Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées
Discussion fermée
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 73

Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées



  1. #1
    Liet Kynes

    Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées


    ------

    Bonjour, c'est en tout cas ce que dit cet article https://theconversation.com/ce-que-l...-de-lia-227098
    Cela donne un peu de recul alors que l'on entend tout et n'importe quoi sur les "dangers" de l'IA...

    -----
    Sans questions il n'y a que des problèmes sans réponses.

  2. #2
    pm42

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Citation Envoyé par Liet Kynes Voir le message
    Bonjour, c'est en tout cas ce que dit cet article https://theconversation.com/ce-que-l...-de-lia-227098
    Cela donne un peu de recul alors que l'on entend tout et n'importe quoi sur les "dangers" de l'IA...
    Ceci dit, je trouve l'article très léger parce qu'il extrapole d'un jeu à toute l'IA.

    Aujourd'hui, on est encore au tout début et dans quelque temps, on devrait avoir les articles du genre "l'IA générative ne tient pas vraiment ses promesses" mais les projets que je vois aujourd'hui ont le potentiel d'effectivement remplacer pas mal de tâches humaines non automatisables jusque là.

    Parmi les professions impactées, il va y avoir notamment :
    - tout ce qui consiste à faire l'interface entre un client et un ordinateur et à donner du conseil moyen, typiquement les conseillers bancaires, en assurance, etc
    - tout ce qui consiste à générer du texte ou des images à faible valeur ajoutée : rédacteurs, une partie de la presse, etc. Les traducteurs connaissent déjà en partie, les graphistes aussi.
    - à terme sans doute les industries de la pub, du jeu vidéo et tout l'audiovisuel si on arrive à étendre les modèles comme LoRa d'OpenAI
    - potentiellement l'éducation si on fait des IAs "mentor" qui font réviser, donnent des exos, des corrigés avec une patience infinie. Vu le conservatisme du milieu et à l'échelon planétaire, ce sera peut-être les derniers.

    Et j'en oublie. Après, qu'est ce qui va prendre 5 ans, 10 ans, 20 ans ou plus, je ne sais pas. Mais comme déjà dit, on ne peut pas comparer avec l'impact sur le jeu d'échec.
    C'est un peu comme de dire "la locomotive va plus vite que l'homme mais on continue à faire des courses à pied donc en fait, la machine à vapeur n'aura pas un si gros impact".

  3. #3
    SK69202

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Ce n'est pas l'IA qui doit faire peur, c'est l'usage délétère que les Hommes en font déjà et vont en faire dès que cela sera mieux maitrisée.

    Mon souhait que l'IA, nous fasse 45mn ou moins de Carlos Monzon contre Marvin Agler.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #4
    Liet Kynes

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Citation Envoyé par pm42 Voir le message
    Ceci dit, je trouve l'article très léger parce qu'il extrapole d'un jeu à toute l'IA.

    Aujourd'hui, on est encore au tout début et dans quelque temps, on devrait avoir les articles du genre "l'IA générative ne tient pas vraiment ses promesses" mais les projets que je vois aujourd'hui ont le potentiel d'effectivement remplacer pas mal de tâches humaines non automatisables jusque là.

    Parmi les professions impactées, il va y avoir notamment :
    - tout ce qui consiste à faire l'interface entre un client et un ordinateur et à donner du conseil moyen, typiquement les conseillers bancaires, en assurance, etc
    - tout ce qui consiste à générer du texte ou des images à faible valeur ajoutée : rédacteurs, une partie de la presse, etc. Les traducteurs connaissent déjà en partie, les graphistes aussi.
    - à terme sans doute les industries de la pub, du jeu vidéo et tout l'audiovisuel si on arrive à étendre les modèles comme LoRa d'OpenAI
    - potentiellement l'éducation si on fait des IAs "mentor" qui font réviser, donnent des exos, des corrigés avec une patience infinie. Vu le conservatisme du milieu et à l'échelon planétaire, ce sera peut-être les derniers.

    Et j'en oublie. Après, qu'est ce qui va prendre 5 ans, 10 ans, 20 ans ou plus, je ne sais pas. Mais comme déjà dit, on ne peut pas comparer avec l'impact sur le jeu d'échec.
    C'est un peu comme de dire "la locomotive va plus vite que l'homme mais on continue à faire des courses à pied donc en fait, la machine à vapeur n'aura pas un si gros impact".
    En lisant l'article je me suis dit que l'IA allait entrainer des changements conséquents.
    C'est un nouvel outil incomparable en matière d'apports. Une fois qu'il serra devenu banal, il y aura des changements sociétaux importants mais quelque part je me dit que l'on restera toujours face à certains plafonds de verre en matière de connaissances.
    Sans questions il n'y a que des problèmes sans réponses.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    titijoy3

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    l'IA est basée sur les connaissances acquises, non? ou bien sait elle synthétiser les connaissances acquises pour faire de nouvelles découvertes ?
    Maaaagnifiiiiique ! tout ça n'a aucune importance..

  7. #6
    Liet Kynes

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Elle permet des découvertes surtout par le traitement de données massives: https://www.techniques-ingenieur.fr/...eriaux-131508/
    Sans questions il n'y a que des problèmes sans réponses.

  8. #7
    titijoy3

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Citation Envoyé par Liet Kynes Voir le message
    Elle permet des découvertes surtout par le traitement de données massives: https://www.techniques-ingenieur.fr/...eriaux-131508/
    intéressant !

    merci

    n'empêche, j'en rêvais depuis un moment..
    Maaaagnifiiiiique ! tout ça n'a aucune importance..

  9. #8
    Bounoume

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Citation Envoyé par titijoy3 Voir le message
    l'IA est basée sur les connaissances acquises, non? ou bien sait elle synthétiser les connaissances acquises pour faire de nouvelles découvertes ?
    c'est toujours mon interrogation principale......

    si c'est seulement extraire automatiquement des corrélations dans une masse de données (bêtement extraites des SGBD classiques....) il me semble qu'on sait automatiser depuis longtemps. Appeler ça IA au sens actuel, c'est à la mode, mais pas sérieux...
    par contre ici https://www.techniques-ingenieur.fr/...eriaux-131508/
    c'est : 'deviner' approximativement des régularités, puis les appliquer pour évaluer de nouvelles entrées.... ca, c'est un évident progrès.....
    En sortie la machine ne fournit pas de description explicite des mécanismes constitutifs des régularités..... pas de synthèse construisant la description des mécanismes impliqués, mais ce n'est pas ce qu'on demande ici.....
    Mais pour obtenir chaque set de propositions, il a fallu que les chercheurs configurent spécifiquement le processus afin d'obtenir les propositions recherchées.....




    Par contre, avec des perfectionnements que je suis bien incapable d'appréhender, les NLP comme le Chat 'déduisent' ainsi des réponses bluffantes à des questions très difficiles..... réponses avec une apparence de déductions logiques....
    Mais comme toi, je suppose encore que ces 'réponses' sont implicitement déjà structurées et écrites dans le corpus des textes (et images, et autres données) ......
    ça ressemble beaucoup au produit d'un raisonnement humain......
    Ainsi empiriquement, sans passer par un stade de construction rationnelle explicite, on arrive à reproduire une sorte de simulation des résultats de notre propre raisonnement logique, appliqué aux connaissances théoriques que les humains ont construit au fil du temps....

    Mais cette simulation bluffante n'est pas émulation de notre raisonnement final par inférences logiques, et encore moins de la recherche et de la vérification des chemins inductifs+déductifs qui aboutissent, à partir de propositions explicites, à construire des connaissances techniques et scientifiques exprimables dans notre langage des mots.... et encore moins à les expliquer à des auditeurs humains......

    Avis des utilisateurs et praticiens des IA en développement????
    ps: quoique je ne retrouve pas de références, je crois que des recherches (avec des systèmes hybrides) allant dans ce sens sont en cours.....
    rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant.... (Pierre Dac...)

  10. #9
    coco34

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Citation Envoyé par Bounoume Voir le message
    c'est toujours mon interrogation principale......

    si c'est seulement extraire automatiquement des corrélations dans une masse de données (bêtement extraites des SGBD classiques....) il me semble qu'on sait automatiser depuis longtemps. Appeler ça IA au sens actuel, c'est à la mode, mais pas sérieux...
    par contre ici https://www.techniques-ingenieur.fr/...eriaux-131508/
    c'est : 'deviner' approximativement des régularités, puis les appliquer pour évaluer de nouvelles entrées.... ca, c'est un évident progrès.....
    En sortie la machine ne fournit pas de description explicite des mécanismes constitutifs des régularités..... pas de synthèse construisant la description des mécanismes impliqués, mais ce n'est pas ce qu'on demande ici.....
    Mais pour obtenir chaque set de propositions, il a fallu que les chercheurs configurent spécifiquement le processus afin d'obtenir les propositions recherchées.....




    Par contre, avec des perfectionnements que je suis bien incapable d'appréhender, les NLP comme le Chat 'déduisent' ainsi des réponses bluffantes à des questions très difficiles..... réponses avec une apparence de déductions logiques....
    Mais comme toi, je suppose encore que ces 'réponses' sont implicitement déjà structurées et écrites dans le corpus des textes (et images, et autres données) ......
    ça ressemble beaucoup au produit d'un raisonnement humain......
    Ainsi empiriquement, sans passer par un stade de construction rationnelle explicite, on arrive à reproduire une sorte de simulation des résultats de notre propre raisonnement logique, appliqué aux connaissances théoriques que les humains ont construit au fil du temps....

    Mais cette simulation bluffante n'est pas émulation de notre raisonnement final par inférences logiques, et encore moins de la recherche et de la vérification des chemins inductifs+déductifs qui aboutissent, à partir de propositions explicites, à construire des connaissances techniques et scientifiques exprimables dans notre langage des mots.... et encore moins à les expliquer à des auditeurs humains......

    Avis des utilisateurs et praticiens des IA en développement????
    ps: quoique je ne retrouve pas de références, je crois que des recherches (avec des systèmes hybrides) allant dans ce sens sont en cours.....
    bonjour à tous !

    l'IA permettra d'automatiser certains travaux par des machines informatiques.
    le travail de l'ingénieur en électronique entrain de router une carte, son métier disparaitra, il lui restera encore le schéma à faire , il sera rapidement remplacé aussi.
    il restera la programmation du soft, pareil une IA fera le programme sans gènes ni de complexes...
    le conseiller bancaire ? il sera remplacé par votre ordinateur à distance les agences bancaires seront supprimées sous peu (moins de 15 ans) déja une étape que l'on a tous vu les guichets bancaires n'existent plus !
    et les banques en ligne ==> vous mettez un ordinateur à la place et cela marchera aussi !
    le métier d'informaticien sera aussi supprimé en effet à quoi bon avoir des codeurs si l'IA le fait sans bug ?
    etc etc...
    ce sera sans limite jusqu'à la limite de l'IA...
    Dernière modification par coco34 ; 04/05/2024 à 15h58.

  11. #10
    Bounoume

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Tu es bien pessimiste..... le chômage pour tous....
    Chômage même pour les mages et voyants extra-lucides: Chat-gpt et Cie parviendront sûrement à dire autant d'âneries qu'eux!

    toutefois... les dits oracles pourront-ils proposer une bonne version d'unification des théories physiques (et +- cosmologiques ) en cours?
    Cette version encore intelligible pour les quelques humains survivants, ou seulement de l'AI Frankenstein?
    Dernière modification par Bounoume ; 04/05/2024 à 16h58.
    rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant.... (Pierre Dac...)

  12. #11
    coco34

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Citation Envoyé par Bounoume Voir le message
    Tu es bien pessimiste..... le chômage pour tous....
    Chômage même pour les mages et voyants extra-lucides: Chat-gpt et Cie parviendront sûrement à dire autant d'âneries qu'eux!

    toutefois... les dits oracles pourront-ils proposer une bonne version d'unification des théories physiques (et +- cosmologiques ) en cours?
    Cette version encore intelligible pour les quelques humains survivants, ou seulement de l'AI Frankenstein?
    juste réaliste...
    j'ose esperer que la majorité des hommes auront compris qu'il faut mettre un terme à l'IA avant l'effondrement

  13. #12
    pm42

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Citation Envoyé par coco34 Voir le message
    juste réaliste...
    j'ose esperer que la majorité des hommes auront compris qu'il faut mettre un terme à l'IA avant l'effondrement
    C'était notre chapitre : "le café du commerce" en mode "je n'y connais rien de rien mais j'explique que cela va être la fin du monde".

  14. #13
    coco34

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Citation Envoyé par pm42 Voir le message
    C'était notre chapitre : "le café du commerce" en mode "je n'y connais rien de rien mais j'explique que cela va être la fin du monde".
    En quoi penses tu être assez qualifié pour juger ce que les autres pensent sont forcément des pensées absurdes car justement tu penses l'inverse ?

    PS : tu peux aussi utiliser l'IA si tu as du mal à comprendre cette phrase...

  15. #14
    agitateur

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    L'IA est générateur de productivité accrue.
    Ca permet le progrés général, mais c'est aussi un pb pour les actifs concernés et déjà trop agés pour être reconvertis, ou plus jeunes mais pas "assez formés", on ne peut le nier non plus.

    Donc il faut AUSSI comprendre la crainte, ET envisager qu'elle puisse avoir une portée réelle chez certains au delà la simple inquitéude de comptoir.
    Je conclurai ceci par du Dilbert, qui a l'avantage de dépasser le stade PMU en général. Quand on est soi même le type en blanc avec la cravate, ce n'est pas un souci immédiat, mais lui aussi un jour il aura un progrès qui le rendra obsolète.

    Nom : dilbert AI.jpg
Affichages : 272
Taille : 40,8 Ko

  16. #15
    pm42

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Donc il faut AUSSI comprendre la crainte
    Il y a deux aspects :
    - la crainte individuelle ou de groupe face à un changement qui remet en cause une profession : c'est parfaitement compréhensible mais c'est aussi une conséquence inévitable du progrès technique. Tout le monde ici se sert d'Internet (par définition) sans passer son temps à plaindre les employés par exemple des agences de voyage qui n'ont plus leur job à cause de lui.

    - la crainte globale expliquant que cela va être la fin du monde sans jamais donner un scénario crédible expliquant comment on va en arriver là.
    Ca, c'est le discours multi-millénaire qu'on a tenu à chaque changement depuis l'écriture et passant par la mode unisexe. Et c'est parfaitement ridicule.

  17. #16
    agitateur

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    je ne sais pas si on se rejoindra à 100%.
    Oui le message "effondrement" de Coco était certainement extrémiste et mal à a propos. Par contre, contribution à la difficulté de certains, assurément.
    D'un autre coté, je me félicite de ton dernier message, bcp plus nuancé que certains de ta part que j'ai pu lire et qui étaient plus proche de "aucune inquiétude ça va bien se passer" mais j'ai peut être mal interprété.
    Je rajouterai que ce n'est pas clairement PAS mon domaine, et que malgré des oppositions qui pourraient sembler exister parfois, tu as participé à éclairer ma lanterne sur le point. Et les agents conversationnels.

    En fait je crois ( croyance donc ) que la grande majorité des concitoyens manquent de vocabulaire et ne savent pas nuancer. Mais il est est ainsi pour nous tous dans 90 % des domaines ( ou autre pourcentage ). Pour beaucoup, tu pourra considérer que les mots suivants sont a peu prés synonymes alors qu'ils en sont trés loin: quantique / IA / chat GPT et autres agents conversationnels / etc...

    Je rajouterai que l'IA n'a pas été attendue pour que certains trucs soient automatisées, y compris dans la diagnostic.
    Je connais un exemple pour illustrer qui n'est pas en médecine / santé mais qui est fortement symétrique:
    L'analyse physico chimique sort ses paramètres. D'aprés les BDD, il en sort déjà ( sans IA au sens récent ) un commentaire en texte, un truc standard.
    A la fin, l'Homme décide: il laisse tel quel, ou bien il corrige partiellement, ou bien il efface et reprend de zéro. Celà, en réalité, sera dépendant d'un mix entre la sensibilité du bonhomme, le client concerné ( plus ou moins "important" et plus ou moins connu donc avec une volonté / possibilité de corriger le tir automatique ), sa charge de travail du jour et sa volonté du moment, et d'autres critères sans doute. Et il s'agit d'un métier dont le titre est règlementé. Et sans IA......sauf de l'Informatique Ancienne.

  18. #17
    pm42

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    mais j'ai peut être mal interprété.
    Je confirme. Je ne dis pas "tout va bien se passer".
    Je dis "les discours catastrophistes ne sont jamais arguments sérieusement et ne sont généralement qu'une resucée du mythe de l'apocalypse, typique de certaines cultures".
    Et "de plus, on a de très nombreux exemples historiques où ce genre de discours a été tenu et où il s'est avéré comme pire que faux".

    Cela ne veut pas dire que cette fois-ci, cela ne va pas être vrai, juste que statistiquement/historiquement, c'est peu probable et que ceux qui prétendent savoir ce qui va se passer, c'est à dire une catastrophe devraient étayer massivement leur discours.

    Si on me demande ce qui va se produire, je peux générer une vaste gamme de scénarios allant de l'utopie complète à la dystopie la plus sombre avec les intermédiaires. Et je sais que je sais pas lequel va se réaliser et que le plus probable est que ce sera un scénario auquel je n'ai pas pensé.
    Parce que c'est comme ça depuis le début de l'humanité : on ne sait pas prédire le futur mais régulièrement, certains prétendent le contraire. C'est ce que j'appelle gentiment le café du commerce.

    P.S : pour le dessin de Dilbert, c'est encore une fois le thème des luddites. Ils ont certes perdu leur job mais si quelqu'un prétend que vivre comme un ouvrier anglais sur son métier à tisser toute la journée au tout début de la révolution industrielle c'est à dire sans congés, retraite, protection sociale, pratiquement sans médecine est préférable à aujourd'hui, je lui conseille d'essayer pour nous le démontrer.
    Dernière modification par pm42 ; 04/05/2024 à 19h29.

  19. #18
    agitateur

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Tu aura peut être noté, je ne suis pas non plus catastrophiste sur l'IA. Je suis curieux, et de toute façon le progrès s'impose, qu'il en soit un ou parfois pas vraiment, à court ou plus long terme, et parfois avec un recul. Bref prédire l'avenir....pas simple

    Quand l'ouvrier anglais a perdu son job,.........c'est trés complexe. Et surtout économique et au delà de la tech, on est HS ici. Mais je ne suis pas sûr non plus qu'il ait gagné quoi que soit à aller faire un job manuel dans une brasserie ( il fallait bien compenser l'escalade des taxes entre FR et GB donc pour étancher la soif du briton, la bière fut la filière locale d'excellence ). A la fin le dindon dans la farce, c'est le salarié du bas de la pyramide.

    Ceci étant, si on s'adresse aux jeunes actifs et pas aux assez vieux qui ont assez thésaurisé, je pense que l'IA sera un souci ultra ultra mineur, devant la finitude d'un paquet de ressources, et des risques géostratégiques mondiaux. Mais là encore, on est HS dans ce fofo. Je parlais ici d'une vision à 30 ans ( par exemple et pour situer ).

  20. #19
    WizardOfLinn

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Citation Envoyé par Bounoume Voir le message
    ...
    Mais cette simulation bluffante n'est pas émulation de notre raisonnement final par inférences logiques, et encore moins de la recherche et de la vérification des chemins inductifs+déductifs qui aboutissent, à partir de propositions explicites, à construire des connaissances techniques et scientifiques exprimables dans notre langage des mots.... et encore moins à les expliquer à des auditeurs humains......
    ...
    A une certaine époque (vers les années 80), "IA" c'était des logiciels produisant des résultats par des inférences logiques bien explicites et traçables, ça s'appelait "systèmes experts". Je ne suis pas spécialement les recherches à ce sujet, mais comme on n'en parle plus guère depuis déjà un moment, j'ai bien l'impression que cela a été balayé. Formalisation des bases de connaissance trop complexe ? autres limites techniques ?

  21. #20
    oualos

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Tu es bien pessimiste..... le chômage pour tous....
    il y a des dangers ça ne sert rien de faire l'autruche.
    Le puissant groupe de presse allemand Springer a déjà licencié bon nombre de journalistes pour faire faire les éditos et écrire des articles par chatGPT
    Chez nous si chez nous Hachette ou Bouygues faisaient cela, ce serait évidemment une levée de boucliers
    Une écrivaine japonaise connue dans son pays a reconnu avoir utilisé chatGPT à 5% pour écrire son dernier lire. Cinq sur cent seulement ? Et si c'était plus ?
    Il y a déjà des livres entièrement écrits par chatGPT qui se vendent sur Amazon
    Samuel Beckett lorsqu'il a publié "En attendant Godot" chez les Éditions de Minuit n'a vendu que 150 exemplaires la première année: et ce monsieur est devenu plus tard prix Nobel
    À quand une IA prix Nobel de littérature ?
    Dernière modification par oualos ; 05/05/2024 à 09h19.

  22. #21
    pm42

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Citation Envoyé par oualos Voir le message
    il y a des dangers ça ne sert rien de faire l'autruche.
    Le puissant groupe de presse allemand Springer a déjà licencié bon nombre de journalistes pour faire faire les éditos et écrire des articles par chatGPT
    Il serait intéressant de donner une référence pour cette information qui ressemble beaucoup à de la désinformation.

  23. #22
    pm42

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Citation Envoyé par WizardOfLinn Voir le message
    j'ai bien l'impression que cela a été balayé. Formalisation des bases de connaissance trop complexe ? autres limites techniques ?
    Cela a été balayé il y a longtemps parce qu'en effet la formalisation des bases de connaissances était non seulement complexe mais posait des problèmes de cohérence le tout pour une efficacité douteuse.
    Qui plus est, cela n'a absolument rien à voir avec ce qu'on fait actuellement : aucune inférence logique ne peut "comprendre" du texte, générer des réponses variées et encore moins faire ça :

    https://openai.com/index/sora

  24. #23
    GBo

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Déjà ce n'est pas Springer mais Axel Springer (éditeur du tabloïd "Bild"), la news officielle est là:
    https://www.axelspringer.com/en/ax-p...-in-journalism
    Dernière modification par GBo ; 05/05/2024 à 10h14.

  25. #24
    GBo

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Selon Le Monde, en français:

    Le montant du contrat [entre Axel Springer et OpenAI] n’a pas été révélé mais, selon une source proche du dossier citée par le Financial Times, Axel Springer devrait toucher «*un montant à huit chiffres*», soit «*des dizaines de millions de dollars*», par an. L’accord prévoirait par ailleurs le paiement d’une somme forfaitaire pour l’accès à l’ensemble des contenus publiés jusqu’ici par les médias du groupe, selon le quotidien britannique.

    En échange, OpenAI pourra entraîner ses futurs modèles de traitement de texte ou d’images sur les articles, photos et vidéos des sites et journaux d’Axel Springer. L’accès à de vastes quantités de contenus de qualité est un enjeu croissant pour les grands modèles d’IA générative (comme GPT-4, Gemini de Google, Llama de Meta ou leurs concurrents des Français LightOn ou Mistral AI). Ces derniers sont entraînés sur d’énormes quantités de textes, notamment issus du Web ouvert, et cherchent à augmenter la quantité et la qualité de ces données d’entraînement.

    Par ailleurs, le robot conversationnel d’OpenAI utilisera des articles du groupe pour répondre aux requêtes sur des événements récents, un point faible de ses versions actuelles, entraînées sur des données antérieures à 2021, depuis peu étendues au printemps 2023.
    Source : https://www.lemonde.fr/economie/arti...5630_3234.html

    Voilà les faits, et on est loin de "Springer a déjà licencié bon nombre de journalistes pour faire faire les éditos et écrire des articles par chatGPT"
    Dernière modification par GBo ; 05/05/2024 à 10h24.

  26. #25
    coco34

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    je crois que telsa souhaite dans un monde meilleur remplacer tous les chauffeurs de taxi par des robots taxi et conquérir le monde...

    il y a un bon film qui prendrait un sacré coup de vieux : https://www.allocine.fr/film/fichefi...ilm=53042.html

    ca fait déjà 20 ans fichtre !

  27. #26
    pm42

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Citation Envoyé par GBo Voir le message
    Déjà ce n'est pas Springer mais Axel Springer (éditeur du tabloïd "Bild"), la news officielle est là:
    En effet, quand on confond Springer, éditeur de revues scientifiques et Axel Springer, éditeur de tabloids, c'est un vrai sujet d'où ma remarque plus haut.
    Et effectivement, Axel Springer n'a pas viré de journalistes pour les remplacer par ChatGPT : il a fait un plan de départ volontaires et dans la lettre qui l'annonçait, il a indiqué qu'à terme, le métier pourrait être menacé par l'AI.

    Comme je disais, pure désinformation. Ce que j'apprécie avec les IAs génératives actuelles, c'est qu'elles font moins d'erreurs de compréhension que certains participants ici.
    Dernière modification par pm42 ; 05/05/2024 à 10h34.

  28. #27
    GBo

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Citation Envoyé par coco34 Voir le message
    je crois que telsa souhaite dans un monde meilleur remplacer tous les chauffeurs de taxi par des robots taxi et conquérir le monde...
    il y a un bon film qui prendrait un sacré coup de vieux : https://www.allocine.fr/film/fichefi...ilm=53042.html
    ca fait déjà 20 ans fichtre !
    Le patron de Tesla avait dit ça en 2019 pour 2020:
    «Je peux annoncer des robotaxis autonomes pour l'année prochaine avec un grand degré de certitude», a lancé hier Elon Musk, lors d'une journée "Autonomy Day" dédiée aux technologies de conduite autonome. Cela dit, le PDG, persuadé de démarrer ce nouveau service en 2020, précise que l'obtention des autorisations ne sera pas disponible dans tous les états.
    Elon Musk indique que le matériel est fin prêt et qu'il ne reste que la partie logicielle à peaufiner pour atteindre la fameuse autonomie de niveau 5. Le PDG prévoit qu'il y aura «plus d'un million de taxis robots sur les routes» et qu'il suffira d'une mise à jour sans fil par Internet cellulaire pour les activer. Après leurs courses, la voiture autonome retourne automatiquement chez son propriétaire pour être rechargée.
    Source (Avril 2019): https://www.guideautoweb.com/article...l-an-prochain/

    5 ans plus tard, c'est toujours imminent :
    Un taxi électrique et sans chauffeur : Tesla prévoit de présenter son robotaxi le 8 août prochain, a indiqué ce vendredi 5 avril son patron Elon Musk sur le réseau social X, dont il est également propriétaire. Le milliardaire a posté un message très succinct : «Présentation du robotaxi Tesla le 08/08.»
    Source (Avril 2024): https://www.lefigaro.fr/secteur/high...-aout-20240406
    Dernière modification par GBo ; 05/05/2024 à 10h40.
    Le mélange de vrai et de faux est énormément plus toxique que le faux pur - Paul Valéry

  29. #28
    coco34

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Citation Envoyé par pm42 Voir le message
    En effet, quand on confond Springer, éditeur de revues scientifiques et Axel Springer, éditeur de tabloids, c'est un vrai sujet d'où ma remarque plus haut.
    Et effectivement, Axel Springer n'a pas viré de journalistes pour les remplacer par ChatGPT : il a fait un plan de départ volontaires et dans la lettre qui l'annonçait, il a indiqué qu'à terme, le métier pourrait être menacé par l'AI.

    Comme je disais, pure désinformation. Ce que j'apprécie avec les IAs génératives actuelles, c'est qu'elles font moins d'erreurs de compréhension que certains participants ici.
    il faut préciser ceci :

    Citation Envoyé par oualos Voir le message
    Le puissant groupe de presse allemand Springer a déjà licencié bon nombre de journalistes pour faire faire les éditos et écrire des articles par chatGPT
    oualos a bien indiqué groupe de presse allemand springer il n'a jamais indiqué éditeur de revue scientifiques, donc c'est vraiment du chipotage TOTAL

    il s'avère wiki 1ere ligne :

    Axel Springer SE est un groupe de presse créé en 1946 à Hambourg par Axel Springer (1912–1985). C'est le plus important groupe médiatique en Allemagne. Axel Springer détient plusieurs médias influents, dont le tabloid Bild et le journal conservateur Die Welt. Il possède aussi des sites d'annonces, des magazines spécialisés, ainsi que Business Insider, Politico ou encore Transfermarkt. Le siège social de Axel Springer se situe à Berlin.

    le groupe de presse SPRINGER a bel et bien licencié du monde suite à son partenariat avec l'IA c'est factuel...

    donc PM42 est bien de mauvaise foi.
    si quelqu'un parlait du groupe de presse tapie PM42 trouverez à chipoter ...
    Dernière modification par coco34 ; 05/05/2024 à 10h49.

  30. #29
    GBo

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Citation Envoyé par coco34 Voir le message
    il faut préciser ceci :
    le groupe de presse SPRINGER a bel et bien licencié du monde suite à son partenariat avec l'IA c'est factuel...
    Ce n'est pas Springer mais Axel Springer le groupe de presse dont voulait parler oualos.
    Et puisque tu parles de faits, combien de journalistes environ ont été licenciés dans ce groupe de presse à cause de la soi-disant concurrence de ChatGPT ? Un chiffre ?
    Dernière modification par GBo ; 05/05/2024 à 10h56.

  31. #30
    Positron1

    Re : Les peurs exprimées vis-à-vis des IA ne sont pas expérimentalement justifiées

    Salut,

    L'IA c'est Intelligence Artificielle ou Instruction Artificielle ?
    je n'ai pas tout lu, peut-être qu'il y a la réponse !
    Le savoir des uns peut faire le bonheur des autres

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. IA, Des peurs et des hommes
    Par Liet Kynes dans le forum Psychologie sociale
    Réponses: 53
    Dernier message: 16/06/2023, 20h12
  2. Inventions et peurs
    Par pm42 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 23
    Dernier message: 16/04/2023, 12h45
  3. Identification justifiées: aide pour un examen
    Par Guigui51 dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/11/2011, 17h43
  4. des concentrations exprimées en degrés!
    Par invite7fefc3f3 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/09/2009, 13h57