    (source IRI climate)
    XOVY+null+psdef+.gif
    Dernière modification par Cotissois31 ; 10/05/2018 à 14h08.

  20. #108
    FranckB33

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Merci pour tous ces éléments, c'est passionnant !

  21. #109
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    De 1992 a 2017 l' Antarctique a contribué à une augmentation du niveau de la mer de 7.6+/- 3.9 mm.
    Le plus notable peut être est l'accélération: un triplement en 25 ans.
    www.nature.com/articles/s41586-018-0179-y
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  22. #110
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Pour compléter le message précédent: voir ici les résultats issus de la mission GRACE
    Le papier de Nature est signé par le Groupe de Travail IMBIE . C'est donc ce qui correspond au consensus actuel. On relève dans l'abstract qu'il y a une forte incertitude
    perte totale:
    2,720 ± 1,390 billion tonnes of ice between 1992 and 2017
    On fait beaucoup mention dans certains milieux ( Breitbart, WattsUpWithThat, FOX News) d'un article qui va à l'encontre de ce résultat et conclue lui, que l'augmentation de la calotte Est est beaucoup plus importante et qu'elle est telle qu'au contraire l'Antarctique gagne de la glace. A noter que ce travail n'utilise pas les mesures de GRACE
    Les causes d'incertitude sont multiples; entre autre les modèle isostatique et les références utilisées pour calibrer les mesures satellite et aussi une hypothèse qui n'a l'air de rien mais dont les conséquences sont énormes: le surface est elle de glace ou de neige accumulée ?

    Note GRACE est un système de deux satellites qui se suivent et mesurent en permanence leur écartement . Quand la pesanteur var(ie le premier satellite est accéléré ou freiné et la distance entre les deux satellites varie (très très peu mais c'est mesurable)
    Dernière modification par yves25 ; 16/06/2018 à 17h16.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  23. #111
    Cendres

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    A noter que ce travail n'utilise pas les mesures de GRACE
    Cela se passe donc entre GRACE et ICEsat.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  24. #112
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Ce n'est pas qu'une question d'instruments et de méthodes différentes. GRACE necessite aussi une correction isostatique et selon la correction utilisée les résultats différent beaucoup.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  25. #113
    Cendres

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Du coup, quels sont les avantages/inconvénients éventuels de GRACE par rapport à d'autres méthodes ?
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  26. #114
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Je ne suis pas compétent. J'ai un peu regardé (entre autres ça) et à ce que je comprends, GRACE permet de mieux contraindre le rebond isostatique. Il est utilisé en conjonction avec le lidar de Ice Sat (acronyme :GLAS)
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  27. #115
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Sinon pour le GISS, le mois de mai est le 4e plus chaud depuis le début des relevés (derrière 2016, 2017 et 2014). En moyenne glissante (de juin 2017 à mai 2018) ces derniers 12 mois sont les 3e plus chauds derrière 2017
    2014 70
    2015 78
    2016 100
    2017 93
    2018 82
    Pour le fun, l'anomalie de 1998 est de 60 (centièmes de degré par rapport à la moyenne 1951 - 1980)
    A noter que la NOAA favorise maintenent un El Nino au cours de l'hiver
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  28. #116
    DonPanic

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    C'est tout frais: 05 Jul 2018 : Le réchauffement climatique pourrait être deux fois plus important que prévu par les modèles climatiques.

    http://newsroom.unsw.edu.au/news/sci...models-predict

  29. #117
    yves25

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Il s'agit du papier qui a fait l'objet d'une actu de Laurent Sacco . Lui a privilégié la hausse de 6m du niveau des océans qui serait possible à long terme.
    En fait tous les efforts de la communauté scientifique se sont portés sur une échéance de l'ordre du siècle pour deux raisons 1 à cette échéance on peut essayer de faire qq chose
    2 au delà il y a des mécanismes qui entrent en jeu et qui n'étaient absolument pas maîtrisés dans les années 80 90 cad aux débuts de la modélisation océan - atmosphère. C'est le cas de la fonte du pergélisol de la dislocation des banquises etc...
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  30. #118
    sunyata

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Bonjour,

    Les chiffres sont impressionnants...
    Les conséquences se font sentir partout dans le monde :

    https://www.lemonde.fr/climat/articl...3_1652612.html

    Le terrible incendie qui a sévi au Portugal depuis samedi 17 juin est corrélé à des températures exceptionnelles pour la saison. Assiste-t-on à une accélération accrue des vagues de chaleur ?Oui, des études ont montré que la probabilité de subir des vagues de chaleur vraiment extrêmes a été multipliée par un facteur 10 par rapport au milieu du XXème siècle [aux années 1950]. Et il est facile de comprendre que les fortes températures engendrent des conditions très favorables aux risques d’incendie, avec une plus grande fréquence des départs naturels de flammes. Il se produit une sorte de cercle vicieux : des grosses chaleurs assèchent les sols, puis à leur tour ces sols plus secs entraînent une augmentation des températures.
    En outre, nos modèles indiquent non seulement des intensités supérieures, mais aussi de nouvelles saisonnalités. Les vagues de chaleur vont se produireplus tôt et plus tard, au printemps et en automne, comme lorsqu’il a fait 33 °C à Paris mi-septembre 2016. Les plans canicule vont devoir s’adapter et ne pas s’arrêter arbitrairement fin août, par exemple.
    Recrudescence de Tiques


    Car c’est là le cœur du problème. Les tiques ont toujours porté des maladies, c’est sans doute ainsi depuis la nuit des temps. Or, tout le monde peut aisément en faire le constat, il y a de plus en plus de tiques. Et l’on se fait de plus en plus régulièrement mordre.
    Cette augmentation des tiques est liée aux déséquilibres environnementaux générés par l’homme. Une fois encore, nous sommes la cause du problème.
    La raison première, c’est le réchauffement climatique. D’une manière générale, l’accroissement des températures est favorable à beaucoup de bestioles qui raccourcissent leur cycle de reproduction et qui, dans certains cas, peuvent se reproduire deux fois par an au lieu d’une.
    http://www.lesbiodiversitaires.fr/20...agriculteurs.h

    Cordialement
    Dernière modification par sunyata ; 09/07/2018 à 03h20.

  31. #119
    DonPanic

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Citation Envoyé par sunyata Voir le message
    Bah, va falloir les gaver de médocs anti-puces et anti-acariens pour chiens

  32. #120
    sunyata

    Re : Réchauffement : dernière news (version 2)

    Les Tiques seraient un moindre mal, si elles ne véhiculaient pas la maladie de Lyme...

    Cordialement,

Page 4 sur 6 PremièrePremière 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réchauffement climatique dernière news
    Par cancerman dans le forum Actualités
    Réponses: 1287
    Dernier message: 13/01/2018, 07h59